Profil de B. Stephane > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par B. Stephane
Classement des meilleurs critiques: 1.132.129
Votes utiles : 36

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
B. Stephane (Villejuif, France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
Ultra
Ultra
Prix : EUR 27,07

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur?, 14 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ultra (CD)
"Ultra" s'ouvre sur le titre le moins représentatif de l'album, l'excellent "Barrel Of A Gun" (un ovni dans le répertoire de Depeche Mode au niveau du son et de la mélodie), entrée en matière expérimentale et tonitruante pour un disque qui se montrera par la suite plutôt apaisé (exception faite du premier single, le dispensable "It's No Good" au refrain trop facile): La ballade "Home", le torturé et minimaliste "Useless", l'envoûtant "Sister Of Night". 4 ans d'attente pour un disque dépouillé et aux mélodies merveilleuses: La sage "Insight" clôt le tout de manière magistrale. "Ultra" ne préfigure absolument pas la catastrophe à venir ("Exciter"); DM se débarrasse ici de son étiquette gothique pour s'aventurer dans des contrées bien plus excitantes. Peut-être leur meilleur album.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 17, 2014 11:30 PM CET


Songs Of Faith And Devotion
Songs Of Faith And Devotion

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Crise de foi, 13 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Songs Of Faith And Devotion (CD)
A la sortie de "Songs Of Faith And Devotion", Dave Gahan est au plus mal, et cela se ressent à l'écoute de ce disque, le plus sombre du groupe, empreint de mysticisme et résolument tourné rock ("I Feel You", "In Your Room", bruyants). Le chant de Gahan se fait incantatoire ("Condemnation", Walking In My Shoes", deux bijoux). L'album se clôt sur une note un peu anodine ("Higher Love"), mais l'ensemble reste excellent et n'a pas viellit (contrairement à la plupart de leurs oeuvres). Un très bon Depeche Mode que j'ai plaisir à réecouter.


Ultra
Ultra
Proposé par dodax-online-fr
Prix : EUR 15,47

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur ?, 12 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ultra (CD)
"Ultra" s'ouvre sur le titre le moins représentatif de l'album, l'excellent "Barrel Of A Gun" (un ovni dans le répertoire de Depeche Mode au niveau du son et de la mélodie), entrée en matière expérimentale et tonitruante pour un disque qui se montrera par la suite plutôt apaisé (exception faite du premier single, le dispensable "It's No Good" au refrain trop facile): La ballade "Home", le torturé et minimaliste "Useless", l'envoûtant "Sister Of Night". 4 ans d'attente pour un disque dépouillé et aux mélodies merveilleuses: La sage "Insight" clôt le tout de manière magistrale. "Ultra" ne préfigure absolument pas la catastrophe à venir ("Exciter"); DM se débarrasse ici de son étiquette gothique pour s'aventurer dans des contrées bien plus excitantes. Peut-être leur meilleur album.


Songs of Faith and Devotion
Songs of Faith and Devotion
Proposé par dodax-online-fr
Prix : EUR 5,57

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Crise de foi, 11 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Songs of Faith and Devotion (CD)
A la sortie de "Songs Of Faith And Devotion", Dave Gahan est au plus mal, et cela se ressent à l'écoute de ce disque, le plus sombre du groupe, empreint de mysticisme et résolument tourné rock ("I Feel You", "In Your Room", bruyants). Le chant de Gahan se fait incantatoire ("Condemnation", Walking In My Shoes", deux bijoux). L'album se clôt sur une note un peu anodine ("Higher Love"), mais l'ensemble reste excellent et n'a pas viellit (contrairement à la plupart de leurs oeuvres). Un très bon Depeche Mode que j'ai plaisir à réecouter.


Rattus Norvegicus
Rattus Norvegicus
Prix : EUR 10,99

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand disque à l'atmosphère poisseuse, 6 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rattus Norvegicus (CD)
Ce qui est drôle avec ce disque, c'est que l'on peut dire que la pochette n'est pas très avenante: Deux devant qui font la gueule, et deux qui se cachent au fond, et passons sur le décor! Et pourtant, quel album! Ils avaient déjà trouvé leur style: La basse de J.J.Burnell bien en avant (ce qui sans doute inspirera plus tard The Cure sur "Pornography"), des déflagrations de guitare ("Goodbye Toulouse", "London Lady"), de la rage ("Ugly"), et des textes très féministes. "Hanging around" est une merveille absolue, et "Down In The Sewer", qui s'étire sur 8 minutes, résume bien le tout: un grand disque à l'atmosphère poisseuse


The Raven (+ Bonus Tracks)
The Raven (+ Bonus Tracks)
Prix : EUR 11,00

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le punk du futur, 6 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Raven (+ Bonus Tracks) (CD)
C'est un tour de force probablement unique dans l'histoire du rock que celui réussi par les étrangleurs: avoir produit quatre disque majeurs à la suite! Comment? Assimilés au mouvement punk, ils sont pourtant des musiciens accomplis, et l'urgence céde ici la place à l'expérimentation (troublant "Meninblack"). "Genetix" et "Shah Shah A Go Go" sont monstrueux d'invention. Nos anglais ont toujours la pêche ("Nuclear Device") et beaucoup d'humour ("Meninblack"). Quelques albums sympathiques suivront ("La Folie", Norfolk coast"), mais à l'époque de "The Raven", The Stranglers étaient encore intouchables!


Black And White (+ Bonus Tracks)
Black And White (+ Bonus Tracks)
Prix : EUR 12,99

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le plus abouti, 6 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black And White (+ Bonus Tracks) (CD)
Il n'est pas évident d'affirmer lequel des quatre premiers albums des étrangleurs est le meilleur; chacun peut avoir son préféré. Mais "Black And White" est tout aussi punk que "Rattus...", tout aussi fou que "No More Heroes", et tout aussi maîtrisé que " The Raven". Alors, j'en conclus que ce disque est le plus abouti! "Nice N' Sleazy" est redoutable (énorme solo de clavier de Dave Greenfield), "Toiler On The Sea" une pièce maîtresse, et le dyptique "Do You Wanna / Death And Night..." est inusable. Il ne faut pas passer à côté d'un groupe aussi majeur!


L'Invitation
L'Invitation

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Du grand Daho, 4 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Invitation (CD)
Après les deux sommets que constituent "Paris Ailleurs" et "Eden", j'avoue avoir été déçu par les deux livraisons suivantes, simples collections de chansons variété-pop pas très marquantes. On est en droit d'attendre mieux de la part d'un artiste comme Daho, qui est pour moi l'un des deux ou trois grands chanteurs contemporains. J'ai même failli ne pas acheter ce disque. Finalement, je suis passé à la caisse et je ne le regrette absolument pas! Avec ce disque, le grand Daho rectifie le tir et nous offre l'un de ses meilleurs albums: plutôt lent, intime, plein d'émotion ("L'Adorer", "Les Fleurs De L'Interdit" entre autres) et surtout inventif (le rythme particulier de "L'Invitation" par exemple, et des textes à nouveau superbes). Déjà deux classiques au moins("Obsession", "Boulevard Des Capucines"), et cette voix toujours sublime. Je ne peux m'empêcher de chanter en même temps en écoutant ce disque, plûtot bon signe! Il est encore trop tôt pour dire s'il s'agit d'un chef-d'oeuvre, mais ce qui est sûr, c'est qu'il est indispensable!


Page : 1