Profil de soulsofblack > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par soulsofblack
Classement des meilleurs critiques: 1.481.765
Votes utiles : 6

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
"soulsofblack"

Afficher :  
Page : 1
pixel
Practice What You Preach
Practice What You Preach
Prix : EUR 11,00

6 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bienvenue dans le metal philosophique, 26 septembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Practice What You Preach (CD)
Testons tuot d'abord les raisons qui vous poussent a ecouter du trash metal:
- si vous ecoutez Slayer, Pantera, Machine Head, Slipknot, Korn..vous etes dans l'age Brutal! Ca ne passe jamais, mais ca se transforme! (ca n'a rien a voir avec l'age..cela correspond certainement au temps que vous avez passe a ecouter ou a jouer du hard rock)
- si vous ecoutez maintenant du Stratovarius, Dream Theater, Rhapsody, Paradox, Sonata Arctica..alors c'est que vous avez franchi le cap!
Vous etes a present dans l'univers des personnes qui savent de quoi elles parlent en matiere de metal, et vous comprenez le langage des harmonies et des melodies.
Quel rapport avec Testament?Et bien, pas de rapport avec l'extrem trash limite melodic death du Testament actuel, mais assurement un rapport avec tous les albums qui precedent Low (et encore). Testament est l'unique groupe capable de construire veritablement un univers de doute et d'angoisse (souligne par di Gorgio et Chuck Billy)inextricablement lie a la fascination d'un autre monde qui transfigure le premier (ici, c'est le travail melodique de Alex Skolnick devenu depuis Jazzman, et du Dragonlord Eric Peterson, dont les folies rythmiques donnent un effet de propulsion).
Car c'est bien le double-univers qui apparait dans Testament, celui stressant du monde reel et celui utopique mais indefini et inquietant de l'au-dela, de l'apres (au coeur du theme de The new order et surtout de Practice what you preach). Dans PWYP, surtout dans Time is coming, c'est le temps (bien entendu) qui est le vecteur du changement d'univers, ainsi que la force (volonte, puissance)apparente dans chaque chanson..Seule Ballad laisse planer un instant, par un ralentissement du rythme, l'ombre du doute face au voyage..Le theme de cette chanson est le voyage, mais sans but..La voix triste de Chuck souligne cette inapacite du voyageur a atteindre son but: l'autre monde!
Car attention...chaque album de Testament est une tentative vers cet au-dela. Le temps n'amenant a rien, les rythmes et paroles de Chuck deviennent de plus en plus agressives a travers les albums, pour essayer d'aboutir a l'endroit ideal. Mais a mon sens, Practice what you preach etait le plus bel hommage a cet autre univers, et pour les musiciens, le moment ou ils en etaient le plus proches!
Je vous laisse maintenant, et n'oubliez pas..pour arriver dans l'autre monde, il faut peut-etre pratiquer ce en quoi vous croyez!
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 13, 2011 10:50 AM CET


Page : 1