ARRAY(0xad3a3d2c)
 
Profil de Eric Lombard > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Eric Lombard
Classement des meilleurs critiques: 99.811
Votes utiles : 49

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Eric Lombard (Bourgogne)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
Bernard Crevel. L'Apprentissage du sorcier blanc : Essai romancé d'un art de vivre
Bernard Crevel. L'Apprentissage du sorcier blanc : Essai romancé d'un art de vivre
par Bernard Crevel
Edition : Reliure inconnue

4.0 étoiles sur 5 Un récit d'initiation plein d'enseignements, 27 février 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
"Essai romancé d'un art de vivre"... Le sous-titre est un peu trompeur, car l'art de vivre que transmet le "sorcier blanc" est beaucoup plus que ce que l'on entend communément par cette expression : on est ici dans l'essentiel, l'art de vivre pleinement une vie unie à la Conscience universelle, que les traditions appellent aussi le Principe, l'Esprit, ou l'Amour... ou Dieu. Que le maître se fasse appeler Monsieur Emmanuel (Dieu avec nous) et qu'il rebaptise son disciple Pascal n'est donc pas anodin. Il se déclare "catholique", mais il ne faut pas entendre "chrétien" ni "papiste", même si le Christ est la star de son "bréviaire". Derrière catholique il faut plutôt entendre "universel". Car cet enseignement est universel.
Le maître accompagne son jeune disciple dans son itinéraire spirituel et l'enseigne par la parole et par l'exemple. Le jeune disciple est tenté de renier un maître parfois si étrange, mais son rayonnement est une preuve manifeste d'authenticité.

Ceux qui ont lu ses ouvrages reconnaîtront, derrière la figure du vieux Maître, Georges Saint-Bonnet, journaliste et écrivain, fondateur du mouvement Unitiste, mort en 1963. Ce livre a d'ailleurs été publié pour la première fois en 1964 par AGI, éditeur des cahiers de l'Unitisme et de la plupart de ses derniers ouvrages.


On s'en lave les mains : Tout connaître des nouvelles règles de l'hygiène
On s'en lave les mains : Tout connaître des nouvelles règles de l'hygiène
par Frédéric Saldmann
Edition : Poche
Prix : EUR 6,37

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Fourre-tout et superficiel, 20 octobre 2009
Contrairement à ce que laisse entendre son titre, ce livre aborde l'hygiène de manière très large, du lavage des mains au chikungunya, en passant pas le steak tartare, le tabac et l'exercice physique. C'est une bonne sensibilisation, mais souvent incomplète et trop superficielle. L'auteur fait parfois référence à des études scientifiques, mais sans recul critique.
Enfin la présentation est trop linéaire. Pas de résumé des points à retenir, aucun schéma ni tableau, ni illustration.
Pour être quand même un peu positif, j'avoue que j'ai appris grâce à ce livre que le ténia touchait encore 100 000 personnes chaque année en France et qu'il valait mieux fermer le couvercle quand on tire la chasse.


Anatomie d'un désastre: L'Occident, l'islam et la guerre au XXIe siècle
Anatomie d'un désastre: L'Occident, l'islam et la guerre au XXIe siècle
par Enyo
Edition : Broché

25 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La religion du retour vers la religion, 20 septembre 2009
« Alors que le christianisme est la religion de la sortie de la religion, l'islam est la religion du retour vers la religion. »

En retournant cette célèbre formule de Marcel Gauchet , Enyo ne fait qu'exprimer un constat : l'islam gagne du terrain. Mais pourquoi assiste-t-on à un regain de ferveur et à des conversions en nombre, aussi bien dans les pays musulmans qu'au sein des pays occidentaux ? L'explication, l'auteur nous la fait découvrir en décryptant l'actualité récente au regard de l'histoire multiséculaire de la confrontation entre islam et chrétienté. Fine connaisseuse du monde islamique, elle tente de nous convaincre que le vrai danger pour les démocraties n'est pas tant le terrorisme islamiste que l'action en profondeur des fondamentalistes. Dans cette guerre qui ne vise, ni plus ni moins, qu'à imposer la charia dans le monde entier, les actions les plus spectaculaires ne sont pas forcément les plus destructrices.

Elle nous invite à comprendre que le néo fondamentalisme n'est pas une aberration de l'islam, mais en constitue un moment historique. Il est un sous-produit de la mondialisation, qui fournit les conditions et les outils du renforcement de cette citoyenneté religieuse universelle qu'est l'oumma. Le succès des fondamentalistes repose sur un discours qui, bien que simpliste et inculte, répond à une attente insatisfaite de la majorité des musulmans.

Le problème pour les démocraties, c'est que la charia est incompatible avec la notion de contrat social qui est au principe de leur fonctionnement et implique un individu autonome, libre de ses choix. Lutter contre l'extension de toute forme de souveraineté islamique passe donc aussi par le renforcement de la souveraineté démocratique. Ce que les Etats-Unis, et à un moindre degré l'Europe, ont tendance à négliger en se concentrant sur la lutte antiterroriste.

Même si l'auteur, issue des services de renseignement d'un pays dont elle tait le nom, cautionne des méthodes contestables, elle appelle à une revitalisation de la « force civique » et de la solidarité, sans céder à la tentation de l'apaisement, litière de tous les renoncements.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 28, 2010 2:32 PM MEST


The Singularity Is Near: When Humans Transcend Biology
The Singularity Is Near: When Humans Transcend Biology
par Ray Kurzweil
Edition : Relié
Prix : EUR 37,52

17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Emergence en 2047 ?, 14 mai 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Singularity Is Near: When Humans Transcend Biology (Relié)
Ray Kurzweil annonce dans ce livre très stimulant l'émergence d'un état transhumain, alliance de l'homme et de l'intelligence artificielle, qu'il peine à décrire, mais dont il pressent l'avènement proche. Il démontre de manière trés convaincante que la croissance exponentielle des capacités de calcul, au rythme jamais pris en défaut de la loi de Moore, et plus généralement des technologies GNR (Genetics, Nanotechnoly, Robotics), entraîne l'humanité beaucoup plus vite qu'elle ne l'imagine, toute habituée qu'elle est à raisonner de manière linéaire.

Conscient des nombreuses menaces associées à ce rythme inédit de développement, il considère les apôtres de moratoires ou autres principes de précaution comme irréalistes, voire dangereux et fait le pari que la technologie saura engendrer des parades.

Mais à supposer qu'il ait raison sur ce point et que le développement technologique ne sera pas entravé, ne fait-il pas preuve d'optimisme en pensant que la performance d'une civilisation ne dépend que de sa puissance de calcul ou de la densité de son réseau internet ? En n'abordant pas les questions de gouvernance, il semble faire confiance aux capacités d'autoorganisation du système qui sont loin d'avoir été démontrées ...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 3, 2012 1:31 AM CET


Page : 1