Profil de Fildart > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Fildart
Classement des meilleurs critiques: 476.289
Votes utiles : 94

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Fildart (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
99 francs
99 francs
par Frédéric Beigbeder
Edition : Poche

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 A lire pour ses 6 premières pages, 19 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : 99 francs (Poche)
Bon d'accord, je lis le livre 10 années après sa parution. L'effet nouveauté n'est plus, mais le fond reste. Bref, c'est le premier livre de Beigbeder que je bouquine.

Pour être franc, je suis déçu et même énervé par ce que je lis là dedans. L'univers de la pub et son lot de manipulation mentale, il y avait de quoi faire là un essai percutant et inoubliable. Un roman aussi, je le concède, mais pas ça!

Les première pages sont exceptionnelles de cynisme et de réalisme. Un parler-vrai, simple et terriblement efficace, qui nous plonge dans une ambiance instinctivement détestable. Le personnage (fortement autobiographique) se décrit avec une froideur et un cynisme bouleversants. Bref, ça percute et ça fait mal, ça met mal à l'aise et donne l'impression de dépeindre une réalité que nous appréhendons la plupart du temps, sans vraiment réussir à s'en faire une juste idée. Et comme de bien entendu, ces premières pages donnent vraiment envie de lire le livre, de le dévorer. Et justement, le soufflé retombe très vite pour finir à la poubelle ensuite.

Car tout le problème est là : En quelques pages, l'auteur a tout dit...reste alors à broder une histoire glauque pour justifier l'écriture d'un livre et la promo chez Ardisson.

Au programme : un univers glauquissime, des putes, des collègues mesquins la tête dans un seau de cocaïne et dans les sites zoophiles, des problèmes familiaux, des suicides et même un meurtre sans queue ni tête.

J'ai déjà vu ça quelque part...mais oui, Houellebecq, extension du domaine de la lutte...avec non pas un meurtre mais une tentative!

Et là je me dis que le message du livre, à savoir la manipulation publicitaire et son impact sur nos vies, est saccagé par cette histoire glauque, tout comme la grande leçon de Houellebecq sur l'extension de la sauvagerie du marché au monde des sentiments amoureux.

Pour dénoncer un univers qui semble moche (quoique...ne connaissant pas de publicitaire, il me manque un brin de nuance), était-il vraiment besoin d'imaginer des protagonistes aussi glauques...et surtout le meurtre sauvage d'une vielle américaine, choisie au hasard, au nom de la lutte contre les fonds de pension? Honnêtement je ne crois pas.

Je retrouve cette impression là dans bon nombre de commentaires. C'est bien dommage.

Bref, je suis énervé par le livre et je dois avouer que sur ce coup, l'auteur me déçoit. J'aurai vraiment voulu lire un essai, de sa plume, sur le sujet!

En conclusion je dirai qu'entre Houellebecq, Dantec, Beigbeder et Zeller, je commence à être fatigué par ces nouveaux écrivains qui essayent de nous faire avaler des bonbons acidulés pour nous faire travailler la conscience, mais qui le font par des ouvrages généralement courts et crades qui à mon sens décrédibilisent le message qu'ils portent.


Le mur d'Hadrien
Le mur d'Hadrien
par Patrick Galliou
Edition : Broché

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un excellent livre, 11 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le mur d'Hadrien (Broché)
Que dire sinon du bien de cet ouvrage.

Bienvenue en Bretagne sous le règne de l'empereur Hadrien. L'empire Romain est immense, mais fragile. L'empereur ordonne à ses légions de se mettre au charbon. Et les légionnaires bâtissent l'une des merveilles du monde antique. 122 Km de mur séparant l'empire des barbares du nord. La Paix romaine à l'abri derrière les palissades.

Mais voilà, le monde change, les légionnaires se marient, l'empire se perd et finit par mourir. Les derniers soldats du mur abandonnent leur poste pour revenir aux champs. Le mur n'est plus, la province de Bretagne connaît un nouvel âge.

L'auteur nous raconte tout cela et bien plus encore.

Le livre n'est pas très long, et tant mieux, mais bien illustré, et très documenté. Bref, pour tous ceux qui souhaitent connaître l'histoire du mur d'Hadrien, un très bon livre, à acheter sans hésiter.


Les secrets de l'Aéropostale : Les années Bouilloux-Lafont 1926-1944
Les secrets de l'Aéropostale : Les années Bouilloux-Lafont 1926-1944
par Guillemette de Bure
Edition : Broché
Prix : EUR 18,15

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le contexte historique de l'aéropostale à la loupe, 29 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les secrets de l'Aéropostale : Les années Bouilloux-Lafont 1926-1944 (Broché)
Guillemette de Bure, la petite fille de Marcel BOUILLOUX-LAFONT nous raconte l'épopée de l'aéropostale à travers un livre riche en enseignements.
En suivant l'histoire de son grand père, patriote doué d'un sens remarquable des affaires, l'on découvre une histoire de France qui fait encore l'admiration de beaucoup. La Furia Francese et ce monde des aviateurs nous fascine encore aujourd'hui.

Pourtant, le livre laisse un arrière goût amer. Guillemette de Bure raconte comment la sauvegarde d'une paix illusoire avec une Allemagne qui n'en voulait pas, outre un jeu politique et financier peu clair, ont fini par tuer une belle aventure française et ruiner l'homme qui avait fait d'une compagnie d'aviation un réseau couvrant toute l'amérique du sud.

J'aurai volontiers attribué 5 étoiles à cet ouvrage, mais, et c'est à titre purement personnel, j'ai eu du mal à bien comprendre les imbroglios politico-financiers que Guillemette de Bure décrit longuement. Dommage, mais après tout, comment expliquer, en mots simples à destination du commun des mortels dont je suis, des choses qui n'ont jamais été claires et ont nécessité, dans les années 30, un procès fleuve avec instruction interminable et rebondissements.

Quoi qu'il en soit, merci à l'auteur d'apporter un éclairage nouveau sur l'histoire de l'aéropostale.


Journal de Bolivie
Journal de Bolivie
par Ernesto Che Guevara
Edition : Broché
Prix : EUR 19,30

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le naufrage du ché raconté par lui même..., 29 août 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Journal de Bolivie (Broché)
Le journal de Bolivie de Guevara, enfin complet. Le voici traduit et reproduit, illustré de photos qui couvrent les premiers jours du Che à la Paz jusqu'aux ultimes jours de jungle bolivienne.

Guevara raconte, jour après jour. Les marches, les longues étapes quotidiennes, la peur des paysans boliviens, les espoirs déçus, les engagements avec les soldats, les pertes de compagnons fidèles.

L'histoire bolivienne du Che est un naufrage. L'avantage de cet ouvrage est de nous permettre de le vivre à travers les yeux de son auteur. L'on accompagne le Che à travers ce calvaire. L'émotion est forte à chaque page...et atteint des sommets à la dernière. Ultime page d'une vie. Peu après, une rafale meurtrière, et une légende vivace.

Pourtant, le style de Guevara est déroutant. Toujours optimiste, il laisse rarement échapper quelques mots de désespoir. Ses hommes sont encerclés, ils sont malades, faibles, morts de faim, tombés sous les balles des rangers, mais Guevara y croit.

Pour tous ceux que l'histoire du Che intéresse, pour tous ceux qui veulent comprendre ce besoin de guerrilla marxiste qui illuminait son temps. Pour tous ceux enfin qui, loin de se cantonner à l'icône estudiantine du Che à béret, veulent savoir qui il était vraiment, et pourquoi son engagement l'a mené jusqu'à la Higuera, un funeste jour de 1967...


Brief Crossing [Import USA Zone 1]
Brief Crossing [Import USA Zone 1]
DVD ~ Sarah Pratt

4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un fantasme de jeunesse...dans un film soporifique, 30 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brief Crossing [Import USA Zone 1] (DVD)
Ah catherine breillat la sulfureuse, l'iconoclaste, la subversive...Catherine breillat et ses films subventionnés qui vont révolutionner la france et choquer le bourgeois...catherine breillat qui croit ou feint de croire qu'en notre nouveau siècle, montrer une femme nue dans les bras d'un jeune homme va profondément nous choquer, nous autres...âmes simples qui consommons de la télé à outrance.

Quelle escroquerie! A l'heure où l'on nous vend des produits alimentaires sponsorisés avec des femmes en tenues provocantes, à l'heure du porno sans limites sur le net...Comment peut-elle encore se croire subversive ??

Enfin bref, assez tiré à boulets rouges sur la réalisatrice. Parlons donc du film.

Tout d'abord, carton rouge au garçon interprète, caricature de jeune acteur philosophe français issu du cours florent. Carton jaune à l'actrice, pas très convaincante, mais mignonne et même sexy avec son accent britannique.
Carton rouge à la morale du film qui peut se résumer ainsi...Quand une femme mariée et mère de deux enfants prend le bateau pour rentrer en angleterre, et qu'elle croise un jeune homme de 15 ans à bord...que font-ils ? He ben crac crac...voilà pour ceux qui n'auraient pas deviné. Morale très moyenne lorsque l'on voit l'actrice rejoindre sa petite famille sur le quai et faire bisou à son mari et ses enfants...

Mais alors, pourquoi est ce que je donne deux étoiles à ce film ? He bien, je n'en sais rien du tout. Ou plutôt si, j'ai une idée...je crois que ce film réveille en nous, notamment en nous les hommes, le vieux fantasme de l'adolescent qui connait sa première histoire d'amour avec une femme adulte. Le huis clos du bateau a le pouvoir de rendre cette rencontre prenante.Quand à la scène que nous attendons tous...au bout d'une heure et demi de film (soyez patients les amis)..., rien à signaler.

Enfin voilà, une histoire à prendre pour ce qu'elle est, un divertissement un peu sulfureux, assez soporifique, à la morale moyenne, mais regardable (surtout pour sarah pratt)!


Malheur aux pauvres
Malheur aux pauvres
par Jacques Vergès
Edition : Broché

3 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Par ici les droits d'auteurs..., 24 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Malheur aux pauvres (Broché)
Je me demande encore pourquoi j'ai acheté et lu ce livre...Peut être en pensant que son auteur allait m'apprendre des choses sur la justice pénale française.

Alors commençons par le commencement. Point positif, l'auteur écrit de façon simple et agréable à lire. les affaires sont bien racontées. Mais qu'est ce qui coince alors ?

Honnêtement...le livre fleure bon la démagogie. La morale du livre (qui est la même depuis qu'une justice humaine existe) est la suivante : Salauds de riches...pauvres pauvres. Une justice à deux vitesses, voilà ce que Vergès nous explique dans ce petit pamphlet qui me semble n'exister que pour générer des droits d'auteur et satisfaire l'appétit des foules pour les erreurs judiciaires.

Oui ces erreurs existent, oui elles existeront encore, oui il existe une justice parfois plus sympathique pour les riches et les puissants de ce pays...mais faut-il généraliser tout cela?

Alors que fait réellement Vergès dans cet ouvrage ? Raconter quelques affaires...et tirer une conclusion que tout le monde connait, à condition d'avoir lu Jean de la Fontaine. Selon que vous soyez riche ou pauvre, les jugements de cour vous rendront blancs ou noirs.

A lire uniquement pour connaître quelques affaires qui ont marqué les esprits...autant regarder faites entrer l'accusé.

Bref, je suis très déçu...j'attendais bien mieux d'un auteur cynique et doté d'un égo plus grand que la statue de la liberté. Dommage. Préférez plutôt le livre de Maître varault...vous apprendrez ce que furent les dessous d'affaires qui ont marqué leur époque.


Les alouettes : Histoire de la légion gauloise de César
Les alouettes : Histoire de la légion gauloise de César
par François Gilbert
Edition : Broché
Prix : EUR 37,00

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre exceptionnel, 18 avril 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les alouettes : Histoire de la légion gauloise de César (Broché)
Passionné d'histoire romaine, je cherchais un ouvrage qui traite de l'histoire d'une légion. Je suis tombé sur ce livre, et, découragé par son prix au début, j'ai fini par craquer.

Bien m'en a pris. Le livre est très bien écrit, l'histoire de la légion des alouettes, replacée dans son contexte, nous amène de l'espagne à l'arménie, de la germanie à l'égypte en passant par la gaule. L'on suit les périples de César, Marc Antoine, Auguste, Tibère, Germanicus,etc...

Vraiment l'un des meilleurs livres d'histoire romaine, l'un de ceux à travers lesquels l'histoire se ressent, se vit comme si l'on y était, à l'opposé des volumineux traités indigestes.

Ne faites pas comme moi, n'hésitez pas...


Two Worlds
Two Worlds
Proposé par DISCO91
Prix : EUR 5,90

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un tantinet décevant, 9 avril 2008
Amusant:4.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Two Worlds (CD-Rom)
Ayant fini en large et en travers Oblivion, je cherchais un jeu capable de lui arriver à la cheville...et, par hasard, je tombe sur two worlds. Rapidement, j'ai été déçu.

Tout d'abord, chose terriblement énervante, le jeu est inaccessible tant qu'il n'a pas été enregistré en ligne...si vous n'avez pas de connexion internet...je comprends votre douleur pour l'avoir bien vécue! Zéro pointé à two worlds sur ce coup.

Ensuite, que dire si ce n'est que tout d'abord, les décors du jeu sont très beaux, vraiment très beaux, ce qui atténue toutes les autres critiques que l'on pourrait formuler. Les doublages sont très mals faits, les voix étant monotones et soporifiques. les visages des personnages ne sont pas non plus une réussite...sans parler de leur corps, très anormalement large par rapport au reste :-)

Le jeu est cependant assez bien dirigé, le tout sur une carte vaste à souhait. Quand aux combats, ils sont simples et efficaces. A signaler peut être les petits cris ridicules des méchants quand on les combat.

Voilà, un gros sentiment d'inachevé pour un jeu passé presque inaperçu. Dommage, car malgré ses défauts, le jeu est beau et sympathique.


Austin Powers dans Goldmember
Austin Powers dans Goldmember
DVD ~ Mike Myers
Prix : EUR 13,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le plus déjanté...., 2 juillet 2007
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Austin Powers dans Goldmember (DVD)
Bienvenue dans l'épisode le plus déjanté de la série des austin powers. Mike Myers, plus timbré que jamais, joue la bagatelle de 4 rôles différents. L'on retrouve l'esprit de ce qui était au début une parodie de james bond, maintenant un univers à part entière, délirant et kitsch à souhait. Cette fois ci, ce sont les années 70, parfaitement restituées avec les coupes afros et les tenues rétros. La chorégraphie de goldmember dans son appartement de new york est magistrale, on ne s'en lasse pas. un nouveau personnage, le père d'austin powers, fait son apparition. Le rôle est confié au très flegmatique mickael Caine, qui s'en tire plus que bien. Mon préféré, gras double, est toujours là, heureusement. Bref, pourquoi alors quatre étoiles....peut être parce que ce troisième opus ne m'a pas séduit à la hauteur des deux autres. Il reste un épisode à voir avec grand plaisir, mais l'on sent que la ficelle est un peu usée...beaucoup de chansons, de chorégraphies, et cet univers 70, s'il renouvelle les austins powers, ne m'amuses pas autant que les sixties...sex et rock and roll. Cela dit, ce troisième volet est quand même très drôle, et mike myers nous dévoile ici le summum de son talent. Dommage qu'un quatrième austin ne soit pas au programme. En résumé...n'hésitez pas, mais tant que vous y êtes, faites vous la collection des trois...ils ne vont pas les uns sans les autres.


Jeanne d'Arc
Jeanne d'Arc
DVD ~ Milla Jovovich
Proposé par laurius
Prix : EUR 8,90

13 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le dernier bon besson, 27 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jeanne d'Arc (DVD)
Je ne comprends pas vraiment pourquoi ce film est si peu apprécié en fait. Pourquoi donc le détruire ainsi alors que les acteurs, les images, les scènes de batailles et les décors sont splendides?? Il est vrai que l'histoire de Jeanne est ici un peu revue à la sauce Hollywood, notamment le coup de la gentille soeur trucidée par un soudard aux dents cariées...mais il n'empêche que l'histoire y est relativement bien respectée. Dommage néanmoins que la bataille de Patay n'y trouve aucune place, car c'est là que les anglais ont vraiment dérouillé. Je conçois aussi que les séquences mystico pouet pouet soient déroutantes, voir comiques, mais j'imagine qu'il devait être difficile de mettre en image la vie de Jeanne sans essayer de rappeler à l'écran ses visions...dont on ne sait pas grand chose d'ailleurs. Je ne pense pas que besson ait cherché à dénoncer quoi que ce soit avec l'histoire de jeanne. Car, si j'en crois les livres, elle n'était pas à une contradiction près, et les témoins de l'époque l'ont souvent vue pleurer sur les morts après la bataille, ce que Besson restitue bien. Le climat politique enfin est bien restitué, la rivalité armagnac bourguigons, l'angleterre qui cherche à s'imposer à tout ce petit monde, et l'église qui obéit sans trop broncher. Pour finir sur une touche personnelle, je frissone encore en repensant à la première fois que je l'ai vu au cinéma (eh oui, trois fois en tout), lorsque les français chargent les tourelles...Pour moi le dernier bon Besson.


Page : 1 | 2