Profil de Vincent Cyril > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Vincent Cyril
Classement des meilleurs critiques: 1.148.537
Votes utiles : 50

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Vincent Cyril (Pompey, France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
Death Magnetic
Death Magnetic
Proposé par HarriBella.UK.Ltd
Prix : EUR 21,77

17 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 That was just your album..., 19 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Death Magnetic (CD)
Contrairement à beaucoup de fans, j'avais beaucoup aimé ce qu'ils avaient fait avec l'album St Anger. C'était plus un album fait dans la douleur, à l'image du film "Some kind of monster". Un album qui emmerde tout le monde, un combat, qui ne doit rien à personne, c'était leur voie, leur rage, résumée dans cette superbe phrase "Shoot me again, i ain't dead yet !" (tire-moi dessus,j'suis pas encore mort).La grosse critique avérée était en effet le son de batterie. Un choix perplexe, mais dans le fond, je respecte, car c'était leur démarche, et la recherche d'un espèce de monstre sonore.

5 ans après, on les retrouve, avec un nouveau producteur et un nouveau bassiste (premier enregistrement studio pour Trujilo). Death magnetic annonce la couleur : ils lorgnent clairement vers Ride, Master ou Justice. Et cela ne se fait pas sans casse : tout d'abord, on regrettera à nouveau le son de batterie (caisse claire relativement plate et mate)
Si l'on écoute bien le Black album, on s'aperçoit que la batterie est surmixée, ce qui donnait un coté très puissant. Là, ils auraient pu faire jouer une batterie electronique, on aurait pas vu la différence (son toujours pareil et sans expression).

Côté morceaux, c'est un peu le retour du Grand N'importe Quoi, à l'image de l'instrumental le plus mauvais de l'histoire des instrumentaux: "Suicide & redemption" , où on sent que les gars, ils savent plus vraiment où ils en sont. Mélodie ridicule, au milieu, et surtout, on se demande s'ils n'ont pas mis les riffs un peu au hasard.
Cependant, globalement, l'album est bon. "Judas Kiss", "That was just your life", "Broken,beat,& scarred", "The day that never comes". Même si on a l'impression qu'ils veulent en mettre un peu partout. A l'image donc de "Cyanide" et "Suicide & redemption"
On se dit aussi qu'ils ont un peu PERDU LE SENS DE LA MELODIE HABITEE, et plus flagrant,le sens des ENCHAINEMENTS HABITES.Un peu plus de simplicité et de limpidité ne leur aurait pas fait de mal. Et j'en ai pas encore parlé, mais on sent que les solos n'arrivent pas naturellement, que c'est un peu "parce qu'il faut faire des solos, les fans nous ont demandé". Un conseil, réécoutez les solos de Justice, ou même de Kill them all, ou du black, ils ont plus de feeling et de gueule.

Au final, Metallica a les fans qu'ils méritent. Ce retour au style des années 80 ravira les fans.

J'aurais préféré mille fois qu'ils continuent leur voie, au gré des changements, plutôt que l'autoparodie.
Mais bon , à vrai dire, au niveau du Métal, ennervé et "chanté" (j'insiste là-dessus) on n'avait plus vraiment grand chose à se mettre sous la dent...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 1, 2008 10:08 PM CET


Death Magnetic (Edition limitée - Digipack)
Death Magnetic (Edition limitée - Digipack)
Proposé par Fulfillment Express
Prix : EUR 24,10

1 internaute sur 5 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 That was just your album..., 16 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Death Magnetic (Edition limitée - Digipack) (CD)
St Anger avait mis le feu aux poudres avec un son très aggressif, et un album qui ne devait rien à personne (hormis un son de caisse claire désopilant...) . Et bien on va encore reparler de la caisse claire dans ce Death Magnetic : son mat et sans pêche, digne des mauvaises productions métal typiques, on dirait qu'ils le font exprès, qu'ils s'évertuent à redonner le son pourri des albums précédents le Black Album. Et pour la voix , même traitement, il est vraiment très fort ce Rick Rubin : arriver à nous la faire sonner comme avant (avant le Black, tout le monde aura compris). Globalement, c'est album est un bon effort. Pour les fanas de la période Master, Ride & Justice, les amoureux des constructions progressives et des solis, cet album est pour vous. Bon, étant un inconditionnel du Black Album, je crois que je vais arrêter d'attendre encore quelque chose de ce groupe...


Hard Candy
Hard Candy
Prix : EUR 5,99

8 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 4 minutes, 13 avril 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hard Candy (CD)
bon, c'est pas évident avant d'avoir écouté cet album...
Mais le single annonce vraiment quelque chose d'excitant.
Morceau Up-tempo, son de synthé incongru qui fait la force de Timbaland, et rythme effréné, vraiment très excitant tout ça. Bref la forme pour Madonna, qui tape là où personne n'est : le hip-hop up-tempo, en français, au tempo rapide.

mais au final, en écoutant l'album, il s'avère très faible. et chose rigolote, il sonne comme du Madonna '80, car les producteurs de rap samplent des sons de cette époque. Ahh, Mirwais, tu nous manque.


In Rainbows
In Rainbows
Prix : EUR 14,82

4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 mon arc-en-ciel, 9 janvier 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : In Rainbows (CD)
Cet album ne vient pas tout seul, mais se fait lumineux au fil des écoutes. Il contient de vrai perles tel "arpeggi". Je vois que ceux qui attendent une "révolution musicale", comme on peut lire à droite et à gauche, vont être déçus : il y a belle lurette que tout a été fait dans l'univers de la pop-music. Quelques petites touches de ceci pour mettre avec cela, oui. On est dans l'Ere de la cuisine musicale. Alors reprenez vos jugements et vos illusions. Considérez Radiohead comme un groupe intense et habité, cela vous évitera tant de souffrances inutiles, et réécoutez cet album simplement: il s'ouvrira à vous.


Union
Union
Prix : EUR 12,18

9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 à redécouvrir, 7 janvier 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Union (CD)
Malgré les critiques acerbes depuis plus de 17 ans, par les musiciens eux-mêmes et par les fans, l'écoute de cet album révèle un yes '90 dans l'air du temps, accompli. La production est très bonne, n'en déplaise à certains. Il aura fallu beaucoup de tenacité aux producteurs pour maintenir l'homogénéité de cet album bicephal. En effet, ce n'est qu'une juxtaposition de 2 entités : celle d'ABHW et de Trevor Rabin, épaulé par la pierre angulaire Chris Squire.Le point de liaison étant bien sûr Jon Anderson, grand chanteur capricieux ne souffrant pas la compétition avec Rabin, chanteur magnifique, et compositeur à l'origine de la survie de Yes dans les années 80. Pour les chansons, on peut retenir "shock to the system","masquerade","without hope we cannot start the day", "silent talking", "the more we live", "i would have waited forever" et aimer les pop-songs puissantes de "lift me up", "miracle of life" et "saving my heart".
C'est déjà pas mal. A cela rajoutez les morceaux planants "angkor wat" et "take the water to the mountain" et vous obtenez un album réussi.Si, si...!
Par contre ils auraient pu oublier de laisser figurer des titres faibles tels que "dangerous" et "give and take".
Allez, laissez-vous prendre par ces merveilleuses chansons, émotionnelles et spirituelles.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 3, 2013 11:08 AM CET


The Unknown
The Unknown
Prix : EUR 22,84

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 the yes-conspiracy, 13 mars 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Unknown (CD)
Chris Squire, LE membre historique de Yes, a croisé le chemin du jeune Billy Sherwood depuis 1991, date du premier enregistrement officiel sur Union, l'album étrange de la "réunion" des "2 groupes" de Yes, avec ce merveilleux titre qu'est "the more we live-let go". De ces 2 directions stylistiques avérées de l'équipe d'Anderson, l'une dans la tradition du yes originel et l'autre, marquée par un "rock FM" riche en couleurs et original, Chris finit par poursuivre celle abandonnée par ses compères avec Conspiracy.
Mais pour nous fans de Yes, cela se transforme en aubaine lorsque nous aimons ces 2 directions musicales : l'une avec notre Yes traditionnel et l'autre avec Conspiracy. En effet, on se dit en écoutant le premier album de Squire & Sherwood, que l'on entend ce qu'aurait pu écrire un "Yes FM".Désormais le second essai est transformé avec The Unknown, avec un son (et une pochette d'album !) plus maitrisé.Les arrangements sont enfin à la hauteur, Chris est un chanteur , un bassiste, un compositeur et un producteur heureux.
Il y a des conspirations qui tournent bien. Longue vie à Conspiracy !


Tormato (Expanded & Remastered)
Tormato (Expanded & Remastered)
Prix : EUR 5,00

9 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 yes, que du bon(us)heur !, 13 mars 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tormato (Expanded & Remastered) (CD)
Comment sauver cet album de Yes, mal dans ses pompes, maladroit, bordélique,fourtout et par instants lumineux ? et bien en y rajoutant 10 titres limpides, des bonus qui ne font pas içi les figurants, de sérieux concurrents aux titres "officiels".A l'instar de "Picasso", les restes de l'équipe d'Anderson sont des mêts délicieux que l'on regrette de ne pas avoir vu plus tôt dans la carte des menus. Alors "avis aux fans de Yes",jetez -vous sur ces bonus, car ce ne sont que de bonheur. Yes.


Page : 1