undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Florent Mathieu > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Florent Mathieu
Classement des meilleurs critiques: 193.314
Votes utiles : 62

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Florent Mathieu (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
MARINA
MARINA
par Carlos Ruiz Zafon
Edition : Poche
Prix : EUR 6,95

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Le bateau est bien accosté, 17 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : MARINA (Poche)
C’est avec un plaisir non dissimulé que j’entre une fois encore l’univers de Barcelone sous les doigts émérites de Mr Ruiz Zafon. Un auteur que je découvre lors d’un voyage vers la Grèce, un des rares auteurs qui m’accompagnent encore quotidiennement. Un style qui chante, une écriture qui change, un délicieux équilibre entre la simplicité du moment, et la découverte des impromptus qui composent la vie des acteurs de chacun de ses livres.

Ce que j’aime particulièrement ? Comme tout ses personnages, vous pouvez décider d’ignorer les événements, vous pouvez décider d’aller plus loin. Mr Ruiz Zafon montre le miracle à chaque croisée de ce second chemin.

Avec Marina, je retrouve cette Barcelone, endroit de mille et une découvertes. Dans le jeu de l’ange, ou a l’ombre du vent, je suffoquais sous la ténébreuse atmosphère diffusée au fil des pages. Un plaisir.
Un livre est un film que chacun se crée.

Bon après c'est plaisant, amis comme les livres de Paul Auster, de Marc Lévy, c'est un peu la même sauce dans le style. Bref peut-être le dernier opus sur lequel mes yeux se poseront.

Merci

It s with pleasure that I enter, another time, in the universe of Barcelona under the golden fingers of Mr. Ruiz Zafon. One author I discover on a plane going to Greece, one of the rare author I am coming back to nowadays. A style that sings, a writing that changes, a delicious balance between simplicity of the moment and the discovery of the unexpected that compose life of actors of each of his books.

What I like? Like these actors, you can decide to ignore, you can decide to go further, and the author shows the miracle of following up this second road.

With Marina, I find again this Barcelona, place of many discoveries at every corner. In the angle’s game or Shadow of the wind, I suffocated by the atmosphere building up pages after pages. A delight.

Books are films that each one is creating.

Thanks.


Tangente vers l'est
Tangente vers l'est
par Maylis de Kérangal
Edition : Broché
Prix : EUR 11,50

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Beau, simple et envoûtant., 17 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tangente vers l'est (Broché)
Une écriture fluide, un discours qui court le long des rails. Un récit découverte. J’ai pris place a bord du transsibérien une première fois avec le génialissime, selon moi, Andrei Makine, cette fois, avec Maylis de Kerangal, dans une atmosphère beaucoup plus pesante. La syntaxe compose un flot qui aère les lignes vers la légèreté d’une lecture sans contraintes. Donc un autre récit le long de cette trame, avant que je ne le découvre, un jour.


Le dernier testament de Ben Zion Avrohom
Le dernier testament de Ben Zion Avrohom
par James Frey
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Totalement cinglé, tout simplement bonnard., 29 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le dernier testament de Ben Zion Avrohom (Poche)
Je dois avoir la main heureuse ces derniers temps. Jonathan Dee et son palladio, et maintenant James Frey the final testament of the holy bible. Oui, je trouve le titre traduit moins folklorique: "le dernier testament de Ben Zion Avrohom". Comme si, comme si...

A lire pour tous les fanatiques, je sais pas, c’est écrit simplement, et cela m’emporte, encore et encore, encore et toujours. Quoique dise le guardian ou tout autre temple médiatique d'une pseudo bien-pensance écornée, je donne cinq miams à ce roman, donc la note maximale. Parce que voilà, des fois, il faut suivre une passion et se laisser vivre au lieu de...

Pas une découverte en tant que tel, j’ai grandement apprécié a million little pieces du même auteur. Une simplicité dans les lignes d’un roman plus complexe, digestif, et un bonheur au loin des phrases de 5 paragraphes à la française.

Bon, je suis encore dedans, mais l’appétit me vient en lisant, et là, purée, merci.

Je pensais écrire une nouvelle version de la vie de Jésus dans un des mes trips livresque, et là je vois ça, et je m'incline. Ça me rappelle mon accident, et comment je vois la vie simple depuis, et comment je vois comment on se la complique pour des petits riens. et me rappelle un style et une question d'un billet que je ne retrouve plus: Why do we never see him smile? donc un peu la même vue que ce dernier de Dieu et tout le toutim, la notion de progrès en plus.

mais d'autres dans la même veine:

[...]
[...]
[...]


Le terroriste noir
Le terroriste noir
par Tierno Monénembo
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

1 internaute sur 6 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Overdose, 26 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le terroriste noir (Broché)
Acheté sur conseil lors d'une exposition littéraire, je m'y suis tenté, vu que j'ai adoré les voyages chez les peuls d'autres de ses enfants ("Le roi de Kahel").

La je ne sais pas si c'est la pluie, la lumière, le temps, le fait que cela se passe dans l'Est que je connais beaucoup, je ne sais pas, je n'ai pas du tout accroché.

Le film qui prend généralement place dans ma tête à la lecture des livres n'a pas eu lieu et donc livre raccroché au filin de la bibliothèque sans m'arrêter. une histoire un peu trop romancée à mon goût, pas assez de waouh au fil des pages, juste l'ennui qui me gagnait.


La fabrique des illusions
La fabrique des illusions
par Jonathan DEE
Edition : Broché
Prix : EUR 22,50

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Mon roman pour l’année 2012, enfin 2002, 9 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La fabrique des illusions (Broché)
Je suis un lecteur passionné, il me semble. Bon, là, une trop longue période qui ne s’y prête plus, donc je suis encore plus sélectif. Et donc Palladio, la Fabrique des illusions.

Ce livre, je le vis du début a la fin, même au delà des … et je ne pourrais me contraindre à l’imparfait pour revenir dessus. Un assez long roman, mais vu que je l’ai commencé hier, fini aujourd’hui, ce bonheur retrouvé de vivre un livre, un parmi …, plus que n’importe quel film pourrait le laisser transpirer.

Une petite sauce, d'interdit nabokovien, saupoudrée de ci de la
De l'influence de l'art, genre du style des cartes et des territoires meme si bien avant
Des sentiments de perdition dans un monde sans boussole
Des descriptions qui posent le texte et créent son propre monde dans des perspectives... miam
Et un peu des défis "insolubles" du monde moderne.

Bref du mad men en plus complet, ca m’a pris, ca m’a conquis.

Merci, and some personnal sob* for the ten years it took me to discover this gem, one of a handful of books I really went to another state when reading.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 26, 2012 10:00 AM MEST


Les hommes en général me plaisent beaucoup
Les hommes en général me plaisent beaucoup
par Véronique Ovaldé
Edition : Broché
Prix : EUR 4,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Merci, 8 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les hommes en général me plaisent beaucoup (Broché)
Bon, devant tant de grâce a traiter le sordide du réel, je préfère ne rien dire, donc je vais écrire. La première réaction que j'ai, puisque je me mets a écrire, serai la joie de découvrir l’écriture unique venant du sexe opposé d'une si belle manière. J'ai trouve ca super. D'autres tentent d'imiter les hommes, sans distinctions d'ailleurs, peut-être que c'est aussi le contraire, je pense a Lolita Pille, a Virgine Despentes, La non, des sujets tout aussi, et une recette qui prend.

Merci. C'est la troisième surprise que je lis de M. Véronique Ovaldé, et des mondes qui m'attirent. D'ailleurs j'oserai vous conseiller donc ce livre et "et mon coeur transparent". miam


Limonov Prix Renaudot 2011
Limonov Prix Renaudot 2011
par Emmanuel Carrère
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un plaisir, enfin., 25 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Limonov Prix Renaudot 2011 (Broché)
Je ne jure pas les livres par les prix littéraires, loin de la, préférant le bouche a oreille, surtout les grands prix, moins les « petits » genre Femina et Renaudot. Enfin, comme tous les journaux, les prix ont aussi leur public donc ca passe peut-être par ca aussi. J'apprécie donc le dernier exemplaire primé par ce le prix Renaudot « Limonov » d'Emmanuel Carrère.

Le récit se berce dans une URSS a histoire complexe que j'affectionne. Les lignes dévoilent des réalités qui prennent bien part dans des réflexions quotidiennes du moment.

Quand je lis, quand j'écris, je marche au son. Et la une douce musique me transporte durant la lecture de ce livre.

J'apprécie particulièrement ce que je n'arrive pas encore à faire, un écoulement fluide des mots dans un fleuve histoire, sans prétentions. Ecrivain novice, j'ai ce problème comme beaucoup d'autres auteurs contemporains inconnus et reconnus, au vu purement subjectif de mes lectures et de mon jugement.Je ne jure pas les livres par les prix littéraires, loin de la, préférant le bouche a oreille, surtout les grands prix, moins les « petits » genre Femina et Renaudot. Enfin, comme tous les journaux, les prix ont aussi leur public donc ca passe peut-être par ca aussi. J'apprécie donc le dernier exemplaire primé par ce le prix Renaudot « Limonov » d'Emmanuel Carrère.

Le récit se berce dans une URSS a histoire complexe que j'affectionne. Les lignes dévoilent des réalités qui prennent bien part dans des réflexions quotidiennes du moment.

Quand je lis, quand j'écris, je marche au son. Et la une douce musique me transporte durant la lecture de ce livre.

J'apprécie particulièrement ce que je n'arrive pas encore à faire, un écoulement fluide des mots dans un fleuve histoire, sans prétentions. Ecrivain novice, j'ai ce problème comme beaucoup d'autres auteurs contemporains inconnus et reconnus, au vu purement subjectif de mes lectures et de mon jugement.


How To Save A Life
How To Save A Life
Prix : EUR 7,04

4.0 étoiles sur 5 sympa, 22 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : How To Save A Life (CD)
surtout how to save a life, qui reste depuis longtemps une des chansons préférées, d'ailleurs elle passe souvent en bande son de beaucoup de séries. une composition équilibrée, jeune mais pas trop, mélancolique mais pas trop, bougeante mais pas trop


Principe de précaution
Principe de précaution
par Matthieu Jung
Edition : Broché
Prix : EUR 19,80

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Warning off, 20 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Principe de précaution (Broché)
Je me range a l'avis precedent, J'avais vu l'auteur dans une foire du livre, on a discute le bout de gras, et puis je me suis dit que l'idee de travailler une fiction litteraire sur le sujet pouvait vraiment aller loin.

ET la, je reprends, oui ca peut plaire a d'autres, moi je me suis retrouvé englué dans une histoire, assez standard somme toute. J'avais discuté le bout de gras donc je voulais quand même le finir coûte que coûte, et j'ai du m'accrocher.

Un trader, ses collègues, un monde différent, une maison en banlieue, la rencontre avec le monde dehors, et les aléas du quotidien. Enfin j'ai surtout ressenti un gros égotrip du caractère principal dans ce livre, enfermé dans son monde, et dans celui de son monde proche.

Bref


So Tonight That I Might See
So Tonight That I Might See
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 calme et volupté, 18 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : So Tonight That I Might See (CD)
une voix magnifique, une symphonie orchestrée doucettement dans l'arrière salle, ca donne un tout magnifique qui me calme, et purée, je suis un énervé du présent en prise 200 Volts direct. un bon moment dans le calme, dans la volupte, I fade into this, for sure. again and again


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6