undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Tama > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Tama
Classement des meilleurs critiques: 34.501
Votes utiles : 77

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Tama

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Omega arcane
Omega arcane
Prix : EUR 20,00

5.0 étoiles sur 5 Quel choc !, 25 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Omega arcane (CD)
Un ami m'avait envoyé un lien vers des extraits de cet album et j'avais accroché, sans plus. Dans le désordre, de qualité médiocre, ça ne rendait pas justice à l'oeuvre. Mais j'ai tenté le coup et j'ai commandé le CD. Et alors là... une fois lue sur mon installation, bien assis dans mon fauteuil, quelle tarte dans la gueule !

Les compositions sont d'une richesse incroyable, il y a des couches et des couches, c'est ciselé, construits, mûri. Tout l'album baigne dans une atmosphère sombre mais pas écrasante, les riffs alternent entre légèreté de ton et lourdeur extrême. On est transporté dans un univers fait de mille nuances, les distos sont puissantes, la batterie est efficace, technique, sans en faire trop. Le chant est varié, adapté aux passages.

Les orchestrations sont un point fort du disque : contrairement à d'autres groupes dans le black, le death et autres, tout est équilibré, l'ensemble est cohérent, on n'a pas cette impression que le groupe a fait ses prises puis que l'ingé son a rajouté des pistes pour faire "gros son symphonique, waouw". Ici, c'est épique, beau, mélodique, l'auditeur est invité par le groupe à un voyage aux multiples destinations insoupçonnées... Bref, une oeuvre totale, extrême et belle, grandiose et pleine de sensibilité : ça arrache, point barre :).


L'homme aux cercles bleus
L'homme aux cercles bleus
par Fred Vargas
Edition : Broché
Prix : EUR 6,10

1.0 étoiles sur 5 C'est lamentable..., 25 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'homme aux cercles bleus (Broché)
Ayant vu le film "Pars vite et reviens tard", qui avait quelques qualités, je me suis décidé à découvrir l'oeuvre de Fred Vargas, espérant y retrouver l'atmosphère qui m'avait plu. J'ai commencé par le commencement. Si le tome est peu épais, il m'a tout de même fallu 2 mois pour atteindre péniblement la page 143 (sur 220). Dans le même temps, j'ai englouti une demi-douzaine d'autres livres mais il m'est devenu impossible de poursuivre "L'homme aux cercles bleus".

Tout d'abord, je ne sais pas où cette femme a appris à écrire : c'est illisible. Fred Vargas a une syntaxe atroce, faite d'approximations stylistiques, de lourdeurs et de répétitions (travail de relecture médiocre). Elle a le niveau d'écriture d'un jeune étudiant. Ses dialogues m'ont fait saigner les yeux. Quand, dans un lieu clos, 2 personnes se parlent, il y a le nom de l'intervenant à chaque ligne ou presque : "Mais pourquoi ? dit Adamsberg - Je ne sais pas, dit Danglard - Qui pourrait le savoir ? répondit Adamsberg - Si je le savais, enchaîna Danglard à l'attention d'Adamsberg - C'est vrai, lui répondit Adamsberg" (j'exagère à peine dans mon échange fictif, c'est une évocation de sa pesanteur).

Et ses personnages... Certes, il paraît que l'auteure est connue pour pimenter ses récits avec des personnalités hors du commun. Mais là c'est too much. Elle arrive à faire perdre toute crédibilité à son récit à force d'affubler absolument tous les êtres humains de troubles de la personnalité ou carrément de pathologies mentales : tout le monde est givré, toutes les réactions sont idiotes, tous les mobiles sont branques.Et le commissaire Adamsberg est un être dont la place est en thérapie, pas à la police (en plus d'être un chef détestable mais c'est un choix artistique qui ma paraît peu critiquable dans le contexte, des sales cons il y en a plein les bureaux dans la vraie vie).

Quant à l'intrigue, en 143 pages affrontées avec ténacité, j'ai découvert un mode opératoire mystérieux et les questions qui en découlent. Bon, voilà. Je me disais qu'on avancerait un peu et qu'on aurait droit à une petite surprise de temps en temps. Mais non, on s'ennuie à lire de la psychologie de café du commerce (oui, Fred Vargas est comme de nombreux auteurs actuels, dénuée de psychologie ou alors celle d'un dossier estival de magazine) qui ne sert à rien qu'à remplir des pages entières de considérations vaseuses ou de dialogues invraisemblables.

Bon, en gros, au final je n'ai plus eu envie de savoir le pourquoi du comment, j'ai juste voulu jeter le livre à la poubelle.

Ne vous fiez pas à la notoriété de l'auteure ni aux premières lignes de l'ouvrage.


Les Fantômes du Delta
Les Fantômes du Delta
par Aurélien Molas
Edition : Broché
Prix : EUR 7,90

4.0 étoiles sur 5 Très encourageant !, 7 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Fantômes du Delta (Broché)
J'avais aimé son précédent ouvrage, La Onzième Plaie. Pour son atmosphère et ses personnages plus que pour son intrigue. Ici, avec Les Fantômes du Delta, on retrouve ce qui, pour moi, fait la force d'Aurélien Molas.

Alors que nombre d'auteurs francophones de polars/thrillers (Chattam et consorts) ont un niveau d'écriture proche d'un étudiant de première année, Aurélien Molas écrit bien. Il a un style fluide, qui se lit aisément sans tomber pour autant dans le simplisme. De plus, contrairement aux auteurs francophones mainstream actuels, ses personnages sont consistants, ils dégagent instantanément une forte impression de réalité. Leurs mobiles, leurs actes et leur psychologie sont crédibles, cohérents, vraisemblables. Quant aux décors de l'histoire, oserais-je dire que certaines descriptions m'ont littéralement sidéré. Molas semble détenir cette qualité rare qu'ont les auteurs comme King ou Modiano de fournir en quelques phrases tous les éléments nécessaires à s'immerger dans une scène. La déliquescence du Delta du Niger et sa corruption transpirent tout au long des chapitres, très courts dans l'ensemble, comme souvent dans ce genre littéraire.

Pour le reste, il ne s'agit pas vraiment d'un thriller, l'intensité ne venant pas du suspense mais plutôt des personnages, de leurs rapports et des enjeux évoqués. C'est très agréable, on prend le temps de comprendre et d'apprécier les situations, de rentrer dans une atmosphère lourde, suffocante.

Je n'ai pas mis 5 étoiles parce que l'intrigue est perfectible.


Hitler et les sociétés secrètes : Enquête sur les sources occultes du nazisme
Hitler et les sociétés secrètes : Enquête sur les sources occultes du nazisme
par René Alleau
Edition : Poche
Prix : EUR 11,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Grosse déception..., 7 décembre 2014
Pour comprendre le nazisme, il me paraît essentiel d'étudier ses composantes mystiques et ses racines ésotériques. Raison pour laquelle j'avais entamé ce livre avec l'espoir de parfaire mes connaissances sur ses liens avec les sociétés secrètes, elles-mêmes souvent nées sur un terreau ésotérique (ce que la 4ème de couverture laissait entrevoir), à la manières de l'ouvrage de Nicholas Goodrick-Clarke.

Or, si l'auteur démontre une évidente maîtrise du sujet, j'ai été terriblement déçu par son absence totale de distance avec les sujets évoqués. Pour René Alleau, le "bien" et le "mal" existent naturellement, ne sont pas des concepts culturels et s'affrontent bel et bien en permanence depuis des siècles par l'entremise de groupes servant la "lumière" ou les "ténèbres". C'est dans cette optique qu'il se permet de dire que les nazis ont réellement utilisé des "forces secrètes", "dissimulées", "surnaturelles".

Etudier les liens éventuels entre franc-maçonnerie, élitisme, illuminisme ou conceptions racistes du monde est tout à fait intéressant et même très pertinent pour comprendre l'intrication profonde des phénomènes ayant présidé à l'émergence du nazisme. Mais oser prétendre que Adolf Hitler était un chamane aux pouvoirs médiumniques réels, ce qui expliquerait la fascination qu'il a exercée sur les foules, et que sa clique bénéficiait d'un savoir secret dégagé par une gestuelle magique permettant de modifier la couleur de son ombre (ne riez pas...), franchement, est-ce bien sérieux ?

Pour les points positifs, une grande partie de l'ouvrage est instructive par la qualité du détail et la somme de connaissances de l'auteur sur le sujet, sa progression chronologie est bien amenée, les liens plutôt bien articulés, avec une dose d'arbitraire dans ses choix de causalité mais il y a pire.

Pour les points négatifs, l'auteur croit réellement au manichéisme de la lutte éternelle bien/mal, aux pouvoirs magiques, aux ectoplasmes, aux visions, à l'astrologie (qu'il tient en haute estime). J'ai souvent tiqué sur l'absence de distanciation entre le fait de décrire une mécanique complexe (le fatras idéologico-mystique du nazisme et de ses serviteurs auto-convaincus de nombre d'idées farfelues délétères ou absurdes) et la réalité. L'année de parution n'explique pas tout, les années 60 n'étaient pas remplies de gens crédules. Et René Alleau semble avoir été un historien bien naïf pour avoir cru à l'astrologie, à la magie ou à la morphopsychologie.

Dommage.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 22, 2015 5:47 AM MEST


L'islamisme, vrai visage de l'islam
L'islamisme, vrai visage de l'islam
par Hamid Zanaz
Edition : Broché
Prix : EUR 9,00

10 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Ouvrage pamphlétaire, 12 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'islamisme, vrai visage de l'islam (Broché)
Bon petit livre, qui va droit au but sans fioritures ni faux-semblant.

Thèse assez évidente pour qui porte un regard analytique et critique sur l'islam, ses fondements théologiques et ses injonctions diverses.

L'ouvrage n'est cependant pas toujours bien articulé ; la syntaxe et la ponctuation sont parfois approximatives, ce qui gêne la lecture.

Mais l'ouvrage est salutaire, surtout venant d'un moderniste du cru, comme tous les ouvrages qui osent dire haut est fort "le Roi est nu" quand tous les "intellectuels" se contentent d'une incompréhensible lâcheté.

A lire en parallèle avec les ouvrages de Chahdortt Djavann ou Anne-Marie Delcambre par exemple.


Histoire des sectes chrétiennes
Histoire des sectes chrétiennes
par Gustave Welter
Edition : Poche
Prix : EUR 9,65

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Intéressant mais..., 12 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Histoire des sectes chrétiennes (Poche)
Si l'auteur connaît son sujet et si l'ouvrage offre une chronologie pertinente des sectes chrétiennes, j'émettrais 3 réserves :

1. L'auteur n'a pas la distance critique suffisante à son sujet (il ne parvient pas à cacher ses convictions/conceptions religieuses et cela nuit à la fluidité de la lecture).

2. Le livre date un peu (1950) et les points de vue exprimés s'en ressentent parfois trop (mais l'éditeur avertit dès la page 6).

3. Les sectes russes sont surreprésentées dans la matière totale traitée (près de 25% du volume !).

Sinon, sans être indispensable, c'est intéressant à lire.


Capitalisme et pulsion de mort
Capitalisme et pulsion de mort
par Gilles Dostaler
Edition : Broché
Prix : EUR 6,60

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Psychologie de bazar, 12 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Capitalisme et pulsion de mort (Broché)
Gilles Dostaler, je ne l'avais jamais lu. Bernard Maris est capable de livres très sympathiques, grand public, tels "Lettre ouverte (...)" ou "Malheurs aux vaincus", etc. Il sait être didactique sans pour autant s'éloigner d'une certaine rigueur.

Eh bien le présent ouvrage est à ranger au rayon "bien-être" de la Fnac. Non pas du fait de son aptitude à apporter des solutions aux problèmes de la vie, mais parce qu'il est du même niveau de sérieux que ces montagnes de verbiages sans aucun fondement que la conviction de leurs auteurs. La science économique est déjà une matière peu rigoureuse (et sa mathématisation n'y change rien, au contraire), basée sur des discours et des opinions, des observations et des interprétations discutables et discutées. La psychanalyse, si elle a ouvert des voies et a fait passer certains concepts encore essentiels aujourd'hui, n'est plus prise au premier degré par personne sauf en France et dans quelques cercles restreints.

L'ouvrage est donc un entrelacs de données pertinentes (économiques ou historiques/biographiques) et de croyances diverses (la psychanalyse relevant infiniment plus de l'acte de foi que d'un discours scientifique). Cela peut intéresser les lecteurs d'ouvrages de psychanalyse à la rigueur. Mais c'est lourdingue et peu intéressant. Vivement déconseillé.


La banque - Comment Goldman Sachs dirige le monde
La banque - Comment Goldman Sachs dirige le monde
par Marc Roche
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Ouais... mais non., 12 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La banque - Comment Goldman Sachs dirige le monde (Broché)
Sujet choc. Contexte idéal pour sortir un livre. Attentes au sein du lectorat...

Et finalement... Pfft. Comme un soufflé, une baudruche. Dommage...

Beaucoup de phrases creuses, peu de réelles données, d'informations. Il y avait matière à plusieurs grands "papiers" dans un magazine mais certainement pas de quoi faire un livre... sauf à penser que l'auteur a volontairement enrobé cette matière sans densité à des fins mercantiles.

Grosse déception, donc.


La grande évasion : Le vrai scandale des paradis fiscaux
La grande évasion : Le vrai scandale des paradis fiscaux
par Xavier Harel
Edition : Broché
Prix : EUR 8,70

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un ouvrage instructif, 12 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La grande évasion : Le vrai scandale des paradis fiscaux (Broché)
Mêmes observations que le commentaire de "camomille2".

Je ne connaissais pas vraiment le sujet (rouages, méthodes, tenants et aboutissants) et j'ai trouvé ce livre bien écrit et éclairant. Une lecture à mettre en corrélation avec des ouvrages traitant des banques, de la crise actuelle, de la dette publique, etc., pour se bâtir une vision pertinente de ce qui se trame loin des regards.


Phantom Antichrist
Phantom Antichrist
Prix : EUR 16,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une bonne baffe !, 12 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Phantom Antichrist (CD)
Plus fouillé que Enemy of God ou Violent Revolution, plus homogène que Renewal, un peu moins mélodique que Endorama, Phantom Antichrist est une bombe. Quand des groupes comme Slayer sont en pilotage automatique, quand Metallica ressemble à "Y a-t-il un pilote dans l'avion ?", Kreator sort le grand jeu sur cet album d'une rare intensité. Production impeccable, gros son, clarté des instruments, puissance des riffs, agressivité de la voix, tempos variés, c'est à une démonstration de Thrash mâtiné de Heavy et de Power que nous assistons ici. Et c'est jouissif, on en redemande !!!


Page : 1 | 2 | 3