Profil de Moonlight on the waters > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Moonlight on t...
Classement des meilleurs critiques: 798
Votes utiles : 753

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Moonlight on the waters "YHAO8" (Paris, France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Up
Up
Prix : EUR 8,00

4.0 étoiles sur 5 Un peu leur "Pet sounds" mais bien eux !, 29 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Up (CD)
On a pu établir lors de leurs débuts une connexion avec les Byrds (un de mes deux ou trois groupes préférés), je veux dire ici ou là
Là, c'est avec mon autre groupe préféré, les Beach Boys que j'établirais la connexion
Certes pas précisément ici de Brian Wilson, ni les harmonies des "Boys" mais il y a de ça dans certains traitements sonores
« Suspicious » et la touche de vibraphone, il y en a aussi par ailleurs
Et plus encore, le traitement sonore des percussions, genre « Pet Sounds » donc sur " At my most beautiful"
Fort heureusement le groupe ne peut s'empêcher d'être ce qu'il est : R.E.M.
Ces gens sont intelligents, ont une très bonne culture pop-rock et tout simplent ont du talent
Donc cet album ici à cette approche là, ce n'est pas pour me déplaire et voilà tout
Ce qui fait un autre très bon album de R.E.M, ici donc à trois : Stipe, Buck and Miles
Up !


Meet Glen Campbell
Meet Glen Campbell
Prix : EUR 6,95

5.0 étoiles sur 5 Heureuse rencontre, 25 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Meet Glen Campbell (CD)
Disque de 2008 qui précède donc "Ghost on the canva"s de 2011 annoncé comme son dernier que j'ai commenté aussi, ici même et dans son contexte
Celui là est son équivalent, enthousiasmant, avec en gros la même équipe, notamment le producteur donc le son, les arrangements, bref l'approche et la réalisation
Artiste country-pop, le fait même du répertoire soit Folk-rock (Tom Petty par deux fois ou Jackson Browne) ou rock (Lou Reed) tout en gardant le son Campbell (l'usage d'orchestre avec les cordes) est donc plus rock
Cela comme pour "Ghost on the canvas" fonctionne à merveille
Pour les fans habituels de Glen mais aussi à découvrir pour les autres que le trouvait un peu aseptisé (ce qui n’est pas le cas, la qualité ayant toujours été là : composition, voix, guitare - la sienne - production)
Une grande réussite


Ghost On The Canvas
Ghost On The Canvas
Proposé par Music-Shop
Prix : EUR 12,88

5.0 étoiles sur 5 Enthousiasmant, 20 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ghost On The Canvas (CD)
Acteur (Cent dollars pour un shérif), guitariste session man, bassiste pour les Beach Boys quand Brian Wilson se consacra au studio (pas d'accord sur les royalties qu'il demandait, Glen les quitta) et surtout auteur de nombres de disques que l'on peut qualifier de Country-pop.
Interprète du grand Jimmy Webb (le disque "Reunion" est tout autant conseillé) voici son disque testament.
Lors de sa sortie en 2011, Campbell (né en 1936) annonça qu'il était atteint de la maladie d'Alzheimer), "les chants les plus beaux ... " de fait celui ci est plus intense, plus rock que nombre de ses précédentes réalisations.
Pas de reniement de son style musical mais un son un peu plus lourd (mais propre, clair et précis) plus brut (sans lourdeur ni brutalité) bref plus rock pour un artiste que l'on ne déterminerait pas ainsi à priori.
Interprète donc de Jimmy Webb et de nombre de hits déjà célèbres (cela se fait volontiers aux U.S.A : exemples : "God only knows" - Glen a joué sur Pet Sounds - "Dock of the bay")
Je ne dis pas qu'il est aussi excellent que Carl Wilson sur le merveilleux titre de son frère Brian ni le fameux hit d'Otis Redding, des version de référence, insurpassables.
Campbell a aussi composé, cela est vrai ici.
La production de son collaborateur Julian Raymond est donc excellente et il faut aussi mentionner les interludes instrumentaux entre nombre de titres.
De la plume de R.J Manning Jr, un des claviers sur le disque, ils sont très réussis
Une (ultime ?) réalisation de Glen Campbell de grande valeur.
Post-scriptum : j'ai aussi ajouté à ma collection (initialement le disque Reunion avec Webb et un coffret de 3 CDs à prix plus tôt réduit) divers de ses disques originaux dés la fin des 60's en version remastérisée (et cela se perçoit.
Pour moi Glen Campbell est quelqu'un de très doué, exemple de la musique populaire américaine qu'il servit si bien.
En de telles circonstances, que Dieu le garde, le préserve, l'épargne de cette terrible maladie qui l'a atteint à 75 ans


Selling England by the pound
Selling England by the pound
Prix : EUR 19,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Que c'est beau !, 16 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Selling England by the pound (CD)
En vinyle j'avais du faire l'impasse sur ce disque tout en connaissant « Foxtrot » et en mettant bien haut « Nursery Crime »
Ce n'est pas tant un emprunt à la discothèque municipale mais qu’il y a quelque temps une offre sur ce Marketplace
Et puis aussi les Disques Rayés de François Gorin sur Télérama
Mémoire revivifiée et à l'écoute de penser : "Que c'est beau !"
Oui ! ce Genesis là est un des plus réussis, de plus le son est excellent
Le quintet du vrai Genesis est là : autour de Gabriel, Hackett, Banks, Rutherford, Collins sont tout autant parfaits
A coté Foxtrot est décevant, cela est tout dire
Ni adversaire du Rock Progressif (sinon je n'aimerais pas ce Genesis là et de plus j'ai suivi toutes les tendances du rock, de la pop au fur et à mesure des 60's et la suite) ni inconditionnel de ce genre, j'ai fait le tri : un genre parmi d'autres !
Mais ce disque est tout simplement excellent, beau, magnifique
Bien sûr la formation opérant ici est pour moi le vrai Genesis
D'ajouter que les deux, trois disques suivant le départ de Gabriel sont encore bien, on peut même compter "And then there were three"
Après je passe ou ne garde que "Tell me why" pour le coté sautillant à la Byrds (que j'adore)
En fait si j'étais sarcastique, j'écrirais que c'est après qu'il y a eu vente : au tiroir-caisse et à l'assommoir musical
Bon ! Celui ci est à savourer et c'est l'essentiel


Secret Language of Birds
Secret Language of Birds
Prix : EUR 11,44

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Ian Anderson est grand et ce n'est pas un secret, 15 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Secret Language of Birds (CD)
J'ai tellement de disques de Jethro Tull, de DVDs puisque le groupe né à la fin des 60's a perduré fort heureusement et aussi pour Anderson en solo, Rupi's dance.
Auquel j'ai donc ajouté cette réalisation précédente
De la flûte à l'oiseau cela va de soi
Ici pas de breaks à la Tull, d'électricité avec l'excellent Martin Barre, Ian et Andrew Giddings font presque tout
Drums par ci par là mais cela est bien plus acoustique que son groupe
Ian écrit, enregistre, produit et bien sur chante plus diverses flûtes et "guitares" ou instruments proches
Rupi's dance est bien mais celui ci me semble meilleur encore
C'est agréable, joli, de bon goût et l'auditeur passe un vrai bon moment
Disque conseillé pour les auditeurs (nombreux) de la "Famille Jethro Tull"
Ian Anderson est un grand artiste, maitre de son art et la musique est là !.


Say You Will
Say You Will
Prix : EUR 22,79

4.0 étoiles sur 5 Du savoir faire et plus que cela, 14 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Say You Will (CD)
Tout d'abord Christine Mc Vie n'est pas là
Il s'agit donc "que" du quatuor de la période F.M."Américaine" (j'aime les deux, british blues, Peter Green etc. et celle ci plus pop-rock très bien produite)
Donc point des mélodies si réussies, souvent mid-tempo de Christine
Mais pour autant il n'y a pas manque
Devant la section rythmique (présente depuis les débuts, John à la basse et Mick aux drums sont ce qu'ils sont : un genre de sécurité sociale en ce domaine) Lindsay et Stevie composent ce qu'il convient et comme cela convient
Talent, expérience, savoir faire, maîtrise
Quelque chose de Tusk !
C'est à dire en moins réussi mais je signifie par cette comparaison avec ce si grand album double de 1979 que Lindsay toujours à la production conjugue originalité et perfection pop-rock (surtout sur les compositions de Stevie plus typiquement pop-rock que les siennes)
Donc cet album est tout sauf un album en bout de course, de "has been" mais est tout à fait à niveau, digne du groupe même sans l'un de ses membres
Carré d'as donc et conseillé


Hell Freeze Over
Hell Freeze Over
Prix : EUR 12,57

4.0 étoiles sur 5 Le retour des aigles, 13 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hell Freeze Over (CD)
On se reformera quand il gèlera en enfer avait dit Don Henley
Glen Frey lui mentionne que le groupe ne s'est jamais séparé, ils ont juste pris des vacances
Ces Eagles je les ai découverts dés le premier album, le son Glyn Johns !
Idem pour le second, "Desperado", mon préféré
Puis le groupe changea de producteur et quitta peu à peu (sans l'oublier complètement) l'option "country-folk-rock" pour un rock US plus large
Pas fan de l'album Hotel California, ni de The long run (j'ai tout de même "Long road out of Eden) et bien là le titre phare si connu en une version plus "hispanique" me convient bien plus
Je peux me rassurer (pas sur le gel en enfer !) mes autres préférés sont là aussi : Take it easy et Tequila sunrise etc ...
Un "chouchou" : Learn to be still, écrit par Don Henley avec Stan Lynch, ex batteur des Heartbreakers de Tom Petty
J'ai le DVD correspondant et celui du "World Farewell tour I (y aura t-il une suite ?)
Ces types (je rappelle que du Quatuor original ne restent que Frey et Henley), Don Felder (pas gardé et pas content pour la "Tournée d'adieux") Timothy B Schmidt ("pris" à Poco) et Joe Walsh, ces types donc sont des pros
Donc Grand Rock US tous terrains garanti
J'ai tenu à avoir le CD mais je me répète, le DVD est tout à fait conseiller, bien sûr
Ils ont de grands titres (Glen plaisante en rebond sur celui de Don que j'aime tant, voir plus haut, "pas nouveau, c'est tout ce que nous avons", dérision !) ils chantent admirablement bien, savent jouer, sont "à l'aise" et le décor est splendide.


A pied, à cheval et en voiture
A pied, à cheval et en voiture
DVD ~ Noël-Noël
Prix : EUR 13,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Autrefois et toujours, 7 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : A pied, à cheval et en voiture (DVD)
Noël-Noël (1897-1989) était - est - un acteur, un personnage exquis
Et les films dans lesquels il a participé en témoignent
Du Père Tranquille (résistant discret) au "Vieux de la vieille" (quoique pas mal de cabotinage des trois vedettes ! - Gabin et Fresnay à ses cotés) il fut délicieux
Tellement représentatif d'une certaine époque bien révolue, d'un certain type d'homme adorable de gentillesse et tout de même aussi de malice
Cela c'est encore un peu le film
Avec le bon "vieux" ressort comique : des personnages hors de leur contexte et placés dans un autre milieu
Exemple : "La belle américaine" du grand Robert Dhéry
Affaire de voiture ici encore pour aller dans la future belle famille de sa fille
La petite 4 chevaux Renault vers le château des futurs beaux parents est un peu le parcours semé de quelques tracas de cet autre père tranquille là
Au départ adversaire de ce moyen de transport individuel devenant de plus en plus populaire (1957), il faudra passer le permis et acquérir le véhicule plus ou moins compatible avec la vie de château
Permis de Monsieur et Madame, achat avec un vendeur zézayant (Darry Cowl) voisinage tel celui de Noël Roquevert
Comme délicieux acteur "d'époque" on ajoute Jean Tissier
Comme débutants, ici copains de la fille (Sophie Daumier, évidemment excellente) : Belmondo et Cassel (Jean Pierre, bien sûr)
Plus la classe si naturelle de Denise Grey, la mère, la femme de Noël-Noël
Oui ! "... Il était une fois dans les années 50 ... "
Et même que cela reste délicieux, vraiment délicieux, un moment de simple humanité


December
December
Prix : EUR 11,08

4.0 étoiles sur 5 Joli événement !, 6 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : December (CD)
Je connais les Moody Blues depuis si longtemps et ils ont fait tellement de disques !
Un peu époque Denny Laine, beaucoup, beaucoup avec l'arrivée de Justin Hayward.
"Fly me high" de Justin avant même le fameux "Days of future passed"
Les quatre premiers albums du quintet sont les meilleurs, magnifiques !
Après c'est la normalité humaine incluse artistique : des hauts et des bas !
Celui-ci récent à cette occasion magique de Noël est en haut
Saluons en effet Mike Pinder parti à la fin des 70's et Ray Thomas bien plus récemment
Graham Edge ne fait plus de récitatif et à moins avis John Lodge est un peu moins en voix et en inspiration
Pas nouveau pour ce qui est du « leadership », Justin Hayward est l'auteur principal, ici aussi et la voix de "l'humeur bleutée"
Des emprunts classique ou à Lennon (non il n'y a pas le titre de Tino Rossi, « petit papa Noël »)
Ce qui me frappe sur ce disque est la qualité sonore et des arrangements
Que Danilo Madonia soit remercié, puisque lui sont attribué claviers et orchestrations
Les Moody Blues ont parfois été peu inspirés (tous les groupes, inclus les meilleurs dont ils font partie, ont eu des "coups de moins bien") mais via ce December, à nouveau, ils sont magiques
Cela fait plaisir et chaud au cœur devant la cheminée


At Edwards Barn
At Edwards Barn
Prix : EUR 15,99

5.0 étoiles sur 5 En "famille" musicale et à la ferme "célébrités" (pour de vrai), 3 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : At Edwards Barn (CD)
J'ai déjà commenté favorablement par Rice-Rice-Hillman-Pederson "Out of the woodwork"
Ici restent Chris Hillman et Herb Pedersen, respectivement mandoline et guitare
Ils sont accompagnés d'un autre guitariste, un bassiste et un violoniste, pas de batterie
Sauf à être un peu trivial, je dirais "c'est avec les vieux potes que l'on fait la bonne musique"
Vieilles connaissances remontant à … 1963
Famille ! : Famille Byrds, Flying Burritos Brothers et parentés
De sorte que trois de la meilleure période des Byrds, du moins au point de vue créativité en studio sont là
« Turn ! turn ! turn ! », « Have you seen her face » (composition de Chris et lui y faisant référence en introduction)
Et « Eight miles high » : du folk-rock psychédélique de 1966 ici à la sauce Country, blue grass, quelque soit l'étiquette
Le reste est excellent : répertoire et interprétation
Grand moment tout simple (cela n'est pas contradictoire) de musique populaire américaine par des pros
Tout simplement
Cette ferme là est aussi célébrités mais point quelque peu indécente mais musicale et formidable


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20