undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Profil de thierry bruno > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par thierry bruno
Classement des meilleurs critiques: 6.477
Votes utiles : 239

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
thierry bruno

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Ted
Ted
DVD ~ Aedin Mincks
Proposé par generationcine
Prix : EUR 5,90

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 La VF n'arrange rien, 26 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ted (DVD)
J'avais décidé de ne pas allé voir ce film au cinéma car il était en VF et la voix française de Ted était Joey Starr. Bien m'en a pris car, en dehors du fait que sur l'ensemble ce film est très décevant - de temps à autre on sourit - un peu - mais il n'est pas drôle -, la voix de Joey Starr est absolument insupportable. Désolé mais le style "zonard racaille de banlieue", même pour faire un ours en peluche dont la vulgarité est le fond de commerce, ça ne passe pas.


Crime et chatiment au Moyen Age : Ve - XVe siècle
Crime et chatiment au Moyen Age : Ve - XVe siècle
par Valérie Toureille
Edition : Broché
Prix : EUR 24,00

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un MoyenÂge lumineux, 7 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crime et chatiment au Moyen Age : Ve - XVe siècle (Broché)
Ouvrage en tous points remarquables. Valérie Toureille est une historienne digne de ce nom, c'est-à-dire qu'elle présente et éclaire les faits avec rigueur sans jamais verser dans la psychologie facile et surtout dans l'anachronisme qui lui ferait juger avec la mentalité de notre temps, une époque où les moeurs répondaient à d'autres critères que ceux d'aujourd'hui. Bien construit et écrit dans un style agréable, "Crime et châtiment au Moyen Âge" montre que ce temps très long - près de 1000 ans - ne doit pas être qualifié de temps obscur et encore moins d'obscurantiste. Le tableau que Mme Toureille dresse de la justice médiévale est passionnant, éclairant sur les peines appliquées, sur les raisons qui président à ces choix et révélant finalement l'extrême rationnalité d'une justice que certains propagandistes modernes des Lumières voudraient montrer irrationnelle, voire superstitieuse. À la suite de grands noms tels Marc Bloch ou Jacques Le Goff, Valérie Toureille nous montre un Moyen Âge très riche et d'une certaine façon lumineux.


Les racines du ciel
Les racines du ciel
par Romain Gary
Edition : Poche
Prix : EUR 8,70

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une superbe fable, 17 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les racines du ciel (Poche)
Romain Gary signe ici une magnifique fable sur l'homme et la liberté. Le choix du lieu; l'Afrique coloniale, les personnages ; haut en couleurs mais tous plus ou moins brisés par une vie où ils ont tous été plus ou moins trahis et, pour symbole de la liberté, l'éléphant, tout est en place pour un roman exceptionnel sous réserves que l'auteur ait du talent. Et du talent, Romain Gary en avait à revendre. Son style est splendide, même s'il agaçait certains prétendus puristes de la langue française; les mots, les phrases ont un sens, une profondeur que j'avoue ne pas retrouver chez les auteurs actuels. Gary n'est jamais plat, sans être pontifiant d'ailleurs. Il parle de l'humanité avec justement une humanité qui est la marque des géants et qui le placent au rang des grand écrivains français, en compagnie des Kessel, Malraux, Bernanos ou Mauriac. Avec son style, avec ses sujets, selon ses thèmes, ses obsessions mais il nous parle de la même humanité avec le même talent.
"Les racines du ciel" , la première oeuvre d'un écrivain majeur et qui nous rappelle qu'à une époque, le Goncourt récompensait de véritables oeuvres.


Jugements derniers : les procès Petain, Nuremberg et Eichman
Jugements derniers : les procès Petain, Nuremberg et Eichman
par Joseph Kessel
Edition : Broché
Prix : EUR 7,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Témoignages exceptionnels, 17 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jugements derniers : les procès Petain, Nuremberg et Eichman (Broché)
Ces témoignages sont exceptionnels car ils sont écrits par un témoin direct de ces procès qui n'est pas n'importe qui, mais un très grand écrivain qui ne fut pas seulement un témoin de son temps mais aussi un acteur. Le regard pénétrant, profond et humainement engagé de Joseph Kessel nous livre, dans un style splendide, les images à la fois effrayantes et désolantes d'une humanité corrompue, où la folie des hommes s'avère d'autant plus terrifiante qu'elle se fonde sur une terrible banalité. Nuremberg et le procès Eichman ne montrent pas des "génies du mal" à l'oeuvre, mais au contraire et, serait-on tenté de dire hélas ! tant on aimerait que de tels actes soient le fait de génies malfaisants, des individus d'une banalité, d'une médiocrité absolument ordinaires. Kessel le fait sans grandiloquence, sans pathos mais avec tout son talent d'écrivain qui était immense. Et à travers le procès de Pétain, il montre la déchéance d'un homme dont la vanité et la gloriole avaient fait perdre tout sens commun, balloté entre des influences contradictoires en apparence mais finalement n'ayant pour seul but l'intérêt personnel - fut-il idéologiquement fondé - contre l'intérêt commun.
Un petit livre, de 237 pages tout de même, qui en fait beaucoup plus, sans l'afficher, pour provoquer notre révolte devant tant de bêtise consentie que l'indignation feinte de certains opportunistes contemporains qui n'ont pas témoigné, eux, en leur temps. Mais n'est pas Kessel qui veut.


Les Enfants de la chance
Les Enfants de la chance
par Joseph Kessel
Edition : Broché
Prix : EUR 17,05

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Toujours du grand Kessel, 17 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Enfants de la chance (Broché)
Dans ce livre peu connu de Kessel, on retrouve les thèmes chers à l'écrivain : la passion de l'amitié, l'apprentissage de la maturité. L'aviation de la grande époque est toujours là, la folie aussi d'une certaine façon. Du grand Kessel mais existe-t-il du "petit", du "mauvais" Kessel ? Non, Kessel était, est et demeurera un des grands écrivains français. Et le lire nous plonge dans une langue française superbe et un monde où le talent et la liberté l'emportent sur le nombrilisme et le lucre. Lire Kessel nous élève, ce n'est pas si commun de nos jours.


L'Equipage
L'Equipage
par Joseph Kessel
Edition : Broché
Prix : EUR 6,35

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre superbe, 17 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Equipage (Broché)
En finalement peu de pages, Joseph Kessel crée une oeuvre splendide, inspirée par sa propre expérience. Éloge de l'amitié, de l'honneur et de la loyauté, éloge aussi d'une certaine folie mais éloge de la vie surtout. Pas de la vie à n'importe quel prix mais au contraire de la vie qui a du prix parce qu'on refuse de la brader et qu'alors on est prêt à mourir pour ne pas vivre n'importe quelle vie. Un immense roman qui a fait connaître Kessel et qui confirmera par la suite, à travers une oeuvre très dense et très forte, tout le talent qui éclate dans "L'équipage".


Charles de Gaulle
Charles de Gaulle
par Eric Roussel
Edition : Broché
Prix : EUR 30,50

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Très faible, 17 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Charles de Gaulle (Broché)
Cet énième livre sur De Gaulle est probablement l'un des plus faibles du genre. Oeuvre de journaliste qui n'a ni le talent ni l'intelligence de Bainville, il prétend lever des zones d'ombre sur la vie du Général. Pour ce faire, il suscite les zones d'ombre où tout lecteur attentif de De Gaulle était déjà éclairé, et prétend faire preuve de nouveauté. Le résultat est extrêmement plat et parfaitement mal écrit. Pour prétendre écrire une somme sur De Gaulle, il serait bon de comparer cette somme à celle de Jean Lacouture, sorte de maître-étalon sur le sujet. Si E. Roussel s'était donné la peine de le faire, il aurait fait ce que j'ai fait avec son livre que j'ai eu l'imprudence d'acheter : il l'aurait mis directement à sa place, dans une poubelle.


The Spirit
The Spirit
DVD ~ Gabriel Macht
Proposé par MEDIA PRO
Prix : EUR 5,90

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 excellent exercice visuel, 2 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Spirit (DVD)
Pas de chance pour ceux qui ont pris ce film au premier degré. Ce n'est pas un film philosophique, encore moins d'art et d'essai, ni même un film moraliste de super-héros. Non, juste Franck Miller qui se fait plaisir dans des exercices qu'il affectionne. Film esthétique jouant sur les noirs et blancs et incrustations de couleur ; film qui joue sur le mouvement et les changements de rythme ; film magnifiant ses actrices et avec un génial Samuel L. Jackson. Malgré cet exercice de style, c'est un film non prétentieux dont l'histoire n'est qu'un prétexte. Moi, j'ai plutôt marché.


Clint eastwood : Mémoires de nos pères - Lettres d'Iwo Jima (Combo)
Clint eastwood : Mémoires de nos pères - Lettres d'Iwo Jima (Combo)
DVD ~ Ryan Phillippe

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une préférence, 18 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clint eastwood : Mémoires de nos pères - Lettres d'Iwo Jima (Combo) (DVD)
Dans ce diptyque sur la bataille d'Iwo Jima, j'ai une nette préférence pour "Lettres d'Iwo Jima". "Mémoires de nos pères" a quelque chose de trop "américain" qui me déplaît. En revanche, "Lettres..", en VO évidemment - la version française est une véritable horreur, on croirait entendre un dessins-animés manga - est un film époustouflant, une réussite magistrale. Le scénario est parfait, la réalisation au cordeau et les acteurs incroyables. Notamment, Ken Watanabe, acteur charismatique comme il y en a peu - de sa génération ou de plus jeunes, je n'en vois aucun - qui campe un général, soldat jusqu'au bout des ongles mais au sens ancien du mot, au sens de ce qu'on nommait "chevalier" dans notre vieille Europe chrétienne, un homme d'honneur, qui sert son pays mais qui fait la guerre sans haine. Un portrait splendide qui, comme toujours avec Clint Eastwood - mais aussi dans tout film sur la guerre bien fait - , inspire une profonde réflexion sur l'humanité.
Encore un chef d'oeuvre du grand Eastwood, servi par une magnifique et riche édition. Ce que devrait être toute édition de DVD.


Voyage au bout de l'enfer
Voyage au bout de l'enfer
DVD ~ Robert De Niro
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 11,80

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ce n'est pas un film de guerre, 18 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Voyage au bout de l'enfer (DVD)
Le titre et l'affiche français du film entretiennent la confusion sur ce film. On en parle souvent comme un film sur le Viet-Nam - le premier film américain même - et donc comme un film de guerre. Or, les scènes de guerre sont peu nombreuses et représentent peu de temps du film. Contrairement à d'autres films comme "Full Metal Jacket" ou "Platoon", tout le pathos sur la formation et la vie du soldat, les belles phrases creuses sur "la guerre, c'est pas bien" nous sont épargnés. Ici, Michael Cimino nous montre d'abord des gens simples vivre chez eux, dans leur coin paumé de Pennsylvanie, entre aciérie, voie ferrée et montagnes, une bande de "potes de travail" dont trois partiront au Viet-Nam, personnages centraux du film mais dont il ne faudrait pas ignorer les comparses qui restent. Car ce film parle de gens confrontés à un évènement peu ordinaire - la guerre - , dont aucun ne sortira indemne, qu'ils vivent cet évènement au plus près - en tant que soldat - ou en lointain spectateur, victime indirecte - ceux qui restent-. Plaidoyer contre la guerre ? Bien sûr, et contre toute forme de guerre car ce film ne s'égare jamais dans des jugements idéologiques sur le bien-fondé de cette guerre mais plaidoyer surtout pour une humanité plus profonde, moins attachée à la surface des choses - qui bien souvent séparent les hommes - qu'à la profondeur des sentiments qui unit les êtres mais aussi - et c'est porté par le personnage de Robert de Niro -. cette nécessité pour l'homme d'une vie intérieure, d'une forme de solitude qui le confronte à lui-même pour mieux se découvrir ou se retrouver.
Ce voyage au bout de l'enfer auquel nous a convié Michael Cimino n'est pas celui de la guerre du Viet-Nam mais celui de ce chasseur de cerf qui, s'évadant de son univers de feu et d'acier - l'enfer du monde moderne ? - retourne à la nature, traquant cette part de lui-même dans l'animal qu'il poursuit, cette part de lui-même qu'il saura reconnaître et renoncera à abattre, fût-ce proprement, c'est-à-dire d'un seul de coup de fusil : cette volonté d'abattre l'animal d'une seule balle rejoint la roulette russe pratiquée dans les geôles viêt-minhs ou dans les tripots de Saigon, symbole du monde moderne qui "suicide" l'humanité.
Un film monumental servi par une distribution exceptionnelle mais peu honorée dans cette édition DVD particulièrement médiocre et vulgairement mercantile. À quand une édition digne de ce chef d'oeuvre ?


Page : 1 | 2 | 3 | 4