Profil de pg94 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par pg94
Classement des meilleurs critiques: 1.192
Votes utiles : 658

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
pg94 "être humain" (Ile de France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Aimer ce qui est - Vers la fin de la souffrance
Aimer ce qui est - Vers la fin de la souffrance
par Byron Katie
Edition : Broché
Prix : EUR 20,18

87 internautes sur 95 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Grosse déception, 11 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Aimer ce qui est - Vers la fin de la souffrance (Broché)
J'avais acheté ce livre car Byron Katie était présentée par Eckhart Tolle comme une de ses amies faisant un excellent travail, sur les thèmes indiqués dans les autres commentaires. Par rapport à ce que j'ai trouvé dans les livre d'Eckhart Tolle, je dois avouer que j'ai été déçu par celui de Byron Katie.

Si je ne doute pas un instant de la sincérité de l'auteure (et c'est par respect pour cette sincérité que je mets une note de 2 et non de 1), je trouve que le style de ce livre est très très américain, avec un arrière plan de morale un peu simpliste, et des happy ends à toutes les histoires qui sont citées. De plus, la rédaction partiellement sous forme de dialogue ne m'a pas convaincu. Là aussi, je trouve que l'approche est très américaine, non pas sur la forme, mais sur le fond, c'est à dire sur la manière dont les dialogues sont articulés, un peu comme ce que l'on peut voir des dialogues avec des prédicateurs, ou au sein des alcooliques anonymes ou autres weight watchers. Enfin bon, c'est l'image que j'en ai car je ne prétends pas être un spécialiste ! Tout me semble aussi beaucoup axé sur une démarche assez mentale et non dénuée d'égo. Je parle de l'intervention de l'ego dans la démarche proposée et non de l'égo de l'auteure.

Je ne souhaite donc pas dire que c'est un livre inintéressant, mais souhaite juste avertir qu'il ne conviendra pas à tous. Je vois bien qu'il a parfaitement convenu à d'autres lecteurs vues les notes attribuées jusque là. En tout cas, pour ma part, je ne suis pas arrivé au bout...

Voilà. Si vous n'êtes pas d'accord avec cette opinion, j'en suis ravi car la diversité est une richesse et il en faut pour tous les goûts ! Je vous invite à le faire savoir par un commentaire ou une opinion personnelle, mais soyez sympa de ne cliquer sur avis inutile que si vous pensez que ce que j'ai écrit n'apporte rien pour choisir d'acheter ou non ce livre...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (7) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 27, 2013 1:12 AM MEST


Brother HL5340D Imprimante laser monochrome Recto-Verso 30 ppm
Brother HL5340D Imprimante laser monochrome Recto-Verso 30 ppm

26 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent rapport qualité-prix, 29 mai 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Cette imprimante produit des documents de qualité avec l'avantage d'un recto-verso qui fonctionne parfaitement.
Le pilote est agréable à utiliser et comporte de nombreuses options (par exemple, imprimer plusieurs pages en format réduit sur une seule feuille).
Le recto-verso s'est démocratisé et à ce prix il serait dommage de ne pas en profiter car, outre la diminution de la consommation de papier, vos documents prendront moins de place.

Autre point important : les consommables Brother sont abordables, et vous disposez pour cette imprimante d'un toner de rechange pour 8000 pages plus intéressant que celui de capacité 3000 pages. Le coût marginal de la page ne dépassera pas 0,13 cts (+ 1 ct pour le papier, ou 0,5 ct en recto verso). L'imprimante est livrée avec une vrai cartouche de 3000 pages, et non pas avec une cartouche à capacité limitée genre 500 ou 1000 pages comme cela semble arriver chez certains concurrents.

Les autres consommables ont une durée de vie qui me semble longue et qui ne devraient pas nécessiter de changement dans le cadre d'une utilisation domestique. Le tambour est donné pour 25000 pages, ce qui vous permet de tenir près de 7 ans à raison d'une moyenne de 10 pages par jour, ce qui est déjà beaucoup pour une utilisation personnelle. Il est possible qu'au bout de 7 ans, vous préfériez la changer pour un modèle plus moderne, et que même si ce n'est pas le cas, une imprimante neuve avec un toner tout neuf vous coûte moins cher... Hélas, cela n'est guère écologique ni "développement durable"

Les drivers Windows 7 32 et 64 bits sont disponibles, et il faut noter que Brother les a aussi publiés pour des modèles imprimantes datant d'il y a 5 ou 6 ans. Effort louable que n'ont pas fait tous les vendeurs de périphériques, loin s'en faut. Ce n'est pas une garantie, mais s'ils continuent dans ce sens, vous avez de bonnes chances de trouver le driver pour votre nouvelle version Windows (ou Mac ou Linux) dans les années qui viennent.

J'ai tenté d'imprimer quelques photos, qui donnent un résultat très correct, en noir et blanc bien-sûr, même avec la mémoire interne de 16 Mo. La définition est automatiquement réduite. Rien de comparable évidemment avec une jet d'encre photo, mais ça peut dépanner et illustrer très proprement une documentation professionnelle.

Pour finir, et pour répondre à un autre avis publié sur ce thème, je ne trouve ABSOLUMENT PAS cette imprimante bruyante !!! Elle l'est moins que mon modèle précédent (Brother 5140), et que beaucoup de celles que j'ai entendues en environnement professionnel. Surtout, elle se met très vite en veille après l'impression, et là, on n'entend plus rien (et ce avec le réglage par défaut de la mise en veille). Il n'y a donc aucune raison de se priver de cette machine à l'excellent rapport performance / prix, même si on est sensible des oreilles.


Alain Souchon Est Chanteur (Digipack 2 CD + Bonus DVD)
Alain Souchon Est Chanteur (Digipack 2 CD + Bonus DVD)
Prix : EUR 25,94

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enchantement, 18 mai 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alain Souchon Est Chanteur (Digipack 2 CD + Bonus DVD) (CD)
Je ne sais pas si vous avez déjà vu Alain Souchon sur scène ?

Si c'est le cas, ces enregistrements vous rappeleront la grâce, la subtilité et la tendresse qu'il déploie avec tant de naturel. Il faut le voir pour le croire : une frêle silhouette qui s'avance... et la magie commence. Souchon remplit la scène, vous emmène partout, il chante, il parle, il saute même, on se retrouve dans son monde, imaginaire ou réel, mais toujours poétique. Depuis près de 20 ans, beaucoup de ses chansons sont devenues de vrais classiques, indémodables.

Alors voilà, vous retrouvez l'ambiance de ses concerts, et les belles chansons, et oui, comme le dit Vivi, on se surprend à chanter avec lui. Ce n'était pas prévu, mais c'est ce qui m'est arrivé aujourd'hui en mettant un des cd dans ma voiture !

Et si vous ne l'avez jamais vu, voici le plaisir que vous allez trouver : des arrangements très différents des singles, un côté très naturel aussi, avec des petites intonations de voix un peu plus fragiles, pleines de sincérités. Des mélodies ou des rythmes subtilement différents de ce que vous connaissez déjà. Le tout avec une voix qui reste juste et claire (pas mal pour ses 60 ans !)

Après 2 heures à écouter ou à chanter, on se sent juste plus léger, plus humain, plus heureux.
Cet enregistrement n'est pas un produit commercial de plus, c'est un moment de partage.
Avec l'un de nos plus grands chanteurs.

Et puis s'il passe en tournée près de chez vous, allez le voir. C'est encore mieux.


L'esprit de Philadelphie : La justice sociale face au marché total
L'esprit de Philadelphie : La justice sociale face au marché total
par Alain Supiot
Edition : Broché
Prix : EUR 13,20

13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Livre salutaire, à lire pour comprendre ce qui nous arrive, 5 mai 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'esprit de Philadelphie : La justice sociale face au marché total (Broché)
Le livre d'Alain Supiot expose très clairement la stratégie du néolibéralisme, conduite depuis les années 80 en Europe, et ses conséquences, que nous sommes en train de vivre pleinement à l'heure actuelle : appauvrissement des salariés, des états, au profit des représentants de la frange la plus riche de la population, à travers les entreprises dont ils sont les actionnaires ou les dirigeants.

Extrait (p.24) " Dans la Déclaration de Philadephie, l'économie et la finance sont des moyens au service des hommes. C'est la perspective inverse qui préside à l'actuel processus de globalisation : à l'objectif de justice sociale a été substitué celui de la libre circulation des capitaux et des marchandises, et la hiérarchie des moyens et des fins a été renversée. (...) Au lieu d'indexer l'économie sur les besoins de l'homme et la finance sur les besoins de l'économie, on indexe l'économie sur les exigences de la finance et on traite les hommes comme du "capital humain" au service de l'économie."

Voilà, tout est dit dans dans cette phrase et Alain Supiot s'emploie à le démontrer, de manière lumineuse, avec des mots simples, sans recourir à l'émotif et sans aucune agressivité, ce qui est méritoire.

Le problème des néo-libéraux, c'est que maintenant (mai 2010) ils commencent à être découvert. Et que leurs armes traditionnelles, manipuler les opinions, manipuler le langage (la régression sociale appelée "réforme" et présentée comme une nécessité inéluctable pour le progrès, pour ne prendre qu'un exemple) commencent à ne plus fonctionner. Grâce à des gens comme Alain Soupiot. Reste à tenter de le discréditer : il n'est pas un économiste. Sous-entendu, il n'a pas droit à la parole. Il n'a pas compris le dogme, il n'est pas admis dans le clergé néo-libéral. Cela dit il ne se prétend pas économiste. Il est professeur de droit, et à ce titre, les droits humains l'intéressent. Version néolibérale : c'est un conservateur qui veut empêcher le monde de s'enrichir grâce aux plus riches, en voulant défendre des acquis indéfendables car d'une autre époque (avoir un toit, manger à sa fin, disposer d'un travail justement rémunéré).

Serait-il un mauvais économiste ? Si l'économie consiste à ne pouvoir suivre que la voie unique que le néolibéralisme tente de nous imposer : il faut que les riches s'enrichissent pour créer de la richesse pour tous, c'est clair, il n'a rien compris et son livre mérite d'être brûlé. Maintenant si l'économie (étymologiquement, les lois de la maison") consiste à définir l'argent comme un moyen humaniste d'échange et de développement, à coup sûr il est un véritable économiste.

Sont expliqués dans ce livre la manière dont les plus aisés profitent des législations et des droits sociaux dont ils tirent un bien meilleur parti que les plus faibles; la mise en concurrence des états sur le critère des contraintes législatives (le moins-disant voire le moins regardant étant évidemment le gagnant); l'enrichissement personnel lié aux privatisation des services publics, et surtout pourquoi les ex-communistes se sont ralliés si facilement aux dogmes néolibéraux, ce que M Thoreux dans sa critique appelle "les prétendues noces du communisme et de l'ultralibéralisme". Sauf qu'elles ne sont pas prétendues, elles sont démontrées. Ainsi peut-on voir d'un autre œil l'entrée à marche forcée dans la Communauté Européenne de nombre de pays de l'ex bloc de l'Est, dont le but est loin d'être humaniste, contrairement à ce qu'on pourrait penser naïvement.

On a coutume de dire que l'Histoire jugera. Si, comme je l'espère, cette parenthèse néolibérale touche à sa fin, c'est parce que la prise de conscience des citoyens face à la régression sociale aura permis de remettre les pendules à l'heure, et de renvoyer dans leurs buts les quelques dizaines de milliers de personnes qui se partagent les richesses qui nourriraient des millions de précaires et de pauvres. Et cette prise de conscience passe par la lecture de livres comme celui-ci.

Et je dis bien la parenthèse néolibérale. Car contrairement à ce que veulent nous faire croire ses thuriféraires, à savoir que ce dogme est la seule vérité possible, et qu'elle s'impose à tous, pour les siècles des siècles, amen, d'autres mondes sont possibles. D'autres civilisations ont vécu sans bourse des valeurs, sans PDG valant 300 fois plus qu'un autre être humain. On les connaît encore grâce à la trace qu'elles ont laissé dans l'histoire, grâce à leurs œuvres artistiques, grâce à leurs philosophes, à leurs conteurs. Le néolibéralisme fera 2 pages dans les livres d'histoire (qui aura été remise au programme de terminale scientifique) pour décrive la tentative de prise de pouvoir d'une oligarchie égocentrique cupide et avide, sur la démocratie, c'est à dire sur le droit des peuples à vivre libres et heureux.

Ce livre se lit rapidement, il est passionnant, il est accessible à tous (sans doute un gros défaut pour ses contempteurs !)
Retrouvez votre cerveau disponible : lisez-le au lieu de passer 3 soirées insipides devant votre téléviseur !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (8) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 23, 2012 10:35 AM CET


Canon CanoScan LiDE90 Scanner à plat
Canon CanoScan LiDE90 Scanner à plat

18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rapide et efficace, très bon rapport qualité / prix, 13 septembre 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Canon CanoScan LiDE90 Scanner à plat (Personal Computers)
Par rapport aux premiers scanners "LIDE" à diode, celui-ci va très vite pour numériser un A4. Les pilotes Canon sont agréables et permettent des corrections automatiques (contraste, moiré, ombre de gouttière...) qui sont bien pratiques.

L'alimentation par le seul câble USB, et le gain de place par rapport à un scanner traditionnel sont un véritable avantage, en particulier si vous devez le ranger dans un armoire et le sortir sporadiquement en cas de besoin.

Seule ombre au tableau : la conception avec une très faible épaisseur limite la profondeur de champ. Donc tout ce qui n'est pas collé à la vitre devient rapidement flou.


Maîtriser le Nikon D300
Maîtriser le Nikon D300
par Vincent Luc
Edition : Broché
Prix : EUR 30,30

39 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE livre de référence pour faire des photos avec son D300, 13 septembre 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maîtriser le Nikon D300 (Broché)
Si vous êtes sur cette page, c'est que vous êtes l'heureux propriétaire d'un Nikon D300, ou que vous envisagez de le devenir. Vous le savez déjà, c'est un bijou technologique, aux possibilités très étendues, dont aucun amateur, fût-il expert, n'aurait rêvé il y a même 2 ans ! Oui mais voilà, au dela de la fascination technique qu'il exerce sur nous, quand on a cet appareil entre les mains, c'est quand même pour faire des photos !

Vous en avez fait; vous avez pu vérifier que l'exposition est souvent parfaite, vous avez testé le D-lighting, les divers modes d'autofocus, réglé quelques paramètres... mais vous savez qu'il vous en reste à découvrir, et que cela pourrait améliorer certaines de vos prises de vues et étendre vos capacités.

Le mode d'emploi qui est une bonne description technique, ne vous en dira pas plus : faut-il régler le D-Lighting sur "faible", "normal" ou "élevé" ? ou le désactiver? Comment tirer parti des personnalisations, en particulier des 4 modes enregistrables "shoot" et custom" pour être toujours prêt à prendre des photos dans diverses conditions ? Comment combiner les réglages autofocus selon les sujets ?

Ce livre répond à toutes ces questions - et à bien d'autres - de manière argumentée et toujours dans une optique photographique plutôt que purement technique. Vous aurez droit aussi à des notions sur le cadrage, l'optimisation de la balance des blancs, comment tirer le meilleur parti de Capture NX ou NX2, etc. Il regorge de conseils pratiques et applicables, donne quelques liens internet utiles. Bref c'est une bible !
Un des points agréables par rapport à certains concurrents, c'est qu'on n'a pas l'impression d'avoir racheté le mode d'emploi ! Au contraire, le livre vous renvoie au mode d'emploi lorsqu'il s'agit de régler une fonction, avec le luxe d'indiquer la page concernée !

Autre précision, j'ai possédé, du même auteur (je parle de Vincent Luc, l'auteur principal), le même livre sur le D80. S'il y a des parties communes entre les deux, sur des notions de base, il y en a en fait peu. Vincent Luc adapte vraiment ses livres à chaque appareil, et explore sur le terrain les nouveautés (par exemple le Live View dans ce cas) pour vous faire des recommandations concrêtes et utiles.
C'est entre autres pour ça que ce livre sort un peu tard par rapport à l'appareil photo. V. Luc s'en est expliqué sur son site web. Sincèrement, cela valait le coup d'attendre ! N'hésitez pas une seule seconde : il n'y a rien à jeter sur les 420 pages de cet ouvrage. Même ce que vous saviez déjà, vous le découvrirez peut-être sous un angle complémentaire.

Et pour finir, on sent à chaque page, la sensibilité photographique de Vincent Luc. Quoi de mieux pour trouver l'inspiration, une fois que l'on parvient à s'affranchir de la technique, et qu'on colle l'oeil au viseur ?
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 1, 2008 1:26 PM MEST


L'Oeil du photographe et l'art de la composition
L'Oeil du photographe et l'art de la composition
par Michael Freeman
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

184 internautes sur 187 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une bonne source d'inspiration pour les photographes, 15 août 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Oeil du photographe et l'art de la composition (Broché)
Ce livre, comme ceux de Michael Freeman qui traitent de sujets particuliers (portrait, lumière, etc.) est excellent. La progression est très structurée : on peut le lire comme un cours, de la 1ère à la dernière page. On peut aussi, bien sûr, lire directement un des paragraphes.

Il est extrêmement didactique : ici, pas de théorie fumeuse. Juste ce qu'il faut d'explication, dans un langage clair et accessible, et des photos qui illustrent parfaitement ce qui est décrit.

Tout photographe, qu'il soit débutant ou plus chevronné pourra donc y trouver son compte. Les premiers essayeront les choses les plus simples. Ceux qui ont déjà une bonne expérience pourront tester des notions plus complexes (par exemple application de la suite de Fibonacci à la composition photographique !) et trouveront des opportunités de varier leurs cadrages, en explorant des possibilités qu'ils n'avaient probablement pas toutes dans leur registre.

La version américaine sur amazon com fait l'objet de critiques très positives, auxquelles vous pouvez vous reporter si vous lisez l'anglais. C'est ce qui m'a décidé à acheter ce livre, et je ne suis vraiment pas déçu, surtout pour un prix plus que raisonnable vu son grand format.

Quelques points négatifs tout de même : je trouve que les photos sont imprimées un peu trop sous-exposées. Je ne sais pas si ça tient à la version française. Cela ne nuit en rien à la clarté des exemples, mais c'est dommage.

Certaines photos (pas toutes, heureusement) issues de la collection de l'auteur, font un peu datées, années 70-80. Personnellement j'aurais aimé un qu'il nous donne dans les cas concernés des exemples un peu plus modernes. Mais comme pour la remarque précédente, ce n'est qu'un détail, et cela ne nuit en rien à ce que l'on peut tirer de l'ouvrage.

Dernier point, mais là je pinaille, si la traduction française permet une lecture fluide, elle comporte tout de même quelques bizarreries (Gesture au lieu de Gestuelle par exemple).

Je voulais juste être complet, mais surtout que ces quelques critiques ne vous empêchent pas d'acquérir ce livre. Il est très utile, très bien fait, et vous aidera sûrement à progresser sur votre chemin photographique.

Je recommande aussi les autres ouvrages du même auteur, qui sort du lot des auteurs "photographiques".


Maîtriser le Nikon D80
Maîtriser le Nikon D80
par Vincent Luc
Edition : Broché
Prix : EUR 30,30

15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un excellent livre, très pertinent pour bien photographier, 6 août 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maîtriser le Nikon D80 (Broché)
Vincent Luc, un jeune auteur, collaborateur de la revue "Réponses Photo" a pris son temps pour sortir ce livre, et ça se voit. Comme promis dans l'introduction, ce livre est un complément idéal du mode d'emploi. Loin de le paraphraser, il le complète idéalement, et fournit non seulement des informations précises et inédites sur le Nikon D80, permettant d'en optimiser l'usage, mais aussi de nombreuses notions théoriques et pratiques sur la photographie numérique (gestion des couleurs, utilisation des fichiers Raw) qui satisferont les utilisateurs débutants et chevronnés : chacun y trouvera son bonheur.
Si l'on rajoute que les illustrations sont très belles (voir le site internet de Vincent Luc, une merveille de sensibilité), ce livre est vraiment hautement recommandable.
[...]


Transcend 2 Go Carte mémoire SD 150x TS2GSD150
Transcend 2 Go Carte mémoire SD 150x TS2GSD150
Prix : EUR 25,81

12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent rapport qualité / prix pour reflex numérique, 28 mai 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Transcend 2 Go Carte mémoire SD 150x TS2GSD150 (Accessoire)
J'utilise cette carte depuis 2 mois dans mon Nikon D80 et j'en suis très satisfait. Aucun problème de blocage dans l'emplacement (contrairement à ce que signale un autre évaluateur, dont l'appareil ou la carte doit avoir un défaut ?), excellent débit. Prix sans concurrence. J'utilise depuis plusieurs années des cartes Transcend (CF), qui m'ont toujours donné satisfaction jusqu'à présent.


Arvo Pärt : De Profundis
Arvo Pärt : De Profundis

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque envoûtant, 15 avril 2004
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Arvo Pärt : De Profundis (CD)
Un choix d'oeuvre parmi les plus belles d'Arvo Pärt - dans sa période de maturité -. Pärt est un compositeur Estonien contemporain revenu à une forme de musique très tonale, d'inspiration médéviale, mais avec un style qui lui est propre, qui distille un très grand sentiment d'élévation, d'aspiration vers l'Absolu, le Grand Architecte, ou la partie la plus noble de l'humanité, peu importe le terme, la sensation est la même.
L'interprétation est extrêmement aboutie : qualité vocale magistrale, on respire avec la musique.
Enregistrement techniquement très réussi, en plus en SACD hybride.
Si vous voulez être transporté, oublier la lourdeur de ce monde pendant une heure, achetez ce disque, écoutez-le et ré-écoutez le !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 17, 2009 12:52 AM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4