Profil de Léaline > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Léaline
Classement des meilleurs critiques: 1.080.286
Votes utiles : 3

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Léaline (France.)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Bonjour tristesse
Bonjour tristesse
par Francoise Sagan
Edition : Poche

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La modernité totale., 23 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bonjour tristesse (Poche)
Ce n'est pas un classique, mais une mini révolution. Cécile fille libre a déjà en elle tout ce que l'on retrouvera chez le héros (anti héros) de Sagan. Elle est hédoniste, sans limite, égoïste. L'écriture est limpide, les images défilent, Sagan est née avec Bonjour Tristesse. Une telle maturité à 17 ans, ça déstabilise. Car ici les bons n'ont pas leur place.


Amour, Prozac, et autres curiosités
Amour, Prozac, et autres curiosités
par Lucia Etxebarria
Edition : Poche
Prix : EUR 8,10

4.0 étoiles sur 5 Rock'n roll, moderne, attachant!, 22 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Amour, Prozac, et autres curiosités (Poche)
Ces trois sœurs là, elles sont juste un peu égarées, comme nous tous, alors une petite béquille ce n'est jamais de trop.
Chacune a celle qu'elle peut, elles sont si différentes et pourtant tellement proches.
Ces filles là, au delà des apparences et des actes, elles veulent seulement être heureuses.
C'est écrit comme une chanson, ça sonne tout seul, et on est triste de les quitter ces trois là!


La conjuration des imbéciles
La conjuration des imbéciles
par John Kennedy Toole
Edition : Poche
Prix : EUR 9,60

2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Genial, jouissif!, 22 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : La conjuration des imbéciles (Poche)
La conjuration des imbéciles, c'est l'histoire d'un gentil fou, ou plutôt d'un garçon normal dans une société en perte de tout. On rêve d'être Ignatius, d'avoir son culot, de dire tout haut ce que l'on pense.
Des livres comme celui-ci nous réconcilie un temps avec nous même. Non, nous ne sommes pas seuls...


Page : 1