undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Toys Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo cliquez_ici
Profil de G. Steve > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par G. Steve
Classement des meilleurs critiques: 9.237
Votes utiles : 551

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
G. Steve
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
L'Irlandais
L'Irlandais
DVD ~ Brendan Gleeson
Proposé par Neobang
Prix : EUR 7,99

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bon film, qui fait sourire., 12 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Irlandais (DVD)
L'irlandais est un film à côté duquel il est facile de passer : peu d'action, action située en Irlande, pas de star hyper-connue au casting, ... Et pourtant.

Et pourtant, j'ai eu la chance de tomber sur une bande annonce, j'ai eu tout de suite envie de voir le film. Je n'ai pas eu l'occasion de le voir au cinéma mais j'ai acheté le DVD dés sa sortie. Et ça m'a fait plaisir de voir que je ne m'étais pas trompé.

Ce film est drôle, mais il est surtout grinçant.SPOILERS !!! On y voit un flic irlandais, en apparence pathétique qui vit entre son boulot et sa solitude agrémentée d'alcool et de prostituées et un agent du FBI propret venu démanteler un trafic de drogue. L'irlandais est paresseux, cynique, provocateur, ... l'américain est bien-pensant, protocolaire, ... Le premier est éthique, le second moral. L'irlandais peut paraitre idiot, inutile, mais on s'aperçoit qu'en dehors de son boulot ou il passe pour un connard, c'est un homme cultivé, qui va voir les prostituées mais qui les respecte, qui prend soin de sa mère mourante. Par son caractère, c'est un homme imprévisible, impossible à museler ou à acheter et qui utilisera les chemins de traverses pour résoudre l'enquête là ou l'homme propret aurait échoué.

Brendan Gleeson est parfait dans ce rôle de flic campagnard.

En résumé un film sans prétention, mais un film plaisant et intelligent qui repose sur un personnage central très intéressant. Je le recommande, tout en sachant qu'il ne plaira pas à tout le monde.

A voir en V.O. pour profiter de l'accent irlandais et du jeu des acteurs.

S.


Lanfeust de Troy T08 (NED)
Lanfeust de Troy T08 (NED)
par Christophe Arleston
Edition : Album
Prix : EUR 14,50

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Série culte., 12 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lanfeust de Troy T08 (NED) (Album)
Lanfeust de Troy, comment ai-je pu ne pas commenté cette BD que j'ai adorée alors qu'elle a grandi avec moi (ou que j'ai grandi avec elle).

Nous sommes en pleine Héroic-Fantasy, dans un univers médiéval ou se mêlent magie, bestiaire fantastique et chevalerie.

Graphiquement, tout est là : qualité des dessins, action bien rendues, jolies filles, ... On voyage facilement avec Lanfeust dans un univers maitrisé par les auteurs. On passe de la pleine nature aux cités médiévales avec plaisir car le dessin est maitrisé. On notera une évolution dans le trait de D. Tarquin qui gagne en fluidité tout au long de la série de Troy, pour notre plus grand plaisir.

Au niveau du scénario, la qualité est la même. SPOILERS !!! L'univers est riche, reposant sur une mythologie simple mais efficace : Un animal mythique est à l'origine de la magie sur Troy et est source de convoitise. Lanfeust est réceptif plus que tout autre et lorsqu'il entre en contact avec de l'ivoir de cet animal, il obtient un pouvoir infini, don que partage son ennemis, le cruel Thanos, qui convoite le pouvoir. Lanfeust partira en quête de cet animal mythique, en vue de devenir assez puissant pour neutraliser Thanos.

Les personnages sont hauts en couleurs : Hebus le troll ultra-violent mais ultra drôle, Cixi la séductrice, lanfeust le benêt sympathique ou nicolède le sage, ... Leurs échanges sont fluides, intelligents et parfois très drôles.

La série est certainement l'une des plus grandes qui soient en Héroic-Fantasy. je confirme ^^

en revanche, si on peut vouloir encore et toujours plus de Lanfeust, je vous déconseille de poursuivre la série avec Lanfeust des étoiles, les premiers tomes de cette série ne sont pas mauvais mais ça se gâte très très vite pour sombrer dans la bande dessinée commerciale bâclée. Préférez Trolls de Troy, série davantage humoristique mais moins navrante.

S.


De Cape et de Crocs, Tome 10 : De la lune à la terre
De Cape et de Crocs, Tome 10 : De la lune à la terre
par Alain Ayroles
Edition : Comic
Prix : EUR 14,50

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Fin d'une série qui restera sans doute dans les mémoires., 12 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : De Cape et de Crocs, Tome 10 : De la lune à la terre (Comic)
"de cape et de crocs" est une série BD que j'ai découverte il n'y a que quelques semaines. Auparavant, je passais devant en me disant que des héros à tête d'animaux dans un monde d'hommes, c'était ridicule.

Et il y a quelques semaines, suivant le conseil d'un ami, j'ai pris le premier tome et je l'ai lu du début à la fin. Bien m'en a pris, j'ai ensuite acheté toute la série qui trône maintenant parmi mes séries préférées.

Le dessin est magnifique, J.L. Masbou dessine avec maestria tout type de décors, de la Venise du premier album aux caraïbes des albums 3 et 4, sans oublier les magnifiques décors lunaires que l'on retrouve à partir du tome 6. Les personnages sont beaux, expressifs.
Il y a toujours quelque chose qui se trame dans les dessins de cette série. L'action principale se passe au second plan ? prenez deux secondes pour observer le premier plan, vous y verrez souvent un héros ou un personnage secondaire faire autre chose.

Le scénario est on ne peu plus fantaisiste, c'est ce qui a fait que je n'ai pas accroché tout de suite à la série mais bien plus tard. SPOILERS !!! Les héros suivent la trace d'un trésor fabuleux qui va les conduire d'un bout à l'autre du globe, va les confronter aux pirates, aux monstres marins, à un voyage fantastique sur la Lune ou les coutumes sont parfois étranges et ou l'argent pousse sur les arbres... Les rebondissements sont nombreux et parfois surprenants tant ils désobéissent à une logique autre que celle de la BD.

Les dialogues sont savoureux, A. Ayroles manie avec virtuosité la langue française, alternant à sa guise dialogues en prose et en vers. L'humour est souvent présent et les personnages ont une réelle personnalité et un réel charisme.

ce qui frappe aussi, c'est l'humanité du récit. Lorsque les auteurs nous font réfléchir sur l'amitié, la fierté, les chocs culturels, l'écologie, ... C'est toujours avec finesse et justesse.

J'aurais pu livrer un avis sur chaque tome mais je les ai lu trop bout à bout pour ça. J'ai lu et relu l'ensemble de la série très rapidement et pour moi elle est apparue comme une seul récit.

J'espère que vous aurez envie de lire cette BD, elle en vaut la peine. Prenez le temps de lire au moins le premier album, s'il vous plait, dites vous que la série n'ira qu'en s'améliorant.

S.


Mass effect 3 - édition collector
Mass effect 3 - édition collector

9 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 entre 3 et 4 étoiles... Avis mitigé, 17 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mass effect 3 - édition collector (Jeu informatique)
Mass Effect est un trilogie de jeu de rôle / action de science-fiction. ce volet est l'ultime de la série.

En préambule, je voudrais simplement dire que je suis un grand fan de la série, je n'ai jamais autant passé de temps dans un univers que dans celui de M.E. C'est donc avec une certaine déception que je peux dire que mon avis est assez mitigé. Je vais passer les points positifs puis les négatifs.

Les points positifs sont les suivants :
- Des graphismes de qualité, bien que commençant à dater. Certains décors nous font vraiment voyager, ils sont techniquement et esthétiquement très réussi.
- Une immersion époustouflante, c'est du star-wars avec un clavier et une souris. L'univers est profond, fouillé, détaillé. Il semble plausible et on entre dedans très facilement pour peu qu'on apprécie la S-F.
- Des personnages excellent, qui ont du caractère, qui dégagent vraiment des émotions. Les répliques sont assez bien doublées et font assez souvent mouche tant elles sont bien écrites.
- Une mise en scène de très bonne facture, qui favorise l'immersion dans le scénario qui est lui-même de qualité. SPOIL !!! Nous poursuivons les aventures de Shepard dans une galaxie en proie avec un ennemi mécanique, les moissonneurs, pour mener à bien sa quête initiée dans M.E. et M.E. 2, il devra unir la galaxie derrière lui. On aurait pu craindre un scénario "à la Dragon Age", mais c'est quand même plus recherché.
- Une bande son de bonne facture, sans réal plus.
- Un gameplay plus nerveux que dans les derniers épisodes, mais également plus complet. La personnalisation des armes, armures et compétences est plus riche. Les combats sont plus toniques grâce à une bonne I.A. et à des ennemis plus techniques.
- La possibilité d'effectuer des choix moraux qui auront des répercussions très importantes.

Les points négatifs sont les suivants :
- Des fins en queue de poisson, trop abruptes et qui aurait pu être bonnes si elles avaient été pensées autrement. et SPOIL !!! la destruction des relais aurait du être empêchée. ça laisse un petit goût amer quand on regarde la qualité globale de la narration qui demeure excellente.
- Mass Effect se vante de transposer nos choix moraux effectués dans le jeu d'un épisode à un autre, c'est chose faite. Le hic, c'est qu'ils promettent que nous verrons des conséquences d'un jeu à l'autre. Ces choix sont plutôt référencés en clins d'oeil.
- Certaines missions secondaires sont peu intéressantes, s'apparentant à des couloirs qu'il faut arpenter en tuant les ennemis.
- La première heure de jeu, techniquement à la masse par rapport au reste.

le jeu dispose aussi d'un mode multi que je n'ai pas essayé, il ne me parait pas intéressant.

Parlons maintenant de l'édition collector. Relativement à son prix, elle est d'assez bonne facture, sans être transcendante. On apprécie le nouvel équipier qui apporte beaucoup d'infos sur l'univers, le petit livre d'art, ... En revanche, le livret fourni spoile un peu. Evitez de le lire pendant l'installation. La bande son en bonus digital est anecdotique.

Nouvelle recommandation : n'attaquez pas cet univers en commençant pas M.E. 3, ce serait perdre une grande partie du sens de la série qui se trouve dans la continuité entre les épisodes.

Je suis content de cet achat, je ne le regrette absolument pas, mais ce jeu souffre de gros défauts qui auraient pu (dû ?) être gommés, ce qui est dommage.

S.


Universal War One Intégrale 2010
Universal War One Intégrale 2010
par Denis Bajram
Edition : Album

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De la science fiction, de la vraie !!!, 7 mars 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Universal War One Intégrale 2010 (Album)
Mon seul regret par rapport à cette BD est de ne pas l'avoir commandée plus tôt. En effet, j'en avais sans cesse repoussé l'achat.

C'est une BD qui combine de très grandes qualités, au niveau scénaristique et graphique.

Graphiquement, c'est vraiment réussi. Les dessin sont très beaux, les personnages réussi, les environnements immersifs, ... Il y a un vrai travail sur ce point et il n'y a rien à jeter à ce niveau.

Au niveau scénaristique, c'est également tout bon, hormis peut-être le premier tome qui manque de rythme car il pose les bases de l'intrigue et passe pas mal de temps à introduire les personnages principaux, de façon assez peu accrochante. Mais passé ce premier tome, on entre dans un scénario de haute volée qui se développera tout au long de la série. L'intrigue repose sur les caractères des personnages : idéalistes, têtes brûlées, revanchards, ... chacun d'entre eux a sa place en vertu de ses traits de caractères, ce qui contribue à une certaine harmonie du récit. elle repose aussi sur une certaines théories scientifiques de voyage spatio-temporel dont le réalisme rend l'histoire d'autant plus passionnante. Le dernier épisode donne également un dernier coup de théâtre particulièrement fort, lorsque les héros rencontrent le grand méchant.
Il y a aussi une dimension tragique tout à fait plaisante qui repose sur l'idée que le cour du temps ne peut être perturbé.
Toutefois, il y a un aspect hard-science qui me laisse croire que cette série pourrais ne pas plaire à tout le monde. Entendons par là qu'il faut être prêt à entendre du discours s'apparentant à du discours scientifique.

Les dialogues sont également très réussis, très vivants.

Et évidemment, tout science-fiction apporte son petit aspect anticipation. UW1 ne déroge pas à la règle en dénonçant la mégalomanie d'hommes prêts à détruire la planète pour asseoir leur autorité, un système pouvant devenir extrêmement totalitaire; notamment grâce aux nouvelles technologies.

Les dernières pages, situées après le récit, offrent des notes de l'auteur sur sa façon de travailler, quelques ébauches de dessins, ... Et sont assez agréables à lire, elle offrent un bon bonus.

En bref, une bande dessinée vraiment appréciable, qui figure dans mon top 10 et que je recommande vivement à tout amateur de S.F. et/ou de 9éme art.

S.


Les Petits mouchoirs [Édition Simple]
Les Petits mouchoirs [Édition Simple]
DVD ~ François Cluzet
Proposé par Expédition sous 24H
Prix : EUR 8,01

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas aussi bien à la seconde vision, 7 mars 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Petits mouchoirs [Édition Simple] (DVD)
les Petits Mouchoirs est un film qui raconte les bonheurs et déboires d'une bande d'amis partis en vacances en laissant l'un des leurs gravement blessé à l'hôpital.

Lorsque je suis allé le voir au cinéma, j'avais vraiment été emballé, transporté par les émotions que le film voulais déclencher chez le spectateur. Les situations drôles me faisaient rire et les tristes m'émouvaient. je me suis donc dit que j'allais acheter le dvd dés sa sortie, ce que j'ai fait. Je ne l'ai regardé à nouveau que très récemment.

Et que dire depuis ? Je n'éprouve plus rien de ce que j'éprouvais à l'origine. Le jeu des acteurs me semble caricatural (mention à Cluzet qui illustre avec trop d'exagérations le bourgeois psychorigide) et les situations exposées le sont tout autant. je pense à la scène où Lelouche hurle son amour à la fenêtre de l'amie qu'il a trompée où à la fameuse fin ou le sable est versé dans la tombe. Je me rend compte que j'ai été pris dans le sentimentalisme du film.

Pourtant, il y a de très bonnes choses dans ce film, une certaine vision douce-amère de l'amitié que je rejoins volontiers, des répliques qui font mouche et certaines scène très justes. mais celles-ci ne sont que le contrepoids de scènes caricaturales dans un film somme toute assez inégal.

Je ne vois plus LPM comme un grand film, mais comme une comédie dramatique de qualité moyenne-haute, parmi tant d'autres. J'ai pris plaisir à le voir une fois, beaucoup moins à le voir une seconde, et je ne le reverrai sans doute pas de sitôt.

S.


Colibri
Colibri
par Guillaume Trouillard
Edition : Album
Prix : EUR 19,30

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Bd qui ouvre les yeux., 7 mars 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Colibri (Album)
Colibri est un bande dessinée qui ne paie pas de mine et qui est d'ailleurs passée assez inaperçue. Je ne l'ai trouvée qu'après avoir beaucoup recherché des bandes dessinées traitant d'écologie.

je suis assez satisfait de mon achat, Colibri est une bande dessinée qui ne transcende rien dans le 9éme art mais qui a ses qualités et qui apporte un regard effarant sur notre société.

Graphiquement, on peut ne pas aimé, ce style aquarelle assez grossier, moi ça me plait. Mais le dessin n'est certainement pas ce qu'il faut retenir de cette petite œuvre.

ce qu'il faut retenir de ce livre, c'est la peinture (l'aquarelle, triste prend ici tout son sens) de notre société actuelle, parfaitement illustrée au fil des nombreuses situations exposées. de nombreux thèmes sont montrés : la destruction de notre planète, la téléphagie, la déshumanisation de notre société, ... J'en passe et des meilleurs. Les situations ne sont jamais expliquées, c'est au lecteur d'interpréter, de se construire une opinion sur des sujets qu'il n'a sans doute pas l'habitude d'aborder tous les jours.

Excellente petite bande dessinée, grinçante et lucide, qui mérite de sortir de l'anonymat.

C.


Habemus Papam
Habemus Papam
DVD ~ Michel Piccoli
Proposé par CKDO77
Prix : EUR 8,69

22 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Grande déception, 7 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Habemus Papam (DVD)
Je suis très déçu par ce film dont j'attendais énormément.

L'histoire est celle d'un cardinal fraichement élu pape par ses pairs et qui se prend à douter terriblement de ses capacités à régir l'Église Catholique Romaine. Le Vatican fait alors appel à un psychanalyste dans l'espoir de mettre le nouveau pape sur les rails.

Il y avait tout, tout, TOUT, pour faire un grand film intellectuel sur la foi, l'homme, la liberté. J'attendais des dialogues de haute volée, avec des acteurs efficaces... je suis tombé de bien haut. Aucune de mes attentes n'a été satisfaite. L'espoir vient lorsque le mot Darwinisme est prononcé. Il est juste prononcé, rien n'est approfondi.

Au lieu de ça, nous avons droit à un film mou, parfois potache (scène de la coupe du monde des cardinaux lamentable), pas forcément beau.

Bon, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Tout n'est pas si mauvais. mention spéciale pour Michel Piccoli, touchant en pape dubitatif. Et si je critique l'absence de dialogue didactiques et philosophique, le film n'en conserve pas moins une certaine petite morale.

je regrette d'avoir acheter ce film. Peut-être n'est-il pas aussi mauvais que je le prétends, mais j'aspirais vraiment à autre chose.

S.


The Witcher 2 : assassins of Kings - édition premium
The Witcher 2 : assassins of Kings - édition premium

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une qualité rare !, 19 octobre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Witcher 2 : assassins of Kings - édition premium (Jeu informatique)
The Witcher premier du nom avait été pour moi une immense surprise à la quelle j'ai pris beaucoup de plaisir. The Witcher 2 a été certainement une de mes plus grosses attentes en matière de jeux vidèo. Et c'est avec un grand plaisir que j'ai poursuivi les aventures de Geralt de Riv, le héros Sorceleur torturé imaginé par Andrzej Sapkowski (j'ai du faire un copier-coller, c'est difficile à écrire, ça ^^).

The Witcher 2 compte de nombreuses forces : Graphismes, scénario, musique, durée de vie, ... Je mets cependant un bémol sur une jouabilité parfois approximative.

Le scénario est une fois de plus la force majeure de la licence Witcher en jeux-vidéo. Il repose toujours sur un fond de tensions entre Humains et Non-Humains, avec une forte tendance éthique et politique. Certes Geralt aura une quête personnelle à faire * SPOILER * à savoir retrouver l'assassin du roi qui lui fait porter le chapeau. * SPOILER FINI * Mais il aura des choix à faire et entrainera dans son sillage tous les royaumes du nord et influencera leur avenir assombri. Le scénario s'appuie aussi sur beaucoup d'humour, des personnages charismatiques, ...
Les graphismes sont un modèle du genre. C'est impressionnant tellement c'est beau, fouillé, la puissance graphique du soft est alliée à une direction artistique de haut vol. Les personnages sont sublimes, les environnement vivants, ... C'est presque parfait !
La musique est également très agréable. (j'ai toujours un peu de mal à parler musique, aussi je me contente de dire que j'ai beaucoup aimé)
Le jeu propose aussi une durée de vie exemplaire, comptez une bonne vingtaine d'heure pour finir le jeu une fois et rajoutez en quinze pour le rejouer en effectuant les choix que vous n'aurez pas pu faire dans votre première partie.
C'est au niveau gameplay que le bas blesse un peu. Rien de gravissime mais je devais préciser ce point. Les combats sont parfois un peu entachés par des problèmes de positionnement du personnage, il y a beaucoup trop d'actions contextuelles (inutiles de surcroit). Hormis ça, ça demeure très efficace même si très classique.

Certains défaut du premier ont été gommés, le jeu est moins immature, plus technique, ...

Un hit monstrueux de cette année, rehaussé par une mise en boite exemplaire et relativement peu couteuse pour un jeu de cette classe. Certains éditeurs mettent le double du prix pour exactement le même contenu sur un autre jeu.

Et Ô ravissement, un des développeur a précisé que si the Witcher pouvait être considéré comme un jeu entier, the Witcher 2 avait été réalisé comme le deuxième volet d'une trilogie. A quand la suite ?

C.


Super Beauties: Nude and Natural
Super Beauties: Nude and Natural
par Dwayne Bell
Edition : Relié

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Elles sont belles..., 19 octobre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Super Beauties: Nude and Natural (Relié)
Super Beauties met en scène de superbes femmes dans leur plus simple appareil.

Ces femmes sont indéniablement le point fort de ce livre un peu ennuyeux. Les mises en scène à l'extérieur (en milieu champêtre) qui constituent plus de 90 % de l'ouvrage ne sont pas particulièrement à mon gout car elle ne mettent pas assez en valeur les modèles (splendides, je le rappelle). le seul point fort des prises à l'extérieur est cette lumière chaleureuse qui baigne le livre du début à la fin.

Il y a un manque de naturel, les femmes regardent l'objectif, posent, ... Et ça ma aussi un peu d'excentricité, on a l'impression d'avoir affaire à des photos déjà vues ailleurs, c'est plat. Bref, il y a un petit je-ne-sais-quoi qui manque à l'œuvre pour en faire un modèle du genre.

malgré tout, ce livre rend parfaitement grâce à la beauté des femmes. Ici vous n'aurez pas de filles refaites, de filles maquillées à outrance et c'est sans doute ça une "super-beauty". C'est sans doute ça qui me fait mettre quatre étoile : des photos au naturel qui mettent en scène des filles superbes car elles ont su rester simplement belles.

je m'arrête là avant de me répéter.

C.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8