undrgrnd Cliquez ici Baby ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de Greldinard > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Greldinard
Classement des meilleurs critiques: 289.332
Votes utiles : 41

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Greldinard (France)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Californication - Intégrale reconstituée - Saison 1 à 7
Californication - Intégrale reconstituée - Saison 1 à 7
DVD ~ Brandon T. Jackson

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 JOUISSIF, 20 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Californication - Intégrale reconstituée - Saison 1 à 7 (DVD)
Cette série touchera tous ceux qui comme moi sont passés par le Sunset Strip et ses clubs, le Whisky à Gogo ou le Rainbow. Il faut d'abord aimer Los Angeles, sa tequila sous son soleil écrasant, ses plages gigantesques et leurs joggeurs, ses highways à 16 voies et leurs voitures de sport, ses rockers et ses bimbos par milliers. Pour alors se laisser attendrir par l'histoire de ce bon vieux Hank.

L'écrivain provocateur va-t-il succomber à toutes les tentations ou finalement se ranger et vivre d'amour et d'eau fraîche avec sa tendre et sublime Karen? Voilà pour le fil rouge. Les tentations sont forcément innombrables, les rebondissements tout autant. De quoi pourvoir les histoires de sexe, de drogue et d'alcool. Tout comme une galerie de personnages secondaires hilarants par leur degré de folie, touchants par leur fragilité, et qui font irruption dans la vie de ce brave Hank qui regrette tant New York mais que L.A. fait vivre tout en le consumant. La perfection n'existe pas. Tout est là pour que les personnage vivent heureux, mais non, ce serait trop facile. Dérapages au menu. Et grâce à quelques ingrédients imparables.

Le cadre a un charme fou : le Los Angeles des gens friqués (Melrose, Beverly Hills) et déglingués (Laurel Canyon, Van Nuys) ou des paumés (Venice Beach). Artistes, starlettes, producteurs, agents, maisons de disques, industrie du cinéma...tout peut alors arriver, surtout les soirées hors de contrôle qui finissent dans un état d’extase total ou... en enfer. C'est la série des cures de désintox, des réveils difficiles et des gueules de bois. Des gaffes irréparables, ou presque. L'imprévu, la prise de risque, la folie sont là. Et les personnages n'ont plus qu'à les cueillir.

Les acteurs sont indéniablement doués. David Duchovny libéré d'X-Files ou la bête est lâchée! Avec Hank Moody, il ne se refuse rien, y compris tout ce qu'on rêverait de faire dans la réalité. Le jeu de l'acteur est un véritable défouloir pour le téléspectateur. Mais il y a mieux. Mention spéciale au meilleur ami de l'écrivain, le petit chauve auquel le téléspectateur lambda peut s'identifier dans ce monde du paraître, des top models et des cliniques pour stars. Charlie Runkle est peut-être le personnage le plus désopilant que j'ai pu voir dans une série télé. Ce type est grand! Je ne le remercierai jamais assez pour tous les éclats de rire qu'il a provoqué chez moi. C’est à pleurer de rire, parfois à pleurer tout court. On découvre ainsi que la vie n’est visiblement pas rose quand on travaille dans le porno! Délire total, dérive complète, catastrophe en vue. Natascha McElhone est sont contraire, elle est la maturité qui ramène ces ados attardés à bon port. Et elle a bien du mérite!

Et puis il y a cette B.O. Tous les grands morceaux du classic rock y passent, entre Neil Young, Lynyrd Skynyrd ou les Stones. Sebastian Back ou Marylin Manson sont parfois de la partie, Rick Springfield aussi. On parle de guitares, de fesses et des fiestas dantesques du bon vieux temps. Le côté "avant c'était mieux" ou encore "tu te souviens quand on étaient jeunes et cons"plaira beaucoup aux trentenaires célibataires et quadras nostalgiques. Le vynile, pas le MP3 ! Car, et c'est le point le plus important, cette série est avant tout ROCK'N'ROLL. On plonge dans le monde des studios, du backstage et des groupies. Live fast, die young. Carpe diem. Tout une philosophie un art de vivre de ces malheureux qui refusent de vieillir.

Si vous aimez la techno ou la dance, passez votre chemin. Ici, la musique a une âme, elle a construit les personnages tout comme elle m'a construit. Si vous écoutez du rock à papa depuis votre plus tendre enfance et que vous regrettez d'être né en France où l'on vous gave de variété fadasse pour maison de retraite ou ménagère désabusée, qu'à chaque fois que vous allez aux USA vous ne voulez plus repartir, alors vous vous reconnaîtrez dans chaque épisode et vous élirez cette série comme la meilleure jamais réalisée jusqu'ici dans l'histoire de la télévision.

A condition de ne pas prendre le train en marche, alors oui, mille fois oui à cette intégrale.


Hama Fixation adhésif. 10 pieces. 3 grandeurs pour passer de 1 à 6 câbles. Noir
Hama Fixation adhésif. 10 pieces. 3 grandeurs pour passer de 1 à 6 câbles. Noir
Prix : EUR 6,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 pour guider des câbles non tendus, 17 juillet 2011
Pas terrible : il faut soi même coller l'adhésif et surtout les fermetures n'ont pas de clip donc les câbles ont du jeu.
A utiliser uniquement sur des câbles non tendus.


Dexlan Multiprise spécial pour Onduleurs avec 3 prises Europa Noir
Dexlan Multiprise spécial pour Onduleurs avec 3 prises Europa Noir
Proposé par JLGDiscount
Prix : EUR 9,00

5.0 étoiles sur 5 pour rediriger le courant depuis un onduleur ou une alim, 17 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dexlan Multiprise spécial pour Onduleurs avec 3 prises Europa Noir (Accessoire)
Vous avez un pedalboard avec une alim de type MXR CAE 403 ou Voovoo Lab 2+ (avec une sortie 220V donc) pour vos pédales d'effets mais vous souhaiter alimenter un pédalier midi (qui a sa propre alim) depuis la MXR CAE 403 ou la Voodoo Lab 2+ ? Et bien cette multiprises est faites pour vous.
Idem pour ceux qui veulent redistribuer du courant en 220V depuis un onduleur de type Belkin par exemple.

Attention néanmoins, il faudra bien vérifier la charge que peut supporter l'alim du pedalboard ou l'onduleur. Sinon vous allez la (ou le) griller!


Need for speed shift - classics
Need for speed shift - classics
Proposé par NutsforgamesUK
Prix : EUR 18,38

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le top du jeu de course, 24 janvier 2011
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Need for speed shift - classics (DVD-Rom)
C'est le must du must du pilotage : le niveau de difficulté est bien dosé donc chacun y trouve son compte. Les voitures (de la Golf GTI à la Bugatti Veyron en passant par la BMW M3 ou l'Audi R8)ont des comportements bien différents et les épreuves sont suffisamment variées. Bref on ne s'ennuie jamais et le jeu a une durée de vie illimitée.
La Corvette Z06 préparée pour le circuit est clairement le meilleur véhicule du lot, juste au dessus de la Lamborghini Reventon (la plus efficace de toutes) et des Zonda R et McLaren F1, mais dès le départ on peut se faire un coupé Audi TT 3,2l qui explose les meilleurs supercars, que du bonheur! Gare à la Ford GT qui est indomptable : une sortie dans les graviers et la course est finie! Tout le contraire des Porsche qui sont redoutables d'efficacité et des japonaises qui sont décevantes (même la Nissan GTR).
Un seul regret : Ferrari est le grand absent de ce jeu qui mérite donc seulement un... 19/20 :))
Enfin attention, concernant, les améliorations des voitures, ce jeu est plus axé sur le mon,de des circuits que sur la route. Les fans de tuning devront aller sur Need For Speed Carbon.

PS vivement le volume II qui sortira en mars 2011


Ninety Nine Nights
Ninety Nine Nights
Proposé par games.empire
Prix : EUR 19,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 trop dur, 24 janvier 2011
Amusant:3.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ninety Nine Nights (Jeu vidéo)
bien pour la baston mais certains niveaux sont trop difficiles si bien qu'on ne tente même pas de terminer le jeu


Need for speed : most wanted
Need for speed : most wanted

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 VENDEUR MENTEUR, 2 décembre 2010
Amusant:1.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Need for speed : most wanted (Jeu vidéo)
Journaliste professionnel, je vais le signaler à la Répression des fraudes et écrire un article pour indiquer qu'Amazon laisse passer des vendeurs menteurs comme celui-ci et donner les conseils à suivre pour éviter ce type d'abus. Une lettre partira également à la rédaction de 60 Millions de consommateurs.
Le meilleur moment c'est bien entendu à la réception du paquet qui contient une note du vendeur indiquant, surligné en rose fluo, que le jeu est en allemand. C'est plus que de l'hypocrisie, c'est tout simplement de la malhonnêteté et ça mérite un coupe de pied bien placé.


10,000 Days
10,000 Days
Prix : EUR 20,69

11 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La grosse baffe qu'on n'attendait plus, 5 juillet 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : 10,000 Days (CD)
Et ben, il était temps. A croire que Tool ne referait plus jamais surface. Et puis là, tout d'un coup sans prévenir : pan! La baffe.

Magistral à la premiere écoute, ce "10000 days" se révèle irrégulier après plusieurs passages dans la platine. Certes, ça reste du très bon Tool, mais on retiendra surtout "The pot", clairement le meilleur morceau du groupe. Si si, mieux que "Sober". Un hymne à la basse avec cette intro déconcertante qui va crecendo. Impossible de faire plus efficace.

Pour le reste "Vicarious" et "Jambi" sont dans la lignée des albums précédents, du Tool reconnaissable à des km à la ronde. "10000 days" et "Right in two" contenteront ceux qui préfèrent les passages d'ambiance.

Un bémol. Le boitier est, comme d'habitude avec Tool, on ne peut plus original. Mais c'est carrément impossible à ranger sans prise de tête!!!


Rhythmeen
Rhythmeen
Prix : EUR 9,63

16 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Yeah, So good!, 11 août 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rhythmeen (CD)
Ouf! Les barbus de Houston ont enfin retrouvé leurs racines. Les fans de la première heure, ceux qui ont adorés les albums du groupe à ces débuts vont se régaler avec ce "Rhythmeen Special Sauce", un vrai album de ZZTop. Du heavy-boogie-blues qui lave les affronts que furent "Eliminator" et "Afterburner", et je ne parle même pas des compils à deux balles ! Dehors les synthés, fini les productions commerciales pour minets en décapotables. Sortez vos Harley et vos copines en string, le grand ZZ est de retour et il n'est pas content. La Tequila va couler à flots, les soutifs vont voler dans tous les sens… le mobilier aussi. Seuls les rockers, les bluesmen dans l’âme et les hardos sont invités à la fiesta. Le virage était déjà bien amorcé avec "Antenna Head" mais là c'est carrément jouissif. Les Texans assènent 12 titres du meilleur cru, 12 tubes et pas une seule bouse. Pas mal pour des cow-boys! Quitte à encourir les foudres des vieux brisquards, j’irais même jusqu’à déclarer que « Prettyhead », onzième morceau, détrône le mythique « La Grange ». Cerise sur le gâteau, ce bon vieux Billy Gibbons a dégoté LE SON, LE P... DE SON qui vaut le détour à lui seul. Enooorme.


1919 Eternal
1919 Eternal
Proposé par groovetemple77
Prix : EUR 8,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Born to be Wylde, 21 juillet 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : 1919 Eternal (CD)
Guitaristes, à vos manches ! Le sergent Wylde vous attend pour un stage commando au pays du riff qui tue. Après avoir navigué entre Lynyrd Synyrd et Pantera, la Black Label Society reprend le droit chemin. Au placard la country! Quand Zakk ressort ses vieux vinyles de Black Sabbath, ça saigne. Du lourd, du bien gras, baveux à souhait, ce "1919 Eternal" comporte tout ce qu'un métallos peut attendre d'un opus de grande classe. C'est de loin le meilleur album du grand blond à la LesPaul Target. Du Ozzy en plus méchant. Cerise sur le gâteau, la variété des compos n'enlève rien à la sauvagerie de cet l'album, que dis-je de cette bombe atomique. Tympans sensibles s'abstenir, on est à des kilomètres du très intimiste mais tout aussi excellent "Book of Shadows". Seul bémol, le son souffre d'une production brouillon ; les fans de Motorhead seront ravis.


Page : 1