undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Miguel > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Miguel
Classement des meilleurs critiques: 6.416
Votes utiles : 52

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Miguel (Naoned)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
The North Corridor
The North Corridor
Prix : EUR 16,99

4.0 étoiles sur 5 La muscle car du métal alternatif, 22 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : The North Corridor (CD)
Bien qu' écoutant religieusement ponctuellement "Wonder what's next et "This type of thinking" galettes que j'ai écoutées jusqu'à l'usure et à un niveau sonore insoutenable ...pour mes voisins, je ne suivais plus trop Chevelle. C'est donc par hasard que je suis tombé sur "North Corridor" et j'ai remis le pied à l'étrier. Ce son de gratte est identifiable immédiatement. J'avoue, ça m'a renvoyé quelques années en arrière quand j’écoutais ça en boucle avec Team Sleep et Dredg. Nostalgie...bref, revenons à nos moutons.
Chevelle déjà à la base c’est un trio de frangins qui aujourd’hui ne sont plus que deux à jouer dans le groupe et qui pratique une sorte de métal alternatif. En plus d'avoir du goût en se nommant du nom d'une muscle car de légende américaine (la chevelle SS malibu est ma favorite), ils jouent une musique qui à défaut d'être originale est monstrueusement efficace. A contrario, comme je le dis plus haut, dès les premières notes de gratte, pas de doute, on sait à qui on a affaire.
Longtemps ils furent comparés à Tool de par la tonalité de la guitare et une certaine similitude vocale néanmoins c'est davantage radio friendly et quand je dis ça attention ce n'est pas péjoratif. A défaut de prendre des risques et d'expérimenter comme Deftones à qui ils furent aussi comparés, ils arrivent une fois de plus à nous pondre un album terriblement efficace. L'ombre de Tool transpire néanmoins mais format 5 minutes et non pas 8 ou 9 minutes. Les refrains sont entêtants, les guitares véloces, agressives, corrosives, ultra catchy et toujours aussi massives. Mur de gratte est un euphémisme. La basse quant à elle c'est rond et ça galope. L'usage de la saturation fréquente est de suite identifiable et fait partie du son à la Chevelle. Et la batterie c'est simple c'est un rouleau compresseur vitaminé de groove. Le chant parlons en. Pete est une grande force mélodique mais quand il s'agit d'aller au charbon, il enfile son bleu de chauffe et ses cordes vocales prennent sévère. Est-ce un bien ou un mal mais quel plaisir de voir que rien n'a changé. Chevelle reste Chevelle et à l'image du Big Block de la muscle car ils envoient les chevaux.
"Door to door cannibals" sonne comme du Tool période Aenima mais version Chevelle.
"Enemies" nous pond un riff monstrueux aussi délicat qu'un troupeau de mammouth en chasse. Ça galope, ça cogne dur, le headbanging s'empare de notre nuque.
"Joyride" et son riff de basse à la Muse nous montre que Pete a plus d'un riff énorme dans sa besace. J'ai envie de dire Jump, jump, jump.
"Rivers" est dans le contraste, le chaud le froid vocalement et musicalement. Le riff est mamoutesque et la base rythmique sonne comme sur le refrain de "Dig" de Mudwayne.
"Last days" riff groovy et massif.
"Young wicked" nous montre que riff massif, rouleau compresseur basse/batterie et chœur de collégiens peuvent faire des merveilles.
"Punchline" atmosphérique voire ésotérique loin de son titre.
"Got burned" disco métal oserais-je dire.
"Shot from a cannon" Chevelle pur jus.
"A miracle" morceau plus posé et planant aux faux accents de Kashmir sur le refrain. Pete montre que c'est un chanteur.


Verres de rechange Revant polarisés Noir Chrome pour Oakley Fuel Cell
Verres de rechange Revant polarisés Noir Chrome pour Oakley Fuel Cell
Proposé par Revant-Optics
Prix : EUR 33,00

5.0 étoiles sur 5 Royal revant, 21 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Verres de rechange pour Oakley Fuel Cell - Plusieurs options (Vêtements)
Vu le prix des verres de rechange chez Oakley, j'ai opté pour ceux-ci et je dois dire que je ne suis pas déçu.
Bien sûr ils sont moins épais que les originaux néanmoins pour un prix abordable je récupère des verres polarisés et mirrorshield, génial.
C'est solide et je tiens à dire que Revant a assuré car au tout début ils m'ont envoyé des verres pour une autre monture, je les ai contacté et dans la semaine j'avais mes verres et pas besoin de m'occuper du retour. Royal


Psycho-Killer
Psycho-Killer
par Anonymous
Edition : Broché
Prix : EUR 7,30

4.0 étoiles sur 5 Slasher jubilatoire et attachant, 21 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Psycho-Killer (Broché)
Psycho killer m'a plu comme la tétralogie de Bourbon Kid que j'ai dévoré.
Anonyme nous plonge via sa plume dans ce monde mi Tarantino mi Rodriguez mais ici point de fantastique. Oubliez donc les vampires ou toutes autres créatures du mal issues d'un quelconque imaginaire.
Avec psycho killer on a affaire à un slasher à l'ancienne que le film de série B Maniac (génial soit dit en passant) n'aurait pas renié. Dans une bourgade, la bien nommée B Movie Hell, des meurtres atroces sont commis apparemment au hasard mais est ce bien le cas? Ça décapite, ça déchiquette, ça tranche, bref on ne fait pas dans la dentelle mais c'est efficace.
Encore un taré... cette fois ci grimé d'une crête rouge d'iroquois et d'un masque en forme de crâne jaune. L’équarrisseur alias Psycho killer n'est pas forcément ce que l'on croît et malgré son amour pour Halloween et massacre à la tronçonneuse, n'a-t-il pas une mission à remplir?
Un duo du FBI est chargé de l'affaire et comme vous vous en doutez ce sont des personnages singuliers : Millena Fonseca et Jack Munson "le fantôme". Plus l'enquête avance plus des liens avec une opération secrète "Blackwash" diligentée par le département d’État apparaissent. Ajouter Bébé (les fans de Dirty Dancing) une jeune fille en détresse et c'est parti.
Bref, bourré de référence comme à l'accoutumé, on se marre et on ne s'ennuie pas. L'humour est toujours grinçant, glaçant, noir et les dialogues, ce n'est pas du Audiard mais on reconnaît de suite le style. Efficace comme les lames de Psycho killer.


Puma St Runner Nl, Baskets mode homme - Bleu (Limoges/White), 46 EU (11 UK)
Puma St Runner Nl, Baskets mode homme - Bleu (Limoges/White), 46 EU (11 UK)
Prix : EUR 28,73

5.0 étoiles sur 5 My puma are not dead!!!, 21 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Puma St Runner Nl, Sneakers basses homme (Chaussures)
J'ai malheureusement du me séparer de mes puma qui leur ressemblait comme deux gouttes d'eau. Après de nombreuses années de loyaux services, elles ont rendu l'âme. En soldes j'ai repéré cette paire et c'est parfait. Mes puma sont mortes vive mes puma...


Abyss (16 Page Booklet)
Abyss (16 Page Booklet)
Prix : EUR 20,00

5.0 étoiles sur 5 La beauté sombre des abysses, 23 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Abyss (16 Page Booklet) (CD)
Découverte grâce à sa collaboration avec le fantastique trio de Chicago Russian Circles sur "Memorial", j'ai de suite été intrigué par cette voix éthérée et fantomatique. Grand bien m'a pris d'aller creuser le sillon de cette intrigante chanteuse car je suis loin d'avoir été déçu.
A la première écoute de ce disque, passé le choc face à tant de qualité, j'ai été stupéfait par le son, le travail de production mais surtout par l'univers avec lequel je venais de me confronter. En effet, le monde dans lequel officie Chelsea Wolfe est fait de chimères et d'esprits pas forcément malveillants mais terriblement angoissants où la mélancolie y est reine.
Essayer de mettre une étiquette risque d'être difficile mais c'est un mélange de trip hop, de gothique, de Cold wave et de folk. C'est un peu comme si on croisait tour à tour PJ Harvey, Bauhaus, Sunn O et NIN.
Le disque est très riche et les morceaux très doomesques, côtoient des titres beaucoup plus minimalistes et introspectifs. On a affaire à un grand disque et que dire de cette voix...
"Carrion flower": grosse basse et rythmique à la NIN très angoissante et pesante portée par cette voix habitée. Ça cogne dur.
"Iron moon" :guitare doom à l'accent Sunn O qui alterne avec des passages uniquement à la voix. La fragilité.
"Maw" : on navigue dans une ambiance posée fantastique de monde féérique désabusé.
"Grey days" : Rythmique indus et accords de puissance portés par une voix magnifique où les cordes rendent le tout flamboyant, épique.
"Crazy love" : Balade dark folk sans artifice, une petite merveille de beauté mélancolique.
"Hypnos" et "Flame" folk mélancolique qui sonne comme du This Mortal Coil...
Rarement un disque n'aura trouvé aussi bon titre d'album pour en décrire l'essence.


Rooms of the House
Rooms of the House
Prix : EUR 27,75

5.0 étoiles sur 5 Touchant, mélancolique et fougueux, 23 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rooms of the House (Album vinyle)
Rooms of the house est un album très abouti mais qui nécessite plusieurs écoutes pour en estimer sa grande qualité. Pour ma part, je n'ai pas été tout de suite enthousiasmé mais écoutes après écoutes l'évidence m'est apparue : la maturité c'est ce qui se dégage de cet album.
Dans cet opus, La Dispute nous déroule ce qu'ils savent faire le mieux, c'est à dire leur mélange très personnel de post hardcore et de spoken word caractérisé par cette voix si singulière. Dans cet album, l'apport d'une dimension plus indie rock rend l'ensemble encore plus mélodieux et émotionnel. C'est mélancolique et beau. Le gros travail de mélodies de guitares y est aussi pour beaucoup. Elles ne sont jamais bien loin de l'explosion sonore mais elles se montrent beaucoup plus délicates voire intimistes.
Ce qui est génial avec La Dispute c'est que que ce soit avec leurs albums plus post hardcore ou celui-ci, on a toujours l'impression de lire les pages d'un journal intime. Le chanteur y est évidemment pour beaucoup mais ici c'est encore plus évident.


Lego Wear 14220 - Pantalon de pluie - Fille - Rose (Bright Red 356) - FR: 4 ans (Taille fabricant: 104)
Lego Wear 14220 - Pantalon de pluie - Fille - Rose (Bright Red 356) - FR: 4 ans (Taille fabricant: 104)
Prix : EUR 16,16

5.0 étoiles sur 5 Lego wear j'adhère, 19 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lego Wear 14220 - Pantalon de pluie - Fille (Sports Apparel)
On pourrait croire qu'au vu de la couleur ça pourrait faire mal aux yeux mais il n'en est rien. Cette salopette est géniale et très pratique pour pouvoir profiter des jeux en extérieur. Notre petite peut sauter dans les flaques de boue comme sa bien aimée Peppa sans tacher les vêtements il suffit de passer un coup d'éponge et ça disparaît.


VINTAGE GHOSTBUSTERS LOGO II WOMAN GIRLIE FEMME SHIRT - The Real SOS Ghost Insignia Fantômes Movie Slimer Tailles S - 5XL
VINTAGE GHOSTBUSTERS LOGO II WOMAN GIRLIE FEMME SHIRT - The Real SOS Ghost Insignia Fantômes Movie Slimer Tailles S - 5XL
Proposé par Urban Backwoods
Prix : EUR 20,99

4.0 étoiles sur 5 Parfait mais attention à la taille, 19 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Avec son logo originel vintage ce tee shirt est un must have. Il est superbe mais malheureusement un peu petit en terme de taille. Prévoir une taille au dessus.


Ne t'éloigne pas
Ne t'éloigne pas
par Harlan Coben
Edition : Broché
Prix : EUR 7,80

5.0 étoiles sur 5 Quand les prédateurs deviennent les proies, 19 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ne t'éloigne pas (Broché)
Un homme bien sous tout rapport, en apparence disparait un jour à Atlantic city au bras d'une strip teaseuse du Crème. Tous les deux restent introuvables encore 17 ans après. Seulement 17 ans après Broome inspecteur de son état n'a pas laissé tombé cette affaire et celle-ci le hante car il flaire quelque chose d'anormal. Ajoutons à cette obsession qu'une photo anonyme lui est parvenu et qu'une nouvelle disparition a eu lieu à l'identique (même lieu, mêmes circonstances). Est ce le fruit du hasard ou avons nous affaire à un tueur en série?
Une personne Megan pourrait être la clef car cette mère au foyer dévouée a basé sa vie actuelle sur des mensonges et un passé sulfureux.
Une fois de plus Harlan Coben réussit un coup magistral car l'intrigue est parfaite, la galerie de personnages riche et le final inattendu.


Yellow & Green - Standard Edition 2xLP - Std G Black
Yellow & Green - Standard Edition 2xLP - Std G Black
Prix : EUR 26,24

4.0 étoiles sur 5 Baroness a plus d'une corde à son arc, 26 mai 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Yellow & Green - Standard Edition 2xLP - Std G Black (Album vinyle)
Je me rappelle qu'à l"époque de la sortie de ce double album les singles "Take my bones away" et "March to the sea" m'ont immédiatement convaincu. Le parfait équilibre entre la mélodie et l'efficacité mais une évolution certaine vers plus d'immédiateté donc moins progressif et encore moins sludge. Car il s'agit bien de cela, "Yellow and green" risque bien de déconcerter et troubler les fans hardcore qui s'accrochent au bon souvenir des EP bien virils et du prog/sludge du premier et deuxième album (respectivement "Red" et "Blue").
En effet, la sphère sludge géorgienne fait désormais partie du passé et on navigue dorénavant dans un mélange de pop, de métal, de folk et de prog. Ça fait beaucoup et cela peut paraitre indigeste à première vue mais hormis quelques longueurs et imperfections, l'exercice est plutôt réussi.
Par ce côté plus accessible, plus pop dans l'esprit cela me fait penser à du Torche. Pour le risque pris avec cette évolution et par cette recherche poussée sur la mélodie et les ambiances, ce disque marque une rupture. John Baizley, le frontman du groupe s'est assagi et manie plutôt bien les harmonies vocales. A cela s'ajoute un soin tout particulier pour les ambiances progressives et planantes (surtout sur Green) magnifiées par des soli fulgurants.
Plusieurs écoutes m'ont été nécessaires pour apprécier mais que ce soit "Twinkler" folk planant superbe, "Cocainium" aux notes d'intro Floydienne, "Little things" et son rythme de batterie disco, "Sea lungs" et sa basse galopante et son riff spatial, "Stretchmarker" superbe folk instrumental doux et planant ou "Psalms" superbe d'intensité avec un solo fantastique, ce double album nous offre un nouveau visage inspiré de ce que peut être Baroness.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8