undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de Encre Bleue > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Encre Bleue
Classement des meilleurs critiques: 90
Votes utiles : 1189

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Encre Bleue (France)
(TOP 100 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Aucun titre disponible

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Cent dictées de notre enfance, 20 avril 2015
La dictée est au coeur du mythe de l'école d'autrefois. À travers cent dictées, l'auteure raconte les belles heures de l'école de Jules Ferry au certificat d'études. Albine Novarino, écrivain et enseignante, a réuni cent dictées d'auteurs, qu'elle préface d'une évocation mêlant poésie, attendrissement et humour. Les dictées assorties d'un échantillon d'exercices (le désarroi, l'effroi, l'émoi) sont illustrées de superbes photos en noir et blanc de Michel Maïofiss, mais on n'échappe pas aux célébrissimes écoliers de Robert Doisneau pour la couverture du livre. D'autres illustrations comme les instruments d'écoliers, images ou dessins enfantins et proverbes, jettent des couleurs vives dans cette promenade à travers les quatre saisons : « L'automne et ses couleurs écarlates », « Les douceurs et rigueurs de l'hiver », « Le retour des hirondelles au printemps », « Les grandes vacances de l'été ». À la grande rentrée scolaire, chaque tête penchée sur le crissement de la plume est baissée comme pour mieux conquérir un univers qui marquera à jamais son imaginaire. L'écolier penché sur sa copie, attentif à la diction du maître pour y déceler les pièges éventuels du vocabulaire et de la grammaire, l'élève s'applique, tire peut être la langue, cache sa feuille au voisin... Le moment de la dictée n'est-il pas l'un des souvenirs les plus intenses que l'on garde de sa vie d'écolier ? Cet ouvrage illustré d'anciennes photos de classe, nous replonge dans cet univers lointain. Il nous remémore cent textes de niveaux différents, que l'on pouvait retrouver au programme de l'année, des passages choisis auprès d'auteurs célèbres et moins connus, ou bien des dictées à thèmes, spécialement composées pour assimiler les leçons de grammaire. Chaque phrase est comme un début de roman, elle porte en elle l'aventure, l'aventure de ce qui est dicté, et l'aventure de ce qui sera écrit. La dictée ! C'est un exercice, un apprentissage, une épreuve, un jeu, un rite une initiation dont, vainqueur ou défait, celui qui la subit sort triomphant. L'école de nos mémoires est comme la dictée « hors du temps » puisque y cohabitent pacifiquement Jean Racine et Ernest Pérochon, Ernest Lavisse et Henri Bosco ? Pour la préfacière aussi, le temps s'est figé. Nostalgie quand tu nous tiens !


Contes d'Auvergne
Contes d'Auvergne
par Paul Sébillot
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Contes d'Auvergne, 12 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes d'Auvergne (Broché)
Les contes et légendes d'Auvergne nous offrent une véritable énigme. À la fin du XIXe siècle, âge d'or de la collecte folklorique, le plus éminent folkloriste français, Paul Sebillot (1843-1918), fondateur et directeur de la prestigieuse Revue des traditions populaires, se livre à une enquête sur la littérature orale de l'Auvergne. Lui qui a recueilli des centaines de contes en Haute-Bretagne s'étonne qu'une région encore très isolée, où les veillées réunissent les villageois particulièrement l'hiver, n'ait fourni jusqu'alors qu'une si maigre collecte. C'est lui qui, à Paris, transcrivant les contes du docteur Paulin, un ami originaire du Puy-de-Dôme, et d'une secrétaire venue du Cantal, Antoinette Bon, donne, écrit-il, la partie la plus considérable et la plus populaire de ce qui jusqu'ici a été recueilli en Auvergne. Il n'y a pas là vantardise de sa part mais un simple constat, qui ne l'incline d'ailleurs pas au pessimisme: « Je suis persuadé que cela tient uniquement à ce qu'il ne s'est pas trouvé jusqu'ici un explorateur qui se soit donné la peine de faire une enquête suivie. Il me paraît très vraisemblable qu'elle serait très fructueuse ». L'Auvergne, vieille région française, montagneuse, forestière, parsemée de lacs et de volcans éteints, aux hivers rudes et interminables, offre des contrastes saisissants propices aux légendes. La terrible Bête du Gévaudan n'a pas cessé depuis 1764, de hanter l'imaginaire. Les paysans auvergnats ont légué effectivement un patrimoine de légendes médiévales, de mythes et de contes souvent inspirés par la dureté du climat et de l'environnement de la région. La nature en Auvergne est plus animée qu'on ne le pense : les montagnes et les sources, les plantes et les bêtes ont chacune leur esprit, leur pouvoir, leur vertu. Et au détour du chemin, le promeneur rencontrera-t-il peut-être un drac, un lutin, des fades... et s'il est imprudent, lorsque tombe la nuit, un loup-garou. Quelques années plus tard, un tout jeune homme, Henri Pourrat (1887-1959) engage une nouvelle recherche dont il publie au cours de l'année 1913, les premières pièces dans la revue mensuelle La Veillée d'Auvergne appelée à l'origine « Lo Bilhado ». La guerre éclate: la publication s'interrompt. Cependant, la quête d'Henri Pourrat donnera lieu au Trésor des contes, un monument du conte français. C'est dans cette publication inaugurale que puise une collecte poursuivie toute une vie durant. Au même moment, en Aubrac, Félix Remize (1865-1941) poursuit dans l'Armanac de Louzero en 1899, une belle collecte de contes en occitan qui nous permet de découvrir, dans une langue populaire simple et drue, le Planpougnet, lou Ratou et ces personnages sentencieux qui font le charme des récits de l'Aubrac, comme du Cantal et du Puy-de-Dôme. À eux trois, ils nous permettent de remonter à la source du conte d'Auvergne en ce qu'il a de plus vrai.

À papa


Les Plus Belles Berceuses du monde - Coffret Edition Luxe
Les Plus Belles Berceuses du monde - Coffret Edition Luxe
par Collectif
Edition : Broché
Prix : EUR 29,90

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les Plus Belles Berceuses du monde, 8 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Plus Belles Berceuses du monde - Coffret Edition Luxe (Broché)
Ce splendide livre-CD aux illustrations remarquables, regroupent vingt trois berceuses des cinq continents. Autant de plages pour entraîner les jeunes enfants dans un tour du monde musical merveilleux. Les voix sont sensibles et chaleureuses, tout comme les orchestrations qui vous conduiront vers de jolis moments de douceur et de plénitude à partager. Embarquez pour un beau voyage au pays des rêves, avec vingt trois escales, tout en musique, en variant de contrée, de langue, d'instrument ! Voici réunies les plus belles berceuses du monde de six livres-disques de la collection « Comptines du monde ». Cet album fait écho à l'ouvrage Les plus belles berceuses du monde : 23 Berceuses du Mali... au Japon (Livre-disque) publié en 2008. Vingt trois berceuses tendres et émouvantes, joliment illustrées d'Elodie Nouhen à Aurélia Grandin. Avec en bonus : trois nouvelles chansons sur le livre-CD et une magnifique illustration d'Aurélia Fronty inédite et numérotée sur beau papier à encadrer. Les paroles des berceuses sont présentées dans les alphabets d'origine, transcrites en caractères latins et traduites en français. Des commentaires expliquent l'origine et l'histoire de ces chansons d'une grande poésie. Chanteurs et musiciens nous livrent avec émotion les trésors de leur enfance. Laissez-vous bercer par l'authenticité des voix et par les sons de la kora, du banjo, de la balalaïka, de l'oud, du bandolim, du pipa et des autres instruments de ce grand voyage musical pour un tour du monde du Mali au Japon. Cette compilation propose six escales (africaine, créole, slave, au jardin d'Eden, brésilienne et portugaise, asiatique) qui pour chacune, quatre titres issus de collectages réalisés le plus souvent en France auprès des ressortissants des pays concernés. Assurée par des enfants et des adultes en majorité amateurs, l'interprétation est remarquable et d'une grande variété. À chaque pays son univers graphique, et l'on retrouve avec plaisir les illustrations solaires pour l'Afrique noire ou les images presque minérales d'Aurélia Grandin pour le Japon. Avec les paroles en langue originale, parfois ancestrale, leur éventuelle transcription phonétique et leur traduction. Dix neuf pays représentés pour un répertoire de 23 chansons. On y découvre : Makun (Mali) - Nkwihoreze (Rwanda) - Wá wá wá wá (Congo) - Aayóo nenne ! (Sénégal) - Lè timoun an mwen & Manman doudou (Guadeloupe) - Manwan Mwen (Martinique et Guadeloupe) - Dodo la minèt (Réunion) - Dodo Fillette (Guadeloupe) - Oï ou haiou (Ukraine) - Baiouchki baiou (Russie) - Spi, mladiéniéts, moï priékrasnyï (Russie) - Lulaj?e, Jezuniu (Pologne) - Erev shel shoshanim (Hébreu) - Dona, dona (yiddish) - Durme, durme (judéo espagnol) - Yankele (yiddish) - De abóbora faz melão (Brésil) - Teresinha de Jesus (Brésil Portugal) - Dorme dorme meu menino (Portugal) - Ja jang ja jang (Corée) - Shi shang zhi you mama hao (Chine) - Bampé koon (Cambodge) - Edo no komoriuta (Japon) et 3 inédits (Grèce - Algérie - Arménie) dans un magnifique coffret au pelliculage « soft touch ». À tous ceux qui aiment les berceuses du monde pour un grand moment de partage avec son enfant.


Comptines et berceuses de Bretagne (1CD audio)
Comptines et berceuses de Bretagne (1CD audio)
par A. Ebrel, E. Duval etc. Yann-F Kemener
Edition : Album
Prix : EUR 23,80

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comptines et berceuses de Bretagne, 4 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comptines et berceuses de Bretagne (1CD audio) (Album)
En Bretagne, les parlers régionaux sont au nombre de deux : le breton et le gallo, moins connu. En coédition avec l'association de sauvegarde de la langue bretonne « Dastum », les Editions Didier jeunesse propose un florilège de comptines, danses, berceuses, chansons à compter en breton ou gallo, donc, avec leur traduction en français. Le travail de recherche est indéniable, et on apprécie beaucoup les commentaires et sources finaux. La plupart des 28 chants sont traditionnels, ils évoquent de préférence la vie quotidienne des habitants et la nature bretonne. Marinières, pluies perpétuelles, cirés jaunes, crêpes arrosées d'une bolée de cidre... Autant de clichés qui ont la vie dure lorsqu'on évoque la Bretagne, dont l'identité est forte et déterminée. En écartant doucement ces images inconscientes qui hantent littéralement l'esprit de ceux qui visitent ou habitent cette région, l'album « Comptines et berceuses de Bretagne » nous propose une immersion enivrante dans le patrimoine musical local. Annie Ebrel ou Yann-Fañch Kemener ... Les plus belles voix de la Bretagne d'aujourd'hui pour un voyage intense et émouvant ! Autour d'eux, une dizaine d'interprètes nous invitent à redécouvrir un patrimoine d'une grande poésie au son du violon, de la harpe, de la clarinette, de la cornemuse. Ces 28 chansons nous plongent dans une Bretagne riche et généreuse. Les instruments qui accompagnent les voix d'artistes adultes reconnus, mais aussi d'enfants, mélangent respect du patrimoine et modernité : tout ce qu'a su faire la musique celtique pour demeurer vivace. Les illustrations de l'ouvrage ont été assignées à l'onirique Aurélia Grandin. Habituée des univers populaires, à la fois terriens tout en frôlant une certaine forme de surréalisme ou dadaïsme, elle trouve ici un terrain d'expression et d'expérimentation à la hauteur de ses penchants et de son talent. Ses personnages, ses animaux et ses décors semblent toujours être le fruit d'une pensée consciente et organisée alliée à une très belle forme de hasard, particulièrement dans le grain de peau de ses héros dont les coups de pinceau vifs se fondent au tracé aléatoire et nerveux du crayon de couleur. Il y a même comme un soupçon de cubisme qui se dégage de certains profils, tandis que les dentelles anciennes s'effilochent au voisinage des brins de paille. Les animaux dansent autour des textes, et globalement les dessins épousent tout à fait le ton des différentes comptines, sans tomber dans les poncifs visuels habituellement associés à la Bretagne. Tout cela empaqueté dans un bel écrin poétique tout simplement joli. A tous ceux qui aiment le folklore breton !

À maman


A pas de géant
A pas de géant
par François Barré
Edition : Album
Prix : EUR 23,80

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 À pas de géant, 30 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : A pas de géant (Album)
Ces comptines traditionnelles et chansons d'auteurs sont une occasion pour les jeunes enfants d'explorer leur corps, d'évoluer dans l'espace, de marquer le temps ou encore de se situer par rapport à l'autre. L'album présente les partitions et les gestuelles, guidant ainsi ceux qui souhaitent chanter avec le disque. Ce répertoire varié, traditionnel aussi bien que contemporain avec la complicité de Pierre Chêne, Chantal Grimm, Pierre Lozère, Steve Waring, convoque moult scènes du vécu et de l'imaginaire enfantins. Trente trois comptines sélectionnées par Yves Prual pour accompagner l'enfant qui grandit. Nommer, chatouiller, gratouiller, sauter, galoper, danser... Tout le corps est investi et mis en musique de la tête aux pieds, du petit doigt aux dents de lait. Une préface de Chantal Grosléziat, des commentaires sur les gestuelles, et pour chaque chanson, sa partition. Le CD Audio mêle voix d'enfants et d'adultes dans une ambiance chaleureuse. Les arrangements de François Barré font dialoguer des pianos colorés avec des percussions malicieuses. À écouter, chanter, danser et partager sans modération, sens dessus dessous et sur tous les tons, par toutes les générations ! Définie comme une « formule enfantine, chantée ou parlée, servant à désigner celui à qui sera attribué un rôle particulier dans un jeu ». La comptine s'est peu à peu affranchie de cette fonction pour désigner aujourd'hui, de façon plus générale, un texte court et bien rythmé, qui allie narration et poésie et joue un rôle d'interface entre la découverte du corps, de la musique et du langage. Dans les cours de récréation, les ploufs, les jeux dansés ou frappés dans les mains rivalisent avec les chansons populaires remises au goût du jour. À l'école ou à la maison, ce sont les jeux de doigts et de mains, rondes, promenades, chansons à gestes ou à onomatopées qui ponctuent la journée, comme autant de rituels partagés entre les adultes et les enfants. Ce livre-CD imaginé par Yves Prual et François Barré, aborde avec fraîcheur et vitalité toutes les formes de jeux chantés que les enfants découvrent au cours de leurs premières années, jusqu'à devenir à leur tour suffisamment grands pour se révéler poètes ou musiciens. Quel plus bel exemple d'une tradition universelle et d'une identité collective que cette sélection de morceaux toniques et tendres, qui permet à chaque enfant de s'exprimer et de se construire... à pas de géant !


Contes du Grand Nord
Contes du Grand Nord
par Diane Vanier
Edition : Album
Prix : EUR 15,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Contes du Grand Nord, 26 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes du Grand Nord (Album)
Contes du Grand Nord est un album illustré qui nous invite à la découverte de cette grande étendu de neige et de glace qu'est le pôle Nord. Au travers de onze récits, Diane et Nicolas Vanier nous racontent l'histoire qui a fait du Grand Nord et de ses habitants ce qu'ils sont aujourd'hui. Des mythes et légendes qui nous expliquent la place de l'homme et son interaction avec la nature et les animaux comme le caribou, les rennes, les loups ou l'ours, jusqu'aux traversées qui auront mené les premiers pionniers à découvrir ces étendus sauvages, les Contes du Grand Nord regorgent d'anecdotes et de personnages qui ont fait l'Histoire. Découvrez en outre, Amarok et les caribous, les seigneurs de la banquise, Susan Butcher entre dans la légende, Otchum ou l'aventure d'un chien sibérien, l'histoire de Laura, la petite chamane inuite, et participez à l'Iditarod, l'une des courses de traîneaux les plus prestigieuses. Ce livre illustré nous fait sortir des sentiers battus pour vous faire découvrir de belles histoires et laisser votre imagination vous amener à l'aventure et dessiner le décor dans votre esprit. Les contes du Grand Nord est un album illustré par Sylvain Bourrières qui nous propose de magnifiques iconographies à côté du texte ou en pleine page. Parfois même les illustrations sont sur des doubles pages. Dans un style réaliste chaque dessin est une peinture qui nous plonge encore plus dans les récits, au milieu des inuits ou des indiens ou encore en pleine nature. Nicolas Vanier, qui a écrit ce livre avec sa femme, est un explorateur français reconnu pour ses traversées dans les régions glaciales. C'est aussi un écrivain et un réalisateur qui met toujours en avant la nature et les décors tels que nous les découvrons dans cet album. Le dernier récit qui nous conte le parcours d'un chien de traîneau est d'ailleurs une anecdote personnelle sur un de ses chiens qui nous laissera sur une touche d'émotion à la lecture des dernières pages. Chaque histoire est introduite par un petit médaillon reprenant un aperçu d'une illustration qui suit. Une date en haut à droite des pages permet également de replacer le tableau dans le temps. Le premier conte démarre à l'origine du monde avec une légende inuit sur l'équilibre créé entre les caribous, l'homme et les loups. Puis nous passons au XVIe siècle à la fin du XXe siècle au travers d'histoires vraies. La couverture de l'album est rigide et propose une belle illustration à l'image du contenu. Derrière la couverture et le quatrième de couverture sur fond bleu, nous trouvons une carte de l'Arctique et de l'Antarctique. Et à la fin de l'ouvrage, un glossaire donne les définitions de certains termes ou explique à quoi correspondent certains noms d'animaux. Vous trouverez aussi des biographies, en quelques lignes, des personnages croisés au fil des histoires. Un livre assurément destiné aux plus petits comme aux plus grands !


Le Dernier Trappeur
Le Dernier Trappeur
par Nicolas Vanier
Edition : Relié
Prix : EUR 25,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le Dernier Trappeur, 22 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dernier Trappeur (Relié)
Le Dernier Trappeur est un livre et bien sûr un film réalisé par Nicolas Vanier dans le Grand Nord canadien. Il raconte une année dans la vie de Norman Winther, trappeur amoureux de la nature, dont le mot d'ordre pourrait être « prélever sans appauvrir » tant est grand son respect pour l'équilibre naturel de la faune et de la flore. Ce personnage est l'un des derniers trappeurs à entretenir avec les majestueuses Montagnes Rocheuses une relation d'échange fondée sur une profonde connaissance du milieu et un grand respect des équilibres naturels. Avec sa femme, Nebaska, une indienne Nahanni, et ses fidèles chiens de traîneau, Norman Winther nous emmène à la découverte d'un autre monde rythmé par les saisons. Randonnées dans la froidure de l'hiver, descentes de rivières tumultueuses, attaques de grizzly et de loups sont le quotidien du trappeur. N'utilisant que les matériaux dont il a besoin, Norman Winther construit une cabane où passer la bonne et mauvaise saison. Il trappe peu mais judicieusement, parcourt en canoë, à cheval ou en traîneau à chiens les extraordinaires paysages du Grand Nord. Ce trappeur cultive sa vie comme un art de vivre dans ce monde où les blizzards soufflent parfois plus fort que les mots. Ce livre est un hymne aux pays du Grand Nord et à la magnificence de ces vastes espaces sauvages. Que l'homme sache rester à sa juste place, sans s'effacer ni outrepasser ses droits, tel est le fondement de sa vie. Une leçon pour chacun de nous. L'iconographie est la même que celle du film, augmentée d'un bon complément de photos de l'aventurier. Avec cet album, Nicolas Vanier, écrivain et réalisateur du film signe l'étonnant et attachant portrait d'un type d'homme aujourd'hui en voie de disparition, dans un cadre éblouissant de beauté et de couleurs, où la relation à l'animal, qu'il soit compagnon ou gibier, est toujours empreinte de respect et d'amour. Assurément un beau livre pour tous les amoureux du Grand Nord !


Le voyageur du froid
Le voyageur du froid
par Nicolas Vanier
Edition : Relié
Prix : EUR 19,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le voyageur du froid, 18 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le voyageur du froid (Relié)
Depuis vingt ans, Nicolas Vanier a repris le flambeau des aventuriers du Grand Nord. Ernest Shackelton, Victor Rasmussen ou encore Jean Malaurie ne rougiraient pas des exploits de cet homme, parti à la découverte chaque année de cette pureté que sont les grands espaces autour du pôle Nord, en simple aventurier, sur son traîneau, avec ses chiens, et quelques complices d'équipée. Il est tombé amoureux de ce Grand Nord, comme d'une femme, au premier regard. Et c'est ce premier regard qu'il nous offre. A travers ce beau livre et ses photos, Nicolas Vanier donne une dimension humaine à cet espace a priori hostile. Froid, gel, glace, températures négatives : rien n'y fait, c'est un passionné ! On s'ébroue avec les élans, on est ébaubi face aux rennes ou aux mouflons, on regarde heureux les lagopèdes, sortes de perdrix des régions polaires. Amateurs de grands espaces, ce livre est pour vous ! Les angles sont souvent spectaculaires, le décor s'y prête, et « le zoom » se pose délicatement sur des visages, sur l'intimité des aventuriers, mais surtout sur des nomades, ces Evènes de Sibérie, Chevaux en Colombie britannique, Chiens au Yukon, équipiers des pôles. Les portraits sont splendides, tout en douceur, tout en couleur, avec des visages d'hommes burinés par les frimas et des femmes, girondes et gracieuses. Du Canada à la Laponie, de Sibérie à la Mongolie, toutes les étapes de la découverte sont expliquées, détaillées par Nicolas Vanier lui-même, dans un texte toujours très persuasif et plein de vie. Ainsi assiste-t-on à la construction du traîneau en bois et cuir cru, aux entraînements des attelages de chiens, à la pêche. Et l'on découvre aussi, un peu surpris, car peu habitués, le Grand Nord estival, où le vert des sapins et le bleu des lacs saturent l'image pour notre plus grande joie. Un chouette cadeau pour les futurs grands « mushers » traduction littérale de « voyageur du froid » par l'un des grands amoureux transis du Grand Nord. Il a souhaité réunir dans cet album un bouquet d'images éclatantes qui glorifient la beauté des paysages traversés. Après vingt années d'expéditions passées dans le Grand Nord, Nicolas Vanier nous livre la somme et la quintessence de ses expériences, de ses réflexions et de ses souvenirs. Il les a accompagnées de textes très personnels, d'anecdotes, d'informations, d'envolées poétiques voire de coups de gueule. Il nous livre ainsi ses exploits, ses épreuves, ses bonheurs et ses angoisses, son amour des animaux, et ses rencontres avec des hommes exceptionnels dont il a partagé le quotidien, rendant ainsi palpable et vivant cet incroyable espace de liberté. Assurément un beau livre pour tous les amoureux du Grand Nord !


Le Pays des Frissons
Le Pays des Frissons
par François Place
Edition : Album
Prix : EUR 9,00

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Pays des Frissons, 14 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Pays des Frissons (Album)
C'est le récit de Nangajiik, habitant des terres lointaines et glacées du Nord, dans le pays des Frissons, entre la chasse à la baleine et la lutte avec les ours. Nangajiik se souvient de la première baleine qu'il harponna. Il se retrace aussi de la lutte de son père avec un grand ours polaire qui l'attaqua et lui laissa l'empreinte de ses griffes sur la joue gauche. Cette même empreinte qui est aujourd'hui gravée sur la joue de Nangajik constitue une marque distinctive de sa lignée, puis de l'étrange chien qui le sauva. Il se rappelle des préparatifs d'une Longue Nuit, cette saison particulière où les hommes et leurs chiens s'enferment avec leurs rêves dans le Grand Sommeil. C'est pendant celui-ci que le peuple de Nangajik doit effectuer un long et mystérieux voyage sous la mer afin de traverser la Longue Nuit qui dure six mois. Il se remémore comment, petit garçon, il a découvert la force des liens qui unissent les êtres pendant la longue absence du soleil. Un conte onirique qui dépeint l'ingéniosité et la force intérieure des peuples du Grand Nord, confrontés à une nature aussi belle qu'hostile et mystérieuse. Cet album plonge avec une grande force poétique dans un univers à la fois symbolique et réel grandement inspiré de celui des Inuits. À la frontière de la réalité et de la légende, l'ouvrage décrit avec profondeur les souvenirs d'un homme qui révèlent l'expérience de tout un peuple. Le texte possède une forme et un style immanquablement conté. Avec une gamme variée de bleu, de gris et de blanc, les aquarelles finement détaillées à l'encre illustrent avec éclat la rigueur du climat et la froidure de ces terres du Grand Nord, tout comme le mystère dont elles sont empreintes. Une belle histoire à découvrir pour nos gais lurons !


Loup Blanc et le Nordet
Loup Blanc et le Nordet
par François Beiger
Edition : Album
Prix : EUR 14,20

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Loup Blanc et le Nordet, 10 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Loup Blanc et le Nordet (Album)
Loup Blanc, un jeune amérindien part avec d'autres pêcheurs vers un lac situé loin de leur village, au nord du pays. Là, un dur hiver les surprend qui les pousse à faire demi-tour. Dans la nuit qui s'en suit, un vent ravageur se déchaîne sur la région et le camp. Seul, Loup Blanc décide de rester et d'affronter le Nordet, le maître des vents du Nord. Celui qui glace, celui qui fige, celui qui paralyse, celui qui endort... ce vent déchaîné qui veut avoir raison de lui. Un combat s'engage alors entre l'homme et l'élément naturel. Ce jeune homme, seul au milieu d'une terrible tempête est plein de détermination. Il ne peut rentrer au village sans prouver à ses pairs son courage. Il se retrouve face à un puissant adversaire et s'engage avec lui, corps et âme dans une lutte sans merci dont l'issue le fera passer au statut d'homme et de guerrier. C'est seulement alors qu'il pourra rentrer au village la tête haute et épouser celle qu'il aime. Ce superbe album aux dessins à l'aquarelle très réalistes et pleins de poésie et de sensibilité est un hymne au courage et à la nature. L'auteur connait parfaitement ces régions et ces peuples et parvient à communiquer au lecteur son amour de la nature. François Beiger a eu la chance, enfant, de faire la connaissance de Paul-émile Victor. De cette rencontre naît sa passion pour les peuples Inuit et Amérindiens du Grand Nord. Plus tard, il participe à de nombreuses expéditions avec ses chiens de traîneau, et finit par s'installer au Canada. Puis il rentre en France mais continue à entreprendre de nombreux voyages, dont il nous rapporte des récits d'aventures passionnants. Ce bon roman d'aventure nous fait découvrir un pays très rude où la moindre erreur peut être mortelle. C'est aussi un récit initiatique qui nous plonge dans les rites des chamanes qui constituent la mémoire de ce peuple. Une belle histoire à découvrir pour nos amoureux du Grand Nord !

Origine du Chamanisme (remarque)
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 10, 2015 10:00 PM CET


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20