Profil de Pier > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Pier
Classement des meilleurs critiques: 124
Votes utiles : 769

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Pier (France)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Pop up Art et Techniques
Pop up Art et Techniques
par David Carter
Edition : Relié
Prix : EUR 32,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Pop up Art et Techniques, 26 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pop up Art et Techniques (Relié)
Un mot de l'auteur ! David A. Carter est né en 1957 à Salt Lake aux Etats Unis. Après des études d'art et avoir fait une carrière dans le design et la publicité, il aura l'occasion de rencontrer des artistes tels que David Pelham ou Jan Pienkowski et d'apprendre l'art de l'ingénierie papier et de la conception de livres animés. Il créé son premier livre pop-up « How Many Bugs in a box » en 1987, et a depuis publié plus de soixante livres dont les célèbres Pop-Up rouge, bleu, jaune, blanc, noir ... Quel beau métier que celui d'ingénieur papier ! Dans cet ouvrage, l'auteur nous explique et décortique tous les mécanismes utilisés dans les pop-up. The Elements of Pop-Up en version française est la référence pour tous les concepteurs de pop-up depuis de nombreuses années enfin disponible ! Près de 50 animations en volume pour découvrir la construction des mécanismes et des textes explicatifs pour vous accompagner pas à pas dans la réalisation de vos propres pop-up. Cet essai graphique déconstruit les animations en pop-up : chaque mécanisme fait l'objet d'une description détaillée technique, pliage, angle, cinétique et d'une animation en volume qui permet l'observation des mécanismes. Chacune est construite sur un volet à soulever pour découvrir sa construction à l'intérieur de la page. Avec un historique des pop-up et un descriptif de réalisation. Grâce à cet ouvrage, languettes, tirettes, roues, plis parallèles et autres systèmes n'auront plus de secret pour vous. Que vous soyez ingénieurs papier, apprentis créateurs ou fans de pop-up, laissez-vous guider par David A. Carter dans cette nouvelle forme d'art ! Pendant longtemps, l'unique moyen de comprendre les mécanismes des pop-up était de « déchirer » les pages des livres. Un moyen rapide mais un peu barbare ! Grâce à cet album original, on peut enfin voir et toucher chaque animation, en comprendre le fonctionnement sans la découper. Pédagogique et ludique, ce livre restera longtemps un outil de travail précieux pour les amateurs et les professionnels de pop-up !

A suivre : Petite boite jaune (la)
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : May 9, 2014 7:59 PM MEST


Les Coccinelles
Les Coccinelles
par Vincent Albouy
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Les coccinelles, 22 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Coccinelles (Broché)
Qui ne connaît pas la coccinelle, la « bête à bon Dieu » avec son look inimitable, demi-sphère rouge à 7 gros points noirs, elle se trouve partout : dans les jardins bien sûr, où son appétit pour les pucerons a fait sa réputation, mais aussi dans les livres illustrés et les dessins animés destinés aux enfants, dans la publicité, dans les logos de marque. Cet engouement ne date pas d'hier. Il suffit de voir combien de comptines et de croyances s'attachent à la coccinelle dans le folklore pour comprendre que l'attention des hommes a été depuis très longtemps attirée par cet insecte pas comme les autres. Ce petit insecte est l'auxiliaire le plus apprécié du jardinier. Parce qu'il est facile à observer, et à voir à l'oeuvre ! Quel soulagement quand le jardinier découvre des coccinelles sur son rosier couvert de pucerons, il sait que d'ici quelques jours, ces insectes nuisibles ne seront plus une menace. Oui, la coccinelle dévore les pucerons, mais pas seulement ! Certaines coccinelles se régalent aussi de cochenilles, d'acariens, de chenilles et de cicadelles. La coccinelle est capable de manger plusieurs dizaines d'insectes par jour. Sachez aussi que les larves de coccinelles sont plus voraces et plus efficaces que les adultes, car dépourvues d'ailes, elles dévorent la colonie de pucerons avant de se déplacer. Ne les confondez pas avec un insecte nuisible, sachez les reconnaître et les préserver au jardin ou dans le verger. Bonheur du jardinier, la coccinelle ne cause aucun dégât aux végétaux, aux fruits, aux légumes et ce n'est pas un insecte piqueur. Elle régule d'elle-même sa population, migrant dans un autre jardin si la nourriture vient à manquer. Il existe près de 3000 espèces de coccinelles sur la planète, on en recense 212 espèces qui peuplent le continent européen et à peine une centaine sillonne la France. La plus connue est la coccinelle à sept points. La coccinelle à deux points intervient surtout sur les arbres, au verger, elle nettoie de leurs nuisibles les arbres fruitiers, et elle agit aussi au jardin d'ornement au-delà de deux mètres de hauteur. Peut-être avez-vous déjà observé dans votre jardinet la coccinelle jaune à quatorze points, elle s'active au potager principalement. Durant l'hiver, la coccinelle cherche un abri : dans le jardin ou dans une grange, dans un tas de bois, un muret de pierres sèches, dans les fissures d'une maison, sous un tas de feuilles mortes, dans les mousses ou sous les écorces d'un arbre. Au coeur de l'hiver, les températures basses les rendent inactives, comme tous les animaux à sang froid. La coccinelle est un prédateur carnivore, toutefois elle peut aussi se nourrir de pollen, au retour des beaux jours. C'est au printemps, avec la hausse des températures, que les adultes sortent de leur abri pour se nourrir avant de s'accoupler. A cette saison, la femelle coccinelle pond ses oeufs au sein même des colonies de pucerons. Ils sont très petits et jaunes. Chez la coccinelle à sept points, la femelle peut pondre jusqu'à 500 oeufs ! L'éclosion a lieu après 4 à 10 jours d'incubation. La larve s'attaque alors aux pucerons, se déplaçant une fois qu'il ne reste plus rien de la colonie. Elle muera quatre fois au cours de sa croissance qui dure 10 à 15 jours dans la lumière du soleil. A son dernier stade, la larve est gris bleuté, ponctué de quelques taches rouges orangé. Elle s'immobilise sur une feuille, pour se transformer en une nymphe dodue rouge orangé, ne la confondez pas avec une larve de doryphore ! Au bout d'une dizaine de jours, l'adulte déchire l'enveloppe de sa nymphe, il est jaune, et en quelques heures se colore en rouge. Ce n'est que le lendemain que ces points noirs apparaissent. Les coccinelles ont des points noirs, parce qu'elles sécrètent lors de leur croissance un pigment noir, la mélanine, qui vient se fixer sur les élytres, avec un autre pigment celui-ci rouge vif. La coloration varie chez les coccinelles, et les points noirs peuvent se rassembler en traits, voire même recouvrir toute l'élytre dans les cas extrêmes. Ensuite, la sélection naturelle peut jouer sur ces couleurs, avec des phénomènes de mimétisme, ou au contraire de couleurs vives d'avertissement face aux prédateurs. La coccinelle est notre amie, car elle dévore les petits ennemis de nos jardins. Mais quand elle naît, c'est un monstre miniature ! Elle change de taille, de forme, de couleurs. Ce bel insecte a vraiment une vie étonnante. Vous découvrirez dans cet album les 25 espèces de coccinelles les plus communes dans nos régions. Un ouvrage truffé de nombreuses photographies et de superbes illustrations qui raviront les amoureux des insectes. Ce livre de Vincent Albouy, entomologiste de renom, vous invite à lever un coin du voile qui dissimule la vie et les moeurs de ces petites bestioles passant trop souvent inaperçues. Vous apprendrez à mieux les connaître au fil des saisons, à pénétrer dans leur intimité. La méthode n'est pas très difficile à mettre en oeuvre. Il suffit d'une bonne dose de curiosité et un peu de matériel pour ouvrir une fenêtre sur un monde insoupçonné dans le rosier du jardin aux herbes folles de la campagne.


Les abeilles et la vie
Les abeilles et la vie
par Didier van Cauwelaert
Edition : Relié
Prix : EUR 26,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Les abeilles et la vie, 18 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les abeilles et la vie (Relié)
Parmi les espèces d'insecte, il y en a certaines comme celle des abeilles qui sont organisées autour d'une société. On s'intéressera donc à cette communauté. Il est dit: « Le bonheur pour une abeille est d'exister. Pour l'homme, c'est de le savoir et de s'en émerveiller. » Depuis quelques années, la population d'abeilles est en très forte diminution, avec une disparition totale dans certaines régions du monde. En butinant, l'abeille participe à la pollinisation de plus de 80% des plantes à fleurs se trouvant sur la planète. Sa disparition serait une véritable catastrophe pour la nature et l'être humain. L'abeille est un insecte de l'ordre des hyménoptères, famille des apidaeb (tout comme les fourmis). Ce type d'insecte est social, sauvage et domestique. L'abeille est élevée pour son miel, le pollen, la gelée royale et la cire. Elle ne vit qu'en société. Au moins 20 000 espèces d'abeilles sont répertoriées sur la planète dont environ 2500 en Europe et approximativement 1000 en France. Depuis l'antiquité l'Homme a domestiqué les abeilles pour en récolter le précieux nectar, mais depuis quelques années, les sources de dégradation de leur environnement et les atteintes à leur santé sont telles qu'il pourrait s'agir d'une combinaison de facteurs nuisibles qui surpassent la capacité de résistance des abeilles. Tout randonneur, même occasionnel a eu l'occasion de passer ou de s'approcher d'une ruche. Il est ludique de s'arrêter à bonne distance et de visualiser le va et vient incessant des abeilles. Sans relâche elles butinent et virevoltent dans la lumière du soleil. Leur but: ramener nectar, pollen, eau, propolis. Un essaim est un groupe d'abeilles, composé d'une reine et de plusieurs milliers de besogneuses. Chacune d'entre elles, ont une fonction vitale dans la colonie. Les butineuses ramènent à l'essaim du nectar et du pollen issus des fleurs, ainsi que de la propolis. Composée de matière gommeuse recueillie des bourgeons avec de l'eau, la propolis est le ciment utilisé par les abeilles. Elle permet de boucher des trous, d'assembler des pièces. Le nectar est emmagasiné dans son jabot, alors que le pollen est accroché aux pattes postérieures via la corbeille. Quant aux gardiennes, elles sont chargées de la garde et de la défense de la colonie afin d'éviter le pillage par des guêpes, des fourmis voire des abeilles d'autres colonies. Elles nous ont appris les principes de l'agriculture et de la pollinisation il y a des millénaires, bien avant que l'on n'en connaisse la moindre technique. Les abeilles accompagnent la vie des hommes depuis toujours et leur rôle dans la nature n'est plus à démontrer. Passionné par l'Apis mellifera, Didier van Cauwelaert met sa plume d'écrivain au service de ce petit insecte capable de grandes choses pour notre environnement. C'est en effet grâce aux abeilles et autres pollinisateurs que les jardins fleurissent et que nous pouvons consommer quotidiennement des fruits et des légumes. Et que dire de leur miel que l'on savoure depuis des siècles ! L'auteur nous invite à mieux connaître le peuple des abeilles, à découvrir l'organisation fascinante de la ruche et les codes très élaborés qui la régissent, à réfléchir sur la place qu'elles occupent à divers endroits de la planète en fonction des besoins de nos sociétés. Un texte magnifique, accessible à toutes et à tous, illustré par les photographies étonnantes de Jean-Claude Teyssier, qui capte au plus près les moindres faits et gestes des sentinelles de l'environnement. On ne cesse de l'entendre: il faut protéger les abeilles. Avec ce très bel ouvrage, Didier van Cauwelaert parvient avec beaucoup de talent à nous en convaincre.


L'univers fascinant des fourmis
L'univers fascinant des fourmis
par Céline Sivault
Edition : Broché
Prix : EUR 14,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'univers fascinant des fourmis, 14 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'univers fascinant des fourmis (Broché)
Parmi les espèces d'insecte, il y en a certaines comme celle des fourmis qui sont organisées autour d'une société. On s'intéressera donc à cette communauté et on remarquera que la fourmi est bel et bien à l'image de son personnage décrit dans la célèbre fable de Jean de La Fontaine « La cigale et la fourmille ». La fourmi fait partie de la famille des formicidae, insectes qui forment des collectivités. Elles sont un milliard de milliards sur la planète. Nous les remarquons à peine, elles nous guettent pourtant depuis longtemps. Pour certaines, nous sommes des dieux. Pour les autres, des êtres malfaisants. Commençons tout d'abord par décrire sommairement la fourmi. Sa taille selon les espèces varie de 0.8 à 45 millimètres et vit jusqu'à dix mois pour les fourmilles besogneuses et jusqu'à quinze ans pour les reines. La fourmi, de plus, vit en tout en droit de la planète excepté les régions glaciales et se nourrie essentiellement de graines, de feuilles, d'insectes et de vers. Mais la fourmi est avant tout un être exceptionnel qui se distingue de tous les autres insectes. En effet, si elle possède les mêmes particularités anatomiques, il faut savoir qu'elle présente un développement considérable du système nerveux. Ses antennes, par exemple, sont composées d'une dizaine d'articulations qui conservent le sens de l'odorat du toucher et du goût. Les fourmis ont en outre, un véritable sens de la communication grâce à leurs appendices. Aussi, la fourmi est avant tout un membre à part entière d'une communauté. Une fourmi n'existe pas en dehors de la fourmilière. Sachez qu'une fourmi selon son espèce, établit sa fourmilière à différents endroits. Certaines choisissent donc le bois des arbres, d'autres des terriers d'une profondeur selon les conditions climatiques. Ainsi, elles peuvent avoir une excavation allant jusqu'à deux mètres dans les pays chauds pour conserver la fraîcheur. Notez, de surcroît, qu'une fourmilière est immense puisqu'elle peut aller jusqu'à 100 mètres carré et accueillir 500 000 individus. On ne compte plus les fourmis et aujourd'hui on en recense 11 006 espèces différentes. Une dispersion sur la quasi-totalité de la planète, sur Terre depuis plus de 140 millions d'années et résistant à des températures extrêmes, les fourmis n'en finissent pas de nous surprendre. D'autant que leurs compétences ne sont pas sans rappeler certaines caractéristiques humaines. Ainsi, communication, sens de l'orientation, élevage, agriculture ou encore tissage figurent parmi leurs étonnantes capacités. Tout randonneur, même occasionnel a eu l'occasion de passer ou de s'approcher d'une fourmilière. Il est ludique de s'arrêter à bonne distance et de visualiser le va et vient incessant des fourmis. Véritables alliées de l'Homme et de la nature, les fourmis ont appris à s'adapter en toutes circonstances. Mais loin d'être inoffensives, elles sont aussi des combattantes accomplies, aux stratégies guerrières implacables et aux armes sophistiquées. Plongez dans ce bel ouvrage « L'univers fascinant des fourmis ». Morphologie et anatomie puis organisation sociale de la fourmilière : des compétences surprenantes et une source d'inspiration pour l'Homme. L'univers fascinant des fourmis devient une formidable et touchante odyssée moderne, mêlant la certitude et l'imaginaire à la science la plus avancée de l'infiniment petit.


PETITES BETES
PETITES BETES
par George McGavin
Edition : Relié
Prix : EUR 14,90

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 PETITES BETES, 10 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : PETITES BETES (Relié)
Un livre documentaire animé pour jouer à l'entomologiste ! Mygales, blattes ou abeilles, des petites bêtes deviennent grandes grâce à la magie des pop-ups ! Pourquoi les papillons ont-ils des tâches sur leurs ailes ?! À quoi servent les pattes d'un insecte ?! Comment la cigale fait-elle sa musique ?! Ouvre le corps d'une blatte pour voir comment c'est fait. Regarde à l'intérieur d'un nid de guêpes et découvre ce qui s'y cache. « Petites bêtes » elles peuvent être venimeuses, travailleuses, mortelles, inoffensives, destructrices ou reines d'un nouveau cycle de production, elles sont toutes là ! Bienvenue dans le monde magique, mystérieux et passionnant des petites bêtes. Elles sont répertoriées par espèces, analysées dans leurs milieux pour expliquer pourquoi elles développent certaines de leurs spécificités. De leur nourriture à leur reproduction, qu'elles soient à pattes ou ailées, vous saurez tout sur les petites bêtes des plus familières aux plus exotiques ! L'auteur George McGavin et l'illustrateur Jim Kay ont été récompensés par la Médaille Kate-Greenaway la plus haute distinction Anglaise de la littérature jeunesse qui vous guide dans le monde mystérieux des petites bestioles. Un guide de terrain facile à utiliser pour les jeunes lecteurs et idéal pour les amoureux des insectes.


Surprenants insectes
Surprenants insectes
par Vincent Albouy
Edition : Relié
Prix : EUR 19,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Surprenants insectes, 6 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Surprenants insectes (Relié)
Les insectes ont tout pour nous étonner, depuis Leur incroyable diversité: un million d'espèces connues à ce jour, jusqu'à leur formidable capacité de survie, unique dans le monde animal. Ils forment un monde étrange et fascinant, que cet ouvrage nous convie à explorer, à mieux comprendre, à admirer. Grâce aux superbes images de l'agence Biosphoto et aux textes passionnants de Vincent Albouy, entomologiste et écrivain, nous sont dévoilés les multiples aspects de la vie de ces « petites bêtes » si différentes de nous et pourtant si proches, ces surprenants insectes. L'homme se croit le maître du monde, mais l'est-il vraiment ?! Dans le champ cultivé le plus artificiel, traité sans cesse aux pesticides, des insectes arrivent pourtant à survivre. Ils s'accommodent même des plantes génétiquement modifiées, dont on a cru un temps à tort qu'elles solutionneraient définitivement le problème des dégâts sur les cultures. De la campagne à la mégapole hyper-moderne, conduits, fissures et interstices appartiennent aux blattes vivant grassement de nos déchets. La croissance de la population humaine mondiale semble exponentielle: moins de deux milliards en 1900 et plus de sept milliards aujourd'hui. Ces chiffres donnent le vertige ! Mais ils sont bien modestes en regard de certaines données concernant les insectes. Un seul gros essaim d'abeilles domestiques peut compter plusieurs dizaines de milliers d'individus. Le plus grand vol de criquets migrateurs qui ait été mesuré scientifiquement couvrait une surface de 200 km² pour une population estimée à dix milliards d'individus. Dans les années 1960, une étude a essayé d'évaluer le nombre total d'insectes vivant sur terre à un moment donné. Elle est arrivée au chiffre faramineux de mille milliards d'insectes, soit plus de cent millions pour un être humain ! Cette loi du nombre se double d'une variété presque infinie des formes, trahissant une variété tout aussi importante des modes de vie. L'apparence de certains insectes peut nous surprendre, nous rebuter voire nous faire peur, d'ailleurs la science-fiction s'en est largement inspirée pour créer des monstres effrayants. Mais certains insectes nous séduisent au contraire par leurs couleurs et leurs silhouettes. Combien de jeunes enfants ont-ils commencé à se passionner pour les merveilles de la nature en attrapant des papillons colorés ou des scarabées rutilants ?! Cet attrait purement esthétique évolue souvent vers un intérêt plus scientifique, et se trouve à l'origine de la vocation naturaliste de grands savants, comme Jean-Henri Fabre et Jean Rostand. Beauté ou laideur des insectes ne sont que des jugements de valeur humains. La nature, par la sélection, favorise les formes les plus aptes à survivre dans un milieu particulier. Ce qui nous semble beau ou laid, fascinant ou repoussant, correspond à des adaptations jouant un rôle important dans la survie de l'insecte. Ce livre est un remarquable voyage au coeur de l'univers extraordinaire des insectes.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 2, 2014 9:05 AM MEST


Minuscule, Une histoire à lire et à toucher
Minuscule, Une histoire à lire et à toucher
par Pétronille
Edition : Cartonné
Prix : EUR 13,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Minuscule, une histoire à lire et à toucher, 2 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Minuscule, Une histoire à lire et à toucher (Cartonné)
Suite au succès du film « Minuscule » les éditions Glénat publie ce petit album jeunesse cartonné destiné aux tout-petits intitulé « Minuscule, une histoire à lire et à toucher ». A travers 8 doubles pages, les plus petits découvriront tous les amis de la coccinelle tout au long d'une histoire où, pour une fois, on ne regarde pas qu'avec les yeux ! Les jeunes enfants découvriront le monde des insectes avec leurs yeux mais aussi avec leurs doigts : araignée sauteuse, escargot collant, cigale stridulante, sauterelle chanteuse ... chaque petit animal est mis en valeur à travers des zones tactiles à câliner. Ce livre à couverture rigide destiné aux plus jeunes qui pourront lire ou se faire lire l'histoire d'une coccinelle bien turbulente qui embête ses compagnons insectes. Cet album comme son nom l'indique reprend des matières à toucher comme le pelage d'une araignée, d'une cigale ou d'une sauterelle, la moiteur d'un escargot et bien d'autres surprises qui amuseront les plus petits. Les graphismes tirés du dessin animé sont de toute beauté ! Un livre qui se veut donc interactif et qui fonctionne bien ! Pour finir l'ouvrage propose des jeux qui font « Bzz zzzz ». Des jeux destinés aux plus petits qui permettront de se replonger dans l'ambiance du film de manière ludique ! A noter que ce livre souple contient 40 stickers à collectionner ou à coller ici ou là ! Un album original et amusant à offrir à tous les petits enfants sensibles aux petites bêtes : Minuscule !


Les animaux aussi ont des droits
Les animaux aussi ont des droits
par Boris Cyrulnik
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les animaux aussi ont des droits, 28 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les animaux aussi ont des droits (Broché)
La question du droit des animaux dans sa globalité se pose aujourd'hui à nous avec une acuité et une urgence nouvelles. La science établit jour après jour plus clairement que les animaux sont capables d'intelligence créatrice et d'éprouver souffrance et bien-être. Dans ces conditions, pouvons-nous continuer à les cantonner au stade de « choses » dont il conviendrait de limiter l'abus ?! Ils sont trois. Trois personnalités pour un même livre et un même sujet : la question animale. Trois points de vue qui s'oppose parfois frontalement et qui pourront faire bondir à l'occasion. Pape de la résilience et psychologue animalier le plus populaire de France, Boris Cyrulnik fut, beaucoup l'ignorent, l'un des pionniers de l'éthologie dans notre pays, cette discipline qui a révolutionné notre regard sur les grands singes, nos cousins lointain. La philosophe Elisabeth de Fontenay est la première à avoir revisité l'histoire de la philosophie sous l'angle de l'animalité et ne cesse, depuis son célèbre écrit « Silence des bêtes » d'interroger les rapports entre les hommes et les animaux. Fondateur du mouvement de libération des animaux, qui fait fureur dans les pays anglo-saxons, le très controversé philosophe australien Peter Singer est lui, le chef de file de l'antispécisme, cette doctrine radicale refusant toute hiérarchie entre les espèces qu'elle assimile à du racisme. Sous la forme d'entretiens « Les animaux aussi ont des droits » a réuni ces trois sommités. Un livre « polémique » qui permet de tout comprendre de l'actuel débat autour de nos amies les bêtes. Faut-il leur accorder des droits ?! Devons-nous revoir nos habitudes alimentaires ?! Et pourquoi est-il si urgent de s'occuper de la cause animale, alors que l'homme occidental est lui-même en crise dans sa société de consommation. Donner des droits aux animaux : cet ouvrage creuse cette idée dérangeante à travers ces trois entretiens captivants. Il faut limiter la souffrance de tous les animaux et ne pas les traiter comme des humains mais accorder autant de poids à leurs intérêts qu'aux nôtres. Ce livre retrace les grands courants de pensée et livre ses réflexions sur la mise à mort. Les droits de l'animal ne peuvent relever selon Elisabeth de Fontenay, que du droit-créance qui oblige à garantir un certain secours par exemple et non des droits-libertés « toute ratiocination autour du fait que des bêtes ne peuvent contracter et ignorent des devoirs résonnant alors comme de la mauvaise sophistique ». Enfin, l'éthologue Boris Cyrulnik nous éveille enfin au monde mental des animaux, révélé par la science depuis les années 1930, et interroge nos responsabilités de façon optimiste. Des éclairages politiques, historiques, philosophiques, juridiques et scientifiques... La voie est tracée, au-delà des divergences et des contradictions, et en partie grâce à elles, pour que le législateur codifie sans délai « le nouveau statut » que nous devons passer d'urgence avec nos frères en animalité au nom de la dignité humaine. Un livre qui nous rend plus humain !


Les bébés animaux en 1001 photos NE
Les bébés animaux en 1001 photos NE
par Collectif
Edition : Relié
Prix : EUR 10,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Les bébés animaux, 24 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les bébés animaux en 1001 photos NE (Relié)
Il existe un nombre impressionnant d'animaux et d'espèces différentes sur la planète. Cet album [1001 photos] concoure à présenter les animaux comme vous l'aurez deviné, principalement aux enfants. Souvent gauches et vulnérables, parfois drôles mais toujours touchants, les bébés animaux nous amusent et nous émeuvent tout à la fois. Aussi ce livre nous invite-t-il à découvrir avec une grande originalité, dans son milieu naturel et dans toute sa diversité, cette vie animale naissante. Ces photos de bébés sauvages ou domestiques nous révèlent non seulement le moment extraordinaire de leur naissance, mais aussi celui de leurs premiers pas. Qu'ils soient très rapidement autonomes ou d'une grande dépendance, tous ces petits entretiennent des liens d'une complexité fascinante avec leurs parents, leur fratrie et leurs congénères. Dès leur venue au monde, chacun à sa façon, ils font l'apprentissage de la vie, jouant, explorant, expérimentant, tout en étant confrontés aux menaces de leur environnement. Avec les nombreuses photogravures et les textes bien écrits, dans un format cube très maniable et une maquette plein d'éclat, votre enfant découvrira des espèces d'animaux vivant aux quatre coins de la terre. Ce livre saura émerveiller tant les petits que les grands. L'album « Les bébés animaux » [1001 Photos] a été réalisé par les auteurs Suzanne Millarca et Michel Viard. Des images vraiment merveilleuses mettant en vedette des espèces de bébés animaux de partout dans le monde. En plus de découvrir des photos d'animaux sauvages, vous pourrez aussi regarder de jolies photos d'animaux domestiques. Un album fascinant destiné pour toute la famille.


Les chats en 1001 photos NE
Les chats en 1001 photos NE
par Collectif
Edition : Relié
Prix : EUR 10,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Les chats, 20 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les chats en 1001 photos NE (Relié)
Du très simple chat de gouttière aux plus beaux chats de race, en passant par les chats aux caractéristiques les plus insolites, découvrez les différentes facettes de cet animal aux origines encore bien mystérieuses. Importé par les légions romaines de l'Égypte antique, le petit félin était particulièrement apprécié des légionnaires romains qui l'emmenaient avec eux pendant les campagnes. Ces derniers laissèrent cependant quelques-uns de leurs chats en route, ce qui aida à la propagation de l'animal dans tout l'Empire. Qu'ils soient câlins ou facétieux, amateurs d'exercice ou plutôt casaniers, à poil long ou à poil court, tous les chats sont photographiés dans leurs attitudes les plus touchantes. S'appuyant sur un thème pour lequel le succès est toujours au rendez-vous, l'album « Les Chats » [1001 photos] aborde le monde fascinant et mystérieux des chats dans un format cube très maniable et une maquette plein d'éclat. Les nombreuses photos de cet ouvrage concourent à présenter les félins sous toutes leurs facettes, entre beauté, magie et mystère. Abyssin, angora, somali, persan, siamois, ocicat, british, scottish fold, bobtail japonais, oriental, exotic, burmese, rex, européen, american ne sont que quelques-unes des nombreuses races des chats du monde que l'on découvre au fil de ces pages. Des légendes accompagnent les photographies, soulignant à merveille la beauté des robes, l'éclat surprenant des yeux, la grâce des attitudes. Elles apportent notamment de précieux renseignements sur le standard des différentes races. Des textes de présentation viennent compléter le propos, toujours dans un souci de clarté et de précision. Ils fournissent une synthèse des informations connues sur les races ainsi que sur le chat au quotidien. Tous les amis des Raminagrobis, Grippeminaud, Mistigri, Gros Minet... et des autres seront séduits par cet ouvrage qui promet d'agréables moments de lecture et de découverte en images. Un album fascinant destiné pour toute la famille.

« Une maison sans chat que c'est vide ! » Bertrand Vac


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20