Profil de encre bleue > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par encre bleue
Classement des meilleurs critiques: 61
Votes utiles : 987

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
encre bleue (France)
(TOP 100 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
A pas de géant
A pas de géant
par François Barré
Edition : Album
Prix : EUR 23,80

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 À pas de géant, 30 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : A pas de géant (Album)
Ces comptines traditionnelles et chansons d'auteurs sont une occasion pour les jeunes enfants d'explorer leur corps, d'évoluer dans l'espace, de marquer le temps ou encore de se situer par rapport à l'autre. L'album présente les partitions et les gestuelles, guidant ainsi ceux qui souhaitent chanter avec le disque. Ce répertoire varié, traditionnel aussi bien que contemporain avec la complicité de Pierre Chêne, Chantal Grimm, Pierre Lozère, Steve Waring, convoque moult scènes du vécu et de l'imaginaire enfantins. Trente trois comptines sélectionnées par Yves Prual pour accompagner l'enfant qui grandit. Nommer, chatouiller, gratouiller, sauter, galoper, danser... Tout le corps est investi et mis en musique de la tête aux pieds, du petit doigt aux dents de lait. Une préface de Chantal Grosléziat, des commentaires sur les gestuelles, et pour chaque chanson, sa partition. Le CD Audio mêle voix d'enfants et d'adultes dans une ambiance chaleureuse. Les arrangements de François Barré font dialoguer des pianos colorés avec des percussions malicieuses. À écouter, chanter, danser et partager sans modération, sens dessus dessous et sur tous les tons, par toutes les générations ! Définie comme une « formule enfantine, chantée ou parlée, servant à désigner celui à qui sera attribué un rôle particulier dans un jeu ». La comptine s'est peu à peu affranchie de cette fonction pour désigner aujourd'hui, de façon plus générale, un texte court et bien rythmé, qui allie narration et poésie et joue un rôle d'interface entre la découverte du corps, de la musique et du langage. Dans les cours de récréation, les ploufs, les jeux dansés ou frappés dans les mains rivalisent avec les chansons populaires remises au goût du jour. À l'école ou à la maison, ce sont les jeux de doigts et de mains, rondes, promenades, chansons à gestes ou à onomatopées qui ponctuent la journée, comme autant de rituels partagés entre les adultes et les enfants. Ce livre-CD imaginé par Yves Prual et François Barré, aborde avec fraîcheur et vitalité toutes les formes de jeux chantés que les enfants découvrent au cours de leurs premières années, jusqu'à devenir à leur tour suffisamment grands pour se révéler poètes ou musiciens. Quel plus bel exemple d'une tradition universelle et d'une identité collective que cette sélection de morceaux toniques et tendres, qui permet à chaque enfant de s'exprimer et de se construire... à pas de géant !


Contes du Grand Nord
Contes du Grand Nord
par Diane Vanier
Edition : Album
Prix : EUR 15,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Contes du Grand Nord, 26 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes du Grand Nord (Album)
Contes du Grand Nord est un album illustré qui nous invite à la découverte de cette grande étendu de neige et de glace qu'est le pôle Nord. Au travers de onze récits, Diane et Nicolas Vanier nous racontent l'histoire qui a fait du Grand Nord et de ses habitants ce qu'ils sont aujourd'hui. Des mythes et légendes qui nous expliquent la place de l'homme et son interaction avec la nature et les animaux comme le caribou, les rennes, les loups ou l'ours, jusqu'aux traversées qui auront mené les premiers pionniers à découvrir ces étendus sauvages, les Contes du Grand Nord regorgent d'anecdotes et de personnages qui ont fait l'Histoire. Découvrez en outre, Amarok et les caribous, les seigneurs de la banquise, Susan Butcher entre dans la légende, Otchum ou l'aventure d'un chien sibérien, l'histoire de Laura, la petite chamane inuite, et participez à l'Iditarod, l'une des courses de traîneaux les plus prestigieuses. Ce livre illustré nous fait sortir des sentiers battus pour vous faire découvrir de belles histoires et laisser votre imagination vous amener à l'aventure et dessiner le décor dans votre esprit. Les contes du Grand Nord est un album illustré par Sylvain Bourrières qui nous propose de magnifiques iconographies à côté du texte ou en pleine page. Parfois même les illustrations sont sur des doubles pages. Dans un style réaliste chaque dessin est une peinture qui nous plonge encore plus dans les récits, au milieu des inuits ou des indiens ou encore en pleine nature. Nicolas Vanier, qui a écrit ce livre avec sa femme, est un explorateur français reconnu pour ses traversées dans les régions glaciales. C'est aussi un écrivain et un réalisateur qui met toujours en avant la nature et les décors tels que nous les découvrons dans cet album. Le dernier récit qui nous conte le parcours d'un chien de traîneau est d'ailleurs une anecdote personnelle sur un de ses chiens qui nous laissera sur une touche d'émotion à la lecture des dernières pages. Chaque histoire est introduite par un petit médaillon reprenant un aperçu d'une illustration qui suit. Une date en haut à droite des pages permet également de replacer le tableau dans le temps. Le premier conte démarre à l'origine du monde avec une légende inuit sur l'équilibre créé entre les caribous, l'homme et les loups. Puis nous passons au XVIe siècle à la fin du XXe siècle au travers d'histoires vraies. La couverture de l'album est rigide et propose une belle illustration à l'image du contenu. Derrière la couverture et le quatrième de couverture sur fond bleu, nous trouvons une carte de l'Arctique et de l'Antarctique. Et à la fin de l'ouvrage, un glossaire donne les définitions de certains termes ou explique à quoi correspondent certains noms d'animaux. Vous trouverez aussi des biographies, en quelques lignes, des personnages croisés au fil des histoires. Un livre assurément destiné aux plus petits comme aux plus grands !


Le Dernier Trappeur
Le Dernier Trappeur
par Nicolas Vanier
Edition : Relié
Prix : EUR 25,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le Dernier Trappeur, 22 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dernier Trappeur (Relié)
Le Dernier Trappeur est un livre et bien sûr un film réalisé par Nicolas Vanier dans le Grand Nord canadien. Il raconte une année dans la vie de Norman Winther, trappeur amoureux de la nature, dont le mot d'ordre pourrait être « prélever sans appauvrir » tant est grand son respect pour l'équilibre naturel de la faune et de la flore. Ce personnage est l'un des derniers trappeurs à entretenir avec les majestueuses Montagnes Rocheuses une relation d'échange fondée sur une profonde connaissance du milieu et un grand respect des équilibres naturels. Avec sa femme, Nebaska, une indienne Nahanni, et ses fidèles chiens de traîneau, Norman Winther nous emmène à la découverte d'un autre monde rythmé par les saisons. Randonnées dans la froidure de l'hiver, descentes de rivières tumultueuses, attaques de grizzly et de loups sont le quotidien du trappeur. N'utilisant que les matériaux dont il a besoin, Norman Winther construit une cabane où passer la bonne et mauvaise saison. Il trappe peu mais judicieusement, parcourt en canoë, à cheval ou en traîneau à chiens les extraordinaires paysages du Grand Nord. Ce trappeur cultive sa vie comme un art de vivre dans ce monde où les blizzards soufflent parfois plus fort que les mots. Ce livre est un hymne aux pays du Grand Nord et à la magnificence de ces vastes espaces sauvages. Que l'homme sache rester à sa juste place, sans s'effacer ni outrepasser ses droits, tel est le fondement de sa vie. Une leçon pour chacun de nous. L'iconographie est la même que celle du film, augmentée d'un bon complément de photos de l'aventurier. Avec cet album, Nicolas Vanier, écrivain et réalisateur du film signe l'étonnant et attachant portrait d'un type d'homme aujourd'hui en voie de disparition, dans un cadre éblouissant de beauté et de couleurs, où la relation à l'animal, qu'il soit compagnon ou gibier, est toujours empreinte de respect et d'amour. Assurément un beau livre pour tous les amoureux du Grand Nord !


Le voyageur du froid
Le voyageur du froid
par Nicolas Vanier
Edition : Relié
Prix : EUR 19,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le voyageur du froid, 18 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le voyageur du froid (Relié)
Depuis vingt ans, Nicolas Vanier a repris le flambeau des aventuriers du Grand Nord. Ernest Shackelton, Victor Rasmussen ou encore Jean Malaurie ne rougiraient pas des exploits de cet homme, parti à la découverte chaque année de cette pureté que sont les grands espaces autour du pôle Nord, en simple aventurier, sur son traîneau, avec ses chiens, et quelques complices d'équipée. Il est tombé amoureux de ce Grand Nord, comme d'une femme, au premier regard. Et c'est ce premier regard qu'il nous offre. A travers ce beau livre et ses photos, Nicolas Vanier donne une dimension humaine à cet espace a priori hostile. Froid, gel, glace, températures négatives : rien n'y fait, c'est un passionné ! On s'ébroue avec les élans, on est ébaubi face aux rennes ou aux mouflons, on regarde heureux les lagopèdes, sortes de perdrix des régions polaires. Amateurs de grands espaces, ce livre est pour vous ! Les angles sont souvent spectaculaires, le décor s'y prête, et « le zoom » se pose délicatement sur des visages, sur l'intimité des aventuriers, mais surtout sur des nomades, ces Evènes de Sibérie, Chevaux en Colombie britannique, Chiens au Yukon, équipiers des pôles. Les portraits sont splendides, tout en douceur, tout en couleur, avec des visages d'hommes burinés par les frimas et des femmes, girondes et gracieuses. Du Canada à la Laponie, de Sibérie à la Mongolie, toutes les étapes de la découverte sont expliquées, détaillées par Nicolas Vanier lui-même, dans un texte toujours très persuasif et plein de vie. Ainsi assiste-t-on à la construction du traîneau en bois et cuir cru, aux entraînements des attelages de chiens, à la pêche. Et l'on découvre aussi, un peu surpris, car peu habitués, le Grand Nord estival, où le vert des sapins et le bleu des lacs saturent l'image pour notre plus grande joie. Un chouette cadeau pour les futurs grands « mushers » traduction littérale de « voyageur du froid » par l'un des grands amoureux transis du Grand Nord. Il a souhaité réunir dans cet album un bouquet d'images éclatantes qui glorifient la beauté des paysages traversés. Après vingt années d'expéditions passées dans le Grand Nord, Nicolas Vanier nous livre la somme et la quintessence de ses expériences, de ses réflexions et de ses souvenirs. Il les a accompagnées de textes très personnels, d'anecdotes, d'informations, d'envolées poétiques voire de coups de gueule. Il nous livre ainsi ses exploits, ses épreuves, ses bonheurs et ses angoisses, son amour des animaux, et ses rencontres avec des hommes exceptionnels dont il a partagé le quotidien, rendant ainsi palpable et vivant cet incroyable espace de liberté. Assurément un beau livre pour tous les amoureux du Grand Nord !


Le Pays des Frissons
Le Pays des Frissons
par François Place
Edition : Broché
Prix : EUR 9,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le Pays des Frissons, 14 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Pays des Frissons (Broché)
C'est le récit de Nangajiik, habitant des terres lointaines et glacées du Nord, dans le pays des Frissons, entre la chasse à la baleine et la lutte avec les ours. Nangajiik se souvient de la première baleine qu'il harponna. Il se retrace aussi de la lutte de son père avec un grand ours polaire qui l'attaqua et lui laissa l'empreinte de ses griffes sur la joue gauche. Cette même empreinte qui est aujourd'hui gravée sur la joue de Nangajik constitue une marque distinctive de sa lignée, puis de l'étrange chien qui le sauva. Il se rappelle des préparatifs d'une Longue Nuit, cette saison particulière où les hommes et leurs chiens s'enferment avec leurs rêves dans le Grand Sommeil. C'est pendant celui-ci que le peuple de Nangajik doit effectuer un long et mystérieux voyage sous la mer afin de traverser la Longue Nuit qui dure six mois. Il se remémore comment, petit garçon, il a découvert la force des liens qui unissent les êtres pendant la longue absence du soleil. Un conte onirique qui dépeint l'ingéniosité et la force intérieure des peuples du Grand Nord, confrontés à une nature aussi belle qu'hostile et mystérieuse. Cet album plonge avec une grande force poétique dans un univers à la fois symbolique et réel grandement inspiré de celui des Inuits. À la frontière de la réalité et de la légende, l'ouvrage décrit avec profondeur les souvenirs d'un homme qui révèlent l'expérience de tout un peuple. Le texte possède une forme et un style immanquablement conté. Avec une gamme variée de bleu, de gris et de blanc, les aquarelles finement détaillées à l'encre illustrent avec éclat la rigueur du climat et la froidure de ces terres du Grand Nord, tout comme le mystère dont elles sont empreintes. Une belle histoire à découvrir pour nos gais lurons !


Loup Blanc et le Nordet
Loup Blanc et le Nordet
par François Beiger
Edition : Album
Prix : EUR 14,20

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Loup Blanc et le Nordet, 10 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Loup Blanc et le Nordet (Album)
Loup Blanc, un jeune amérindien part avec d'autres pêcheurs vers un lac situé loin de leur village, au nord du pays. Là, un dur hiver les surprend qui les pousse à faire demi-tour. Dans la nuit qui s'en suit, un vent ravageur se déchaîne sur la région et le camp. Seul, Loup Blanc décide de rester et d'affronter le Nordet, le maître des vents du Nord. Celui qui glace, celui qui fige, celui qui paralyse, celui qui endort... ce vent déchaîné qui veut avoir raison de lui. Un combat s'engage alors entre l'homme et l'élément naturel. Ce jeune homme, seul au milieu d'une terrible tempête est plein de détermination. Il ne peut rentrer au village sans prouver à ses pairs son courage. Il se retrouve face à un puissant adversaire et s'engage avec lui, corps et âme dans une lutte sans merci dont l'issue le fera passer au statut d'homme et de guerrier. C'est seulement alors qu'il pourra rentrer au village la tête haute et épouser celle qu'il aime. Ce superbe album aux dessins à l'aquarelle très réalistes et pleins de poésie et de sensibilité est un hymne au courage et à la nature. L'auteur connait parfaitement ces régions et ces peuples et parvient à communiquer au lecteur son amour de la nature. François Beiger a eu la chance, enfant, de faire la connaissance de Paul-émile Victor. De cette rencontre naît sa passion pour les peuples Inuit et Amérindiens du Grand Nord. Plus tard, il participe à de nombreuses expéditions avec ses chiens de traîneau, et finit par s'installer au Canada. Puis il rentre en France mais continue à entreprendre de nombreux voyages, dont il nous rapporte des récits d'aventures passionnants. Ce bon roman d'aventure nous fait découvrir un pays très rude où la moindre erreur peut être mortelle. C'est aussi un récit initiatique qui nous plonge dans les rites des chamanes qui constituent la mémoire de ce peuple. Une belle histoire à découvrir pour nos amoureux du Grand Nord !

Origine du Chamanisme (remarque)
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 10, 2015 10:00 PM CET


Le Mystere de l'Ile d'Akpatok (Ned)
Le Mystere de l'Ile d'Akpatok (Ned)
par Beiger François
Edition : Reliure inconnue
Prix : EUR 6,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le Mystère de l'Ile d'Apatok, 6 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Mystere de l'Ile d'Akpatok (Ned)
Deux jours déjà, que la tempête soufflait et que la poudrerie faisait rage sur le village de Quaqtaq situé dans le grand Nord canadien. Et pourtant, Itak, un jeune Inuit, accompagné de Kény, son petit frère, a projeté depuis plusieurs semaines, de partir avec leur meute de chiens polaires, à la recherche de l'île d'Akpatok autour de laquelle plane une légende. Les anciens du village disaient qu'à cette époque de l'année, en mars, Nanook le plus grand des ours polaires, rôdait toujours non loin de l'endroit. «  Tu dois prendre Narvik, le meilleur chien de tête du village, recommanda Atsu à son fils. Il connaît tous les pièges de la banquise. Et des pièges, vous allez en rencontrer !  ». Pour les jeunes Inuit, l'heure du départ a sonné. Demain, ils s'élanceront seuls, sur leur traîneau, dans le blizzard et la neige. Le but ultime de cette expédition ?! Percer le mystère de l'île d'Akpatok et les secrets qui l'entourent. Un voyage éprouvant, mais formateur, pour ces jeunes aventuriers, qui devront déjouer les dangers de la banquise. Avec un cahier documentaire illustré, où l'auteur nous fait partager sa passion pour le Grand Nord et sa connaissance de la culture inuit. Une aventure pleine d'intrigues ! François Beiger a eu la chance, enfant, de faire la connaissance de Paul-émile Victor. De cette rencontre naît sa passion pour les peuples Inuit et Amérindiens du Grand Nord. Plus tard, il participe à de nombreuses expéditions avec ses chiens de traîneau, et finit par s'installer au Canada. Puis il rentre en France mais continue à entreprendre de nombreux voyages, dont il nous rapporte des récits d'aventures passionnants. Ce bon roman d'aventure nous fait découvrir un pays très rude où la moindre erreur peut être mortelle. C'est aussi un récit initiatique qui nous plonge dans les rites des chamanes qui constituent la mémoire de ce peuple. Une belle histoire à découvrir pour nos jeunes aventureux !

Origine du Chamanisme (remarque)
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 6, 2015 11:00 AM CET


Petit inuit et les deux questions
Petit inuit et les deux questions
par Davide Cali
Edition : Album
Prix : EUR 15,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Petit inuit et les deux questions, 2 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petit inuit et les deux questions (Album)
Deux questions hantent petit Inuit: deviendra-t-il un grand chasseur ?! Et qu'y a-t-il de l'autre côté du grand lac glacé ?! Accompagné de son chien, il rencontre le lièvre, qui a de grandes oreilles, et l'interroge au sujet de ses deux préoccupations. Mais celui-ci ne sait rien et l'envoie auprès du renard qui a l'odorat bien fin. Mais goupil ne sait rien. Il envoie donc notre ami auprès de la chouette qui du haut de son arbre doit voir bien loin. La meilleure solution selon elle, est encore de s'adresser au morse qui connaît le passé. Mais il faut aller voir la baleine conseille le morse, elle voit dans les coeurs. Cependant, elle n'en sait pas plus que les autres et propose à petit Inuit de le mener jusqu'à l'île du milieu du lac où quelqu'un pourrait bien le renseigner. Mais qui ?! La mort bien sûr puisque c'est son île ! Et la baleine plonge dans l'océan glacé. Petit Inuit reste seul, terrifié. C'est sous les traits d'un grand élan blanc que la mort se présente à lui. Elle le mène de l'autre côté de l'île et petit Inuit aperçoit des ombres au loin, dans le brouillard. Celles de l'avenir et celles de petit Inuit sont là-bas. Toutes celles qu'il pourrait devenir, car c'est à lui, révèle le grand élan blanc d'inventer son avenir. La baleine a ramené petit Inuit chez lui. Il ne savait toujours pas s'il deviendrait un grand chasseur, mais ce dont il était certain, c'est que cela lui serait possible, comme beaucoup d'autres choses. L'album aborde le thème sensible de la mort. L'enfant intègre l'idée de mort par les différentes expériences de perte qu'il traverse: celle de la perte d'une peluche fétiche, d'un animal domestique ou la disparition de papy d'un point de vue sensoriel. Entre ses 4 et 8 ans, il sort donc de son univers magique et perd son impression de toute puissance ... Chaque page de ce livre est rythmée par « les deux questions » de petit Inuit qui reviennent comme un refrain. Ce livre intéressera tous les enfants qui s'interrogent sur leur devenir. Il ne leur donnera pas de réponse, mais « l'espoir » et « le courage » de devenir ce qu'ils veulent être. Pas toujours facile à aborder et mettre en forme, mais ce très beau conte le réussit à merveille ! Maurizio A.C. Quarello nous offre de magnifiques illustrations dans des teintes bleutées pastelles qui miment la lumière du grand nord. A la lecture de cet album à une allure de quête initiatique, l'enfant apprend plein de choses ! Tout d'abord, la présence des animaux dans cette région froide vêtue de blanc, puis en regardant bien les illustrations, on aperçoit les différents modes de transport utilisés là-bas: la luge, les raquettes, les skis, le kayak. Autant dire que le texte et les illustrations sont aussi important l'un comme l'autre. Si le jeune lecteur ressent une vague de froid à la lecture de cet album, c'est qu'il est réellement rentré dans cette belle histoire.


Contes inuit
Contes inuit
par Sylvie Teveny
Edition : Album
Prix : EUR 13,50

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Contes inuit, 28 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes inuit (Album)
« Il y a longtemps, lorsque les hommes et les animaux parlaient la même langue... ». Ainsi commencent de nombreux mythes et récits inuit. Certains racontent comment l'obscurité régnait autrefois sur le monde polaire et au moment ou les premiers animaux sont apparus. Ils présentent les grands esprits de l'univers ainsi que le chamane, capable d'entrer en relation avec eux. D'autres décrivent la vie quotidienne dans le Grand Nord, souvent exigeante, et montrent comment ces régions polaires sont, au sens du vivant, les zones les plus désertiques de notre planète. La vie y dépend en grande partie des ressources marines. Ainsi, par exemple, on trouve une chaîne alimentaire dont le sommet est occupé par l'ours polaire dans l'écosystème marin de la banquise arctique. Découvrez ainsi ces magnifiques récits : L'origine du jour et de la nuit. La naissance du morse et du caribou. Où est ma chère petite-fille ? Les premiers ours. Le grand voyage d'Aumarjuaq. Le ravin qui se referme. Le grand corbeau et le harfang des neiges. L'orphelin aveugle. La légende du narval. Le chant magique. Le géant et l'homme. La naissance du brouillard. Le tonnerre et la foudre. L'ourse transformée en étoile. Qataatsiaq, la petite fille qui ne voulait pas dormir. La première fête. Quatorze contes traditionnels du Grand Nord, pour découvrir les origines du jour et de la nuit, des étoiles, du morse, du narval, les esprits surnaturels, la vie quotidienne des Inuits. Ce peuple fut longtemps l'oublié de la conquête du grand nord canadien. Leur art et culture fût (re) découvert par les Blancs tout au long du siècle dernier et fut diffusé partout dans le monde. Peuplées d'un bestiaire attendrissant, les créations inuit sont appréciées des plus jeunes pour les faire découvrir en famille. La tradition orale des inuit a été largement inspirée par leur proximité quotidienne avec la Nature. La rudesse de la toundra et la vie de nomade imposent aux peuples inuit une grande humilité vis-à-vis de la force des animaux ainsi qu'une bonne connaissance de leurs habitudes. Ce peuple de chasseurs-cueilleurs qui ne cultivait pas la terre mais la respectait a perpétué un corpus de contes et légendes qui mettent en scène les différents animaux qui peuplent leur quotidien. Magnifiquement illustré par Laura Guéry, ce recueil de contes inuit raconte comment sont apparus les premiers phénomènes naturels comme le jour, la nuit, les étoiles, et les animaux emblématiques de cette région du monde tels que le morse, le caribou, le harfang des neiges, le narval, l'ours polaire, sans oublier les esprits surnaturels capables d'entrer en relation avec le monde animal. D'autres décrivent la vie quotidienne dans le Grand Nord, souvent difficile et exigeante, et montrent à quel point il est important et même vital de vivre ensemble et de savoir s'amuser. A travers les aventures de Taqqiq, Aumarjuaq et Qataatsiaq, apprenez à mieux connaître les Inuit et leur culture pleine de mystère et de spiritualité. De belles histoires à raconter ou à faire lire aux petits aventureux de votre vie, bien collés contre vous pour un bisou kunik !

Origine du Chamanisme (remarque)
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 28, 2015 10:00 AM CET


Ouki
Ouki
par Sébastien Pérez
Edition : Album

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ouki, 26 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ouki (Album)
Quand Ouki se réveille un matin, le soleil a disparu ! « Comment va faire mon peuple s'il ne voit plus rien ? » se dit-elle ! Déterminée, la petite Inuit part à la recherche de l'astre perdu avec son chien Sushi. Parcourant les immenses étendues enneigées, Ouki rencontre un pêcheur. D'un trou dans la glace, le vieil homme sort, tel un prestidigitateur de son chapeau, une quantité mirobolante d'animaux qui courent aussitôt sur la banquise, ivres de liberté... « Continue vers le Grand Nord, une légende raconte qu'un champs de soleil existe ». Elle rêve de s'évader en volant comme un oiseau, toujours plus haut, attirée par la lumière ... Ouki continue son chemin, fera d'autres rencontres qui la mèneront jusqu'au soleil, trop près de lui au risque de s'y brûler les ailes. Elle a vu les girafes de l'Afrique, des animaux étranges aux larges oreilles, elle a vu des enfants vêtus d'étoffe rouge, mais le soleil si chaud, si réconfortant finit par l'aveugler, ses ailes fondent. Elle chute longtemps pour se réveiller dans les bras de sa maman. « Les esprits sont venus te parler durant ton rêve, ma petite Ouki. Ton grand-père appelait cela un ukomiarik » lui explique-t-elle. Et c'est dans le regard de sa maman qu'elle perçoit à présent le soleil qui jamais ne l'a quittée. Voilà vraiment un très joli livre qui de toute évidence ne peut que charmer les enfants en cette période de l'année où les jours raccourcissent, où le soleil se fait de plus en plus rare. Mais où va-t-il ?! Quel enfant ne s'est pas posé la question un jour ou l'autre... « Ouki » y répond très poétiquement en évoquant très joliment le monde des Inuits, ses nuits en plein jour, ses croyances, sa sagesse. Le texte de Sébastien Perez s'allie à merveille aux illustrations de Justine Brax pour nous offrir un album d'une grande douceur et d'une belle sensibilité. A explorer avec son tout-petit sur les genoux, ou à donner à lire aux jeunes lecteurs qui pourront y rêver des heures durant, bien à l'abri dans leur chambre. Entre légendes et réalité, un voyage jusqu'au bout du monde pour suivre le soleil ou rester auprès des siens. Une prise de conscience sur la soif de liberté et les traditions qui perdurent. Un délicieux moment pour nos aventuriers de l'imaginaire !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20