Profil de Henri C. Ransford > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Henri C. Ransford
Classement des meilleurs critiques: 15.772
Votes utiles : 54

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Henri C. Ransford
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
S'abandonner à vivre
S'abandonner à vivre
par Sylvain Tesson
Edition : Broché
Prix : EUR 17,90

8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De courtes nouvelles sur les clins d'oeil et pieds-de-nez du destin, 13 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : S'abandonner à vivre (Broché)
Des nouvelles courtes et très bien écrites sur les ironies d'un sort qu'il est probablement inutile de chercher à combattre ou même à comprendre. Bravo.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 18, 2014 10:25 PM CET


De la lumière à l'oubli
De la lumière à l'oubli
par Michel Drucker
Edition : Broché
Prix : EUR 21,50

1 internaute sur 5 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Pas seulement des mémoires douces-amères, 23 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : De la lumière à l'oubli (Broché)
Bien plus que de simples mémoires, c'est une description, par quelqu'un qui a été en position rare d'observateur à long terme, des cycles de la gloire, des prix à payer, des embûches .... un livre intelligent que tout candidat à une vie publique - "dans la lumière" - devrait lire, de préférence au début de son parcours .....


Arrêtons de manger de la merde !
Arrêtons de manger de la merde !
par Jean-Pierre Coffe
Edition : Broché
Prix : EUR 14,90

17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent, 24 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Arrêtons de manger de la merde ! (Broché)
Etonnament excellent, une thèse systématique, étayée de chiffres et de faits, sur la nourriture industrielle moderne. Jean Pierre a fait son travail en profondeur.
Chapeau bas.
Le livre se place dans la foulée d'autres livres qui ont abordé, au moins en partie, le même sujet - en particulier, le livre récent de Jonathan Safran Foer, par exemple, ainsi que les livres déjà plus anciens de Gail Eisnitz ou d'Upton Sinclair, et d'autres.
Un des problèmes apparemment intractables soulevés par tous ces textes est celui de comment nourrir une population beaucoup plus nombreuse que celle d'une époque maintenant révolue, quand la nourriture était bonne et les animaux de la chaîne alimentaire immensément mieux traités qu'aujourd'hui. La production alimentaire industrielle, née après 1945 pour répondre de façon commercialement viable et optimisée à ce défi, a mené à des coûts minimisés, mais ceci au prix de la qualité et du bien-être (à la fois des consommateurs et des animaux de la chaîne alimentaire.)
Jen Pierre propose des solutions valables. Si ces solutions étaient appliquées, et même si - un énorme 'si' - nous acceptions une hausse de peut-être 15% des coûts, les améliorations réalisées ne seraient-elles pas à nouveau compromises par la croissance continue de la population?
Un excellent livre.


Road Movie
Road Movie
par Chris Ransford
Edition : Broché
Prix : EUR 13,90

5.0 étoiles sur 5 Cette édition fût celle d'un travail en cours, la version finale est disponible, 27 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Road Movie (Broché)
Note : Cette édition fût malheureusement celle d'une version en-cours pas totalement prête, la version finale est disponible par simple téléchargement depuis le site ResearchGate.net


La Puissance discrète du hasard
La Puissance discrète du hasard
par Denis Grozdanovitch
Edition : Broché
Prix : EUR 17,50

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Intéressant, 24 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Puissance discrète du hasard (Broché)
Ce livre part un peu dans tous les sens, il est donc difficile d'en faire une critique cohérente.
Le sujet - le rôle du hasard - est excellent et a été traité maintes fois, jamais cependant de façon très complète, donc il y a largement la place - et un besoin certain - pour plus d'étude du sujet. Pour traiter le sujet, deux éléments sont nécéssaires: des exemples étonnants - y compris *statistiquement* étonnants - et une analyse du phénomène.
Le livre commence bien, avec quelques exemples (qui sont cependant loin d'être tous très étonnants, et dont certains ont été déjà redits ad infinitum, comme p.ex. le scarabée de Jung) puis vire progressivement mais irrévocablement hors sujet.

La raison initiale de cette dérive est ostensiblement une critique de la science jugée réductionniste et incapable, au sens de l'auteur, d'expliquer suffisamment la vie et tous ses méandres imprévisibles. On aurait aimé que l'auteur attaque plutôt les scientifiques réductionnistes plutôt que la science elle-même, qui n'est pas vraiment réductionniste, bien que certaines de ses interprétations le soient. On peut multiplier les exemples, mais par exemple le théorème d'incomplétude de Gödel à lui tout seul prouve que la science forcément s'ouvre sur d'autres réalités. De même, les débats intenses actuels en physique prouvent que la réalité est bien plus bizarre que la fiction - un fait que l'auteur ne reconnait pas, et l'impression est que sa connaissance de la science est très limitée, et ne s'est pas débarrassée de images d'Epinal d'une époque scientifique pourtant bien révolue.

Au fur et à mesure, le livre se noie en un show d'érudition - longues citations d'auteurs parfois obscurs, choix de vocabulaire délibéremment rare (on est loin d'un Bernard Werber qui affirmait, dans une interview, relire ses manuscrits pour en éliminer tout mot 'difficile') - à tel point qu'on a lentement l'impression que le choix du sujet "instantané" est guidé plus par des lectures passées plutôt que par le sujet affiché du livre.
Un livre intéressant.


Jamais Seul - Edition limitée (CD + DVD)
Jamais Seul - Edition limitée (CD + DVD)
Prix : EUR 25,58

4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pas mal, 8 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jamais Seul - Edition limitée (CD + DVD) (CD)
Personnellement j'aime plutôt bien .... Les critiques qui se plaignent amèrement de la pauvreté des textes sont, il me semble, en partie à la mauvaise adresse, on ne s'attend pas à du Sartre, du Schopenhauer ou du Kierkegaard (qui d'ailleurs ne se privent pas non plus de dire de temps en temps des conneries bien énaurmes), d'autre part il me semble que certaines des paroles apparemment en effet simples sont plutôt à prendre au second degré ....


Que ça reste entre nous
Que ça reste entre nous
par Francis Veber
Edition : Broché
Prix : EUR 21,50

8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un icone tombe, 15 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Que ça reste entre nous (Broché)
Des mémoires franchement décevantes - pas parce qu'elles sont mal écrites, bien au contraire - mais parce que Francis Veber, qu'on adore à cause de ses scénarios de comédie bien ficelés - le nom Veber est constamment synonyme d'exceptionnelle qualité, cf. le Diner de Cons, le Grand Blond avec une Chaussure Noire, et bien d'autres - semble se révéler être un personnage déplaisant et, somme toute, plutôt insupportable.
Quelqu'un qui juge tout le monde, méchamment, sans vergogne. Il dit par exemple "Tous les génies ne sont peut-être pas fous, mais Villeret l'était. J'étais toujours mal à l'aise quand je l'approchais", une affirmation qu'il ne prouve ensuite absolument pas (avec son passé de 4 années d'études de médecine, il aurait pu, et dû, étayer son propos si il y avait matière). Oui, Villeret était alcoolique - comme beaucoup d'autres atteints d'un mal de vivre, Gainsbourg et d'autres - cela ne veut pas dire qu'ils sont fous, jusqu'à preuve du contraire. Il consacre un long passage à Depardieu qui pète: pour des mémoires, c'est un peu léger, ça fait remplissage, et c'est totalement inintéressant. On s'en moque que Depardieu pète: 100% de l'humanité en fait autant. C'est nul. Il se désole sincèrement de ne pas trouver de mal à dire sur Jean Reno.
Pire, il nous raconte sans vergogne ses adultères en série, y compris certains qui franchement semble retourner de l'adolescent boutonneux et plus ou moins débile, comme sa masseuse qu'il doit forcer à changer de numéro de téléphone après qu'elle l'ait plaqué (pendant que, bien entendu, il est marié avec la femme de sa vie.)
Je n'aurais probablement pas dû lire ce livre.


Page : 1