Profil de Ashley > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Ashley
Classement des meilleurs critiques: 419
Votes utiles : 1004

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Ashley
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
The lost Moment [Édition Spéciale]
The lost Moment [Édition Spéciale]
DVD ~ Agnes Moorehead, Susan Hayward Robert Cummings
Prix : EUR 16,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Dead again, 11 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The lost Moment [Édition Spéciale] (DVD)
Réalisé en 1947 par le comédien Martin Gabel (acteur notamment chez Hitchcock et mari à la ville d'Arlene Francis), The lost moment, inspiré d'une nouvelle d'Henry James, se hisse au même niveau de réussite que Dragonwyck autre film d'inspiration gothique sorti un an auparavant. Dans une Venise mortifère parée d'un magnifique noir et blanc, les images symboliques (tels l'oiseau mort, la rose fanée) deviennent les miroirs de l'intrigue qui entrelace passé et présent, vivants et morts, passion et renoncement. L'histoire est celle d'un éditeur, Lewis Venable, prêt à tous les mensonges, pour retrouver et éditer les lettres d'amour écrites par le poète Jeffrey Ashton à sa muse Juliane Bordereau désormais centenaire. Dans le palais croupissant de leur passion éteinte, Lewis, locataire d'une chambre sous une fausse identité, va rapidement se heurter à la rigide Tina, nièce de Juliane, qui souffre d'un dédoublement de personnalité...La grande force de la mise en scène est de doter plusieurs objets d'une vie propre à l'instar de la bague qui, tous les soirs, permet la transformation de Tina en Juliane. A ce titre le film s'apparente à un conte de fée maléfique, l'ombre d'une certaine pantoufle de vair n'étant jamais vraiment loin... Si l'on peut déplorer le choix du terne Robert Cummings dépourvu de toute aura romantique, l'on n'en dira pas autant de ses deux partenaires féminines : l'altière Susan Hayward dans un quasi double rôle et Agnes Moorehead méconnaissable en vieillarde s'accrochant à la vie. Livré dans un boitier au visuel très réussi, le film d'une durée de 85 minutes est présenté dans une belle copie (ratio 16/9-1.33) avec un son limpide (vo restaurée uniquement). En bonus des présentations signées Patrick Brion et François Guérif.


A l'Ouest du Pecos [Édition Spéciale]
A l'Ouest du Pecos [Édition Spéciale]
DVD ~ Robert Mitchum
Prix : EUR 16,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 West of the Pecos, 6 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : A l'Ouest du Pecos [Édition Spéciale] (DVD)
Dirigé en 1945 par Edward Killy, réalisateur attitré à la RKO de westerns avec comme vedette Tim Holt, West of the Pecos n'a, nonobstant son cadre et sa fusillade finale, qu'une filiation relative avec le genre dans lequel il entend s'inscrire. L'œuvre de Zane Grey à l'origine du scénario de Norman Houston se cantonne, en effet ici, à une aimable et divertissante pochade où un père et sa fille, riches citadins partis se ressourcer au Texas, embauchent Pecos,un cowboy témoin de l'attaque de leur diligence et du meurtre de son conducteur. L'essentiel du film s'articule autour des quiproquos provoqués par le grimage de la fille en jeune garçon (elle entend ainsi se fondre dans l'univers viril et hostile du Texas) et du marivaudage entre sa dame de compagnie d'origine française et un jeune mexicain entreprenant, ami de Pecos. Cette inoffensive légèreté constitue tout le sel de cette très courte production (63 minutes contre les 92 fallacieusement affichées sur la jaquette) avec des scènes plutôt culotées dans lesquelles Mitchum chambre virilement Barbara Hale, ignorant tout de son appartenance au sexe dit faible. Disponible uniquement en vost (format 1.33 4/3) avec la présentation habituelle de Patrick Brion, le film, du fait de sa durée rétrécie, aurait gagné à être associé avec un autre de ces westerns sur lesquels Mitchum se fit les dents au début des années 40.


Chasseur de primes [Édition Spéciale]
Chasseur de primes [Édition Spéciale]
DVD ~ Dan Duryea
Prix : EUR 16,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 The bounty Killer, 5 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chasseur de primes [Édition Spéciale] (DVD)
Avant dernier film de Spencer Gordon Bennet (1893-1987) qui demeure aujourd'hui le représentant le plus illustre du film à épisodes (ou serial), The Bounty Killer, réalisé en 1965, s'avère, au delà de son histoire lambda où un homme doux et idéaliste se mue en redoutable chasseur de primes suite à la mort de son meilleur ami, plutôt touchant. L'adjectif pourrait sembler impropre pour parler d'un western et pourtant... Il se dégage de ce Chasseur de primes une indéniable émotion liée inextricablement à ses comédiens blanchis par la vie qui viennent sur l'écran brûler leur dernières cartouches à l'instar de Dan Duryea, bien trop âgé pour le rôle certes mais dont la seule présence nous ramène à l'âge d'or hollywoodien (comment oublier sa mémorable prestation chez Lang dans Scarlet Street?). L'on passera donc sur les facilités du scénario, sur plusieurs décors grossiers et sur une réalisation mécaniquement peu inspirée pour se concentrer sur ces grands noms, jadis seconds rôles de choix ou acteurs de premier plan, qui viennent ici faire un barouf d'honneur histoire de rappeler que tout passe (dans l'Ouest comme ailleurs) : jeunesse, fougue, strass, célébrité. Présenté dans une copie passable dont les premières minutes laissent craindre le pire (format 1.33 4/3) le film d'une durée de 92 minutes présenté en vost ou en vf est accompagné de présentations signées Brion et Boisset, lesquels figurent en Stetsons sur la jaquette du dvd. Ne manquerait plus que la mention "wanted" pour donner, peut-être, à quelques uns certaines idées !


Madame Columbo - Saisons 1 & 2
Madame Columbo - Saisons 1 & 2
DVD ~ Kate Mulgrew
Proposé par DIRECT_DVD_EU
Prix : EUR 32,48

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Madame s'amuse, 4 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Madame Columbo - Saisons 1 & 2 (DVD)
Diffusé en 1979 sur la NBC et deux ans plus tard sur TF1, Madame Colombo ne remporta pas, loin s'en faut, le même succès que la série avec Peter Falk dont le tournage s'était interrompu en 1977. Les différents titres successifs accolés à cette nouvelle mouture suffisent d'ailleurs à résumer les réticences du public qui ne s'attacha jamais au personnage de reporter fouineuse interprété par Kate Mulgrew : Mrs Colombo, Kate Colombo, Kate the detective et enfin Kate loves mystery. Les scénaristes décidèrent d'ailleurs de la divorcer, ce changement conduisant à la suppression du premier générique d'anthologie où madame faisait son ménage de la même manière qu'un policier explorant une scène de crime. Trente cinq ans après la série a bien évidemment vieilli (personnages monolithiques, structure répétitive des épisodes) surtout si l'on commet l'erreur de la comparer avec ce qui se fait actuellement. Pourtant il en émane un charme insaisissable paré vraisemblablement de nostalgie. Pour ma part je me rappelais ainsi vaguement un épisode vu fragmentairement quand j'étais tout gamin où des voyantes arnaquaient leurs clientes grâce à un astucieux stratagème. J'avouerai pourtant que j'hésitais à me procurer la série surtout suite aux très mauvais commentaires lus ci et là sur le site. Soyons clairs : si l'image n'a pas été restaurée, le rendu est loin d'être rédhibitoire agrémenté par des menus très ludiques. Contrairement à ce qui a été prétendu, aucun épisode n'a été coupé et ils sont tous parfaitement compréhensibles, leur structure étant simplement celle d'une série américaine des années soixante-dix où se sent l'ombre pachydermique des coupures publicitaires. Présentés sur cinq DVD affichant une durée totale d'environ 12 heures, les douze épisodes d'environ 48 mn sont proposés en vf ou vost (format respecté 4/3 1.33).


UN INSPECTEUR VOUS DEMANDE 1954 SORTIE DVD 2015
UN INSPECTEUR VOUS DEMANDE 1954 SORTIE DVD 2015
DVD ~ ALASTAIR SIM ARTHUR YOUNG EILEEN MOORE BRYAN FORBES
Proposé par PLANETECINE
Prix : EUR 24,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 An inspector calls, 3 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : UN INSPECTEUR VOUS DEMANDE 1954 SORTIE DVD 2015 (DVD)
Passé à la postérité pour avoir dirigé plusieurs épisodes de la saga des James Bond, Guy Hamilton signait en 1953 An inspector calls, adaptation de la pièce de J.B Priestley fleurant bon le roman rébus à la Agatha Christie (auteure qu'Hamilton soit dit en passant retrouvera trois décennies plus tard avec Evil under the sun et The Mirror crack'd). Tout logiquement il est donc question d'une respectable et richissime famille anglaise, les Birling, à laquelle un inspecteur vient rendre visite (d'où le titre original) suite à la mort suspecte d'une jeune fille qui en a côtoyé chacun des membres. L'inspecteur aura tôt fait de prouver combien cette famille anglaise idéale s'avère en réalité hautement dysfonctionnelle suggérant, en outre, que derrière ces masques lissés par les conventions se dissimule peut-être le visage d'un assassin. Pour qui aime les romans d'énigme de la Duchesse de la mort, le film s'avère un pur régal tant par son atmosphère délicieusement désuète (l'action se passe à la veille de la première guerre mondiale) que par son irrésistible jeu sur l'hypothèse qu'incarne à merveille Alastair Sim dont l'allure atypique n'a rien à envier à celle d'Hercule Poirot ou de Miss Marple. Nourri de nombreux flashbacks qui lui confèrent une tonalité mystérieuse des plus romanesques et doté d'un dénouement allant à contre courant de ce que le spectateur-lecteur aurait pu attendre, An inspector calls se révèle une absolue réussite avec son casting sans faute et sa splendide photographie en noir et blanc. Présenté dans une magnifique copie restaurée, le film (format 1.37.4/3) d'une durée de 77 minutes est disponible en vo ou vost. En supplément courte interview de Jane Wenham, aujourd'hui délicieuse vieille dame qui interprétait hier avec talent le rôle de la jeune morte.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 4, 2015 8:35 PM MEST


Casbah
Casbah
DVD ~ Hedy Lamarr
Proposé par raftan
Prix : EUR 3,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Algiers, 17 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Casbah (DVD)
Relecture américaine de Pepé le Moko sorti deux ans auparavant, Casbah (1938) est passé à la postérité pour avoir initié la carrière hollywoodienne de la resplendissante Hedy Lamarr. Pourtant il ne faudrait pas le cantonner à cette seule anecdote tant cette histoire d'un truand qui risque la sécurité offerte par la casbah d'Alger pour une touriste parisienne a de la gueule filmée par le vétéran John Cromwell (1888-1979). L' auteur des premières moutures de The prisoner of Zenda et d'Anna and The King of Siam n'est pas un manchot à la caméra à preuve la saisissante scène où le protégé de Pépé, agonisant et soutenu par ses deux amis, braque son révolver sur l'homme qui l'a vendu. D'un point de vue technique le carton de Bach Films soulignant en prologue la qualité limite du matériel pourrait laisser craindre le pire. Au final, bien que très passable au niveau image (format 4/3), la copie offre des dialogue parfaitement audibles (vost uniquement pour profiter de l'impayable accent de Charles Boyer) et plus encore permet au film d'exister près de 76 ans après son tournage. Pour ceux désireux d'en apprendre un peu plus sur celle qui fut en son temps surnommée la plus belle femme du monde j'aimerais conseiller deux ouvrages : Beautiful, The life of Hedy Lamarr, biographie de Michael Shearer qui revient avec sensibilité sur son parcours et The films of Hedy Lamarr de Christopher Young dont l'inestimable intérêt est de comprendre de nombreuses et rares photographies de cette comédienne d'origine autrichienne qui se révéla également exceptionnelle femme de sciences.


L'Ange De La Violence
L'Ange De La Violence
Proposé par Mymediashop
Prix : EUR 4,74

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 All fall down, 14 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Ange De La Violence (DVD)
Ils ont tous eu droit, les jeunes premiers des années 50 et 60, à leur films estampillés rebelles où ils interprétaient, sous les auspices de l'Actor studio et de leur dieu tutélaire Marlon Brando, des jeunes gens épris d'absolu, étouffant dans des petites bourgades étouffées de préjugés et d'hypocrisie. De Home from the Hill à The Young Philadelphians, ces longs métrages très écrits proclamaient leur filiation avec les grands maitres de la littérature américaine. All fall down ne faillit pas à la règle avec l'influence des plus prestigieux auteurs sudistes : Harper Lee pour le personnage du narrateur adolescent qui voue un culte déraisonnable à son frère, Tennessee Williams pour ses personnages féminins vieillissants et border line et enfin Carson McCullers pour la vision très juste de ces villes crevant d'ennui où il faut, pour exister, créer du drame, voire du psychodrame. Pour toutes ces raisons, L'ange de la violence représente au choix soit un film lourdingue, soit un film emballant. Me concernant c'est sans conteste la deuxième option qui l'emporte tant les thèmes de cette réalisation de 1962 signée John Frankenheimer trouvent un écho dans l'avide lecteur que je suis. Si l'on y ajoute son casting emballant (Eve Marie Saint, Warren Beatty, Karl Malden, Angela Lansbury et le très convaincant Brandon Dewilde disparu prématurément) je ne vois guère de raison pour refuser de se plonger dans ce puissant roman filmé adapté (tiens-tiens) d'un livre de James Leo Herlihy. Présenté dans une très belle copie noir et blanc (4/3 1.85), cet ange de la violence (rédhibitoire titre français) d'une durée de 106 minutes offre le choix entre la vf, la vo et la vost.


Une Question de vie ou de mort
Une Question de vie ou de mort
DVD ~ David Niven
Proposé par DIRECT_DVD_EU
Prix : EUR 10,19

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A matter of life and death., 10 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une Question de vie ou de mort (DVD)
Sur un postulat narratif qui n'est pas sans rappeler celui du film de Victor Fleming A guy named Joe sorti deux ans auparavant, Michael Powell et Elmeric Pressburger cosignaient ce Matter of life and death sublime parabole en technicolor où un chef d'escadron miraculeusement rescapé du crash de son avion voit son avenir sentimental menacé quand les forces de l'au-delà viennent lui réclamer des comptes. Outre son discours profondément humaniste (le film est sorti au lendemain de la seconde guerre mondiale) qui s'incarne dans le personnage du médecin, avocat céleste du héros dont la plaidoirie finale rappelle la diversité ethnique des Etats-Unis, A matter of life of death s'impose comme une œuvre d'art miraculeuse dont la première des qualités est d'esquisser avec poésie le trait d'union manquant entre Eros et Thanatos. Parvenant tout autant à toucher le cœur que l'esprit, le film bénéficie, en outre, d'une distribution angélique avec David Niven, Raymond Massey, Richard Attenborough et last but not least Kim Hunter que l'on retrouvera chez Kazan et plus tard, bien plus tard, sur une certaine planète des singes. Présenté dans une copie tout à fait satisfaisante (16/9 compatible 4/3) en vost uniquement, le film d'une durée de 104 minutes est accompagné en suppléments d'une présentation par Jean-Pierre Dionnet et d'une interview du brillantissime directeur de la photographie Jack Cardiff. Prenez sans hésiter cet aller-retour pour l'au-delà ; vous ne le regretterez pas !


Roméo et juliette
Roméo et juliette
DVD ~ Laurence Harvey
Proposé par DIRECT_DVD_EU
Prix : EUR 12,70

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Vérone en technicolor, 9 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Roméo et juliette (DVD)
Réalisé en 1954 par Renato Castellani, cette énième adaptation de la pièce de Shakespeare frappe essentiellement par son esthétisme naturaliste. Tourné, en effet, pour une grande partie en décors naturels, le film est baigné de cette exceptionnelle lumière italienne qui lui confère une tonalité toute mélancolique. Lion d'or à la Mostra de Venise, ce Roméo et Juliette souffre néanmoins de son académisme et de son scénario trop littéral que ne parvient pas à animer l'interprétation toute scolaire de la raphaélique Suzan Shental et de Laurence Regardez mes beaux collants Harvey dans les rôles titres. Présenté dans une très satisfaisante copie (4/3-1.33) et disponible en vf, vo et vost, le film d'une durée de 135 minutes est accompagné d'une présentation de Jean-Pierre Dionnet.


Las Vegas, Un Couple (The Only Game in Town)
Las Vegas, Un Couple (The Only Game in Town)
DVD ~ Warren Beatty, Charles Braswell Elizabeth Taylor
Proposé par PLANETECINE
Prix : EUR 19,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 I love you ; I love you not..., 1 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Las Vegas, Un Couple (The Only Game in Town) (DVD)
Débutée en 1933 et jalonnée par de solides films comme A place in the sun (1951) ou Shane (1953) la carrière de George Stevens devait se conclure en 1970 sur cet Only game in town où il retrouvait son interprète de Giant Elizabeth Taylor. Autant dire que le point final de cette filmographie est des plus décevants tant les atermoiements de ce couple, lui joueur compulsif, elle danseuse amoureuse d'un homme marié, peinent à passionner. Outre le flagrant manque d'alchimie entre Liz et Warren Beatty, le film - qui aurait été tourné pour une folle somme- donne paradoxalement une impression de chicheté fort peu en accord avec l'opulence que le seul nom de Las Vegas suggère. On déplorera tout autant la quasi absence de seconds rôles qui auraient pu permettre à ce quasi huis-clos d'échapper à l'impression de théâtre filmé (Frank D.Gilroy a signé le scénario adapté de sa propre pièce). Présenté dans une copie passable (format 16/9 compatible 4/3), The only game in Town, d'une durée de 108 minutes, est disponible en vf, vo et vost.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20