Profil de R. Francois > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par R. Francois
Classement des meilleurs critiques: 2.362
Votes utiles : 248

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
R. Francois (Pibrac, France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
4 LES SEUILS DE PORTE convient pour PEUGEOT 508 [2011-2014] 100% INOX + CHROME COMPLET
4 LES SEUILS DE PORTE convient pour PEUGEOT 508 [2011-2014] 100% INOX + CHROME COMPLET
Proposé par PKWelt
Prix : EUR 54,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Décevant!, 20 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
4 petit bout de tôle inox très fine avec une partie plate déformable pour épouser la courbe spécifique du bas de caisse de la voiture et avec un autocollant double face. On sent que la forme est étudiée pour s'adapter sur la plupart des véhicules, c'est le cas pour les portes avant de ma 508 SW mais moins pour les portes arrières où la partie déformable part en biais (pas très joli!). De plus, cela ne ressemble pas aux photos et ces seuils de porte ne sont pas assez enveloppant pour protéger efficacement le bas de caisse des traces de semelles et de gravillons eventuels. Etant donné qu'il s'agit apparement d'un modele adaptable multi véhicules, on comprend mal (ou trop bien !) le prix prohibitif pour lequel il est vendu. Ne faites pas comme moi, évitez.


Apollo23-Single DSLR souple Bandoulière Ceinture de cou pour Nikon Sony Canon Olympus Pentax Minolta
Apollo23-Single DSLR souple Bandoulière Ceinture de cou pour Nikon Sony Canon Olympus Pentax Minolta

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Très bon article à un prix modique, 6 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Bonne qualité pour un prix plus que modique: J'ai obtenu une sécurisation presque totale de mon appareil Canon EOS 650D qui avoisine 2kg avec son grip et son zoom canon 100-400 serie L. Un coup de chapeau sur la conception des attaches: une plaque de metal qui se visse sous l'appareil et qui est attachée à une belle agrafe metallique securisée par une vis (on ne peut pas l'ouvrir par mégarde), le tout coulissant sur la courroie, ce qui lui vaut son intéret pratique (Mon cou lui dit merci) pour amener rapidement l'appareil qui se trouve pendu au repos de coté au niveau de la ceinture jusqu'à l'oeil de visée. Seules les butées plastique de coulissement réglables de l'agrafe sur la courroie de la bandoulière semblent un peu légères mais elles ne mettent pas en péril le port de l'appareil, de plus leur utilité reste à démontrer.
Parfait pour tout appareil comportant un écrou de fixation sur vis de pied.
Et surtout quel bonheur d'abandonner la courroie de cou d'origine Canon qui me transformait en homme sandwich bénévole et surchargé!


QUMOX Poignée de batterie Grip pour Canon EOS 550D 600D 650D Rebel T2i kiss X4 X5 BG-E8 BGE8
QUMOX Poignée de batterie Grip pour Canon EOS 550D 600D 650D Rebel T2i kiss X4 X5 BG-E8 BGE8
Proposé par Sunwood-FR
Prix : EUR 40,99

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pourquoi payer plus?, 7 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Bonne qualité des plastiques, du grip, des boutons de commandes, adaptation parfaite à mon 650D. Comme un produit Canon mais un générique pour environ 5 à 6 fois moins cher, Donc, même s'il tombe en carafe, vous pouvez vous en payer 4 ou 5 de plus!
Excellent pour la tenue de l'appareil en portrait avec les commandes principales déportées et comme contrepoids avec des objectifs encombrants. Permet d'embarquer deux batteries d'origines (ou générique) ou des piles (ou batteries) LR6. Et une télécommande IR en prime.


Sea Changes
Sea Changes
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 29,91

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Wouah! que c'est beau!, 20 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sea Changes (CD)
S'il vous plait M. Amazon donnez moi d'autres étoiles à disposition, cinq, ce n'est pas assez! Après le merveilleux Jazz Poet sorti en 1989, Tommy Flanagan a signé là, en 1996, son meilleur opus à l'automne de sa vie et au firmament de son génie musical.
privilegiant le trio piano/contrebasse/ batterie, formation reine pour la mise en valeur d'un pianiste, Tommy Flanagan est entouré de Peter Washington, contrebassiste hyper efficace avec un son plus que parfait et du batteur Lewis Nash que l'on ne présente plus.
Luxe, calme et volupté sont les trois mots qui désignent l'impression que l'on ressent à son écoute sur des thèmes rappelant de près ou de loin la mer. Un bien être évident vous envahie dès les premières plages de ce CD: Les quatre premières sont des compositions chatoyantes: "Sea Changes", "Verdandi", "Delarna" et "Eclypso", les trois suivantes: "How deep is the ocean" (I. Berlin), "C.C. Rider" (Ma Rainey) et "Between the Devil and the deep blue sea"(H Arlen, T. Koehler) nous rafraissent confortablement d'embruns musicaux car c'est le calme avant la tempête d'une autre composition: "Beat's up" pour corser le débat puis, revenir à la volupté avec "I cover the Waterfront" (J. Green/E. Heyman), de se "Relaxing at Camarillo"(C. Parker) pour finir par ce cher vieux traditionnel sans auteur connu:"Dear old Stockholm" si cher à Stan Getz, Miles Davis et bien d'autres et à moi-même également.
Une prise de son audiophile ravira l'auditeur en magnifiant le contenu de ce CD...A condition bien sûr de le trouver, car celui-ci n'est pas encore réédité à l'heure où j'écris cette courte chronique. J'ai dû moi-même me contenter d'une version d'occasion dont la dernière plage est malheureusement peu écoutable. Espérons que cette réédition ne tarde pas trop ce qui serait un crime de lèze musical et une insulte à la mémoire de ce grand pianiste.
A se procurer par tous les moyens.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (9) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 26, 2013 9:17 PM MEST


On The Other Side
On The Other Side
Prix : EUR 9,51

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Voix magnifique, superbe technique, excellent trio de musiciens et enregistrement audiophile, 13 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : On The Other Side (CD)
Tout est dans le titre, que dire de plus? C'est mon troisième CD de Tierney SUTTON et après l'Album Something Cool avec à peu près le même personnel, les bras m'en tombe. Cette chanteuse m'a totalement conquis, son timbre de voix est exceptionnel, sa technique vocale jazz et sa justesse sont irréprochable. Elle met tout ceci au service d'un jazz intimiste à la fois moderne, jamais ennuyeux, explorant les rythmes les plus variés du swing au funk, dans un style très inventif sans être extravagant. Elle est servie pour cela par un trio de musiciens peu connus mais hors pair: Christian Jacob flamboyant au piano, le contrebassiste Trey Henry (parfois remplacé ou doublé par Kevin Axt) nous gratifie de solos et d'accompagnements magnifiques et précis servi par une très belle prise de son, et le batteur Ray Brinker distille ses rythmes tout en précision et en finesse en n'étant jamais envahissant.
A signaler la présence sur deux titres de Jack Sheldon à la trompette sur " Glad to be unhappy" et en plus au chant sur "I want to be Happy" ( ce qui parait contradictoire:-)) ou Tierney chante avec lui un jeu de questions/réponses très à propos.
Telarc nous sert encore ici un enregistrement parfait qui comblera tous les audiophiles avertis: Frissons garantis.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 14, 2013 1:00 AM MEST


Mosaic: A Celebration Of Blue Note Records
Mosaic: A Celebration Of Blue Note Records
Prix : EUR 21,66

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un septet hard bop digne de la grande époque pour le 70ème anniversaire Blue Note, 12 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mosaic: A Celebration Of Blue Note Records (CD)
Considérant le septet hardbop comme la forme la plus aboutie de cette forme de jazz contemporain que j'affectionne au plus haut point, je me suis précipité sur ce CD dont le prix fait penser à une grande braderie. Et question qualité/prix j‘ai rarement vu mieux! En effet pour moins de 4 € vous aurez droit à 7 musiciens de haute volée sur 8 reprises de morceaux hard bop des plus memorables de l'histoire de cette grande maison de disques. la traditionnelle section de soufflants est ici représentée par Nicolas Peyton (trpt), Ravi Coltrane (sx tn) et Steve Wilson (sx alt & flute), le guitariste Peter Bernstein et le pianiste Bill Charlap faisant le lien harmonique avec la rythmique composée de Peter Washington (cbss) habitué de la scène NYkaise et du grand Lewis Nash (drms).
Tous ces talents conjugués forment l'alchimie nécessaire à une belle session d'enregistrement hommage à des musiciens de légende de chez Blue Note, aussi divers que Horace Silver, Art Blakey, Joe Henderson, Mc Coy Tyner, Herbie Hancock, Bobby Hutcherson, Thelonious Monk et bien d'autres.
Un moment d'écoute jubilatoire sublimé par une prise de son audiophile: ce qui ne gâche rien.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 14, 2013 1:16 AM MEST


Same girl
Same girl
Prix : EUR 10,99

7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Mitigé..., 29 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Same girl (CD)
N'ayant vu que des commentaires élogieux sur ce CD, je me suis précipité et dés l'écoute du premier morceau "My favorite things" absolument pas coltranien mais tres inspiré (entendu dans une pub de dove par la chanteuse Glee dans le même esprit) je suis tombé sous le charme.
Toutefois, au fur et à mesure des morceaux, celui-ci se romp peu à peu dû au manque de tessiture étendue de cette chanteuse qui interprète la plupart des morceaux dans des tonalités peu variées et dont les tentatives de pousser la voix dans ses retranchements aigues se traduit par une légère acidité dans le timbre devenant par moment dêsagréable. Ce n'est pas une chanteuse de jazz et ses chorus pseudo-scattés souffrent un peu de son manque de technique et d'élasticité vocale propre à l'improvisation jazz. Vu l'engouement que déclenche cette chanteuse, je suis maintenant assuré de me prendre quelques VNU en retour mais tant pis, c'est mon avis même si je suis le seul à le partager.
Toutefois, je ne serai pas négatif jusqu'au bout car beaucoup de morceaux sont très originaux et esthétiquement accompagnés de manière souvent intimiste par des instruments peu courants par leurs sonorités. De plus l'interpretation de Youn Sun Nah dans tous les morceaux ne souffre d'aucun manque d'intention artistique ni d'implication musicale. Ce CD est quand même de bonne facture même si je ne lève pas les bras au ciel en tant qu'amateur de jazz, rubrique ou Amazon l'a tout de même classé (sans doute dû à la présence du guitariste Ulf Wakenius excellent dans Vagabond avec la même Youn Sun Nah sur seul titre, reprise de "Message in the bottle" de Police).
Par ailleur, la qualité technique de l'enregistrement est excellente avec une tres bonne dynamique et une tres bonne prise de son séparée de la voix et des instruments.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 3, 2013 11:38 PM MEST


Something Cool
Something Cool
Prix : EUR 9,51

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un Jazz vocal intimiste de haute volée., 29 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Something Cool (CD)
Cinq etoiles pour cet enregistrement que je trouve bien meilleur que Blue In Green pourtant estampillé cinq etoiles par trois commentateurs. Il ne peut laisser insensible tant par la voix de Tierney Sutton magnifiquement placée et timbrée que par les trois musiciens qui l'accompagnent en trio piano/contrebasse/batterie de la plus élégante manière. Nous sommes ici dans un jazz contemporain post bop intimiste mais pêchu. J'apprécie particuliérement le jeu du contrebassiste Trey Henry et sa magnifique sonorité de cordes qui miaulent littéralement sous ses doigts agiles. La première plage en est une belle illustration (mais pas la seule) par le très beau motif de basse accompagnant seul la voix et alternant avec un swing uptempo sur le blues "Route 66". je n'ai pour ma part été déçu par aucun morceau même si j'en ai retenu quatre ou cinq au dessus des autres ou l'inventivité des musiciens fait la différence. le pianiste Christian Jacob est plus rejouissant et intervient à meilleur escient que celui de l'assemblée nationale et le batteur Ray brinker se tient en retrait et passe le balai en tenant parfaitement son rôle dans cet opus qui rejouira vos soirées devant le feu de bois sur votre chaine audiophile.
Si je devais la comparer à Diana KRALL, je dirais une voix moins rauque et plus travaillée sur des arrangements moins commerciaux mais Tierney SUTTON ne joue pas du piano (du moins sur ce disque). Par rapport á Patricia Barber, Tierney SUTTON est moins centrée sur les textes avec une technique musicale jazz supérieure mais avec peut être un peu moins d'originalité (quoique...). Quant à la comparer à Lisa EKDAHL..., je me tairai. Pour ma part, Tierney SUTTON se rapproche plus de Cassandra WILSON sur son album Blue Skies avec son timbre de voix plus claire mais aussi bien placée. Bonne écoute...


Sunburst
Sunburst

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Splendide!, 13 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sunburst (CD)
Walter Norris, Pianiste trop méconnu du grand public, disparu en 2011, nous laisse un autre joyau derriere lui, (je renvoie à ma critique de The Trio pour une bio rapide) Son style aérien d'une grand inventivité mélodique et harmonique, s'appuie sur une technique sans faille. Il s'agit d'un pianiste d'une grande classe et d'une grande élégance, D'ailleurs les musiciens qui l'accompagnent sur cet opus ne s'y trompent pas. Ceux ci , certainement plus connu que Walter Norris, puisque qu'il ne s'agit pas moins que de Joe Henderson (sax tenor), Larry Grenadier (contrebasse) et Mike Hyman (batterie), Adoptent ce jeu chatié et élégant qui caractérise Norris. Joe Henderson , musicien exceptionnel, que l'on connait pour pour des solos souvent assez "rentre dedans" reste ici sur un registre tout en arabesques finement ciselées de toute beauté.
Tout cela pour aboutir à un opus magnifiquement composé de 9 plages dont trois compositions de Norris (1-Sunburst, 7-Never should it never end et 9- Rose Petals) et les 6 autres morceaux sont des standards tout aussi magnifiquement interprétés: 2-What's New( J. Burke, R. Haggart), 3-Bird (C. Parker), 4-Naima (J.Coltrane), 5-This is New (I. Gerswin & K.Weill), 6- Stella by Starlight (N.Washington & V.Young), 8-So in love (C. Porter)
De plus l'enregistrement est de très bonne qualité et enchantera d'autant plus votre chaîne qu'elle disposera de critères audiophile
Malheureusement, pour l'heure ou j'écris ces lignes, ce CD ne semble pas encore réédité et les prix pratiqués semblent prohibitif au commun des jazzophiles. Il s'agit donc d'un disque rare qui mérite pourtant quelques efforts pour se le procurer (l'ayant moi même dégoté en occasion sur amazon.com).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (8) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 28, 2013 12:34 AM CET


Bright And Breezy + The Nearness Of You (1961)
Bright And Breezy + The Nearness Of You (1961)
Prix : EUR 9,87

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Deux joyaux pour le prix d'un!, 3 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bright And Breezy + The Nearness Of You (1961) (CD)
Décidément, je ne pourrai jamais mettre moins de cinq étoiles à un disque de Red garland, Alors à deux d'un coup!, vous imaginez!:
Bright and Breezy: un magnifique trio avec Sam Jones (bss) et Charlie Persip (drms) où chaque musicien s'exprime pleinement tel que le titre l'évoque: "Brilliant et Jovial"! aucun titre ne pourrait mieux décrire La musique qui sort de cet enregistrements de Juillet 1961. Les deux premiers: l'archi-connu "on green Dolphin street" et "I ain't got nobody" sont éloquent par le jeu de Garland et les éblouissants solos de basse de Sam Jones. Une superbe ballade vous fera ensuite fondre "You'll never Know" avant de remettre la sauce sur "Blues in the Closet" de Pettiford. Les suivants ne dérogeront pas à la règle et alternent ballade très réussies pour vos fins de soirée et morceaux plus endiablés dont pas une faute de goût n'émerge:"What's new" (ballade), "Lil Darlin", "What's there to say?" (ballade où il y aurait tant à dire!) et "So Sorry please" (de quoi? on se demande...). Seul bémol, Le piano, présente quelques sonorités un peu "dures" qui se font, malgré tout, très rapidement oublier sous les doigts du maître et ne justifient pas de perdre une étoile.
5 mois plus tard, Fin Novembre 1961, Red Garland remet le couvert avec ici: larry Ridley (bss) et Frank Gant (drms) dans "The Nearness of You" qui est aussi une réussite avec une prise de son plus "douce", mieux définie et un piano mieux accordé par comparaison au premier. La poésie est ici mise à l’honneur sur un piédestal, car TOUS les morceaux sont intégralement des ballades! Et des Ballades de Red... on en redemande encore et encore! Non finalement, Cinq étoiles, ce n'est pas assez! Foncez, c'est un must qui rendra vos fin de soirées enchanteresses.
Et merci à l'éditeur de faire apparaître clairement les pochettes et les titres originaux pour éviter les doublons aux acheteurs , cela mérite d'être souligné car ce n'est pas toujours le cas.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7