Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes
Profil de peter pan , "le mécréant"... > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par peter pan , &#...
Classement des meilleurs critiques: 49.197
Votes utiles : 531

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
peter pan , "le mécréant"... (zaou)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
Taxi Driver [Édition Collector]
Taxi Driver [Édition Collector]
DVD ~ Robert De Niro
Proposé par laurius
Prix : EUR 24,00

22 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Autant d'étoiles que sur le drapeau Américain!, 16 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Taxi Driver [Édition Collector] (DVD)
J'ai longtemps voulu être De Niro dans Taxi Driver...
La moindre injustice, surtout quand elle touche les enfants et dans ce cas précis une formidable Jodie Foster "sexploitée" par un "immonde" Harvey Keitel avait tendance à me faire sortir de mes gonds, moi adolescent paumé dans un bled où n'existait que le foot, le pastis, la pétanque et la chasse...
Qui n'a pas rêvé de prendre un flingue et de bûter une crapule quand son quotidien le débecte?
Mis à part cette réflexion toute personnelle, TAXI DRIVER est un chef-d'oeuvre totalement maitrisé du génial Martin Scorsese, hôte lui même du New York sordide dépeint à l'époque du tournage et dont les bonus du DVD nous dévoilent la fulgurante évolution, en grande partie due au plutot radical maire Rudolf Giuliani qui a déplacé le "problème" dans la grande banlieue.
Veteran du Viet Nam, le personnage CREE par DE NIRO conduit un taxi la nuit, est inculte, tombe amoureux de la nana d'un candidat aux élections, croise une gamine dont le "statut" le touche, la vacuité de son existence, son passé de G I et son génie d'acteur le transforme en justicier intimement déterminé, habité par une mission de nettoyeur à l'échelle de son cerveau meurtri par l'incompréhension et l'incapacité d'accepter la bassesse de son monde.
La mise en scène de Scorsese est un modèle de créativité rock'n rolliène, en ce sens où il utilise ce qui est "là et maintenant" pour nous immerger à son rythme dans ce cloaque grisant.
Définitivement GRAND!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (23) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 11, 2009 11:05 PM MEST


Back From Yesterday - Edition limitée
Back From Yesterday - Edition limitée
Proposé par correspondance
Prix : EUR 30,00

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Découverte incroyable!, 9 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Back From Yesterday - Edition limitée (CD)
Lorsque j'ai inséré ce CD dans mon lecteur, je suis resté perplexe à l'écoute du 1er morceau: craquement du sillon, son étouffé, vieux blues du bayou...
C'était un gag! Dès le 2eme titre, whaou!!..son clair, grosse production, étalage de puissance et de classe le tout introduit par un break de batterie annonçant une guitare bien BLUES aux riffs d'érain!
La voix de Corby peut dérouter avec son intonation juvénile (il ne doit ni boire ni fumer; un bonze?).
Yates est un AS de la 6 cordes, sans en rajouter, prenant un plaisir évident à triturer son manche pour en extraire de juteuses envolées (je viens de me relire, c'est sexuel ça, non?...).
Le titre Are You Not There est une merveille de feeling mélodieux, donnant l'impression d'avoir affaire à un big-band alors que Corby n'est accompagné que de son père à la basse et du tonton aux drums!
A à peine 30 ballais, le bougre semble totalement habité par les fantômes des plus grands, avec des influences revendiquées d'Hendrix, BB King, Robin Trower, Cream, Buddy Guy, Coltrane, S.R.V, Led Zep, Peter Green, J. Winter, ZZ Top...tous issus de la Star Ac isn't it?...
Je complète le tableau en ajoutant que le trio passe son temps sur la route à régaler des fans toujours plus nombreux pour dire que ce mec vit littéralement la musique Blues -Rock et que donc rien n'est perdu grâce à des mecs de sa trempe! Un vrai bonheur!!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (13) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 1, 2009 12:05 AM MEST


First Impressions Of Earth
First Impressions Of Earth
Prix : EUR 6,99

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A quand The second???, 4 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : First Impressions Of Earth (CD)
Les Strokes comme les Bellrays sont les seuls groupes qui me font attendre leur prochaine production dans un état qui me rappelle celui dans lequel j'étais en attendant les tout derniers Led Zep, les nouveaux Stones (mauvaise pioche, j'ai commencé à acheter à partir de Goats head soup, le meilleur était derrière), les ac/dc, les Def Lep (jusqu'à Hysteria), Clash, London Calling compris...c'est pour dire le remue-ménage que ces New-Yorkais ont réussi à me coller dans le cortex!
Les 4 premiers morceaux de First Impression sont des MONUMENTS ROCK'N ROLLIEN avec intro à la Queen pour You only live once, hard rock dandy et solo de ouf pour Juice Box, pulsion dragster avec descente de manche total maitrise pour Heart in a cage et batterie Keith Moonesque avec rythmique turbo-compressée pour l'éthéré Razorblade!!!!!!
Rajoutez le mid tempo On the other side, le furieux Electricityscape, le technoîde Ize of the world dans lequel Casablanca se lâche (gueulante et harmonies) et le typical Strokes Red Light (guitare jouée en allez-retour limite déjante) et je tiens là un Cd qui tourne depuis plus de trois ans! MA sensation du 21eme siècle! Point barre.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (7) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 16, 2009 12:14 AM MEST


Sugarland express
Sugarland express
DVD ~ Michael Sacks
Proposé par S-PION
Prix : EUR 5,50

8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Spielberg, le premier après Duel!, 3 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sugarland express (DVD)
Sugarland Express est un film qui tire dans tous les sens: la comédie ,le drame, le road movie mais son plus gros atout à mes yeux est la dénonciation éclatante de ce gout du sang qu'ont tous les gens avides de spectacle genre jeux du cirque.
C'est aussi à mon sens l'histoire d'une nana qui condamne sciemment à mort le père de son enfant en le faisant s'évader de prison à 4 mois de la quille pour aller récupérer le chérubin coute que coute!
En route ils prennent un flic en otage et se retrouvent avec 150 bagnoles de police à leur trousse sans oublier des "réservistes" adeptes du tir aux pigeons à la chevrotine!
Les médias prennent le relai, les fugitifs deviennent le centre d'attraction des routes Texanes pour tous les assoiffés de sensations fortes en direct live.
Le film a pâti d'absence de tête d'affiche (à part Goldie Hawn) et de la difficulté qu'ont les gens à se regarder dans un miroir.
Et surtout, Spielberg ne refera jamais plus une fin comme celle-là!...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (15) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 11, 2012 7:36 AM CET


Michael Jackson - Thriller - Statuette PVC Michael Jackson Zombie Version - 20 cm
Michael Jackson - Thriller - Statuette PVC Michael Jackson Zombie Version - 20 cm

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Y a-t-il un pilote dans le cercueil?, 30 juillet 2009
Tu étai le meilleur, c'été toi le + fort le king of pop, on ne t'oublira jamé Michael!
D'ayeur,gé fai piqué mon chien et j'ai acheter un banbi que j'ai apeler red dog a la place et puis aussi un punching ball sur lequel j'ai taguer Rockin', que meme j'y envoi des fléchettes empoisoné à tète chercheuse et a fragmentation (mèche courte...).
Michael, c'est toi que t'aurai du conduire la ferrari que l'autre Michael y va conduire parceque elle est rouge comme toi et que t'es tro fort!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (20) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 21, 2009 8:33 PM MEST


Rory Gallagher : Live at Cork Opera House
Rory Gallagher : Live at Cork Opera House
DVD ~ Rory Gallagher

23 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A Star is dead!, 29 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rory Gallagher : Live at Cork Opera House (DVD)
J'ai eu la chance de voir le "bestiau" en 82 à Nice et même si mes souvenirs sont émoussés, il me reste le souvenir d'une soirée "totale extase"!
Là c'est du sérieux, posez vos crayons, les 2 mains sur la table!...
Monsieur Gallagher revient à Cork, bled dans lequel il a grandi, troussé ses 1eres rouquines, apprivoisé sa 1ere Fender et descendu des hectos de Guiness qui ont fini par avoir sa peau( son foie...)!
C'est religieusement que ses concitoyens l'accueillent avec son bassiste de toujours( Gerry MCAvoy) et son dernier batteur( Brendan O'Neill), assis respectueusement dans un théâtre/opéra à l'acoustique faramineuse à laquelle la remasterisation en 5/1 rend hommage.
Ce n'est plus le jeune homme svelte des 70's, mais la classe, le talent, le feeling et la gentillesse suintent par tous les pores de sa peau!( en plein morceau acoustique solo, un gus se pointe sur scène, lui raconte une vanne à l'oreille, tout le monde se marre...)!
Il va sans dire que plus le concert avance, plus le public a tendance à ne pas tenir en place et à monter sur les sièges...
Trois titres de son dernier en date( The Defender) sont éxécutés au milieu des géniaux Tattoo'd Lady, Follow Me, SHADOW PLAY ainsi qu'une reprise de Sonny Boy Williamson( Baby she left me) absolument grandiose avec l'apport de Mark Feltham à l'harmonica.
Le DVD est super bien fichu, hormis le soin apporté à la remaster'(image 4/3 mais son 5/1 ou stereo nickel/chrome), les bonus nous font visiter tous les lieux hantés par Rory, du magasin où il achetait ses 1eres guitares dont une '61 stratocaster, à la place qui porte son nom en passant par...mais procurez vous ce DVD, il est vendu le prix d'un paquet de clopes mais ne nuit aucunement à la santé! GEANT!!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (22) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 20, 2009 5:34 PM MEST


Aucun titre disponible

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 WANTED!..., 25 juillet 2009
Rockin-jl étant reparti dare-dare poursuivre son stage commando de relaxation au Tibet équatorial (en bateau-mouche) pour cause de perte de doudou, il m'a expressément demandé de diffuser la photo de son cher disparu en espérant éperdument qu'il ne soit pas déjà revendu sur eBay, ne laissant que ce seul commentaire:
"Il est trop mignon"...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (20) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 29, 2009 1:55 PM MEST


Une Aspirine pour Deux
Une Aspirine pour Deux
par Allen W/Perrin F
Edition : Poche

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Mieux que le un!, 22 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une Aspirine pour Deux (Poche)
Une aspirine pour 2 est la suite tant attendue de Un fauteuil pour deux, Christophe Maé succédant à Eddy Murphy,reprenant la même RECETTE, sauf qu'à la fin y meurt...
Voila, j'suis grillé...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (8) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 5, 2009 8:27 PM CET


La chair et le sang
La chair et le sang
DVD ~ Rutger Hauer

10 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Midnight rambler..., 21 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : La chair et le sang (DVD)
Apogée de la période rock' n roll de Paul Verhoeven avant qu'il ne vire FM sous les sirènes holywoodiennes, La chair et le sang devrait passer en 1ere partie de Twilight dans tous les cinoches!
Au lieu de lénifier nos progénitures pubères en leur faisant croire qu'un vampire ça suce des chuba-chups, sa vision radicale aurait le don non seulement de leur faire bruler quelques étapes(ce qui pour la plupart les remettrait à niveau), mais aurait aussi l'avantage de désamorcer la campagne médiatique visant à nous terrifier quant à l'épidémie de grippe A( B ou C ou D,j'sais plus...)!
Au 16eme siècle, c'était la peste le fléau, le seul vaccin c'était de foutre le feu et la légende selon laquelle une mandragore pousse aux pieds d'un pendu grâce à sa jouissance au moment de son dernier soupir me semble beaucoup plus raccord avec les atrocités et les fantasmes que l'on est en droit d'attendre dans une salle obscure!
Sensée se dérouler au moyen-âge quelque part en Europe, c'est l'histoire d'un mercenaire trahis (Rutger Hauer) qui tombe amoureux d'une noble vierge( la totalement nympho Jennyfer Jason Leigh) promise à un bellatre
savant.
Le viol, la trahison, la cupidité, l'obscurantisme, le romantisme(si-si!), la violence(ça déchiquète menue, mais c'est très chorégraphié, voyez-vous...),la barbarie, la cruauté... tous les ingrédients indispensable à la culture de nos chères têtes blondes entre 2 sorties en Optimist slalomant entre des touristes toastés sont gracieusement réunis dans "ce chef d'oeuvre absolu"(c'est écrit au dos de la jaquette, et je confirme...) pour parfaire la culture indispensable au passage à la classe supérieure lors de la rentrée le 2 septembre!
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (16) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 17, 2010 12:20 AM MEST


Barocco
Barocco
DVD ~ Gérard Depardieu

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Onirique et baroque!..., 17 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Barocco (DVD)
Ce film D'André Téchiné (1976), poursuivant sa déclaration d'amour aux plus grandes( Binoche, Deneuve, Bonnaire, E. Béart...), est inclassable.
Une fois qu'on veut bien rentrer dans le trip: comment une fille peut tomber amoureuse de l'assassin de son mec, on lévite dans des sphères délicieusement oniriques!
L'histoire(tournée à Amsterdam, ville portuaire plutôt glauque), n'est prétexte qu'à une sophistication de mise en scène, écrin d'une histoire d'amour entre un boxeur(Depardieu) voulant monnayer des informations compromettantes au profit d'une manoeuvre électorale, et la sublime Isabelle Adjani.
Secondé par un Brialy et un Guiomar tentant de tirer les ficelles et une M. F. Pisier surréaliste en prostituée derrière une vitrine en pleine ville, on n'attache que peu d'importance aux personnages mais on est fascinés par ce qu'ils représentent: le boxeur grande gueule( faut voir Depardieu musculeux à 25 balais), la rouerie et la mauvaise foi de Brialy, la classe de Pisier, et surtout la présence d'Adjani, suffocante au début du film: la caméra la suit, cagoulée, entrant dans une salle de boxe où a lieu un tournage, remontant les rangs de spectateurs, se plantant devant un Depardieu couvert de sueur, virant sa cagoule en remettant ses cheveux en ordre en faisant tournoyer sa nuque et lui lançant: "Bonjour...mon rêve..".Aaarrgllhhh.....
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (7) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 27, 2009 1:42 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8