undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de colargol2036 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par colargol2036
Classement des meilleurs critiques: 50.786
Votes utiles : 626

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
colargol2036 "http://nyallezpascestdelamerde.fr" (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
Starbuck
Starbuck
DVD ~ Patrick Huard
Prix : EUR 11,49

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bébés éprouvants, 29 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Starbuck (DVD)
Starbuck est un incontournable porté par la prestation formidable de Patrick Huard qui joue David Wosniak, un paumé incroyablement touchant, au coeur d'un casting époustouflant. Totalement largué, ce personnage de « branleur professionnel » dont on apprendra que les évolutions solitaires priapiques partaient d’une réelle bonne intention et que son pseudonyme vient d’un taureau ultra fertile qui s’est rendu célèbre au Canada par sa descendance gigantesque, est immédiatement attachant. Tant par son coté chien battu que par son comportement et son évolution tout au long du film bercé par quelques petits morceaux musicaux superbement choisis, il est Irrésistiblement drôle tant par son jeu de regard que par son attitude à la fois désinvolte, adolescente ou au contraire, terriblement adulte.

Saisissant par l’approche du sujet de la paternité, qui fait peur et enthousiasme chaque homme et qui est traité ici sous toutes ses coutures. Par la vie de papa elle même au travers du personnage d’Antoine Durand, le meilleur ami et avocat bras-cassé de David, père délirant, totalement dépassé par ses petits qui tisse avec David une relation amicale aussi surréaliste que ses 533 enfants sortis de nulle part. Par la vie d’aspirant père qui attend la venue de son premier enfant « désiré » et enfin, par celle du père qui s’ignore et qui va découvrir le bonheur d’être papa de 533 bonhommes et bonnes femmes aussi formidables que différents.

Détonnant par son histoire qui, loin de n’être qu’une apologie à la paternité « in vitro » ou « in vivo », est surtout et avant tout un film sur la famille et l’importance de connaitre ses origines car c’est d’elles que nous venons et quelque part, génétiquement, qu’on le veuille ou non, ce sont elles qui font ce que nous sommes. Elle fait de cette délirante idée une sorte de vrai-faux road-movie où les rencontres se succèdent pour dégager autant d’émotions qu’elles dévoilent de personnalités que ce soient celles des enfants de David que ses frères un peu taquins mais terriblement attachés à lui.

Aidé par tout cela et à ses dialogues sans faille, taillés sur mesure, claquant dans l’oreille, incisifs à souhait Interprétés par une brochette d’acteurs tous aussi parfaits les un que les autres, Starbuck est un OVNI formidable et délectable. Absolument décalée, jamais moralisatrice, d’une tendresse infinie et vibrant d’un naturel déconcertant à l’écran, l’aventure rocambolesque de cet anti-héros super-papa au délicieux accent québécois est certainement l’une des comédies les plus réussies que l’on ai vu depuis très longtemps. Une véritable merveille, un bonheur cinématographique à la hauteur des meilleurs films indés américains, égalant dans l’émotion un Away We Go par exemple qui abordait lui aussi un sujet un peu similaire.

Son réalisateur Ken Scott a su transformer un sujet plutôt grave, une question sensible pour la décortiquer avec une grande intelligence dans un océan d’humour et de justesse qui nous fais pleurer un peu et rire beaucoup sans jamais tomber ni dans la pathos, la caricature, ou la niaiserie. Du grand art !


UNIVERSAL War Two tome 1 : le temps du désert
UNIVERSAL War Two tome 1 : le temps du désert
par Bajram
Edition : Album
Prix : EUR 13,95

5.0 étoiles sur 5 Seul le lecteur en sortira vainqueur, 27 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : UNIVERSAL War Two tome 1 : le temps du désert (Album)
En 1998 sortait le premier album d'une hexalogie qui allait marquer la science-fiction dessinée. Universal War One (UW1) dressait le portrait d'un futur pessimiste voilé par la présence énigmatique d'un gigantesque mur noir aveuglant une partie du ciel terrien et martien. Ces évènements étant narrés avec un brio, un sens de la narration et une qualité de mise en scène rares, je vous conseille de lire les tomes si nous ne les avez pas encore achetés.

13 ans après le dénouement de la première guerre universelle, l'ambiance n'est pas non plus au beau fixe. Dans ce premier tome, Denis Bajram nous plonge à nouveau dans une série d'évènements tragiques qui vont conduire irrémédiablement à une guerre dont les premiers feux s'esquissent lentement mais sûrement. Une guerre universelle qui s'annonce encore plus violente et destructrice que la précédente.

Bajram sait où il va, ça se voit, ça se sent, dans l'écriture de ses personnages, de ses dialogues, les utilisant habilement comme dans des pions dans le grand jeu de leur destinée qui s'écrit, quelle que soit l'époque, quelle que soit leur race, quelles que soient leurs motivations.

Énigmatique, inspiré de 2001 mais sans jamais le plagier et trouvant son propre chemin et sa parfaite identité, "Le Temps Du Désert" nous replonge dans l'ambiance léchée de Space Opéra ultra réaliste qui avait fait tout le sel du premier cycle. Vaisseaux plausibles, space-politique, scènes dantesques, personnages tortueux et torturés, cataclysme planétaires... Tout est parfaitement dans la très belle veine graphique et narrative d'UW1.

On se plait déjà à imaginer tous les scénarii possibles une fois que l'on referme l'album, la tête remplie de questions et le sourire aux lèvres, signe indéniable que cette seconde guerre universelle a déjà fait ses premières victimes et nous a happé dans ses griffes.


A Shore Thing
A Shore Thing
par Nicole "Snooki" Polizzi
Edition : Relié

1.0 étoiles sur 5 The only book on a desert island, 2 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : A Shore Thing (Relié)
If "A Shore Thing" was the only book you could have saved from a lethal wreck that killed everybody on board and bring back on a luxuriant desert island that could provide everything for your next 50 years, it is so amazingly boring and horribly written that it would ironically kill you from a brain stroke after you've only read the first page. In fact if it was the last book left on earth after man have destroy humanity during a nuclear holocaust, the earth itself would chose self-destruction to avoid any risk to contaminate the universe with that king of poor literature.


Pi [Blu-ray]
Pi [Blu-ray]
DVD ~ Sean Gullette
Proposé par [mediapromo]
Prix : EUR 13,99

7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passionnant, oppréssant, déstabilisant, 17 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pi [Blu-ray] (Blu-ray)
Premier film de Darren Anorovsky, réalisateur de l'angoissant Requiem for a Dream et du torturé Black Swan Pi pose ici les bases de ce qui fera le cinéma du réalisateur. Un cinéma au-dessus du niveau d'exigence actuel, intelligent, introspectif, mystérieux baigné de symbolisme, de psychologie et de mysticisme.

Pi nous plonge dans une histoire des mathématiques pour lesquels un mathématicien un peu asocial se passionne. Il explore leur imbrication dans notre vie de tous les jours, dans la nature, le commerce, le sexe et allant jusqu'à chercher dans le fondamentalisme religieux des réponses à la vie, dieu, l'univers et le reste.

Il existe des films rare qui au-delà de nous plonger dans une histoire passionnante nous immerge dans un récit à plusieurs niveaux de lecture et font appel à notre intelligence bien plus qu'à notre passivité. Pi est de ceux-là, un film passionnant, grisant, qui donne envie d'en connaitre plus, d'en découvrir plus, autant d'envies de décimales dans Pi...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 18, 2011 7:37 PM MEST


Prédictions [Blu-ray]
Prédictions [Blu-ray]
DVD ~ Nicolas Cage
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 5,20

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un beau gâchis, 17 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Prédictions [Blu-ray] (Blu-ray)
Lorsque l'on voit la bande annonce de prédiction, on se dit que l'idée est absolument grandiose et qui si ce film de fin du monde est à la hauteur des 2 minutes 30 que l'on a sous les yeux, on tient une merveille du cinéma, brillante et intelligente. Malheureusement, comme c'est souvent le cas, le résultat n'est pas à la hauteur de l'attente.

Si l'on place Knowing (son titre en anglais) au milieu du raz de marée de bouses apocalyptiques qu'Hollywood a déversé ces dernières années dans les salles obscures le film se laisse regarder pour son côté grand spectacle qu'il convient d'apprécier en posant son cerveau pour voir détruite l'humanité dans la fureur et dans le sang. Le seul problème c'est que le film sous exploite la recette géniale de cette liste de numéros énigmatiques, compte à rebours mortel annonçant la fin du monde, parabole mathématique des prédictions de Nostradamus sorti du cerveau inspiré d'un bambin en culotte courte

J'en attendais en tous cas beaucoup plus et avec beaucoup plus de finesse car si le film est spectaculaire dans ses défis visuels et son apocalypse toute droit sortie du cerveau malade d'un couturier aussi devin que ma table basse, le dénouement New-age aux relents nauséeux de scientologie fait totalement retomber la sauce et ridiculise totalement un film qui aurait pu être un vraie merveille.


Ponyo sur la falaise
Ponyo sur la falaise
DVD ~ Hiroki Doi
Prix : EUR 9,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fabuleuse fable enfantine, 17 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ponyo sur la falaise (DVD)
Miyazaki à cette particularité de faire saisir avec subtilité et poésie de petites leçons de vie. Dans chacune de ses œuvres l'ont pourrait tirer un ou plusieurs messages humanitaires, écologiques, familiaux ou spirituels sans que cela ne soit alourdi par des lourdeurs, des raccourcis ou des violons dont sait si bien nous gratifier le cinéma américain. Il a beau s'adresser à des cœurs d'enfants il n'oublie pas que ces derniers sont intelligents.

Ponyo reste dans cette veine émouvante d'une petite histoire humaine et magique où la réalité s'imbrique avec intelligence et finesse dans un monde mythologique et magique. Le film prend le parti pris d'être très différent dans son animation, de changer ce à quoi nous avait habitué le studio Ghibli, dont le maître, fan absolu d'aviation, fait voler aussi bien les avions qu'il fait planer les baleines et les poissons de toute sorte.

Oubliée la froideur glacée et photocopiée des images de synthèse, Ponyo sur la falaise, entièrement animé à la main, les vagues, les animaux marins, des nuages et les humains vivent ensemble dans est un chef d'œuvre absolu, une fable fabuleuse et douce, une douceur familiale d'une poésie rare, qui bouleverse le cœur des plus grands, chavire celui des tous petits et qui malheureusement trouvera un écho prophétique dans la tragédie japonaise de mars 2011.

Encore Monsieur Miyazaki !


Skyline [Blu-ray]
Skyline [Blu-ray]
DVD ~ Eric Balfour
Proposé par KAPPA MEDIA
Prix : EUR 8,79

6 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Effroyable, 17 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Skyline [Blu-ray] (Blu-ray)
Il ne faut que quelques lignes pour décrire l'effroyable nullité de ce film que des spectateurs pourtant avides de cinéma d'action attendaient comme une référence en la matière. C'est vrai que sur le papier, ce bon navet s'annonçait alléchant et il est toujours enthousiasmant de voir des aliens dézinguer avec joie des humains aussi paumés qu'un Lorie à un concert de Craddle Of Filth. Il surfe surfe sur la vague humans vs aliens en vogue à Hollywood et qui trouvera son maitre, son chef-d'œuvre dans le Promotheus que prépare Ridley Scott. Mais il est loin, très loin, dans une galaxie très lointaine même, d'arriver à seulement égaler un nanar des années 80 sorti directement en vidéo-club.

Pour résumer, les acteurs comptent parmi les plus mauvais que je n'ai jamais vu sur un écran de cinéma, le héros principal joue affreusement mal, son meilleur ami, pourtant excellent dans Scrubs fait ici le minimum syndical et l'ensemble du casting, aliens inclus plombe ce qui aurait pu être une belle surprise. Encore un deception totale, un gâchis d'argent que nous livre Hollywood avec ce nanar sans inventivité au twist final audacieux mais surtout atrocement navrant.

Dommage...


Mon voisin Totoro
Mon voisin Totoro
DVD ~ Chika Sakamoto
Proposé par AS-Discount
Prix : EUR 21,84

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Incontournable, 9 janvier 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon voisin Totoro (DVD)
Incontournable dans tous les sens du terme.

Incontourable physiquement déjà, car l'énorme peluche attendrissante qu'est Totoro est le doudou qui a bercé des générations de petits japonais et japonaises et dont la chanson est, anecdote, devenue l'hymne des maternelles japonaises.

Incontournable ensuite par la fraîcheur de son histoire, la douceur et la tendresse de sa narration, la fausse naïveté de son propos, la puissance de sa mise en scène, la poésie de ses couleurs. Il s'opère une sorte de pause salvatrice à chaque fois que l'on visionne cet anime.

Incontournable également par la beauté simple de sa musique, la rythmique et l'incroyable energie de son animation qui semble filer le parfait amour avec les notes de Joe Hisaishi, le compositeur de quasiment toutes les oeuvres de Miyazaki.

Incontournable enfin quand on sait qu'il a été réalisé il y a 20 ans (1988) et qu'il surpasse nombre de dessins animés actuel. Je ne connais aucun enfant dans mon entourage qui a su y resister et n'avait pas un sourire immense ancré sur le visage tout au long du visionnage.

Simplement merveilleux.


La Ligne noire
La Ligne noire
par Jean-Christophe Grangé
Edition : Broché
Prix : EUR 23,20

3.0 étoiles sur 5 Un peu deçu, 17 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Ligne noire (Broché)
JC Grangé est un auteur qui excelle dans ce que l'on pourrait appeller du "easy-reading". Si son "vol des cigognes" reste pour beaucoup son meilleur roman, c'est surtout le moins prévisible, le plus intrusif et le plus psychologique.

Malgré la qualité de l'écriture et le plaisir de lecture, il manque à ses autres romans (les rivières..., l'empire...) un coté imprévisible et c'est ce qui pèche à nouveau le plus dans "la ligne noire".

Non pas que le roman soit nul (au contraire), mais il manque un peu de surprises et puise allègrement dans le cinéma américain dans sa trame comme dans son twist final un peu trop cousu de fil blanc et expédié... Dommage.

Malgré tout, la ligne noire reste un roman distrayant, une valeur sûre pour le métro, le train, les longs trajets en avion ou les soirs de pluie... Pas si gore que ça, c'est du Grangé moyen/moyen+.


Neon Genesis Evangelion - Collection 0-1 [Import USA Zone 1]
Neon Genesis Evangelion - Collection 0-1 [Import USA Zone 1]
DVD ~ Hideaki Anno

5.0 étoiles sur 5 Incontournable, 19 septembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Neon Genesis Evangelion - Collection 0-1 [Import USA Zone 1] (DVD)
Tout amateur d'anime et de manga de manère générale ne saurait passer à coté. Il risque de surprendre, choquer en tous cas intriguer mais jamais de laisser indifférent !

Evangelion a lancé l'animation japonaise dans une nouvelle ère. Alors que d'aspect extérieur on s'attendrais à une série dite de "robots" toute bête, Evangelion explose le genre et y injecte humanisme, violence (parfois insoutenable), souffrance, amour, philosophie, rage, génétique, symbolisme, aventure mais surtout, et c'est important, un scénario bétonné et une animation phénoménale qui sera la marque de fabrique du studio qui le produit.

Evangelion c'est avant tout une histoire avant d'être une prouesse technique. Une histoire profonde, intelligente, douloureuse qui mèlange et entremèle nombre de sentiments et de rapports humains créant une empathie sans précédent. Une histoire d'hommes attaqué par des "anges" d'une puissance démesurée qui ont juré la perte de la race humaine.

Même si Evangelion, dans une intrigue prenante au possible, aborde le symbolisme réligieux et la spiritualité occidentale, c'est surtout dans son coté philosophique, dans l'introspection, la philosophie et la méditation qu'il faut chercher son intêret. La série pousse à la réflexion sur soi...

D'une beauté époustouflante, dotée d'un scénario magnifique, Evangelion est l'un des plus belles séries d'animation jamais produite. A posséder absolument !!!


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8