Profil de Eratos > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Eratos
Classement des meilleurs critiques: 428.438
Votes utiles : 23

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Eratos

Afficher :  
Page : 1
pixel
Timeflows
Timeflows
Prix : EUR 11,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très haut de gamme, 15 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Timeflows (CD)
Un CD qui me fait replonger 20 ans en arrière, à l'époque d'Elyzium des Fields Of The Nephilim. Tony Pettitt et ses comparses réussissent à se hisser à ce niveau de sur les 5 titres de cet EP. Au delà du genre gothique dont la plupart des musiciens sont issus, il s'agit d'un chef d'oeuvre du rock en général, que l'on peut sans hésitation le placer au niveau des meilleurs albums de Pink Floyd. Regrettons seulement que le CD ne soit pas plus long, mais ceux qui privilégient la qualité à la quantité ne seront pas déçus.


Elizium
Elizium
Prix : EUR 15,84

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 TOUT EST BIEN QUI FINIT BIEN..., 8 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Elizium (CD)
Le dernier album studio de la première formation des Fields of The Nephilim est véritablement fascinant. Les Nephilim ont su élever le niveau de leurs compositions : Elyzium n'est pas seulement un chef d'oeuvre du Gothic Rock, mais un chef d'oeuvre du Rock tout court. Les deux derniers morceaux, d'ambiance très planante, font penser aux meilleurs titres de Pink Floyd, rien de moins. Une fois les dernières notes entendues, l'on comprend pourquoi le groupe s'est séparé quelques mois plus tard... Ils n'auraient sans doute pas enregistré de meilleur album ensuite. Tout était dit.


Black Sabbath
Black Sabbath
Prix : EUR 8,99

14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE DISQUE PAR LEQUEL TOUT A COMMENCE, 8 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Sabbath (CD)
Janvier 1970. Black Sabbath sort son premier disque. Ambiances lourdes, atmosphères sombres, riffs répétitifs et puissants... Le chanteur Ozzy Osbourne hurle tel un emmuré vivant. Le Heavy Metal est né.
Aucun amateur de Metal ne peut faire l'impasse sur cet album. Black Sabbath, ce n'était pas du Hard Rock comme Led Zeppelin ou Deep Purple. En un album, le groupe de Birmingham jette les bases d'un nouveau style et influencera, des années plus tard, nombre de formations de Doom, Black, Death ou Gothic Metal. En plus, la pochette de l'album est magnifique... N'oubliez pas que qu'elle date de 1970 !


Heaven And Hell
Heaven And Hell

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 DU GRAND SABBATH..., 8 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Heaven And Hell (CD)
Il fallait oser... Oser prendre Ronnie James Dio comme chanteur en remplacement du sulfureux Ozzy Osbourne. Certes, Dio était déjà une valeur sûre après avoir officié au sein de Rainbow, le groupe fondé par Ritchie Blackmore, ex-guitariste de Deep Purple, et avoir chanté "Love Is All" au sein des Roger Glover All Stars (encore un ex-Purple). Mais il n'était pas évident que l'alchimie entre la voix du lutin américain et le style sombre de Black Sabbath allait opérer... Et pourtant ! Heaven and Hell est un petit bijou. Selon moi, l'un des 4 meilleurs disques du groupe avec le premier album, Paranoid et Sabotage.


Mourning Sun
Mourning Sun
Proposé par Expédition Express
Prix : EUR 20,08

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 La magie n'opère plus..., 8 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mourning Sun (CD)
On l'attendait depuis longtemps... Et peut-être trop. Ce nouvel opus des Fields of The Nephilim porte la marque du chanteur Carl McCoy, c'est indéniable. Mais les 4 autres membres du line-up d'origine ne sont plus là, et cela se sent. Les subtils changements de rythme, les accords éthérés de Peter Yates ont disparu et manquent cruellement aux compositions. Il reste certes le talent d'arrangeur de McCoy, mais ce qui faisait l'originalité des morceaux dans les années 80 n'est plus présent... Il ne reste que la recette de base, pas les aromates qui donnaient un goût somptueux à la musique des Fields. Ceci dit, c'est quand même un bon disque, bien meilleur que ce que nous servent nombre de groupes de goth rock !


Page : 1