ARRAY(0xb721793c)
 
Profil de antigone > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par antigone
Classement des meilleurs critiques: 2.510
Votes utiles : 865

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
antigone "http://antigonehc.canalblog.com"

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Elle fait les galettes, c'est toute sa vie
Elle fait les galettes, c'est toute sa vie
par Karine Fougeray
Edition : Poche

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un sentiment mitigé, 8 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Elle fait les galettes, c'est toute sa vie (Poche)
La mer, la bretagne, le vent, les enfants qui jouent dans le sable, les rêveries au bord de l'océan, la dureté des embruns, de la vie, des amours, la vieillesse, la jeunesse, la paresse, et le sable aussi, les galets, la plage, le passé, le présent, l'avenir...des nouvelles.

J'ai refermé ce recueil avec des sentiments mélangés... En effet, j'ai aimé son style très riche, excellent même, ses métaphores bien trouvées, ses images, l'ambiance générale de la plupart des textes brefs de Karine Fougeray, une ambiance rude, bretonne, très agréable, qui sent le goémon et la texture ferme et lisse des cirés jaunes.
Mais, il m'a semblé que ces nouvelles assemblées étaient d'inégales qualité, que l'ensemble constituait un tout peu homogène, et quelques chutes sont tombées un peu à plat dans l'eau de ma lecture - si je peux m'exprimer ainsi. C'est un peu dommage. Je pense qu'ils n'ont sans doute pas été écrits au tout départ pour se retrouver là, ensemble, dans ce livre, et cela se sent un peu, par moments...
J'ai eu malgré ce sentiment là véritablement du plaisir à lire ce livre, une petite préférence pour le récit qui donne son titre au recueil "elle fait les galettes, c'est toute sa vie" et pour cette histoire, intitulée "à la vase de chocolat" qui m'a forcément retourné les sangs (une femme perd de vue ses deux filles sur une plage et s'imagine le pire !).
Alors voici malgré tout une lecture bien intéressante, qui présage le meilleur pour le dernier titre de l'auteure, Ker Violette, paru aux éditions Delphine Montalant ! A suivre donc, en ce qui me concerne...


La dame blanche
La dame blanche
par Christian Bobin
Edition : Broché
Prix : EUR 14,01

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une rencontre avec un personnage..., 8 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : La dame blanche (Broché)
Christian Bobin nous conte ici l'histoire d'Emily Dickinson, célèbre poétesse américaine.
Née en 1830 dans une petite bourgade nommée Amherst, au nord-est des Etats-Unis, et recluse dans la "maison de son père", cette jeune fille sensible trouve refuge dans l'écriture. Ses poèmes n'auront quasiment pour seul public que l'auteure elle-même. La poétesse n'a, en effet, rencontré le succès qu'après sa mort. Ne quittant jamais sa demeure, elle y écrit en permanence. Ses relations amoureuses sont épistolaires. Durant toute sa vie, cette femme, habillée toujours de blanc, noircit des pages, obsédée par la peur du vide. Très tourmentée intérieurement, Emily Dickinson doit également supporter les nombreux décès consécutifs qui se produisent dans sa famille. Elle décède elle-même en 1886.

Il fallait bien s'en douter- puisqu'il s'agit de Christian Bobin - que cette histoire ne nous serait pas racontée chronologiquement, froidement, comme une biographie ordinaire. D'ailleurs, l'éditeur de la collection "L'un et l'autre" dans lequel ce titre s'inscrit nous prévient : "Des vies, mais telles que la mémoire les invente, que notre imagination les recrée, qu'une passion les anime. Des récits subjectifs, à mille lieues de la biographie traditionnelle."
Par petites touches infimes,gracieuses et colorées, le "conteur" d'Emily Dickinson nous parle au coeur et à l'âme, directement, mélangeant les époques et les points de vue.
J'ai aimé cette rencontre avec une poétesse dont je ne connaissais rien... Ce n'est sans doute pas l'écrit de Christian Bobin dont je conserverai le meilleur souvenir mais le plaisir de lire son écriture est là, intact, et cela fait du bien. A découvrir !


Je veux une maman-robot
Je veux une maman-robot

5.0 étoiles sur 5 De belles illustrations et un personnage bien coquin !!, 8 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Je veux une maman-robot (Album)
Un petit garçon rêve de se fabriquer une "maman sur mesure"...

"Ma maman n'est jamais là. Elle va au bureau tous les jours, même le samedi. Quand je rentre de l'école, je trouve le dîner prêt avec un message, toujours le même : "N'oublie pas de te brosser les dents, de faire tes devoirs et de ranger ta chambre. Bisous. Maman."

La "maman-robot", construite par les soins du petit génie électronique en herbe, est parfaite, et voulue comme telle, puisqu'elle accède à tous les désirs de son concepteur.
Elle est toujours présente, ne gronde jamais, fait les devoirs. Oui mais (parce que, quand même, il y a un mais) "elle a juste un défaut : elle est toute froide" - et oui "elle n'a pas la bonne odeur" d'une vraie maman...

Voici un album qui répond avec beaucoup d'à propos aux désirs enfantins de "maman idéale" de nos bambins. Ma grande fille (bientôt 7 ans) a compris le message 5/5, petit dernier (très bientôt 3 ans) n'a vu lui que les dessins de robots !!

Des petites phrases percutantes et des illustrations magnifiques, j'adore !!


Oui
Oui
par Thomas Bernhard
Edition : Broché

Aucun internaute (sur 7) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Quelle déception !, 8 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oui (Broché)
Que vous dire de cette lecture à part que je ne l'ai pas aimée du tout, qu'elle m'a été pénible, que je me suis même un peu forcée à la terminer (ce qu'il ne faut jamais faire, je sais !).
C'est bien la première fois que je ferme un livre en me demandant si ce que je viens de lire ressemble à quelque chose, si on m'a réellement raconté une histoire.

Oui est un "non-roman", voilà, et je ne sais comment le dire autrement. Quelle déception !

L'histoire...
Le narrateur, qui nous prend à la gorge dès les premières pages, pour un long monologue halluciné, est heureux de rencontrer chez son hôte favori, en fait son agent immobilier, un couple qu'il nomme immédiatement "Les Suisses". Il s'attache particulièrement à l'épouse, nommée par lui "La Persanne", qui accepte de parcourir avec lui les forêts de Mélèzes et qui lui révèle, petit à petit, le pourquoi de leur installation dans cette contrée inhospitalière.


Le portrait
Le portrait
par Iain Pears
Edition : Poche
Prix : EUR 6,27

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Monologue et peinture, 14 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le portrait (Poche)
Un étrange invité se présente un beau jour dans la modeste demeure de Henry MacAlpine, sur l'île de Houat, décidé à faire réaliser son portrait par le peintre de talent qu'il fut, retiré volontairement à présent depuis plus de quatre ans de la scène artistique londonienne. Il s'agit de l'ancien mentor de l'artiste, et critique tout-puissant, William Nasmyth. Au fil des séances de pose, Henry déroule un impitoyable monologue, qui fait ressurgir leur passé commun, sa rencontre avec la rebelle et insaisissable Evelyn, et les turpitudes du monde de l'art. La vérité éclatera enfin dans les tourments des tempêtes bretonnes...

L'éditeur, en quatrième de couverture, affuble ce roman du qualificatif de "thriller psychologique aussi cruel que subtil", je n'irai pas jusque là... Effectivement, le mystère de l'exil de Henry est un point à éclaircir en début de récit mais l'élément fort de ce "portrait" réside ailleurs. En effet, j'ai trouvé très intéressante cette histoire de la peinture londonienne et européenne du début du XXème siècle que Iain Pears dresse ici au fil du monologue du narrateur : la ringardise progressive du classicisme, la montée en puissance de l'impressionnisme français... Enfin, le parallèle entre la rudesse bretonne et la vacuité du clinquant londonien donne un relief certain à cette histoire, et procure un moment de lecture vraiment très agréable ! A essayer, pour les amoureux de la peinture, entre autres !!


Les oreilles du loup
Les oreilles du loup
par Antonio Ungar
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un auteur de grand talent !, 11 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les oreilles du loup (Broché)
Voici un roman, composé de réminiscences, celles d'un petit garçon attentif et imaginatif qui vit les évènements de son enfance comme un jeu dans lequel il serait tigre et le monde une savane.
J'ai aimé cette lecture, ce style, sans doute bien rendu par la traduction, qui m'a fait penser à de très bons auteurs américains lus autrefois, Faulkner par exemple. Les personnages sont attachants, l'amour du petit garçon pour les membres de sa famille (sa mère, sa soeur, sa si belle cousine) très touchante et la vision partielle d'un enfant particulièrement bien retranscrite.
A travers les yeux du jeune narrateur, on suit surtout le parcours d'une mère en quête de bonheur, traînant dans son sillage deux enfants en bas âge. On l'imagine avoir quitté un homme brûlé par l'alcool, avoir fui une mère froide et autoritaire, et chercher dans son errance un lieu où se poser avec ses petits, et un amour doux sur lequel simplement se reposer. Un très beau roman écrit par un auteur de grand talent !!!


Deux vies plus une
Deux vies plus une
DVD ~ Emmanuelle Devos
Proposé par dak-von-gnarf
Prix : EUR 3,99

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une belle surprise !!, 8 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Deux vies plus une (DVD)
Emmanuelle Devos incarne dans "Deux vies plus une" une femme encore jeune, institutrice, mariée et mère d'une grande fille adolescente. Elle étouffe entre les siens et sa mère, très possessive, qui l'appelle sans cesse au téléphone. Et puis, il y a les déjeuners familiaux, les obligations, son métier qui ne la passionne plus, ce sentiment de ne jamais pouvoir être tranquille, seule, même un moment, pour pouvoir écrire ou rêver. Elle note depuis toujours des petites choses insignifiantes, des histoires, dans des carnets, elle décide un beau jour de s'acheter un ordinateur, et de les mettre au propre. Sa rencontre avec un jeune éditeur et une auteure qu'elle admire l'encourage à changer de vie...

Voici un DVD, choisi bien au hasard, sans doute un peu pour Emmanuelle Devos, dont j'apprécie souvent la présence... Et bien, je n'ai pas été déçue. Il s'agit donc de l'histoire d'une jeune femme, enfermée dans une vie d'habitude, qui décide un beau jour de penser un peu plus à elle-même, et qui passe tout à coup beaucoup de temps sur son ordinateur à tapoter, devant un mari bien éberlué par sa transformation et sa soudaine confiance en elle !! Beaucoup de scènes sont très drôles et tendres, presque cultes (j'adore particulièrement la scène de la découverte de l'objet ordinateur - comment ça marche ce truc là ? On appuie sur un bouton et rien ne se passe. ) !!! Un film à voir ! Vous allez aimer ! Une véritable belle surprise.


Le repas
Le repas
par Corinne Chalmeau
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 Même pas peur du loup !, 8 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le repas (Broché)
"C'est l'histoire d'1 loup affamé." qui attrappe 2 lapins bien malins. "Dommage, disent les lapins, à 3 on aurait pu faire une fête plutôt qu'un repas !"...

[Tout en énumérant les chiffres, jusqu'à 10, cette histoire permet de s'offrir une bonne tranche de rigolade, idéale pour apaiser les peurs enfantines du loup. Et je suis pour ma part très fan du graphisme.]


Joli Bateau
Joli Bateau
par Hirotaka Nakagawa
Edition : Relié

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Pour les fans de crocodiles !, 8 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Joli Bateau (Relié)
"Mon joli bateau navigue sur la rivière. Oh un gros crocodile !"
Dans l'imagination de notre petit matelot improvisé (un carton tient lieu d'embarcation), les crocodiles ne sont pas dangereux, il sont simplement un peu maladroits, font chavirer les navires et risquent de se noyer.

[Encore un petit livre que "petit dernier", bientôt 3 ans, a très vite adopté !!]


Bonjour !
Bonjour !
par Nozomi Ishikawa
Edition : Album
Prix : EUR 11,59

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Se mettre dans un oeuf !!, 8 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bonjour ! (Album)
Une oie trouve un oeuf. "Tiens, un gros oeuf. Qu'y a-t-il à l'intérieur ?" Elle le cajole, le réchauffe, appelle ses copines, lui prépare un spectacle, le bouscule.
Et "Si on essayait la grosse caisse ? Aaaah ! Ca y est ! Ca y est ! Enfin ça se fendille ! Que va-t-il en sortir ?"...

[...et c'est là que cet album, outre d'être très beau, est original, car c'était nous, lecteur, qui étions dans cet oeuf, voilà donc pourquoi il était si gros !!]

"Cric... crac... crac !" Il fait sombre.

"Bonjour !" nous dit l'oie à travers la fente de notre coquille !!


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20