Profil de Nicolas > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Nicolas
Classement des meilleurs critiques: 1.267.516
Votes utiles : 39

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Nicolas "kifrifard" (Lyon FRANCE)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Atom Heart Mother (Discovery Edition)
Atom Heart Mother (Discovery Edition)
Prix : EUR 10,99

4.0 étoiles sur 5 chevaleresque, 26 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atom Heart Mother (Discovery Edition) (CD)
Un album tout droit venu du moyen âge, emprunt de croisades et de duels au sabre. La face B respire le sud de la France et moins prolifique dans son aspect créatif. De mémoire a cette époque, les Floyd lezardaient sur la french riviera et ça se sent... Cet album ouvre la voie a une nouvelle écriture très marqué par Guilmour. Le meilleur de cette nouvelle tendance est a venir...


She Paints Words In Red
She Paints Words In Red
Prix : EUR 8,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Insipide, 2 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : She Paints Words In Red (Téléchargement MP3)
J'ai mis 2 étoiles parce que je les ai adoré en 87. Mais j'en resterai là..... Des mélodies sans substance, du déjà vu, créativité au point mort. Ah on est bien loin de "So dest"


Les lisières
Les lisières
par Olivier Adam
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

5.0 étoiles sur 5 Une impression déjà vu, 21 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les lisières (Broché)
Bon bouquin qui se lit tout seul, alternant le langage de tous les jours avec quelques descriptifs très détaillés sur la nature (la mer, le Japon, etc...). Une lecture décrivant le banlieusard passé de l'autre côté du périph' grâce à son talent d'écrivain. Le type ne se sent pas bien dans son univers Bobo et ne se retrouve plus dans le petit pavillon de banlieue ou il a tout doucement oublié ses parents d'origine modeste. Ses quelques retrouvailles avec ses anciens potes sont assez intéresantes dans le décalage. L'ancienne copine de collège qu'il n'a pas eu le temps de culbuter il y a 20 ans aussi. Entre une femme qui l'a quitté, un père ancien communiste qui vote aujourd'hui pour "la blonde" (prononcé son nom est interdit...) et son frère véto un peu réac', la sauce prend bien !


Comeblack
Comeblack

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 En v'la d'la daube !, 29 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comeblack (CD)
Tout le contenu dans mon titre.... Du rock teuton bien lourdingue et ringard des 80's remis a la sauce 2010. Ils ont même pensé à refaire leur permanente ! Le top !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 31, 2012 12:16 PM MEST


Historiquement incorrect
Historiquement incorrect
par Jean Sévillia
Edition : Broché
Prix : EUR 20,30

11 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 L'évangile selon Jean SEVILLA, 22 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Historiquement incorrect (Broché)
Grand éloquent en la matière, Jean Sévillia nous livre 10 sujets qui évoquent plutôt le débat religieux qu'historique. A ce titre, l'appellation du livre est fort trompeuse et j'avoue être tombé dans le panneau. En vérité mes amis, il s'agit même pour être précis, d'un débat qui tourne invariablement sur un sujet majeur (hormis Galilée et les 2 conflits mondiaux du XXème siècle) sur ce qu'il convient d'appeler « la confrontation inévitable » entre le christianisme et l'islam. Mais là ou il prétend qu'une gauche traditionnelle défend l'opprimé a outrance et passe le plus clair de son temps à défendre des préjugés, Jean Sevillia se prend les pieds dans le tapis et incarne au plus haut point ce qu'il critique. Quel paradoxe ! De grâce, continuez d'oeuvrer au Figaro magazine et laisser les économistes sociaux faire des sujets constructifs et objectifs. Non, Mr Sévillia : même en 1880, le terme de « race inférieure » n'est pas un anachronisme en 2012. Votre bonheur, Mr Sévillia, c'est qu'en 2012, on a le droit de penser et de remettre en question tout et son contraire. Vous pouvez continuer mais cela ne durera peut-être pas...
Dans le détail...page 112, le colonialisme est justifié et minimisé au simple fait que ces tribus vivaient déjà des scènes atroces de cannibalisme et de sacrifices humains avant la présence de l'homme blanc. Alors, la colonisation, à côté, ce n'était rien...Mr Sévillia, il n'y a que vous qui stigmatisé le passé colonial de français d'origine nord-africaine. Mais sachez que ces derniers ne demandent qu'une chose : être considéré comme des français à part entière, loin des clichés que vos semblables véhiculent à tout va.
Dans ce livre, Jean Sévillia s'inscrit dans la grande tradition des français moyens qui s'indignent de faits à la marge et anecdotiques pour les métamorphoser en généralité. A titre personnel, j'ai eu le loisir de réaliser mes propres recherches généalogiques jusqu'en 1450 et j'ai beau eu cherché, je n'ai retrouvé ni merguez, ni spaghettis...Et bien malgré tout, j'aspire a un certain multiculturalisme de notre beau pays. Je caresse l'espoir que mes descendants ne soient jamais associés à vos propos fumeux et vous confirme que je n'appartiens en aucun cas à la France que vous désirez et que vous incarné, emprunt de sectarisme et de préjugés. Au fait, Sévillia, ça vient d'ou ce nom ? Quelle est cette quête du Saint-Gral qui vous pousse à être tant acerbe et subjectif ?
Votre littérature de gare est très tendance actuellement : elle consiste à réécrire l'histoire pour vendre du papier et vous n'avez pas été épargné par cette mode. D'ailleurs, sur le plan historique, nous n'apprenons rien de plus que dans un manuel scolaire de 5ème. Vous passez à côté de l'image cinématographique des soldats de tranchées : « Joyeux Noël » n'a pas aucune prétention historique mais son message romanesque à valeur de fraternité des hommes dans une situation de chaos, c'est tout. Il n'y a que vous qui ayez une vision étriquée de ce film.
L'abjection est atteinte au sujet des juifs pendant la seconde guerre mondiale ou il décrit « un cas de faveur » pour parler de la Shoa, je vous avais prévenu, c'est hard...page 162, il nous explique que « les nazis étaient prisonniers dans l'engrenage de la solution finale », bref, du grand n'importe quoi... Jean Sévillia est une sorte de Doriot des temps modernes et Marine Le Pen n'a qu'à bien se tenir !
Page 228, il est malade à l'idée que les immigrés ne soient pas comptabilisés correctement. Il est vrai que dans certains ministères passés des années noires, je pense que Sévillia aurait été un fonctionnaire appliqué, besogneux et efficace... Il aime les chiffres, la comptabilité et ça se voit ! La paranoïa est poussée à son paroxysme. Pour parler d'intégration, il oublie la sémantique du mot intégration en rappelant qu'intégrer signifie également incorporer et inclure et pour le coup, il me semble que les différents ministres de la République qui se sont succédés ont échoué. Il met en évidence les bons vieux clichés selon lesquels les immigrés d'Afrique du nord sont assistés, racistes envers les blancs, travaillent au noir et font du trafic de drogue. Il nous parle d'une reconstruction nationale à l'instar de l'Empire Romain du 5ème siècle.....Maréchal, nous voilà ! Beaucoup de sous-entendus indiquent que les populations immigrés viennent en France dans le seul but de bénéficier de protections sociales. Page 298, « être français, ce n'est pas naître en France, ni de bénéficier d'une carte d'identité, ni de bénéficier de prestations sociales ».
Mais le pire est à venir. En guise de conclusion, il nous offre un titre tout en nuance et prometteur : « France et islam : une longue confrontation ». Tout cela part d'un bon sentiment, non ? Mais comme il y avait tant a dire sur ses inepties, je vais tâcher de vous la faire courte et vous passer la tirade des envahisseurs sarrasins en 711. Page 313, « des musulmans peuvent-ils être français ? Exceptionnellement oui, d'une manière générale, non». Page 319, « Pour le français, l'islam, c'est l'autre, pour le musulman, la France, c'est l'autre ». Page 320, « l'islam franchit la mer et s'installe sur le territoire français ». Page 321, « le rapport de cette génération (musulman d'après-guerre 39/45) à sa religion est assez lâche », et j'en passe et des meilleurs... je vous avais prévenu : en terme de préjugés agressifs et religieux, c'est gratiné ! Page 325, il pose la question : « Un islam de France est-il possible ? »
Il termine enfin son torchon en nous expliquant que l'avenir de notre pays passera par une christianisation des musulmans. On pourrait presque en rire...
A risque de vous surprendre Mr Sévillia, je ne vous traiterai pas de raciste mais plutôt de paranoïaque mais hélas, cela ne se soigne pas. Non Mr Sévillia, nous ne faisons vraiment pas partie de la même France et je vous plains à l'idée que vous rencontriez tous ces immigrés en sortant de chez vous le matin...
Audiard disait : « Les c..., ça ose tout et c'est a ça qu'on les reconnait ». Quel visionnaire cet Audiard...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 21, 2013 5:12 PM MEST


The Final Cut (Discovery Edition)
The Final Cut (Discovery Edition)
Prix : EUR 10,00

2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Chronique d'une mort annoncée, 8 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Final Cut (Discovery Edition) (CD)
Cet album est un peu la troisième galette de THE WALL en beaucoup plus médiocre. Roger WATERS est resté suspendu a son thème mégalo par excellence ou il fait d'éternelles références à son père et cela en devient insupportable à l'écoeurement. D'ailleurs, les séances d'enregistrement ont été laborieuses avec les autres membres du groupe.


The Divison Bell (Discovery Edition)
The Divison Bell (Discovery Edition)
Prix : EUR 9,99

4 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 L'album de trop, 8 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Divison Bell (Discovery Edition) (CD)
On se serait bien passé de ce disque insipide, réchauffé, justifiant la dernière tournée du groupe. Tout le monde sait très bien qu'il ne s'est rien passé de concret depuis THE WALL. Heureusement qu'il reste les anciens albums pour se faire du bien.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 24, 2014 1:38 AM MEST


Darnand : La mort en chantant
Darnand : La mort en chantant
par Hugues Viel
Edition : Broché
Prix : EUR 27,83

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Ode a la Cagoule, 18 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darnand : La mort en chantant (Broché)
Si Hugues VIEL avait eu 20 ans en juin 40, on devine aisément quelles auraient été ses goûts pour une certaine idée de la France.
A peine a demi-mot, il nous emmène dans les entrailles de la collaboration avec brio, justifiant tour a tour les faits et gestes de ce bon Joseph DARNAND. Mais le pire est a venir... En effet, il confond les exactions de la milice avec les attentats des résistants et c'est tout simplement abject. Je ne peux résister a quelques passages on ne peut plus explicite : page 269 je cite, "un collaborateur sincère est aussi estimable mais ce qui importe, c'est leur degré de sincérite", page 292 je cite, "Aux mots près de miliciens, les déclarations de résistants sont identiques au sujet des valeurs de la France" (je vous avais prévenu, c'est tout simplement intolérable). A propos de la fuite en Allemagne des miliciens à l'automne 44, Hugues VIEL tente de nous tirer des larmes de crocodile quand il nous narre l'affolement des collabos sur les routes de France, allant comparer la situation a l'exode de juin 40 !!! Page 344 en parlant des miliciens, "Et toutes ces familles séparées, que de situations dramatiques !". C'est vrai qu'au regard des familles entières juives (femmes et enfants) que Darnand et son barnum ont envoyés dans les camps, ça pourrait presque prêter à sourire... Puis viens la phase du procès ou VIEL, une fois de plus, tente de nous attendrir en minimisant une fois de plus sa responsabilité cachée derrière l'idole qu'était Pétain a ses yeux. Une nouvelle fois, il compare les tribunaux de miliciens (ou l'on juge sommairement après un tribunal fantoche) avec le procès républicain qui a été réservé à DARNAND. Bref, notre milcien des temps moderne, j'ai nommé Hugues VIEL,fait une totale abstraction de la chasse à ce que l'on appelait les ennemis de la nation (juifs et communistes) dont certains n'avaient pas 5 ans lors de leur arrestation. C'est une totale abstraction aux crime contre l'humanité sous couvert d'une certaine idée de la France. Alors pour une fois, je suis d'accord avec vous Mr VIEL, il y a pire que DARNAND....Il y a les gens comme vous qui ont eu suffisament de recul sur le 20ème siècle pour ne pas s'excuser de tomber dans les travers du nationalisme exacerbé. Non Monsier VIEL, avoir fait 14/18, y compris de manière héroïque, n'excuse pas tout d'ailleurs comme disait Coluche, "c'est ceux qui sont morts qui étaient les héros de la Grand guerre, pas ceux qui sont revenus"....
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 18, 2013 4:05 AM MEST


A Treasure
A Treasure
Prix : EUR 14,98

1 internaute sur 11 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Buffalo Grill, 31 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : A Treasure (CD)
Bonjour madame,

Alors, voyons voir......Ah oui, je prendrais une entrée TEX MEX et puis.....une pièce de boucher à point. Garniture ?, me répond la serveuse toute de rouge vêtue et coiffée d'un chapeau de cow-boy. Oh, j'prendrais haricot vert. Et puis, mettez moi un quart de vin californien. Oh, mademoiselle, n'oubliez pas ma salade de bien venu avec haricot rouge et maïs. Merci et bon appétit ! Il en faudra...........
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 11, 2013 2:38 PM CET


Mascagni : Cavalleria Rusticana
Mascagni : Cavalleria Rusticana
Prix : EUR 14,00

3 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ça déchire sa race...., 1 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mascagni : Cavalleria Rusticana (CD)
Le top du top en matière d'opéra. Un artiste injustement connu qu'est Mascagni. Entre les larmes et les poils qui se dressent sur les bras, c'est un pure bonheur !


Page : 1 | 2