Profil de Philippe JEAN > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Philippe JEAN
Classement des meilleurs critiques: 338.250
Votes utiles : 157

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Philippe JEAN "GPP29" (FRANCE)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
pixel
Rameau - Pièces de clavecin seul & en concerts
Rameau - Pièces de clavecin seul & en concerts

4.0 étoiles sur 5 Très belle interprétation ..., 15 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rameau - Pièces de clavecin seul & en concerts (CD)
... qui mériterait d'être vendue à un prix DECENT !!! et non à des tarifs japonais (?) qui frisent le ridicule ...


Carmen
Carmen
DVD ~ Grace Bumbry
Prix : EUR 22,00

3.0 étoiles sur 5 Oui, mais ..., 6 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carmen (DVD)
Voici une représentation de Carmen qui me laisse perplexe. Visuellement je trouve çà plutôt catastrophique - lourdingue, kitsch, moche ...- à des années lumières du beau film de Rosi. Musicalement c'est bien dirigé par Karajan, même si bien sûr on peut regretter le tripatouillage fait dans la partition : rajout d'extraits de l'Arlésienne et coupes dans le 4ème acte. Et c'est bien chanté, surtout par les deux dames qui caractérisent parfaitement leurs rôles; et on ne peut pas reprocher à Freni d'être un peu nunuche car c'est le rôle de Micaela qui l'exige...
Bumbry est une chanteuse magnifique qui ne m'a jamais déçue et qui fait, à mon goût, une excellente Carmen.
Et il y le Don José de Vickers ! Vickers formidable chanteur, doté d'une voix très particulière qui, paradoxalement, peut paraître souvent sublime ou, parfois, carrément laide. Les fans de Vickers l'adorent, mais ceux qui ne supportent pas ce timbre un peu nasal, ne peuvent simplement pas l'écouter. Vickers, un peu comme Callas, transcende une voix plutôt laide à la base pour en faire un instrument sublime.
Dans ses grands rôles, il devient quasiment insurclassable comme dans l'Othello de Verdi, le Florestan de Fidelio, ou encore, le Radames d'Aïda ... Canadien anglophone, il chante un français un peu chaotique qui peut rebuter. Néanmoins, il a été un Enée absolument épique et magnifique dans les Troyens de Berlioz...
Mais je n'adhère pas à son interprétation de Don José que je trouve trop raffinée, trop pensée, trop ... métaphysique . Pour moi José est quelqu'un pas très malin pour ne pas dire fruste qui tombe raide dingue amoureux de Carmen. José n'est pas intello pour deux sous alors que Vickers en fait un personnage très profond, très tourmenté, interprétation qui, à mon sens frise le contre sens ...
Alors, non, pour moi Vickers passe à côté du personnage même si sa "Fleur que tu m'avais jetée " est sublimement chanté.
Mon don José idéal reste Nicolaï Gedda qui a enregistré le rôle avec deux très belle Carmen, Victoria de Los Angelès et Maria Callas.


Tchaikovsky : Symphonies n° 4,  n° 5 et n °6 "Pathétique"
Tchaikovsky : Symphonies n° 4, n° 5 et n °6 "Pathétique"
Prix : EUR 9,79

5.0 étoiles sur 5 La version définitive ..., 8 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tchaikovsky : Symphonies n° 4, n° 5 et n °6 "Pathétique" (CD)
Bon, c'est vrai qu'on peut en écouter d'autres après Mrawinsky, mais, c'est difficile ...
Il y a quelques temps france musique diffusait chaque dimanche vers 14h une tribune de critiques de disques, intitulé "'le jardin des musiciens" et dirigé par un prétentieux dont j'ai oublié le nom. La Tribune des critiques de disque se justifiait dans les années 1960 lorsque les grandes oeuvres comptaient moins d'une dizaine d'exemplaire. Aujourd'hui on trouve des centaines d'interprétations, il y a déjà un choix préalable déjà contestable car il faut choisir 6 version parmi des dizaines voire plus.
Bref, ce dimanche là, le maître du "jardin" avait choisi 6 versions de la 5ème symphonie de Tchaïkovsky dans lesquels on trouvait qq versions plus ou moins anciennes et la version nouvelle qui motivait cette tribune. En constatant que la version de Mravinsky n'avait pas été retenu dans la confrontation, je m'en étonnais dans le forum de l'émission. Je reçus alors une réponse cinglante du maître du jeu :" Mrawinsky ?, il est mort" . Réponse d'autant plus stupide que ce jour là, la Tribune eut du mal à départager 2 versions; l'une récente que j'ai oubliée, l'autre , un peu moins puisque dirigée par Pierre Monteux, éminent chef d'orchestre français, créateur du Sacre du printemps de Stravinsky en 1913, mais qui, compte tenu de ses dates aurait pu être le père de Mrawinsky et qui, si je puis dire, était encore plus mort que lui !
Le jardin des critiques n'existe plus et je ne saurais m'en plaindre !
Les trois dernières symphonies de Tchaïkowsky, sont toujours là aussi indispensables qu'au moment de leur parution il y a près de 50 ans !!!


Le Concert - Edition simple
Le Concert - Edition simple
DVD ~ Aleksei Guskov
Prix : EUR 7,01

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 super daube !, 22 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Concert - Edition simple (DVD)
Ayant subi ce triste film récemment à la télé, je suis complètement abasourdi de voir qu'il recueille un avis massivement favorable sur ce forum. J'en ai vu des navets, j'en ai vu des films ratés, mais mauvais à ce point ... très rarement.
En fait, pour moi le bilan est simple; rien ne m'a plus:
le scénario est un tissu d'invraissemblances
la mise en scène est brouillonne et confuse quand elle n'est pas inexistente
la photo, les images sont d'une laideur !
les acteurs : celui qui tient le rôle principal est totalement nul.
Mélanie Laurent fait semblant de jouer du violon et çà se voit; heureusement pour elle qu'elle va rencontrer Tarentino
Miou miou, que j'adore depuis "les Valseuses" ... mais que vient-elle faire dans cette galère.
Les blagues qui voudraient se faire passer pour de l'humour juif, sont d'un redoutable lourdingue.
Et cet orchestre où tous les instrumentistes jouent comme des savates, n'arrivent pas à répéter un seul moment mais qui, au moment du concert jouent avec le même professionnalisme que la Philharmonie de Berlin, c'est quand même du grand n'importe quoi !
Même, ce pauvre Tchaïcoswky et son concerto pour violon n"en sortent pas indemnes, tant la partition est triturée, saucissonnée, en un mot massacrée.
Pour conclure, dans ce film je ne vois vraiment rien à sauver, c'est un naufrage du début à la fin et si vous aimez ce genre, retournez plutôt voir le "Titanic" !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 8, 2015 2:28 PM CET


La discothèque idéale de Diapason, vol. 2 / Chopin : Oeuvres pour piano.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 2 / Chopin : Oeuvres pour piano.
Prix : EUR 19,99

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Superbe initiative de Diapason, 12 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La discothèque idéale de Diapason, vol. 2 / Chopin : Oeuvres pour piano. (CD)
Plus de 10 heures de Chopin par de merveilleux pianistes d'hier et d'avant hier. J'avais déjà acheté le coffret Mozart et j'attend le suivant avec impatience. Quel bonheur de retrouver tous ces grands artistes et quel bonheur presqu'encore plus grand d'en découvrir certains dont j'ignorais totalement l'existence.
Alors oui, encore merci Diapason.


Donizetti : Lucrezia Borgia
Donizetti : Lucrezia Borgia
Prix : EUR 5,93

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Pur bonheur, 12 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Donizetti : Lucrezia Borgia (CD)
Je remarque que beaucoup d'acheteurs se plaignent de la laideur graphique de ces rééditions d'opéras chez Sony; et ils ont raison; moi aussi, je trouve çà très moche ... En même temps, je m'en fous car un cd, çà s'écoute plus que çà ne se regarde et en plus quand je vois les merveilles qui nous sont proposées .... Personnellement, je préfère que la robe soit moche mais cache un corps sublime que le contraire ! Un seul exemple pour illustrer mon propos : Le bal masqué de Verdi, version Leinsdorf avec Léontine Price, Carlo Bergonzi, Shirley Verrett ...
Je connais pas bien la "Lucrezia Borgia" de Donizetti mais j'en connais des airs glanés dans les récitals des grandes sopranos qui ont remis ce répertoire au goût du jour, peut-être Callas, mais plus sûrement Sutherland et notre divine Montserrat.
Cet enregistrement devant daté du début des années 70, les toutes meilleures pour la voix sublime de cette magnifique cantatrice, je lui accorde les 5 étoiles sans vraiment le connaître, car je suis persuadé qu'une telle Lucrèce, qui plus est, encadré par deux chanteurs d'un égal niveau - Verret et Kraus - ne peut pas valoir moins...
Je sais que certains vont me dire que ce n'est pas très sérieux de mettre une note, et la note maximale à un enregistrement que l'on n'a pas entendu, , ils n'auront pas tort ... Mais si mon commentaire enthousiasme incite des auditeurs plus jeunes à acheter ce coffret pour constater comment on chantait bien le bel canto il y a 40 ans, je n'aurais pas eu tort non plus ...


Tomboy
Tomboy
DVD ~ Zoé Héran
Prix : EUR 11,90

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Etat de grâce, 19 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tomboy (DVD)
J'ai été voir ce film lors de sa sortie l'été 2012,plus pour faire plaisir à une amie que j'accompagnais que par attirance personnelle.
Je connaissais pourtant la réalisatrice dont j'avais vu le 1er long métrage "la naissance des pieuvres", film très intéressant sur 3 adolescente, mais pas tout à fait abouti à mon sens - en plus de celle des pieuvres, c'était aussi l'occasion de découvrir une future grande actrice; Adèle Haenel ;
Tomboy m'a enchanté, et plus que l'histoire elle même la façon dont Céline Sciamma la raconte, la façon dont elle dirige ces très jeunes enfants en laissant les adultes en retrait. Du coup, les trois actrices principales crèvent littéralement l'écran.
En juillet 2012, on était loin des thèmes plus ou moins nauséabonds qui allaient remuer une partie de la droite française, et, ma foi, je n'avais rien ressenti de sulfureux dans cette histoire simple où une petite fille par hasard, beaucoup, par jeu également, et puis surement aussi un peu par désir. Hélas, depuis les adeptes de la "théorie du genre" qui n'existe que dans leurs cerveaux tourmentés, ce film est devenu suspect de propagation sinueuse de l'homosexualité ... Quelle bêtise !
N'écoutez pas ces marchands de billevesées et courez voir ce merveilleux petit chef d'oeuvre !


Le Ruban blanc
Le Ruban blanc
DVD ~ Christian Friedel
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Beau et dérangeant, 19 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Ruban blanc (DVD)
Très beau film qui mérite 100 fois sa Palme à Cannes. Mais c'est tout sauf un film aimable . l'atmosphère y est glacial, les enfants très inquiétants malgré leurs allure d'ange.
Très beau film donc, mais qui secoue, qui dérange, dont, à mon avis, on ne rssort pas indemne .


Krups YY1202FD Nespresso Pixie Machine à Espresso Rouge Electrique orangé
Krups YY1202FD Nespresso Pixie Machine à Espresso Rouge Electrique orangé
Proposé par MAISON ELECTRONIQUE
Prix : EUR 128,30

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Très bon produit, 19 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Elle est petite, pratique, agréable à regarder, facie à utiliser ... Que demander de plus ?
Certains la trouve un peu trop bruyante ... Peut-être ... mais juste le temps de faire un café, c'est à dire quelques dizaines de seconde, pas plus


Berlioz : Requiem Op. 5 - Symphonie funèbre et triomphale, Op. 15
Berlioz : Requiem Op. 5 - Symphonie funèbre et triomphale, Op. 15
Prix : EUR 14,63

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Hector par Colin, 19 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Berlioz : Requiem Op. 5 - Symphonie funèbre et triomphale, Op. 15 (CD)
On a souvent reproché à Berlioz "l' hénaurrrmité" de son Requiem et on a tort ; certes le côté tonitruant existe, le côté un peu tape à l'oeil, mais l'ensemble du Requiem diffuse une musique souvent très retenue, très recueillie, très belle.
Colin Davis dirige ce grand vaisseau de façon tout à fait magistral - on ne dira jamais assez toute la reconnaissance que nous devons à cet immense chef rien que pour avoir rendu à la musique de Berlioz tout son lustre et son éclat.
Par contre, je n'aime guère la symphonie funèbre et triomphale ...


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5