undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Profil de de Chair et de Lait > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par de Chair et de...
Classement des meilleurs critiques: 3.012
Votes utiles : 712

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
de Chair et de Lait

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17
pixel
La famille Souris et le potiron
La famille Souris et le potiron
par Kazuo Iwamura
Edition : Poche
Prix : EUR 5,00

5.0 étoiles sur 5 Ode aux cucurbitacées, 24 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La famille Souris et le potiron (Poche)
Dans cette histoire toute une famille de souris suit la croissance d’un potiron et s’émerveille de ses graines, de la croissance de la plante et du fruit, du formidable réservoir de nourriture qu’il représente pour l’hiver. Ode au cucurbitacée, ce livre est comme tous les autres albums de la série de la Famille Souris un recueil d’illustrations pleines de charmes et fourmillant de détails à observer. Pour les adeptes du jardinage biologique et du portage bébé, on y voit même les souris pailler leur plante et un souriceau porté sur le dos de sa maman.


Mords-le !
Mords-le !
par Michel Backès
Edition : Album

5.0 étoiles sur 5 Réfléchir à son alimentation, 24 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mords-le ! (Album)
Mords-le ! est l’histoire du chasseur Simon et son chien Fidèle. Lorsqu’ils capturent un lapin riquiqui, celui-ci leur dit : « Pitié ! Ne me tuez pas ! […] Si vous voulez, je peux vous emmener dans un endroit où il y a des lapins beaucoup plus gros que moi ! » Les parents du petit lapin sont tellement gros que c’est Simon et Fidèle qui paraissent riquiqui à côté. Et voilà que la maman lapin se met à engraisser le chasseur en vue d’en faire le dîner d’anniversaire de son fiston ! Hypothèse improbable puisqu’à la réflexion on voit mal des mangeurs de carottes se repaître de la chair d’un chasseur. Néanmoins se mettre à la place de ceux que l’on mange pousse à la réflexion. Quand après s’être sortis des pattes des lapins géants, Simon et Fidèle attrapent un poussin qui leur propose de les « emmener dans un endroit où il y a de très très grosses poules ! », les deux compères y réfléchissent à deux fois et se rabattent sur les légumes de leur garde-manger !


Conte de la marguerite
Conte de la marguerite
par Béatrice Appia
Edition : Album
Prix : EUR 4,75

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Amitié et solidarité, 23 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Conte de la marguerite (Album)
Une Marguerite quitte son pré fleuri pour partir à la recherche du mouton qui lui a brouté deux feuilles. Courageuse, elle franchit d’immenses dangers pour elle petite fleur : emportée par un ruisseau rapide vers une cascade, elle est aidée par un lézard qui l’emmène consulter un corbeau tout en haut du sommet d’un peuplier. Mais ce dernier peut moins l’aider que le bœuf qui lui fait part d’une terrible information : son mouton est peut-être parti pour la montagne… à moins qu’il n’ait été envoyé chez le boucher, car les hommes les mangent ! La Marguerite part donc avertir son mouton à toute allure. Car la douce fleur aime le mouton et c’est par amour qu’elle lui avait offert deux feuilles, à lui alors si petit. Rien ne l’arrête : ni les pierres, ni les épines, ni la chaleur. Elle parvient dans les alpages et y retrouve son mouton à qui elle communique la terrible nouvelle.

« Je ne puis le croire, dit le mouton, je n’ai fait de mal à personne !… Me sauver ! Je périrais de chagrin sans mes frères ! Autant partager leur sort !… »

Le lendemain, le mouton ami de la Marguerite est choisi pour conduire le troupeau. L’histoire ne dit pas quel sera le sort de ses congénères mais lui devra à sa position de ne jamais être conduit chez le boucher.

Un magnifique conte sur la solidarité, le don de soi, l’amitié, avec des dessins pleins de charme.


Marlaguette
Marlaguette
par Marie Colmont
Edition : Album
Prix : EUR 4,75

5.0 étoiles sur 5 Un classique à lire et relire : on y trouve à chaque fois quelque chose, 23 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Marlaguette (Album)
Marlguette est une gentille petite fille enlevée par un loup. Courageuse, la fillette se débat et le loup se cogne contre la roche de sa caverne. Prise de pitié, Marlaguette soigne la bête sauvage. Une fois les soins infirmiers prodigués, elle lui fait boire de la tisane.

« Lui qui se régalait de viande crue, avec du bon jus saignant qui ruisselle le long des babines, cette camomille l’écœurait. »

Dès qu’il est de nouveau assez fort, le loup croque un geai qui veut prévenir Marlaguette que le loup la mangera.

Image désuète, le petite fille est furieuse et donne une fessée au loup, qui, repentant, lui promet qu’il ne le refera jamais. Alors la bête sauvage qui s’est éprise d’amour pour l’enfant d’homme se nourrit « des framboises, des myrtilles, des champignons, des herbes, du pain que lui portait Marlaguette. Hélàs ! A ce régime il s’anémia. »

Un chasseur explique à Marlaguette que la physionomie du loup ne lui permet pas d’être végétarien.

« Un loup n’est pas végétarien ; il faut qu’il mange de la viande, son estomac est fait pour ça. »

Marlaguette délie donc son ami de sa promesse. Le loup s’en retourne vivre au fond des bois mais ne tue plus que « lorsqu’il [a] faim et jamais plus il ne mangea de petit enfant. » Les deux amis penseront alors ensuite souvent l’un à l’autre avec émotion.

*
***

Quoi que je doute que le loup mange pour d’autres raisons que sa faim, l’auteur propose plusieurs belles pistes de réflexions. Le chasseur n’est visiblement pas un fanatique cherchant à tout prix à abattre un animal sauvage, fut-il pourtant autant considéré comme potentiellement dangereux par le plus grand nombre qu’un loup. Tout chasseur qu’il soit, il invite la petite fille à respecter le loup, à respecter ses différences. Dans ce livre finalement, animal sauvage et enfant d’homme restent à leur place mais ils ont tissé de beaux liens de respect et d’amour. Grâce à Marie Colmont, le loup n’est plus seulement « grand » et « méchant ». Et si l’estomac du loup est fait pour manger de la viande, on peut sous-entendre que le nôtre peut très bien s’en passer.


Aucun titre disponible

4.0 étoiles sur 5 Un enfant peut être une fleur tardive qui s'épanouit d'un seul coup., 29 janvier 2015
Léo de Robert Kraus est un petit tigre qui fait tout moins bien que les autres. Il mange comme un bébé et ne dit pas un mot. Il ne sait ni lire, ni écrire, ni dessiner alors que ceux de son âge sont déjà autonomes. Au père inquiet, la mère répond :

"Il n'a rien. [...] Léo est lent à s'épanouir ; c'est une fleur tardive."

Et puis d'un seul coup, Léo "s'épanouit comme une fleur au soleil". Il sait tout faire comme les autres !

Un livre qui rassurera les petits et leurs parents inquiets !


Le grand bateau de Grand Ours
Le grand bateau de Grand Ours
par Eve Bunting
Edition : Album
Prix : EUR 10,50

4.0 étoiles sur 5 Rêver et ne jamais renoncer à ses rêves, 29 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le grand bateau de Grand Ours (Album)
Le grand bateau de Grand Ours est moins émouvant que la première partie de l'histoire : Le Petit bateau de petit ours.Toutefois ce volume propose de beaux principes.

Chacun des amis de Grand Ours veut se mêler de la construction du bateau et y va de son conseil. Grand Ours les suit d'abord avant de déclarer à ses amis que le bateau ne lui correspond pas :

"Un ours ne doit jamais renoncer à ses rêves."

Plus tard, dans son grand bateau, Grand Ours est heureux. Il pêche, croise le petit ours, "ferme les yeux et écoute les secrets que lui chuchote l'eau du lac".

A savourer, pour tous.


mon amie
mon amie
par ALAN METS et brigitte smadja
Edition : Comic

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un livre sur la sensibilité, l'amitié et le rapport des petits aux grands, 29 janvier 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : mon amie (Comic)
Dans "Mon amie", Alan Mets et Brigitte Smadja mettent en scène un petit garçon, Adonis, qui ne parvient pas à jouer au foot avec des plus grands. Ces derniers cassent ses brindilles, piétinent tous ses trésors et lui volent ses lunettes. Il est blessé et a envie de se venger quand une petite fille, Olympe, s'approche de lui et l'invite à devenir son amie. Le livre casse les clichés : la petite fille sait jouer au foot, contrairement à ce que pense Adonis, qui lui, s'apprête à lui offrir sa collection de pierres en forme de cœurs, sa plus précieuse.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire | Permalien


Les chasseurs
Les chasseurs
par Paul Geraghty
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 Je ne serai jamais chasseur, 21 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les chasseurs (Broché)
Jamina est une petite fille africaine qui part chercher du miel dans la brousse avec son grand-père. Elle rêve de voir des éléphants mais son grand-père lui explique que l'on n'en voit plus beaucoup "depuis que les chasseurs sont venus." La petite fille se met à rêver de devenir chasseur et son rêve se fait jeu. En jouant, elle s'éloigne sans s'en rendre compte et s'égare. Elle ne retrouve pas son grand-père. Mais découvre un éléphanteau qui tente "en vain de réveiller sa mère", abattue par des chasseurs. Approchant l'éléphanteau effrayée, elle lui explique qu'elle n'est pas un chasseur. Les deux petits, l'humain et l'animal deviennent amis et passent la nuit ensemble. Mais ce que j'ai aimé dans ce livre contrairement à d'autres où souvent l'animal devient un faire-valoir de l'enfant humain, c'est que dans l'éléphanteau rejoint un troupeau d'éléphant, tandis que que la petite fille sera retrouvée au petit matin par sa maman. Les deux compagnons d'une nuit ont su s'entraider et briser les frontières des espèces mais chacun sait rester à sa place. Et à la dernière page de ce livre aux beaux dessins, Jamina se dit :

"Je ne serai jamais chasseur."


Créez vos boissons santé
Créez vos boissons santé
par Sylvie Hampikian
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Livre pour celui qui commence à s'intéresser aux smoothies de fruits, aux smoothies verts et autres boissons santé, 21 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Créez vos boissons santé (Broché)
J'ai bien aimé ce livre même si je n'y ai pas fait de grandes découvertes. Il s'adresse plutôt aux débutants qui veulent composer eux-même des boissons à partir d'ingrédients frais bourrées de vitamines et minéraux contrairement aux boissons du commerce qui sont pasteurisées ou stérilisées. Après une présentation générales sur les ingrédients et les compléments alimentaires, l'auteur entraîne le lecteur sur la piste des tisanes, smoothies, jus verts, apéritifs sans alcool et liqueurs. J'ai gardé quelques bonnes idées, notamment l'utilisation d'hydrolats et de cette poudre pour boisson à la châtaigne qui traîne dans mon placard depuis des mois. Globalement, il y a peu de bonnes recettes mais une mine d'informations générales.


Le petit bateau de Petit Ours
Le petit bateau de Petit Ours
par Eve Bunting
Edition : Poche
Prix : EUR 5,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un livre bouleversant sur le fait de grandir, 28 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le petit bateau de Petit Ours (Poche)
J'ai pleuré en lisant ce livre, l'histoire très émouvante d'un petit ours qui passe un bel été sur son petit bateau, à naviguer sur un lac. Mais voilà : le petit ours grandit et le bateau finit par être trop petit pour lui. Petit Ours devenu Grand Ours est triste... Jusqu'à ce qu'il décide de chercher un petit ours à qui donner son petit bateau. Il en trouve un et le contemple, heureux comme il l'a été. L'histoire s'ouvre sur deux belles perspectives. D'abord, lorsque le bateau sera trop petit pour lui, le deuxième petit ours aura pour mission de donner le bateau à un autre petit ours. Et sur la dernière page, on voit Grand Ours se construire un "Grand bateau". Une belle histoire pour un enfant qui grandit ainsi que pour une fratrie qui s'élargit.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17