undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici
Profil de Drouhin > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Drouhin
Classement des meilleurs critiques: 12.467
Votes utiles : 155

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Drouhin "cinémélomane"
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Mozart : Cosi fan tutte. Janowitz, Schreier, Böhm.
Mozart : Cosi fan tutte. Janowitz, Schreier, Böhm.
Prix : EUR 23,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 ATTENTION A LA MANIPULATION MARKETING ?!!!!, 30 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mozart : Cosi fan tutte. Janowitz, Schreier, Böhm. (CD)
Si, comme je le pense, ce coffret est le même que celui présenté un peu plus loin avec une demoiselle, la poitrine dévêtue (même éditeur même date d'enregistrement) ne vous faites pas avoir comme moi.

Je reproduit ci-dessous mon commentaire écrit pour ce coffret que j'ai malheureusement acheté.

L'affiche est belle, Janowitz,Fassbaender, Fischer-Dieskau, Panerai, Schreier et Grist, Böhm à la direction de la philharmonie de Vienne en 1972. Hélas l'enregistrement ressemble bien à un enregistrement pirate. Bien sûr il n'en n'est rien, mais on pourrait le croire tellement le son est exécrable. On entend les spectateurs autant que les chanteurs, au loin sur la scène, et le son de l'orchestre sort d'un transistor des années 50. On a l'impression qu'un spectateur, au milieu de la salle, a branché le magnétophone qu'on lui a offert pour son anniversaire. Absolument inaudible.
Ceci est d'autant plus irritant qu'il existe un enregistrement avec exactement les mêmes protagonistes (chanteurs, chef, orchestre) réalisé en 1974 sur la même scène de Salzbourg mais cette fois c'est Deutsche Grammophon qui s'en est chargé. Et là c'est autre chose. Vous le trouverez un peu plus haut. De plus il est moins cher.
Cette version n'est pas la meilleure, mais pour les amoureux de cet opéra et de Janowitz comme moi, il est très intéressant. C'est le troisième enregistrement de Böhm. Les deux premiers sont meilleurs.
Toutefois s'il n'en fallait qu'un c'est la version Karajan 1954 qui est de très très loin la meilleure.
En version moderne, avec un son extraordinaire, l'enregistrement d'Haitink est à conseiller.


Claudio Arrau plays Beethoven (Coffret 11 CD)
Claudio Arrau plays Beethoven (Coffret 11 CD)

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE SOMMET DE TOUTE LA DISCOGRAPHIE DES SONATES DE BEETHOVEN, 5 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Claudio Arrau plays Beethoven (Coffret 11 CD) (CD)
Il y a pas mal d'intégrale sur le marché certainement trop, mais de belles réussites aussi. Toutefois il n'y en a qu'une qui puisse toucher le ciel avec autant de grâce et de talent.
Arrau dans la majorité des sonates et particulièrement dans la 30 et la 21 a transcendé ces oeuvres par une approche poétique insurpassée, peu-être insurpassable.
J'enrage de savoir que ce coffret aussi indispensable, qui trône au sommet de la discographie, ne soit plus disponible 10 ans après sa sortie. Honte à Universal, Philips qui privent l'humanité d'un chef d'oeuvre qui devrait être classé au patrimoine mondial de l'unesco.
Tout le monde vous le dira ce coffret est essentiel. Pitié, monsieur Decca, Philips, Universal, rééditez ce trésor. et je vous serais éternellement reconnaissant.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 5, 2014 6:20 PM MEST


Beethoven : Missa solemnis
Beethoven : Missa solemnis
Prix : EUR 7,00

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une version inhabitée, 26 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven : Missa solemnis (CD)
Cette version est surnotée. Elle ne mérite pas les éloges dont elle a fait l'objet depuis longtemps. La prise de son est froide et confuse.
Les versions Karajan 58, 66 et surtout 75 lui sont bien supérieures ; et que dire des versions Böhm 55 (ma préférée) et 75, elles aussi bien meilleures. Et pourquoi pas la version Gardiner de 89.
Il y a trop de très belles versions pour que l'on s'intéresse à celle-ci.

Après réécoute je tempère mon propos...

J'ai été un peu sévère, je l'avoue. Le son n'est si mauvais que ça, mais je pense que la lourdeur de Klemperer nuit à la ferveur. Ici je m'ennuie. Est-ce la direction trop analytique je ne sais pas. En tout cas les versions que je site plus haut sont meilleures je le maintient.
Il faut qu'il y ait un discours qui nous emmène quelque part, vers le ciel sans doute.
Cette version est froide, appliquée et ne nous dit rien.


Schubert : Ave Maria et Lieder célèbres
Schubert : Ave Maria et Lieder célèbres
Proposé par roundMediaFR
Prix : EUR 9,87

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Oui des doublons, 26 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schubert : Ave Maria et Lieder célèbres (CD)
Contrairement à ce qu'écrit Savinien, il y a en fait 12 doublons avec le double album vol 1, sur un total de 18 lieders.
Pour six lieders ce cd ne vaut pas son prix. Achetez pendant qu'il en reste encore le double album vol 1.
Janowitz la voix des anges.


Trios pour piano Nos 5 & 7
Trios pour piano Nos 5 & 7

5.0 étoiles sur 5 trois grand artistes pour de grands trios, 21 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trios pour piano Nos 5 & 7 (CD)
Pour moi la meilleure version
A part Stern, Istomin, Rose et les beaux arts trio je ne vois rien d'autre.


Piano trios opus 70
Piano trios opus 70
Prix : EUR 12,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 D grands artistes pour de grands trios, 21 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Piano trios opus 70 (CD)
Pour moi la meilleure version
A part Stern, Istomin, Rose et les beaux arts trio je ne vois rien d'autre.


Beethoven - Trios avec piano : "Geister Trio" ("trio des esprits") - "Erzherzog Trio" ("trio l'archiduc")
Beethoven - Trios avec piano : "Geister Trio" ("trio des esprits") - "Erzherzog Trio" ("trio l'archiduc")
Prix : EUR 10,71

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Trois grands artistes pour de grands trios, 21 mars 2014
Pour moi la meilleure version
A part Stern, Istomin, Rose et les beaux arts trio je ne vois rien d'autre.


Strauss R. - Der Rosenkavalier ( Coll. The Originals )
Strauss R. - Der Rosenkavalier ( Coll. The Originals )

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LA VERSION OUBLIEE, 30 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Strauss R. - Der Rosenkavalier ( Coll. The Originals ) (CD)
Soyons clair toute de suite, il existe peu d'opéras qui sont de purs chef d'œuvre et qui font l’unanimité. Mozart se taille la part du lion, bien sûr, mais Le chevalier à la rose est parmi ceux-là.
Opéra très accessible avec un thème universel : le temps qui passe trop vite, ce que Strauss à ressenti très tôt dans sa vie, et l’amour qui est plus fort que tout. C’est un peu un clin d’œil à Mozart et à ses Noces de Figaro (E. Kleiber ou Karajan insurpassables).

Oui il y a une alternative à la version Karajan de 1956 que l'on a tant louée ou à celle d’Erich Kleiber 1954. C'est celle de Böhm 1958.
Elle nous propose les meilleures interprètes de l'époque avec, en autre, une Imrgard Seefried qui a encore toute sa voix, hélas pour peu de temps. Les autres chanteurs sont à la hauteur de nos espérances. Rita Streich très pure dans ses aigües et Marianne Schech très convaincante. Fraîcheur, naturel, évidence et surtout une présence palpable, troublante.

L'esthétique est celle du début des années cinquante, de la grande époque où l’on faisait de la musique par plaisir après les années de guerre. La direction de Böhm est idéale. Jamais les voix ne sont noyées dans l'orchestre comme Karajan aimait le faire. L'osmose entre l'orchestre et les chanteurs est totale. Il se dégage beaucoup de tendresse dans cette version. Les critères « techniques » que l’on lit ici ou là n’ont aucun intérêt.
A elles seules les vingt dernières minutes de cet opéra font fondre le cœur des plus endurcis.

Le son est d'une qualité extraordinaire (surprenant pour 1958). la stéréo donne de la profondeur. Les voix sont très bien spatialisées et très facilement identifiables.
Pour les amoureux de cet opéra il faut absolument connaître cette version. Pour ceux qui veulent le découvrir cette version est idéale.
J’écoute très souvent ma version vinyle en attendant le jour ou une réédition en compact sortira à un prix raisonnable.


Bach : 75 Cantates / Kantaten / Cantatas
Bach : 75 Cantates / Kantaten / Cantatas

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 une réédition disponible, 4 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : 75 Cantates / Kantaten / Cantatas (CD)
Je n'ai jamais compris les prix fantaisistes de certains CD.
L'éditeur a rééditer ce coffret pour moins de 60 €. Amazon a décidé de ne pas référencer ce coffret que l'on peut trouver sur d'autres sites. Zéro étoile pour Amazon 5 étoiles pour le coffret. Je l'ai déjà commandé et reçu.

Quant au contenu du coffret, il est splendide.
Je suis de ceux qui préfèrent les belles voix féminines aux enfants qui chantent faux, et les instruments modernes aux répliques d'instruments anciens qui grincent et m'agressent bien que je ne leur ai rien fait.
Toutefois l'intégrale de Rilling me semble également un choix judicieux car il y a 125 cantates de plus mais surtout les effectifs sont réduits ce qui donne plus de transparence et une localisation des voix très claire.
Toutefois la profondeur et l'émotion qui se dégagent de certaines cantates de Richter sont insurpassables.


Beethoven : Missa Solemnis
Beethoven : Missa Solemnis

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La version de référence, 5 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven : Missa Solemnis (CD)
Karajan a enregistré quatre fois cette missa solemnis et trois fois il a réussi un coup de maître.
Cette oeuvre lui convient parfaitement à l'instar des symphonies.

Le premier enregistrement, réalisé en 1958, est très réussi avec le Philharmonia, Schawrzkopf, Ludwig, Gedda, Zacharia.

Le deuxième réalisé en 1966 est très bon, je dirai même très très bon. Il est édité dans une série économique. Je ne lui fais aucun reproche si ce n'est qu'il ne me transporte pas autant que la version suivante.

Le troisième réalisé en 1975, qui fait l'objet de ce commentaire, est surement le plus beau. Perfection de l'orchestre et du quatuor vocal avec Janowitz,(la plus belle voix céleste) Balsta, Schreier, Van Dam. De plus la qualité sonore permet de savourer la performance des chanteurs et des choeurs. Tout est sa place et moi, l'agnostique, je me prends à croire en Dieu en l'écoutant. Son homogénéité (les solistes, les choeurs et l'orchestre) est sans doute son point le plus fort. Personne ne prend le pas sur les autres. Le respect de chaque partie est en résonance avec l'amour que cette messe nous enseigne. L'amour et l'humilité.

Le quatrième de 1985 est inutile.

Parmi toutes les oeuvres qu'il a composées, c'est cette messe que Beethoven préférait. Mais il ne l'a jamais entendu.

Il serait dommage à mon avis de se priver de la version 1975 qui est disponible sur le site.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 17, 2015 7:18 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4