Profil de Benoît P. > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Benoît P.
Classement des meilleurs critiques: 19.951
Votes utiles : 254

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Benoît P. (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Sioux Libor, Chaussures basses homme
Sioux Libor, Chaussures basses homme
Prix : EUR 124,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Jolies, mais trop rigides, 23 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sioux Libor, Chaussures basses homme (Chaussures)
Habitué de la marque depuis plus de 20 ans, pour son confort (chaussant large, bon soutien plantaire) et son esthétique/qualité générale, j'ai un problème avec ce modèle : la semelle est beaucoup trop rigide, du coup on ne peut pas "enrouler" son pas en posant le talon, cela fait des secousses dans la nuque (sauf à marcher très, très lentement et à poser le pied à plat ce qui n'est absolument pas naturel!), aussi j'ai abandonné après plusieurs essais progressifs.
Dommage, car elles sont très belles (ni trop voyantes, ni trop dépouillées), de très bonne qualité de fabrication comme toujours chez la marque allemande, et chaussent parfaitement aux pieds sans avoir à s'y habituer (taillant assez grand, et dessus cuir suffisamment souple).
Je précise que je n'ai jamais rencontré ce problème de semelle rigide sur les mocassins de la marque, ni d'ailleurs sur des chaussures de ville en général. Peut-être conviendront elles à une personne plus lourde que moi ? (je fais 62 kilos pour 1m76) J'ai constaté que la partie de la semelle sous la plante du pied est nettement plus épaisse que sur mes mocassins Sioux, cela doit expliquer cette rigidité.


Educa - 13027 - Puzzle Adulte 1000 pièces - Sky Roads
Educa - 13027 - Puzzle Adulte 1000 pièces - Sky Roads

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très haute qualité, une fois de plus, 19 janvier 2014
Solide:5.0 étoiles sur 5 Amusant:5.0 étoiles sur 5 Educatif:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Educa - 13027 - Puzzle Adulte 1000 pièces - Sky Roads (Jouet)
Je fais des puzzles depuis longtemps et Educa fait vraiment partie des meilleurs fabricants (à ce jour mon plus beau montage est "l'accolade" de la même marque, 2000 pièces), tant au niveau de la qualité des pièces que de la beauté des sujets.
Ce puzzle le confirme, de plus il est particulièrement facile à monter car les montgolfières sont bien distinctes dans leurs motifs, et comme d'habitude chez Educa l'ajustage des pièces est parfait, aucune confusion n'est possible.
De taille encore "raisonnable", il se monte assez rapidement, plus que ne le laisse supposer le nombre de pièces.
Le résultat est comme sur la photo, avec une magnifique perspective - on se croit vraiment en altitude- et des couleurs éclatantes. Le fini des pièces est plus mat - donc un peu moins luxueux- que sur mon puzzle de référence, mais reste très bon.


Rieker Hagen 04724, Chaussures basses homme - Noir, 42 EU
Rieker Hagen 04724, Chaussures basses homme - Noir, 42 EU

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 très confortables, mais voute plantaire quasi inexistante, 28 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rieker Hagen 04724, Chaussures basses homme (Chaussures)
Je cherchais des chaussures confortables mais discrètes, donc à mi chemin entre la réelle chaussure de ville et les "basket". Sur ce plan, c'est parfait.
La chaussure est jolie, discrète, légère, souple, bien fabriquée et vraiment très confortable (dans mon cas les premiers jours le bourrelet en cuir entourant le coup de pied était un peu dur, mais il s'est rapidement fait oublier).
Par contre cette souplesse due notamment à une semelle fine fait que l'on sent bien les creux et les bosses un peu comme si on était pieds nus, pour ma part j'aime bien, mais il vaut mieux le savoir.
A mon avis elle n'a qu'un seul défaut : la quasi absence de voute plantaire qui pour ma part me conduit à en rajouter une (du coup le prix final est un peu moins avantageux mais reste très acceptable), car je pense qu'à la longue cette absence n'est pas bonne pour les articulations (chevilles, genoux...) et devrait être palliée par le constructeur (par exemple dans mes basket Nike Urban, la voute plantaire est très présente et agréable...).
La semelle ne m'a pas posé de problème d'adhérence sous la pluie sur divers types de sols, cela mérite d'être souligné (critère de choix après avoir vu d'autres marques décriées sur ce point qui peut s'avérer très dangereux).
Je pense que ces chaussures taillent "exact" : pour ma part je suis entre le 42 et le 43 (la plupart du temps en 42), avec des pieds plutôt larges et la taille 42 des Rieker Hagen me convient parfaitement.
Enfin, le rapport qualité prix est absolument extraordinaire !
Donc, hormis le manque de soutien plantaire, c'est un article à recommander. Très vite livré et bien emballé par Amazon, comme d'habitude...


Notre-Dame de l'Apocalypse ou le troisième secret de Fatima
Notre-Dame de l'Apocalypse ou le troisième secret de Fatima
par Pierre Jovanovic
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

25 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Percutant sur certains points, mais le raisonnement parait inachevé, 10 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Notre-Dame de l'Apocalypse ou le troisième secret de Fatima (Broché)
Je viens de finir le livre et mon avis sera sans doute un peu trop "à chaud", mais l'impression que j'en retire est que tout cela est plausible (et vaut vraiment qu'on le lise) mais de là à être pleinement convaincu...Je précise que je n'ai pas d'a-priori négatif, ayant au contraire trouvé très convaicant le livre précédent "Notre Dame de l'Apocalypse".

Mais au moins, un peu comme Paco Rabannne et sa "propéthie" sur l'an 2000, la plupart d'entre nous devraient être encore vivants pour vérifier le bien fondé de ce que M. Jovanovic prévoit, ne serait-ce que le début de la fameuse "chute" des finances (ça paraît bien parti, à l'époque d'écriture de ce commentaire) et du Vatican...

La possibilité de la crise financière mondiale dans une "fin des temps" semble en elle même tout à fait possible (la lecture du blog de M. Jovanovic donne beaucoup d'éléments factuels, réels, soigneusement occultés sur les canaux radio-télé français), la prophétie de Saint Malachie sur les papes est très troublante oui, les documents sur la chute du système financier et le chiffre 777 en début d'ouvrage sont difficiles à qualifier de simple coïncidence, mais c'est plutôt le raisonnement incomplet de l'auteur (il "instruit à charge" uniquement, et explique surtout la fin du texte de Jean) qui me gène au peu ; on sait déjà dans le passé les nombreuses tentatives de "rattacher" le message de l'apocalypse à des personnages ou évènements de l'époque (Napoléon...), et j'ai au final la vague impression que c'est ce qui se passe dans ce livre.

Ici, le lien avec les messages de Fatima et La Salette est, si l'on croit à ces apparitions (je fais partie de ceux qui y croient) il faut le reconnaître, difficile à contester, mais dans le fond, j'ai surtout été déconcerté à la fin de l'ouvrage, lorsque l'auteur (dont l'humour de style parfois discutable est un peu moins présent dans ce livre, et c'est tant mieux) nous montre le texte entier de l'apocalypse : pages 185 et suivantes.

On y voit alors clairement que l'essentiel des phénomènes concernés par l'ouvrage ("bete-media" et systeme financier, Vatican à ses derniers jours...) sont évoqués par Jean à la fin de son texte, (Chapitre XIII et suivants) soit page 219 du livre de Pierre Jovanovic.

Mais avant, et c'est là tout le problème, de nombreuses plaies et catastrophes doivent s'être déjà abattues, sur le tiers de l'humanité et de la terre (p200 à 209) ce qui implique qu'elles soient (idem arrivée d'Elie et d'Enoch...) déjà arrivées à notre époque "moderne" puisqu'on y voit, juste après, une des têtes du système financier ("...blessée à mort"-(crise de 1929??)-"Mais sa plaie mortelle fut guérie" - (renflouement par les fonds publics en 2008??) et les media (p210 à 212).

Nulle part je n'ai vu (ou alors ai-je mal lu) d'explication de M. Jovanovic sur l'interprétation de ces terrifiants évènements qui, à en suivre la logique temporelle (??) de l'apocalypse, auraient donc du DEJA être arrivés. (bien avant la crise financière) Vu leur ampleur et leur diversité, on ne pourrait que s'en souvenir ! Même les guerres mondiales ne correspondent pas au total des malheurs décrits dans ces pages. (déclenchés par 7 anges sonnant de la trompette)

(accessoirement, après de telles catastrophes, difficile d'imaginer que la "bête media" ait pu survivre (elle est décrite page 211 et est concernée dans le combat final : page 228), mais il faut bien l'admettre si l'on considére la prophétie de Jean comme exacte...)

C'est cela qui me gène dans le livre, à moins qu'il ne faille pas prendre l'enchainement des faits tels qu'ils apparaissent dans l'apocalypse de façon linéaire ? Dans ce cas, comment faut-il aborder le texte ?

Tout cela me donne à penser qu'un autre livre pour clarifier ces interrogations serait donc bienvenu, et au final j'ai trouvé "Notre Dame de l'Apocalypse" bien meilleur, cherchant mois à faire "coller" textes et actualité (même si cela reste très plausible)
J'ai l'impression que l'auteur a été tellement impressionné par les relations entre l'interprétation de la fin de l'apocalypse de Jean qu'il a découverte et l'actualité de la crise financière, qu'il s'est un peu trop précipité pour publier son livre, et manque donc de recul...vivement la suite, si M. Jovanovic en publie une !
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 8, 2014 1:31 PM MEST


Toward The Within
Toward The Within

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 toward...loin, tres loin...un tres beau voyage musical, 27 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Toward The Within (CD)
j'avais il y a quelques années écrit un commentaire détaillé sur ce CD, je ne sais pas pourquoi il a été effacé depuis..
En tout cas si vous aimez le groupe, cette version qui mele concert et, semble t il, studio (les dernieres pistes avec Brian Perry) est dans mon trio de tete du groupe. Surtout la partie "live" du début, tres orientale qui ne sonne pas du tout..."live" justement, excepté les déplorables hurlements de rodéo du public américain...(meme sur Amazon.com les commentateurs des USA s'en plaignent !!!) sous cette réserve, cet album constitue une bonne synthese de ce qu'a pu produire DCD et si on aime le groupe il me parait difficile de passer à coté...bonne écoute !


Into The Labyrinth
Into The Labyrinth
Prix : EUR 19,44

4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un indispensable de ce groupe, 27 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into The Labyrinth (CD)
C'est par l'envoutant single "Yulunga" (qui passait en videoclip à la télévision lors de sa sortie, utilisant des images du film "Baraka") que j'ai découvert le groupe.
Je place cet album parmi mes trois préférés avec "Within the realm of a dying sun" (pour lequel, à mon avis, une couverture un peu moins mordbide aurait peut etre été souhaitable, mais quant au contenu, c'est vraiment du GRAND Dead can dance) et "Toward the within", ayant moins de d'affinités avec certains exces de voix dans l'aigu (au demeurant tres talentueuse!) de Lisa Gerrard que l'ont peut entendre dans d'autres enregistrements (Aion) de ce groupe si original.
Les chansons de Perry sont dans ce CD spécialement bouleversantes (exemple : "the carnival is over")...de la mélancolie donc, à écouter avec modération pour ne pas déprimer, mais vraiment, que c'est beau !


1492 Christophe Colomb : conquest of paradise
1492 Christophe Colomb : conquest of paradise
Prix : EUR 17,99

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 majestueux, 16 décembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : 1492 Christophe Colomb : conquest of paradise (CD)
Qui ne connait pas "conquest of paradise" ? Ce tube a servi d'indicatif à tant d'émissions...et c'est normal. Avec ce disque, Vangelis signe probablement là sa meilleure B.O.F, juste après "Blade Runner", et préfigure le style de "El Greco" que, en attendant qu'il ne se surpasse une nouvelle fois(?), je considère comme son chef d'eouvre absolu !

"1492" et le film sont vraiment indissociables : on imagine difficilement l'un sans l'autre, c'est le signe d'une bande originale parfaitement réussie.


Opera Sauvage
Opera Sauvage
Prix : EUR 10,00

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un poème musical, 16 décembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Opera Sauvage (CD)
Ce cru de Vangelis est excellent et je ne peux que renvoyer aux autres commentaires qui sont très justes. A mon avis le meilleur morceau de ce disque est le long "reves" avec son joli début façon "claviers". (si vous connaissez Patrice Rushen dans les enregistrements jazz-rock de Jean-Luc Ponty de la même époque (surtout "Aurora") vous comprendrez à quelles sonorités douces et chaudes typiques des 70's je fais allusion)

Juste une précision : cet album, comme déjà mentionné ailleurs, est à dominante paisible et douce. Si vous cherchez quelque chose de plus dynamique du même auteur, voir "China" ou "Direct"...


Odes
Odes
Prix : EUR 9,12

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 magnifique : le génie Vangelis, une fois de plus..., 11 novembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Odes (CD)
Si vous aimez le Vangelis des années 70-80, vous pourriez être intéressé par ce disque : même si les chansons sont très agréablement interprétées par la voix grave et profonde de l'actrice Irene Papas, c'est bien le "Maître" du synthé qui est aux commandes !

Le résultat, tout comme la collaboration ultérieure Jon/Vangelis, est très réussi, mais dans un autre registre : des mélodies traditionnelles grecques se mèlent ici aux synthés et habituelles percussions chères à Vangelis, et il émane de l'ensemble une grande sérénité et une indéniable authenticité...l'énergie n'y est pas absente non plus ("les 40 braves", "la danse du feu") donc le contenu est varié et vraiment rafraichissant : il fait mouche dès les première notes. En quelque sorte de la "world music" avant l'heure par le coté "musique traditionnelle", mais sans aucun tapage commercial ! (ce CD, sorti en 1980, est peu connu) Je pense que "neranzoula/le petit oranger" en est la plage la plus belle, mais tout le reste est véritablement à la hauteur...essayez le !


Beaubourg
Beaubourg
Proposé par momo/cd/dvd
Prix : EUR 9,90

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 à éviter !, 11 novembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beaubourg (CD)
Comme je considère Vangelis comme le meilleur musicien spécialiste du synthétiseur (j'aime aussi J.M. Jarre et les celebres groupes allemands comme Tangerine Dream et Kraftwerk), je pense pouvoir qualifier cet album de "nul". Comme l'a justement décrit un autre commentateur, c'est un magma de sons sans queue ni tete...il n'y a aucune mélodie, et l'on croirait vraiment entendre un enfant faire joujou avec l'ordinateur de l'IRCAM...

Non vraiment, Vangelis a fait des oeuvres tellement géniales que je ne peux que trop vous déconseiller celui-ci...

Si toutefois le coté "expérimental" vous intéresse, achetez plutôt "invisible connections" paru chez Deutsche Gramophon : là aussi, c'est une succession de sons, mais cela n'a rien à voir, le résultat est bien plus écoutable et structuré ! Il y a même des passages intéressants, qui pourraient très bien servir de B.O. à un film de science-fiction...Mais pour "Beaubourg", désolé, mais c'est à mon avis un ratage total. Le Maître c'est trompé...mais il nous procure tellement de bonheur avec ses autres oeuvres!
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 21, 2012 10:36 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3