Profil de Frountz > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Frountz
Classement des meilleurs critiques: 971.348
Votes utiles : 282

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Frountz

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Peut-être
Peut-être
DVD ~ Romain Duris
Proposé par [mediapromo]
Prix : EUR 11,99

10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le klap d'un rêve., 19 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Peut-être (DVD)
Un superbe rêve fantasmé dans un décor parisien.
Le temps s'enfuit en passant le sablier, le sable enfouit le temps passé.
Mais tout n'est pas perdu, ni gagné. Si le destin est là, l'homme peut cependant l'orienter encore. Le contrer. S'il le connaît. Et il le connaît.
A la rotule d'une soirée de l'an 2000, une aventure digne des rêves d'ivresse les plus insolites. La séduction, l'alcool, la fête se passent en bas, dignes signes de la morne joie des soirées immatures. Les vraies choses sont en haut, à travers le vasistas panoramique, où l'immaturité y voit ses conséquences. Et son amour.
La fabuleuse B.O. soutient les méandres contrastés de ce Maybe compliqué.
Inénarrable et fabuleux. No comment.


Lynda Lemay Live
Lynda Lemay Live
Prix : EUR 6,99

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Mélodie, 7 juin 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lynda Lemay Live (CD)
Musique et paroles, voix et intonations, tout me semble fait exprès pour chavirer et suivre Lynda dans chacun de ses pas, vers chacun de ces tracas de la vie, en humour, en amour, en en chœur et pudeur. Fait exprès... - et je chavire en effet. De tout mon gré, je te suis, Lynda. Partout. En rires, en larmes, toujours en poésie.
Une petite remarque cependant, concernant les commentaires précédents.
J'ai tendance à penser qu'un grand créateur (pas seulement en musique) est celui qui parvient à nous ouvrir aux autres en s'ouvrant sur soi-même - en gros, sans forcément que l'on « s'identifie » à ce qu'il a créé. Moi, personnellement, ma mère ne m'a pas abandonné, je n'ai jamais accouché, je n'ai jamais eu d'enfant pas comme les autres, je ne suis jamais sorti en larmes de chez le coiffeur, je n'ai jamais pensé que le plus fort c'est mon père... Et c'est là où l'art opère : j'y crois et par là-même, j'apprends.
Lynda parle de tracas de la vie que je n'ai pas connus. Justement, c'est là que c'est bon...


Le Meilleur des mondes
Le Meilleur des mondes
par Aldous Leonard Huxley
Edition : Poche
Prix : EUR 4,70

35 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Huxley , pas exquis? Ca n est pas exclu., 10 décembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Meilleur des mondes (Poche)
Commençons par la forme. Au risque de heurter les amateurs d'Huxley (nombreux à en juger les commentaires), j'avoue avoir peiné à vaincre la lourdeur stylistique de ces quelques dizaines de pages. Question de traduction, peut-être, mais j'en doute...
L'ensemble me semble très théâtral, et très inutilement pompeux. L'ancienneté de l'ouvrage (toute relative du reste : 1932) ne m'en semble pas la raison : d'autres ont écrit bien plus tôt, sur un ton bien plus modeste.
Ceci est pour la forme. Pour le fond, c'est différent.
Je suis bien entendu d'accord avec les autres commentaires (aspect visionnaire sur le rôle des technologies scientifiques, réflexion sur la société, le totalitarisme, la liberté, etc...).
J'ajouterais qu'il est bourré d'allusions, à commencer sans doute par les noms des héros, mêlant révolutionnaires scientifiques et politiques parmi les plus connus - ce qui éclaire sans doute les inspirations et aspirations de l'auteur.
Peu de surprise cependant, peu de suspense. Il n'y a pas tromperie: le titre du livre, Voltairien en français, Shakespearien en anglais, semble bien approprié. Notamment dans son ironie. C'est un début.
J'ai lu ensuite la préface. J'ai l'impression que (presque) tout y est. En condensé.
Pour moi, Huxley est un penseur. Pas un écrivain exceptionnel. Avis à nuancer peut-être, en lisant d'autres de ses ouvrages. Tant mieux si d'autres ont adoré. Personnellement je reste très perplexe, et franchement déçu.


Hommage à la Catalogne : 1936-1937
Hommage à la Catalogne : 1936-1937
par George Orwell
Edition : Poche
Prix : EUR 7,50

28 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Guerre civile sous Franco, 20 septembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hommage à la Catalogne : 1936-1937 (Poche)
Ce livre raconte la guerre civile en Catalogne espagnole (1936-37) telle que vécue par l'auteur. Résolument engagé dans la guerre contre Franco, mais enrôlé plus ou moins par hasard dans les milices du Parti Ouvrier d'Unification Marxiste (POUM), il découvre et subit progressivement les rouages de l'histoire politique, les complots, mensonges, trahisons, calomnies et persécutions dont il est témoin - et qui ponctuent l'histoire des anarchistes et des trotskystes. Où le rôle antirévolutionnaire du Parti Communiste stalinien est mis en relief, où l'absurdité des mensonges qui ne tiennent pas face à l'analyse semble sauter aux yeux de la façon la plus claire.
Très joliment écrit (belle traduction), cet ouvrage comprend deux parties : la première traite de l'histoire de cette guerre, les événements qui se déroulent au front ou à l'arrière ; la deuxième partie (à mon sens passionnante) est composée de deux chapitres que Orwell a voulu mettre à part, à la fin, pour ne pas lasser le lecteur. Ces deux derniers chapitres sont l'analyse des mensonges et contre-vérités assénés par le PC à la lumière des faits dont il a lui-même été témoin.
S'il prend résolument parti, Orwell reste toujours humble, modeste de ses opinions et de sa subjectivité, ce qui fait d'Hommage à la Catalogne un livre à la fois politique, historique, poétique et humain. Un chef d'œuvre.


Le Zéro et l'Infini
Le Zéro et l'Infini
par Arthur Koestler
Edition : Poche
Prix : EUR 6,10

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L�horreur de la bureaucratie stalinienne, 17 septembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Zéro et l'Infini (Poche)
Ce livre est une description historique, politique et philosophique du système bureaucrate stalinien qui nie l'individu, la personne, le JE, cette « fiction grammaticale ». Où l'on suit la déchéance d'un homme politique du Parti, Roubachov, dans sa descente aux enfers. En même temps et du même coup, cet homme parvient à analyser - pour la première fois - la ligne du Parti, la politique de la logique, de la raison, la légitimité et la justesse de ses propres actions...
Des réflexions sur l'histoire, qui jugera a posteriori QUI avait raison, une théorisation du degré de conscience du peuple relativement au contexte historique,... toutes sortes de réflexions s'entremêlent et aboutissent à une délivrance psychologique du personnage, en contrepoids de sa déchéance sociale. La portée en devient alors bien plus générale et d'autant plus pertinente.
Un très beau roman. Vraiment.


Ze Inconnus Story - La Complète en 5 VHS : La Télé en folie / Le Meilleur de la télé / Au secours tout va mieux ! / Isabelle a les yeux bleus / Le spectacle
Ze Inconnus Story - La Complète en 5 VHS : La Télé en folie / Le Meilleur de la télé / Au secours tout va mieux ! / Isabelle a les yeux bleus / Le spectacle
VHS

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Ze CONNUS Story - L'INCOMPLETE, 23 octobre 2003
Rien à dire sur ces sketches drôles et piquants, sensibles et critiques, que beaucoup d'entre nous ont déjà vus, revus (et rerevus) (bis).
Rien à dire sur le trio formidable, acteurs-comédiens-humoristes. (Une petite préférence personnelle pour Didier Bourdon incarnant en ricanant ses personnages. Irrésistible.) Rien n'a vieilli. Si l'on aime, on adorera.
Par contre, on se sentira sans doute lésé par l'absence d'une grande partie des sketches (5 VHS ne suffisent pas pour toute l'oeuvre des Inconnus) ce que ne laisse pas présager le titre... Une complète bien incomplète.
L'Inconditionnel fan passera outre ces désagréments.


Darwin et les grandes énigmes de la vie
Darwin et les grandes énigmes de la vie
par Stephen Jay Gould
Edition : Poche
Prix : EUR 8,10

26 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Simple, court, varié et bien écrit., 9 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darwin et les grandes énigmes de la vie (Poche)
Dans cet ouvrage, S. J. Gould (l'un des plus grands biologistes de l'évolution de la seconde moitié du 20ème siècle, mais aussi l'un des auteurs les plus connus du grand public), dresse une liste non exhaustive de quelques phénomènes particuliers qui ont posé problème aux biologistes, et de quelques égarements humains dans la recherche de sa propre nature. L'un des plus simples à lire de cet auteur.
Le néophyte y trouvera des histoires passionnantes pour appréhender la théorie de l'évolution dans son ensemble. C'est sans doute là le rôle principal et l'importance pédagogique de cet ouvrage et de l'ensemble de l'œuvre grand public de Gould. La théorie de l'évolution, trop intuitive au premier abord, est l'une des théories dont le grand public connaît bien l'existence mais qu'il comprend rarement dans son ensemble. A lire, donc.
L'initié sera sans doute déçu du survol peu approfondi de ces histoires, de leurs explications largement incomplètes et restera peut-être sur sa faim. A lire cependant pour aborder la théorie sous un angle pédagogique et pouvoir l'expliquer d'une autre manière - la manière Gould.
S. J. Gould s'est récemment éteint (mai 2002) après avoir s'être plusieurs fois battu contre une maladie qui le donnait mourant à un jeune âge. Une énigme de la vie - dont nous avons pu largement profiter.


Dancer in the Dark - VOST [VHS]
Dancer in the Dark - VOST [VHS]
VHS

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La vue, Sens interdit., 23 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dancer in the Dark - VOST [VHS] (Cassette vidéo)
L'histoire d'une femme perdue qui survit par le rêve et mourra peut-être par lui.
Une double vie.
La première, chancelante, filmée caméra au poing, éclairages approximatifs d'une femme aux yeux mourants. Seul compte son fils - et le bruit, le rythme, quel qu'ils soient, qui hantent ses jours sombres et ses nuits noires.
La deuxième, inaltérable puisqu'inventée, aux travellings rêvés par ces pupilles qui s'éclairent sur ces sons auxquels elle seule prête attention - et dans sa dance folle les autres la suivront.
"Niais", diront certains. Sans doute, oui, par moments. Mais cela compte-t-il vraiment? Suivons-la dans son rêve, et partageons-le ou non. L'important n'est peut-être pas là.
Sur une BO où Björk reste bien entendu LA Björk.


L'Origine des espèces
L'Origine des espèces
par Charles Darwin
Edition : Poche

71 internautes sur 73 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'origine des sciences. Ou presque., 18 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Origine des espèces (Poche)
Emouvant, passionnant, révolutionnaire.
S'il n'est pas le premier à s'être intéressé à la question de l'évolution du vivant, Darwin y a cependant apporté une clé fondamentale: la sélection naturelle comme principal agent de l'évolution.
En s'appuyant sur cet élément, Darwin assure les premières bases des nombreuses orientations des sciences biologiques actuelles: phylogéograhie, systématique, paléontologie, ... et plus encore.
Par ailleurs, ce livre a une portée plus vaste que le simple questionnement scientifique. Il apporte une manière de pensée qui tente de s'affranchir d'a priori religieux et philosophiques en appuyant ses observations par des expérimentations... personnelles (qui d'autre a eu l'idée et la patience de compter le nombre de jours pendant lesquels une graine trouvée dans la terre emprisonnée entre les pattes d'un canard peut rester immergée dans l'eau salée avant de germer?). Cet horizon élargi explique peut-être que Marx, Engels et tant d'autres se soient penchés sur son oeuvre.
Encore une chose aux néophytes qui hésiteraient à se plonger dans ces 600 pages: ce livre est particulièrement facile à lire et à comprendre. Un peu long? Peut-être, mais il le fallait.


Soeur Marie-Thérèse des Batignolles, tome 4 : Sur la Terre comme au Ciel...
Soeur Marie-Thérèse des Batignolles, tome 4 : Sur la Terre comme au Ciel...
par Maëster
Edition : Broché

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un Maester d'oeuvre., 14 avril 2003
Sans doute le plus abouti des 5 tomes. Lectures à plusieurs niveaux (et plusieurs vitesses): pour lecteur pressé, les histoires en elles-même suffisent. Pour lecteur pressé mais séduit, un deuxième tour s'impose pour découvrir les délires cachés dans chaque image de l'ambiance folle des Batignolles.
Jeux de mots lourds (très lourds), dessins au trait gras (très gras).
On aime beaucoup (très beaucoup) ou (est-ce possible?) on aime pas (très pas).


Page : 1 | 2