Profil de Tortulut > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Tortulut
Classement des meilleurs critiques: 60.092
Votes utiles : 77

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Tortulut

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Le destin de l'univers : Trous noirs et énergie sombre
Le destin de l'univers : Trous noirs et énergie sombre
par Jean-Pierre Luminet
Edition : Broché
Prix : EUR 23,80

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Néophyte, tu seras perdu en chemin, 21 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le destin de l'univers : Trous noirs et énergie sombre (Broché)
Je suis capable de lire la plupart des livres de vulgarisation bien faite (Etienne Klein par ex), étant non scientifique mais possédant certaines bases théoriques, et une curiosité évidemment, qui me fait m'accrocher si jamais c'est ardu.

Mais je suis incapable de finir un livre de Luminet (L'univers chiffonné, Le Destin de l'univers)

Je met au défi le néophyte complet de comprendre l'un des premiers chapitre de ce livre ci, le Destin de l'Univers, qui traite par l'exemple de la Relativité Restreinte / Générale.
L'auteur met en scène des terminologies qu'il n'explicite pas. J'ai abandonné pour ma part à cet endroit, complètement perdu.

Ca manque de précision, de définitions. Ca va trop vite. Pourtant j'ai des notions, vagues, mais qui permettaient d'aborder le sujet en sachant globalment de quoi il s'agit.
L'auteur semble incapable de s'adresser a celui qui veut apprendre, comprendre. Il préssupose des connnaissances que malheureusement nous n'avons pas tous. En quelques page il passe de la notion toute simple de relativité, à un espace temps en forme de sablier, qui dans le texte l'apparait sans queue ni tete.
Certainement que ça a un sens, évidemment, mais je ne l'ai pas compris en partie, peut etre, par ma faute, mais en partie aussi et c'est certain, parceque l'auteur ne fait aucun effort pour vulgariser. Il est trop souvent évasif, posant un concept qu'on est supposé déjà comprendre.
Alors que non.
Je pige rien à cette histoire de "translation uniforme".

J'avais déjà noté ça dans son génial et affreux Univers Chiffonné. Début flamboyant, puis rapidement incompréhensible, encore une fois, pour celui qui part de zéro ou presque. Mais l'univers Chiffonné c'est encore pire hein. Ne lisez pas ce livre si vous etes plus ou moins néophyte. C'est absolument incompréhensible passé une centaine de pages.

Bref Luminet peine à etre limpide, percutant. Rien que le début, avec la rétrospective historique, est intéressante mais laborieuse dans sa construction.
Bref on m'y reprendra plus. Luminet, il sait pas parler aux simples d'esprits comme moi.


Honsel 93551 Lampe de bureau Aluminium chromé
Honsel 93551 Lampe de bureau Aluminium chromé
Prix : EUR 59,46

2.0 étoiles sur 5 A éviter, 16 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Honsel 93551 Lampe de bureau Aluminium chromé (Cuisine)
--------
Modif de la critique et verdict :

Cette lampe est franchement mauvaise. Le bras tient extrêmement mal et n'a aucun interêt en lampe d'archi, puisque parallèle au plan de travail, l'abat jour pique du nez.
Il faut l'utiliser à la verticale ou presque, sinon il se casse la gueule. Je ne sais pas comment traduire l'enervement que ça peut succiter. Ce système de bras tuyau de douche n'a aucune tenue, aucune précision.
Sans compter le bruit de gorêt qu'il fait quand on le manie. Gruiii, krrriii... Et les claquements parfois, qui inspirent pas trop confiance quand à la longévité du machin.
Bref je déconseille cette lampe aux créatifs cherchant une lampe à bras extensif, malléable et maitrisable, et à ceux qui veulent autre chose qu'un abat jour qui éclaire le plafond (ou qui aille faire un bisou à la table).
--------

Lampe achetée pour une utilisation artistique (peinture, sculpture etc).

Premier point, je ne sais pas si c'est le transport ou le conditionnement chez le fabriquant, mais la lampe n'est pas arrivée intacte. Pas mal de rayures et de pets sur l'abat-jour.
Le pied fait 30cm de haut, le bras 60 de long, l'abat jour 15 de long pour 12 de large.
Au final, le bras n'est pas si long, il ira moins loin qu'une lampe d'archi classique, étant donné que le pied ne bouge pas du tout.

La finition est ordinaire, mais les matériaux, tout comme le pied-pince tout metal, inspirent confiance.

Le bras...
Alors le bras de cette lampe, je ne sais pas si c'est le meilleur concept du siècle. Et c'est la raison de ma note provisoire.
Selon les positions qu'on lui donne (dans un formidable bruit grinçant), il s'affaisse plus ou moins et n'assure pas un maintien franc et solide de l'abat-jour. Il y a des orientations ou carrément, il tombe à presque toucher la table. Je ne pense pas une seconde que ça soit mon exemplaire qui soit trop "mou". Je pense plutôt que c'est un souci de conception.

D'autre part l'abat jour lui même n'est pas orientable indépendamment, ce qui rend l'ergonomie encore plus... merdique j'ai envie de dire.

Bref, temporairement déçu. Mais je doute que ça aille en s'arrangeant.


Wenko 5200010100 Boîtes de Rangement/Siège Baffle Marron
Wenko 5200010100 Boîtes de Rangement/Siège Baffle Marron

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Boite ok. Pouf nul., 25 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wenko 5200010100 Boîtes de Rangement/Siège Baffle Marron (Cuisine)
C'est bien plus une boite-pouf, qu'un pouf-boite. La boite étant flexible, et le couvercle (uniquement rigide sur le dessus) à peine plus large que l'ouverture, il arrive fréquemment que ce couvercle s'enfonce brutalement sur un de ses cotés, même quand on prend soin de s'asseoir doucement.
Pour info je pèse 75kg.
Au mieux, donc, cette boite servira de siège d'appoint, si vraiment vous n'avez rien sur quoi vous poser. Mais je vous le déconseille fortement. C'est quelques mois (au mieux) de durée de vie, si vous vous en servez comme siège même occasionellement.
Finalement, l'aspect pliable est plus un inconvénient qu'autre chose puisqu'il fragilise l'ensemble, alors qu'un truc avec une bonne tenue, bien rigide, aurait été parfait, surtout pour une dizaine d'euros.
D'autant plus que plier ce machin veut dire qu'on ne s'en sert pas. Et si on l'achète... c'est quand même bien qu'on veut s'en servir ! Qu'une chaise soit pliante ok. Mais qu'une boite pouvant servir de siège, soit pliable, pour qu'on puisse la ranger, alors que justement le but de cette boite c'est de ranger... énorme paradoxe qui si je continue, risque de faire s'effondrer l'univers sur lui même.
Bref, en l'état, c'est une boite correcte, plutôt jolie, mais c'est tout.

Pour ces raisons j'enlève trois étoiles.


Dix-huit secondes pour survivre le Commandant de l'un des derniers loups raconte la guerre des U. Boote
Dix-huit secondes pour survivre le Commandant de l'un des derniers loups raconte la guerre des U. Boote
par Werner Herbert
Edition : Reliure inconnue

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vie et mort des U-Boote, 21 janvier 2013
---------------------------------
/!\ Attention, après avoir découvert que ce livre était très contreversé, et en partie constitués de mensonges (tonnage de navires coulés largement exagéré, ainsi que le prouve les relevés officiels concernant les missions de tous les U-Boote de la seconde guerre mondiale (trouvables facilement sur le net), inventions de situations qui n'auraient pas existées, certains passages romancés)... je modère mon commentaire ci dessous.
Le soupçon semble très fort et il faut en avoir conscience avant d'acheter ce livre.
---------------------------------

C'est un témoignage très précieux, que je recommande chaudement à ceux désirant comprendre ce qu'a pût être la guerre sous-marine pendant la Seconde Guerre Mondiale.
La façon dont le récit est écrit, avec une fluidité proche du roman, laisse supposer que l'auteur notait au quotidien ses aventures (il était d'ailleurs souvent chargé des comptes rendus d'après mission). Il raconte son expérience de façon très subjective et très simple. En mer, et sur terre. Il décrit précisément les situations dans un style agréable, parle de ses propres sensations, mais sans jouer avec le suspens ni la tension dramatique.
Ce récit m'a semblé très humble, très droit.
Pour cela, il est particulièrement touchant et saisissant.

Au delà de son interêt purement historique, l'aventure sous-marine est passionante à suivre, jamais ennuyante, même si elle nous laisse un goût amer, car le sort de ces hommes était pour la grande majorité d'entre eux, écrit d'avance. Si on l'avait, on efface notre apriori du U-Boot vicieux et impitoyable. Si la vie était dure pour les cargos, les sous-mariniers étaient loin d'occuper la seule position réconfortante du loup dans la bergerie.

Ce qui est intéressant, aussi, c'est de sentir en filigrane l'évolution de la guerre, l'évolution du matériel, des mentalités, des tactiques. Sans parler du détachement progressif, de la part des Etats-Major, de la réalité du terrain.
La vie des sous mariniers évolue en parfait accord avec les rebondissements du conflit mondial. Les dernières missions n'ont plus rien à voir avec les premières. Le U-Boot, prédateur, se transforme en proie, lente et fragile, et n'a bien souvent plus la capacité d'inquiéter le moindre cargo s'aventurant sur l'Atlantique.

Par son humilité, et sa précision, je rapprocherai ce livre du film Das Boot. Il partage la plupart de ses qualités. Et commme je le disais, son écriture est vraiment très limpide, sobre, sans pourtant perdre de pouvoir évocateur.

A noter que le titre français n'a rien à voir avec le titre originel. "Cercueils d'Acier" aurait dût être la traduction littérale. Le titre finalement choisi fait un peu trop sensationnel (ce qui est dommage car ce n'est pas du tout le propos du livre) mais d'un certain coté, il correspond parfaitement bien a l'ambiance générale. Vous comprendrez vite pourquoi en lisant le récit.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 10, 2013 3:02 PM MEST


Huawei Honour Smartphone GSM/EDGE/HSDPA Quadribande Bluetooth GPS Wifi Android Noir
Huawei Honour Smartphone GSM/EDGE/HSDPA Quadribande Bluetooth GPS Wifi Android Noir

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Super pour le prix, tactilité un peu en retrait, 7 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Tout le monde a déjà tout dit, et je rejoins la satisfaction générale.

Quelques petits reproches, assez objectifs je pense :

Enlever la coque peut s'avérer difficile, voire limite gonflant. L'ajout d'un petit loquet aurait été salvateur. Il est même probable qu'un acheteur ne sachant pas que la coque est amovible ne le découvre jamais, tellement en apparence, rien ne suggère clairement cette possibilité.
Ce n'est pas rédhibitoire, mais c'est quand même dommage de galérer 10 minutes montre en main pour déboiter la chose.
L'avantage étant que le coque tient du tonnerre. Pas de risque qu'elle se déboite toute seule. Et peu de craquements.

La sensibilité de la surface tactile satisfaisante mais un poil limitée. Il arrive occasionellement qu'un effleurement, ou une touchette rapide ne fasse pas réagir l'écran. Il est même possible de reproduire volontairement le phénomène. C'est comme si la surface tactile avait besoin d'un certain temps (un peu trop long comparé à mon habitude de frappe rapide, en tout cas) pour reconnaitre la pression du doigt.
J'imagine que pour le prix, c'est le mieux qu'on puisse attendre. Ca peut être un tout petit peu frustrant parfois, quand même, en particulier sur le clavier.
Certains logiciels permettent d'affiner cette sensibilité, mais je n'ai pas constaté de différence flagrante.

A part ça, c'est du tout bon.


Hitcher
Hitcher
DVD ~ Rutger Hauer
Proposé par PLANETECINE
Prix : EUR 39,99

Aucun internaute (sur 4) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 un Duel qui à mal tourné, 2 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hitcher (DVD)
Quand on a vu le grand classique "Duel" avant "Hitcher", difficile de ne pas faire le lien entre les deux. Le pitch est exactement le même dans les deux films : l'obsession incompréhensible d'un tueur sans origine ni motivation, à poursuivre sa "cible" ou qu'elle aille. En jouant avec elle, comme un chat avec une souris.
Je n'ai pas l'intention d'abattre ce film par plaisir, mais de partager des idées. Voici donc mon point de vue, passionné et sincère.

Déjà, deux mots sur Duel.
A mes yeux, c'est un film brillant, d'une pureté visuelle totale. Jeu d'acteur naturel, mise en scène d'une précision hitchcockienne, narration impeccable qui traduit subtilement le changement d'attitude progressif de la victime, qui passe de l'incompréhension à la peur, puis la fuite, et enfin devant l'irrémédiable, laisser parler son instinct de survie. L'absurdité de la situation n'empêche pas l'angoisse du spectateur, puisque la crédibilité des réactions et la sobriété du scénario enracinnent la fiction dans une réalité presque palpable. On s'approprie la trouille de la victime, on est sous tension jusqu'au bout. Un film sans déchet, sobre et d'une efficacité redoutable. Personne ne pourra y échapper.

Hitcher n'a rien de tout ça. La montée en suspens est absente (ou du moins n'a pas la même saveur) puisque dès les premières minutes, le tueur se présente comme tel à sa victime, sans quasiment aucune ambiguité (Rutger Hauer jouer super bien cela dit, faut le reconnaitre, c'est un acteur qui excelle dans les roles de barrés, CF Blade Runner). Bref, seul le mystère entourant la raison de ses agissements demeure.
Ce qui choque, surtout, c'est l'incohérence totale de ses apparitions. Il est là partout tout le temps. Il ne fait plus peur, c'est une sorte de Super Vilain capable de se débarasser de tout le monde n'importe où n'importe comment, d'anticiper les réactions de sa victime à la manière d'un extralucide... bref... ici, j'ai trouvé qu'il manquait complètement la subtilité de Duel, qui part de l'absurde mais en conservant une grande logique et une grande cohérence dans le déroulement, quelque chose de parfaitement angoissant car crédible, jamais grotesque. Jamais excessif !
Hitcher est complètement grotesque et excessif, passé les 45 premières minutes. Et encore je suis gentil. Au bout de 30min, j'étais déjà bien déçu. Déçu comme on peut l'être d'un film qu'on attend intelligent, mais qui se revèle vite basculer dans la facilité.

On y perçoit un léger début de ce que seront plus tard les blockbusters, ou les thrillers reposant à 90% sur des effets spéciaux. Les ralentis à la con, les scènes bien trop explicites (quasiment aucun travail de la suggestion) et rentre dedans, les situations bancales mais dont le cerveau tend à oublier qu'elles sont illogiques car l'ambiance terrifique qu'elles dégagent suffit, temporairement, à les justifier.

De plus, Hitcher est un film artistiquement assez bof, et regorgeant d'images d'épinal dignes des James Bond. Hitcher n'est pas censé être Duel, mais Duel revèle à quel point Hitcher est médiocre sur de nombreux points, principalement artistiques et narratifs.

Bref, il y aurait d'autres points à évoquer (jeu d'acteur hétérogène, final pourri), mais l'essentiel pour moi reste cette absence de génie, dans la réalisation, et le grotesque résultant d'un mauvais équilibre, ou plutôt... d'un manque de réflexion sur l'équilibre de l'absurde et de la cohérence, qui doit permet au spectateur de ressentir, et de ne pas être juste l'observateur distant d'une histoire qu'il ne s'approprie pas.

Je reproche à ce film, de ne pas savoir dire sans montrer. Tout est dit par l'excès, la violence basée sur l'effet de surprise, ou une tension construite de façon similaire à celle d'un film de zombie.
Où est la suggestion, où sont les silences, où sont les scènes sans artifices pyrotechniques...

Bref, déçu. Un film à mes yeux très moyen, sans être non plus médiocre.


Philips Citiscape Uptown SHL5905GY/10 Casque arceau avec micro prise d'appel Marron et Gris
Philips Citiscape Uptown SHL5905GY/10 Casque arceau avec micro prise d'appel Marron et Gris

13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Bon son, mais c'est tout, 1 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Edit du 12 novembre 2012 : Le potentiomètre de volume déconne déjà après quelques semaines. Larsen, perte de son dans l'oreillette droite. J'y touchais le moins possible pourtant. Je commence à être singulièrement déçu de ce casque. Toujours aussi mal au crâne en plus. J'enlève une étoile histoire que le commentaire ait un peu plus de visibilité.

Je ne suis pas assez connaisseur pour juger ce casque sur son rendu sonore, mais le son est globalement très satisfaisant, sans prédominance particulière des basses, médiums ou aigus.

C'est plutôt l'objet lui même que je vais commenter. Mon seul reproche de taille va à l'arceau.
Sur photo, on a l'impression d'un confort optimal, les coussinets apparaissent très matelassés. On les imagine douillets.
En réalité il suffit d'appuyer à peine dessus pour sentir l'arceau de métal en dessous ! Il n'y a aucun rembourrage, et le gonflage est franchement bidon.
De l'air ?! Un simple coussinet en mousse aurait assuré un confort parfait !

Selon la forme du crâne et la masse de cheveux, on sentira ou pas une petite gêne. Pour ma part, j'ai occasionellement (pas plus, heureusement) le haut du crâne qui chauffe, c'est très désagréable et je dois déplacer le casque pour effacer cette sensation.

A l'opposé, les oreillettes sont parfaites. Très souples, mais suffisamment épaisses et agréables à porter. Elles chauffent peu.

Le casque lui même est très léger, souple, il ne serre pas, la finition plutôt bonne (à part l'attache du fil, dont on se dit que pas grand chose pourrait la faire sauter), les matériaux utilisés optent tous pour la légereté, et bien que la construction semble ok, il vaudra mieux être prudent et ne pas trop malmener l'objet.
Perso, j'adore le design (marron/gris). Même si le gris n'est pas chromé comme sur les photos mensongères. Le gris est mat, avec un reflet legèrement satiné.
Mais le rendu est vraiment chouette, d'aspect rétro, sans être m'as-tu-vu.

Bref, voilà. Un casque à ce prix se doit d'être irréprochable en terme de confort. Il le serait si l'arceau était correctement matelassé. Pour moi, c'est insuffisant, d'où la note. Reste a savoir si c'est un souci de mon exemplaire, mais à la vue de vidéos et photos, je ne crois pas du tout.
Je ne comprends pas qu'on puisse négliger l'arceau, alors qu'il est si simple d'assurer un rembourrage optimal, sans qu'il apparaisse pourtant disgracieux.
Pour cette raison j'enlève deux étoiles. J'en aurais mis 5 sinon.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 10, 2014 10:20 AM CET


DuraSec ClearTec Protection d'écran pour FujiFilm FinePix X10
DuraSec ClearTec Protection d'écran pour FujiFilm FinePix X10
Prix : EUR 11,99

3.0 étoiles sur 5 Pas trop mal, 1 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : DuraSec ClearTec Protection d'écran pour FujiFilm FinePix X10 (Accessoire)
La pose (effectuée sur un Fujifilm X10) n'est pas archi aisée, du fait de l''absence de languettes. Mais avec un peu de minutie, ça va.
Point crucial : des bulles se forment, mais sont très faciles à évacuer. Les rares restantes sont minuscules et négligeables.
Le film est totalement transparent, pas d'altération de la luminosité ou des couleurs.
Seul bémol, le revêtement se griffe au moindre impact/frottement. L'écran bien que parfaitement protégé sera donc vite recouvert de micro rayures, pas très esthétiques, et qui selon l'éclairage se percevront plus ou moins.

Bref ce n'est pas une protection haut de gamme comme on peut en trouver parfois (les "Hori" pour consoles portables, ingriffables, zéro bulles). Mais elle fait son job correctement et satisfera ceux qui ne sont pas à la recherche du nec plus ultra.


National Geographic NG A1212 Africa Poche verticale pour Appareil photo compact/ caméscope + Accessoires
National Geographic NG A1212 Africa Poche verticale pour Appareil photo compact/ caméscope + Accessoires
Prix : EUR 30,00

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Esthétique et de grande qualité, 26 juillet 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Excellente sacoche dont on comprend un peu mieux le prix quand on l'a en main.
C'est du costaud : Un genre de lin doublé, bien épais, rêche et résistant, l'intérieur étant molletonné pour amortir de légers chocs. Les boucles de la bandoulière (détachable) sont en métal. Les attaches cousues sont très solides. Le velcro de fermeture c'est pas du velcro de rigolo. Idem pour celui de l'attache ceinture.
Elle se compose d'une grande poche principale (molletonnée donc), dont la contenance, en hauteur particulièrement est légèrement plus importante que celle annoncée, puisqu'on peut très bien attacher le velcro un peu haut, histoire de gagner de la place et insérer un appareil un peu plus long (jusqu'à 13cm d'après mes mesures).
On peut en tout cas faire rentrer un Fuji X10 sans problème. Y'a d'la marge.
Devant la poche principale, une poche secondaire sans fermeture avec à l'intérieur deux compartiments pour petits accessoires de type batterie.
Une fois fermée au maximum, la pochette laisse très peu d'ouverture et assure un maintien ferme de tout ce qu'il y a à l'intérieur.
Voilà. Difficile de trouver un truc qui va pas. C'est une sacoche qui respire l'honneteté dans la conception, la finition et les matériaux choisis (ce qui est plutôt rare de nos jours). En plus elle a de la gueule.


6 x Protection écran pour FujiFilm FinePix X10 - Anti-rayures Display Protective Film
6 x Protection écran pour FujiFilm FinePix X10 - Anti-rayures Display Protective Film
Proposé par Membrane Store
Prix : EUR 2,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Médiocre, 26 juillet 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ne vous fiez pas aux commentaires élogieux, à moins que ces utilisateurs soient parvenus (par quelle magie ?) à poser ce film protecteur sans qu'il ne fasse des dizaines de bulles impossibles à enlever, et trop grosses pour ne pas gêner le confort visuel et l'homogénéité de l'image.
C'est un film très (très très) bas de gamme, comparé à ceux de qualité (pas le même prix c'est sûr) qui même sans précaution, laissent à peine quelques bulles ou au moins permettent leur évacuation très facilement.
Ici la conception du matériau ne permet pas une adhésion propre, même en étant précautionneux.
A noter aussi qu'il prend très facilement et définitivement les marques (d'ongle par exemple), au contraire de l'écran nu. Un bon film ne s'altère pas aussi facilement.
Vraiment, un produit à éviter.


Page : 1 | 2