undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de Santardo > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Santardo
Classement des meilleurs critiques: 1.763.506
Votes utiles : 397

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Santardo

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
Nothing Like The Sun
Nothing Like The Sun
Prix : EUR 13,99

4 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Une ombre au tableau !!, 1 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nothing Like The Sun (CD)
La première chose qui frappe à l’écoute de cet album, c’est la qualité du son…Mais les choses se gâtent rapidement car à l’exception de la triade « Englishman in NY », « They dance alone » et « Fragile » et, dans une moindre mesure de « Still my beating heart » le reste de l’album se révèle bien moins intéressant que le précédent. Il s’agit en fait d’une succession de titres pas follichons, manquant sérieusement d’entrain, de mélodie et plus largement d’inspiration…On crie même au scandale lorsque sur les titres « We’ll be together », « Straight to the heart » et « Rock steady », les sons de synthés nous rappellent ceux de ce bon vieux Charlie Oleg. De qui se moque t’on ?? Ajoutons à cela un titre prise de tête au possible (« History will teach us nothing » dont le refrain vous donne envie de jeter votre platine à terre) et deux ballades un peu fades (« Sister moon », « the secret marriage ») et la coupe est pleine. Cependant il faut noter que la seconde partie de l’album est en partie sauvée par la reprise de Hendrix « Little wing » et le superbe solo de Gil Evans. Bref, vous l’aurez compris, cet album est pour moi celui à éviter. Deux étoiles…pas plus.


Mercury Falling
Mercury Falling
Prix : EUR 11,99

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très guitare !!, 7 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mercury Falling (CD)
Que les fans me pardonnent mais pour moi cet album est le meilleur après "Soul cages". Sting laisse enfin toute sa place à la guitare dans un de ses albums et pour moi le résultat est incroyable. Vous pourriez en douter mais le feeling est au rendez vous. Les compositions sont plus directes , plus pop et donc moins jazz qu'à l'accoutumée ce qui les rend plus accessibles. Par contre les cuivres eux n'ont pas disparu, ce qui nous vaut quelques titres soul (« All four seasons ») et un « Twenty five to midnight » qui aurait pu s'intégrer parfaitement au répertoire de Phil Collins. De plus il n'hésite pas à verser dans la country à grand renfort d'harmonicas avec « I'm so happy ... » et « Lithium sunset » (sorte de ballade pour cow-boy solitaire), ainsi que dans une bossa jazzy comme « La belle dame sans regrets » (chanté en Français s'il vous plaît). En résumé, qu'elle soit acoustique ou électrique, la guitare montre qu'elle tient toute sa place dans l'univers musical de Sting...et qu'elle lui permet de toucher un public toujours plus large...J'ai été enthousiasmé par cet album. Vous le serez également !!


Ten Summoner's Tales
Ten Summoner's Tales
Prix : EUR 11,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Essai transformé !, 7 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ten Summoner's Tales (CD)
Après “The soul cages” archétype de l’album parfait, on se demandait si Sting aurait la courage de s’atteler à un nouvel album. Et bien oui et force est de constater que le bonhomme à des choses à dires et à faire entendre. Outre les hits « If I ever lose … » et « Fields of gold », Sting élargit encore plus sa palette musicale… country sur « Love is stronger than justice », soul sur « Nothing but me » et « Heavy cloud, no rain », swing sur « She’s too good for me » et toujours cette pop jazzy qui fait recette et qui l’emmène au sommet de sa gloire. A noter l’utilisation intensive (mais pas abusive) de cuivres et d’un orgue au son magnifique très années ’70. Même s’il n’égale pas son prédécesseur, cet album est bon… un point c’est tout !!


The Soul Cages
The Soul Cages
Prix : EUR 11,99

4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La grande classe !!, 7 mai 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Soul Cages (CD)
Quelle remise en question salutaire pour le bonhomme !! A croire que toute l'inspiration qui lui avait manquée sur l'album précédent (Nothing like the sun) est contenue dans celui-ci. Pour moi il s'agit tout simplement de l'album indispensable de Sting. Un album empli de maturité, de musicalité, d'une richesse instrumentale phénoménale. Les compositions sont imparables et bien servies par une production brillante (écoutez « Soul cages », « Mad about you » et « All this time »). Oui je suis dithyrambique mais cet album est l'archétype de ceux qui vous emplissent d'un sentiment de plénitude musicale... Jetez vous dessus, il n'y a absolument rien à jeter dans cette pop matinée de jazz que nous offre Monsieur Sting (respect !!).


It'S A Shame About Ray
It'S A Shame About Ray
Prix : EUR 8,83

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Jouissif !!, 1 février 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : It'S A Shame About Ray (CD)
Un peu moins de 30 minutes de pop-rock simple, directe, mélodique ! Un vrai petit bijou !! C'est tellement bon que c'est trop court !!


Seventh Seal
Seventh Seal
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 33,94

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Sans dessus-dessous !!, 1 février 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Seventh Seal (CD)
Ce groupe suédois est désopilant ! Sur un même album, ils sont capables de vous exécuter un morceau trash rapide ("Child of time", "Shadow empire") ou bien des power-ballades superbes ("Moonlight night" et "As far as i can go"), le tout entrecoupé de power-métal voire de doom ("the seventh seal", "The boon he gives"). Bref un monde musical très hétéroclythe ! Le son des guitares est très mat, archi saturé. Pour moi, la seule faille concerne le chant qui révèle parfois quelques limites. Pas un chef d'oeuvre mais globalement un bon album !!


Toto IV
Toto IV
Prix : EUR 6,99

3 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Molasson !!, 30 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Toto IV (CD)
Il est vrai que si cet album est le plus connu et celui qui s'est le mieux vendu, il n'en est pas pour autant le meilleur ! Certes les tubes « Rosanna », « I won't hold you back » et surtout « Africa » sont à la hauteur de la réputation du groupe de même que le très rock « Afraid of love » mais le reste ne suit pas forcément et certains titres sont dispensables. C'est assez mou, sans grande inspiration. Toto a certainement cédé pour un temps aux sirènes de la musique à succès en reniant quelque peu son style originel. Dommage !!


Bataclan 89
Bataclan 89
Proposé par roundMediaFR
Prix : EUR 8,82

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Mi figue, mi raisin !!, 30 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bataclan 89 (CD)
Pour moi, cet album se divise en deux parties. Les 7 premiers titres peu connus, assez moyens et à oublier. Par contre les dix suivants sont des classiques : « Ambalaba », « Les jours meilleurs », « San Francisco », « Né quelque part », « Mon frère » et « Education sentimentale » ainsi que le titre emprunté à Jonasz « Ma brave dame ». Mais pour moi, le titre phare de ce live est « La chanson des vieux amants », de Jacques Brel dépoussiérée et reprise à merveille ! 3 étoiles rien que pour les dix derniers titres !


Power Plant
Power Plant

1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Très très moyen !!, 28 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Power Plant (CD)
Non pas que cet album soit franchement mauvais mais il témoigne d’un manque criant d’originalité et de renouveau du groupe. Hansen reste plus que jamais dans ses plans éculés, les tempos n’évoluent pas du début à la fin et les titres sonnent comme du déjà vu ! Si vous ajoutez à cela une reprise de « It’s a sin » des Pet Shop Boys qui aurait pu être intéressante mais qui est plate et molle au possible et un « Heavy Metal Universe » digne de Manowar mais sans la puissance nécessaire et vous comprendrez aisément que cet album n’est certainement pas le meilleur du groupe. Je qualifierai cet album d’ « autoroute musicale ». Jetez vous plutôt sur ses deux prédécesseurs !


Somewhere Out In Space
Somewhere Out In Space

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une bonne suite à "Land of the free" !, 28 octobre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Somewhere Out In Space (CD)
Même s’il n’atteint pas les sommets de son prédécesseur, cet album est très solide et mérite que l’on s’y attarde. Le thème central est l’espace traîté ici à la façon de Star Trek ou Star Wars (un peu comme dans le projet parallèle de Hansen « Iron Savior »). La plupart des titres sont de véritables perles même si l’on peut regretter que cet album soit moins varié et moins heavy que « Land… », peut-être est-ce dû au changement de line-up puisque l’ancien bassiste (Jan Rubach) participait de façon non négligeable à l’écriture. Vous vous laisserez tout de même facilement tenter en écoutant « Somewhere out in space », « Valley of the kings » ou encore « Guardians of mankind ». Bref un très bon album de speed métal.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8