Profil de Coke_Babies > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Coke_Babies
Classement des meilleurs critiques: 17.871
Votes utiles : 525

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Coke_Babies "coke_babies" (Bordeaux)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
pixel
La tête en arrière
La tête en arrière
Prix : EUR 6,49

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 un pas en arrière, 14 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : La tête en arrière (CD)
pour moi ce 2è album n'est pas à la hauteur du premier. bien sur "la vie presque" transpire ses influences, reste parfois un peu timide, cette voix chuchotante ne prend pas trop (assez ?) de place, mais j'y ai indéniablement trouvé de la personnalité, du charisme, du coeur.
"la tête en arrière est plus rock". c'est le grand mot. d'accord c'est indéniable. il est aussi à mon sens beaucoup moins inspiré. où sont passées toutes ces phases des premiers morceaux qui nous faisaient planer, qui habillaient si bien les textes, qui nous faisaient connaitre plusieurs couleurs sur un même thème et montraient déjà une belle maturité ? la formation n'est plus la même, et ça s'entend !
résolument rock ? en tout cas résolument dépouillé. il me semble que beaucoup de choses ont été sacrifiées à ce sacrosaint "côté rock". et ces choses-là malheureusement, constituaient pour une bonne part la beauté des morceaux.
ce qui m'a fâché avec luke, c'est un de leurs derniers concerts. une voix "à la cantat", des compos "à la mano negra", des textes "à la léo ferré" etc. les influences sont dignes, mais il sera temps de voler de ses propres ailes. à mon avis ce 2è opus ne met pas que la tête, mais aussi un pied en arrière. je reste sur "la vie presque", tout y est plus fin : qui dit que la finesse n'appartient pas aussi, après tout, au monde du rock ?


Vivadixiesubmarinetransmissionplot
Vivadixiesubmarinetransmissionplot
Prix : EUR 10,00

17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 sad and beautiful world, 26 mars 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vivadixiesubmarinetransmissionplot (CD)
Objet musical non indentifié, ce premier album de sparklehorse est sublime. Dans le genre très tranquille, et pourtant très caustique, esquif paisible sur l'eau, mais avec des canons à bord. Et comme il n'est pas trop loin de nos cotes, on le voit passer, on le regarde avancer, on s'en étonne. Avec son chargement de fruits inconnus, son or et ses épices, ses fusils dissimulés sous de longs pans de soie. Qui l'aurait cru, en voyant le pavillon de croisière flotter sur le grand mât ?
Vivadixiesubmarinetransmissionplot me fait penser à certains livres. Des livres que je reviens ouvrir régulièrement, dont je ne me lasse jamais et que je retrouve toujours, avec les merveilleux passages qui m'ont ému, avec leurs questions plus que leurs réponses, qui me parlent de la même façon, à moi qui ait pourtant changé. Je ne pense pas à eux très souvent, mais je suis rassuré qu'ils existent. Je suis rassuré qu'il y ait sparklehorse, cette petite voile sur les eaux de ce monde. Pour moi ce que retrace ce disque est bien plus vaste et profond que sa seule façade mélancolique.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 12, 2010 4:06 PM CET


Folklore
Folklore
Prix : EUR 12,99

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "mystique à l'état sauvage", 26 mars 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Folklore (CD)
Ah ! Comment oublier Secret South ? Car je suis bien d'accord avec ceux qui disent qu'il y avait là un chef-d'oeuvre. Aux premières écoutes, Folklore m'a désorienté, je dirais presque même qu'il m'a déçu. Je croyais ne pas y retrouver ce souffle, LE soufle, unique entre tous, des musiques de 16 horsepower. Sur scène, c'est un peu comme si le territoire américain - je parle de celui, sauvage, des premiers pionniers, des découvreurs du nouveau monde ; je parle de celui qui a plus domestiqué l'homme qu'il ne l'a été par lui - était là avec David Eugene Edwards. C'est le chanteur le plus charismatique que j'aie jamais vu. Même Thom Yorke, même Anton Newcombe, même Tom Barman, ne sont pas aussi captatifs que ce gars-là. Certains ont dit à juste titre qu'il prêchait sa musique plus qu'il ne la chantait. Tout son vécu chante, ou prêche, avec lui, dans cette voix sublime.
Folklore, littéralement, c'est le "trésor du peuple". C'est le sens de la balade de 16 horsepower au travers des décennies et des classiques folk ou country que l'on a oublié. Influences qu'ils partagent, ainsi que quelqu'un l'a souligné, avec le groupe noir désir dont ils sont très proches. Si je vous dis que Folklore est l'une des oeuvres les plus à contre-courant que la musique américaine ait produit, si je vous dis, en ces heures de collectivisme et de bonne humeur affecté, que c'est une musique sombre et que l'on écoutera jamais mieux que seul, si je vous dis que c'est de la musique qui parle à l'âme, est-ce assez ?
Comme cela se passe avec certaines oeuvres, il y a des disques où tout était déjà là, mais qui attendent que l'auditeur ait la maturité suffisante pour être apte à tout reconnaître. Qui laissent à celui qui écoute le temps d'arriver à ce point où il aura une juste vue de l'ensemble. Il est des albums qui vous attendent. J'en connais peu. Folklore est de ceux-là.


From Here To There
From Here To There
Prix : EUR 6,99

3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 une pause sur le chemin, 26 mars 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : From Here To There (CD)
Incontestablement, les gars de girls in hawai sont plus brillants sur scène qu'en studio. Du moins ce premier album est-il sorti avant qu'ils ne se lancent dans des centaines de dates à travers l'europe, et acquièrent une vivacité et une énergie plutôt absentes de leur opus. Ils font enfin durer en concert ces fins de chansons qu'ils vous coupent sur l'album, au moment exact où l'on se sent emporté. Mais il y a fort à parier que le prochain saura mettre à profit ces longs mois de tournée.
De là à les comparer à dEUS, n'exagérons rien, on est encore loin de leur rock flambant et survolté. "From here to there" est un album mélancolique, à conseiller à ceux qui aiment rêvasser, se laisser porter par quelques douces chansons, et j'avoue qu'elles sont pour la plupart plutôt réussies. Si votre domaine est plutôt l'action, cet album restera une pause agréable mais pas encore une demeure. A suivre...


Absolution
Absolution

11 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Muse, trop muse., 27 avril 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Absolution (CD)
Showbiz m'avait enchanté. Du talent et de belles chansons. Origin persistait, on sentait quelque mal à se renouveler, mais citizen erased ou micro cuts - qui sont pour moi de grands moments de cet album, m'ont procuré de bonnes sensations musicales. Le tournant du 2è album n'est jamais facile à négocier.
Absolution m'aura définitivement fâché avec muse. Trop prévisible, trop braillard - il serait temps de passer la crise d'adolescence -, trop lassant, tout laisse la même impression : un goût de déjà-vu. Alors oui, certainement, depuis le temps ils commencent à maîtriser la formule, mais il n'y a absolument rien de neuf, pas de prise de risque, tout est trop facile à mon goût. On est très loin des remises en question de radiohead, du rock lâché de dEUS, du souffle et de la maturité de sixteen horsepower. Sans renier le fait que ce sont des gars très très doués.
L'autre surprise, ce sont les paroles. Bellamy passe peut-être 8h par jour sur sa gratte, autant sur son piano - technique, technique quand tu nous tient : c'est pas un album, c'est un manuel ! - mais quel temps reste-t-il alors pour écrire des paroles ?? Peut-être 5mn dans le bus avant d'aller au studio... Ceci n'est que mon avis, bien sûr. Mais après tout, tant que ça gueule, les paroles importent peu.
Si vous ne connaissez pas muse, ça reste un album correct, ça vaut certainement plus que 2 sur 5. Mais j'attendais tellement plus de leur part...


Placebo
Placebo
Prix : EUR 12,00

6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 grand art, 10 novembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Placebo (CD)
pour moi aussi cet album est le meilleur de placebo, meilleur même que sleeping with ghost qui est très réussi pourtant. l'inspiration qu'ils eurent dessus me semble unique, je trouve qu'ils n'ont jamais retrouvé la même diversité entre les morceaux dans les albums précédents. à mon avis, cela doit aussi énormément au batteur qui n'est pas celui des autres albums, et on se demande pourquoi ils ne l'ont pas gardé. c'est un des meilleurs batteurs que j'ai jamais écouté et je crois que la façon dont sonne cet album doit beaucoup à son jeu incomparable et vraiment génial. si vous avez connu placebo par un autre opus que celui-ci, et que vous avez accroché, achetez-le c'est vraiment du très très bon.


Cago
Cago
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 26,86

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 losing the lost, 26 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cago (CD)
Si vous pouvez, allez écouter la première piste. Juste la première piste, et même la première minute suffira. N'allez pas plus loin : tout l'album est sur cette touche, si vous n'aimez pas, passez votre chemin.
Encore un groupe où l'on retrouve le génial Rudy Trouvé à la guitare, sur des compositions du chanteur Daan que je trouve superbes. Une voix posée et douce, de très belles paroles, une musique travaillée sous ses airs pop. Un peu plus édulcorée aussi, plus tranquille et soignée. Magnifique.


In A Service Station
In A Service Station
Proposé par dodax-online-fr
Prix : EUR 15,28

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Lost treasure, 26 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : In A Service Station (CD)
Voici un bijou comme vous en rencontrerez très rarement, d'autant plus qu'il ne doit plus rester beaucoup de copies des albums de ce groupe, leur label Heavenhotel ne les distribuant plus. "In a sevice station" est leur 3è album, (...) celui-ci est le plus accessible, tant leur musique est unique et déjantée. Kiss my Jazz est un collectif regroupant Rudy Trouvé, le magnifique guitariste qui a participé à dEUS, Dead Man Ray, Gore Slut et encore 3 ou 4 autres groupes ! (...)BR>Le style fait parfois penser à dEUS, voire même plus éclaté encore sur certains morceaux, mais ils vont plus loin que leurs influnces multiples et variées, en passant par le jazz, le rock, la pop, le punk ou la ballade, ce qui donne des morceaux très bigarrés mais passionnants. Et c'est l'un des grands points de cet album : il a une fraîcheur à l'épreuve du temps, dans 10 ans les morceaux n'auront rien perdu pour vous de leur charme, de leur intérêt, de ce qui vous avait séduit la première fois.
Les morceaux sont enregistrés en prise live, avec 2 ou 3 micros, ce qui donne un aspect très vivant et feutré aux chansons, et aussi permet des moments que l'on sent de pure improvisation. Certains sont tout à fait brûlants, on a l'impression qu'ils ont été écrits quelques minutes auparavant ! Ils ont une fraîcheur fascinante.
Un album sublime à mon sens. (...) Et parce que c'est un album, un vrai de vrai, ce ne sera pas à la première écoute qu'il vous dévoilera son coffre et sa teneur.


Absolution
Absolution
Proposé par momox fr
Prix : EUR 4,12

9 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 muse, trop muse, 19 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Absolution (CD)
Showbiz m'avait enchanté. Je me disais, un peu opportuniste, mais soyons honnête, y'avait du talent et de belles chansons. Origin persistait, on sentait le mal à se renouveler, malgré citizen erased et micro cuts qui sont à mons sens les grands moments de l'album au niveau créatif, le reste misait sur du re-showbiz. Pardonnable, le tournant du 2è album n'est jamais facile.
Absolution m'aura définitivement fâché avec muse. A moins qu'ils ne se remettent sérieusement en question, j'arrêterai de les suivre. Trop prévisible, trop braillard - il serait temps de passer la crise d'adolescence -, trop lassant, tout laisse la même impression : un goût de déjà-vu. Alors oui, certainement, depuis le temps ils commencent à maîtriser la formule, mais il n'y a absolument rien de neuf, pas de prise de risque, tout est trop facile à mon goût. Je laisserai absolution à ceux qui aiment, et retournerai vers placebo : tant qu'à être barré, autant que ce soit pour de bon.
L'autre surprise, c'est au niveau des paroles. Bellamy passe peut-être 8h par jour sur sa gratte, autant sur son piano - technique, technique quand tu nous tient : c'est pas un album, c'est un manuel ! - mais alors quel temps reste-t-il pour écrire des paroles ?? Peut-être 5mn dans le bus avant d'aller au studio... Je les trouve vraiment plus pauvres que jamais, et cette dimension de l'écriture leur manqua toujours selon moi. Mais après tout, tant que ça gueule, les paroles on s'en fout.
Si vous ne connaissez pas muse, ça reste un album correct, ça vaut certainement plus que 2 sur 5. Mais j'attendais tellement plus de leur part... Tout ceci n'est que mon avis.


In A Bar Under The Sea
In A Bar Under The Sea
Prix : EUR 13,71

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 rock'n roll is here to stay, 19 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : In A Bar Under The Sea (CD)
Du grand dEUS, c'est un pléonasme. A mon sens cet album est moins déjanté que le premier, un peu plus accessible, mais du coup aussi plus pop, tout simplement sublime. Contrairement à ce que dit une autre critique, je trouve que tout commence parfaitement bien avec ce "i don't mind whatever happens" qui donne le ton de l'album, c très pertinent de l'avoir placé ici.
Fell off the floor est magnifique, dans la lignée de suds and soda dans la manière de chanter, quant aux paroles elles sont toujours aussi excellentes. Si vous connaissez et aimez WCS, on est déjà reparti sur la même formule du rock si personnel de dEUS, dès ce 2è morceaux, c'est du grand art.
Après, pourquoi s'attarder avec des mots : c'est un défilé de perles, de bijoux, travaillés à l'extrême, ce qui fait que vous ne vous lasserez jamais de cet album, y'a toujours quelque chose qui viendra vous surprendre. Les chansons sont bien différentes et retracent des atmosphères et des états d'âme divers, mais toujours avec brio. Pour moi le plus grand moment est la piste 13, à partir de là vous saurez que vous avez dans les mains quelque chose de génial, de rare, de précieux, d'un groupe si proche de nous. Rock on !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6