Profil de Marianne > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Marianne
Classement des meilleurs critiques: 5.030
Votes utiles : 118

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Marianne

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Edie
Edie
par Jean Stein
Edition : Broché
Prix : EUR 20,30

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Ombres et lumières, 2 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Edie (Broché)
J'ai lu cette biographie après avoir fugitivement plongé dans l'univers du New-York Warholien de la fin des années 60 par le biais de "Just Kids", le bouquin de Patti Smith. Une silhouette se dessinait en filigrane des lieux et univers cités, de la Factory à Max's en passant par le Chelsea Hotel ; celle, longiligne et platinée, déjantée, adorable, d'Edie. Une personnalité qui semblait fasciner autant que déchaîner les pires inimités. En tous les cas, elle semblait ne laisser personne indifférent.

Ce livre est le fruit de la collecte de tous les témoignages des acteurs de la courte vie de la Superstar ; sa famille, ses brefs amis de défonce, ses mentors, son éphémère mari, ses rivales et consoeurs (Nico, Vita), les spectateurs de sa fulgurante ascension (Patti Smith, Truman Capote) ; des témoignages également d'Edie elle-même, tirées de la bande-son de son dernier film Ciao! Manhattan, ainsi que quelques vestiges des pensées d'Andy Warhol himself. En prime, de nombreuses photos de la jeune femme, témoignages glaçants de ses excès, de ses mutations, néanmoins toujours illuminées de son immortel sourire.

Au final, quand on referme le bouquin, le mystère demeure ; qui était Edie ? Pourquoi cette course échevelée vers l'autodestruction ? Comment démêler le vrai du faux dans ses affirmations et celles de son entourage, quelle part de mensonge et de sincérité dans ses appels à l'aide gorgés d'amphé ou de vodka ? Il en reste que ce livre est le miroir d'une époque, le témoin d'une génération et d'un style de vie qu'incarnait la mystérieuse et fascinante Edie. Drogues, alcool, baises désespérées et effrénées, argent dilapidé, superstars sans lendemain manipulées et balancées sur le devant de la scène par un Andy Warhol ambigu et détestable, les rejetant ensuite sans sourciller dans les limbes d'une vie ratée entièrement dévolue à la rancœur et la défonce.
A nous finalement d'en tirer nos propres conclusions.


Rock, coffret 3 volumes : I Need More - Paradoxia, journal d'une prédatrice - Et l'âne vit l'ange
Rock, coffret 3 volumes : I Need More - Paradoxia, journal d'une prédatrice - Et l'âne vit l'ange
par Iggy Pop
Edition : Belle reliure
Prix : EUR 11,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Coffret inégal mais prix sympathique, 26 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Fans de rock, l'occasion est trop bonne ; trois livres pour un prix tout à fait abordable. Les trois ouvrages sont néanmoins très différents, et ne satisferont donc pas forcément à tous les goûts de manière unilatérale.

Le bouquin de Lydia Lunch n'est plus à présenter, c'est une autobiographie ciblée non pas sur sa carrière d'artiste mais réellement, comme l'indique le titre, sur sa carrière de prédatrice. Plongée dérangeante et glauque dans le New-York paumé des années 70, où drogues dures, mendicité, prositution et arnaques en tous genres tiennent le haut du pavé. Lydia, dans son style cru non dénué de poésie et d'auto-dérision, y raconte sans complaisance sa traque acharnée des hommes, de tous les hommes, pour effacer ou plutôt lacérer les fantômes de son passé. Il s'agit plus là d'une série d'anecdotes que d'un récit réel ; pas de début ni de fin, pas de conclusion. Simplement une accumulation de faits, tous plus sordides les uns que les autres.

Pour ce qui est d'Iggy Pop, quand je vois le prix du bouquin vendu seul (20 euros pour 150 pages !) je me pose des questions... L'autobiographie est extrêmement courte, décousue, laisse vraiment sur sa faim. On apprend des choses tout de même sur le chanteur barré, mais rien de vraiment percutant, comparé à une autobio comme White Line Fever de Lemmy, ou The Dirt de Mötley Crüe par exemple qui permettent vraiment d'entrer dans les arcanes du groupe. Mais bon, vu le nombre de pages, on pouvait pas faire des miracles... Il s'agit plus, une fois encore, d'une série d'anecdotes couchées sur papier, sans chronologie ou lien direct les unes avec les autres. Le charme principal du livre vient probablement du fait que la retrancription est fidèle à la façon de parler d'Iggy Pop, même si la traduction dénature forcément un peu de cette spontanéité. J'ai été contente de lire cette petite autobiographie, mais je ne l'aurais pas achetée indépendamment du coffret.

Quant à Nick Cave... Il s'agit là du premier roman de l'artiste, sur les thèmes du sectarisme, de la torture, de l'alcoolisme, de la solitude et de la violence. Pas du tout mon genre, mais ça peut être une curiosité à acquérir (et apprecier) pour les fans.


Confessions d'une groupie
Confessions d'une groupie
par Pamela Des Barres
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 I wish I was with the band !, 26 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Confessions d'une groupie (Broché)
Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais, toutes mes condoléances. Vous ratez quelque chose, puisqu'aucun éditeur n'a eu l'idée intelligente de redistribuer ce livre dans la si suave langue de Molière (pourtant, le rock'n'roll est vendeur !) Pour les autres et ceux qui voudraient tenter l'expérience (mon niveau n'est pas transcendantal et mis à part l'argot, je m'en suis sortie), apprêtez-vous à plonger dans l'un des récits les plus immersifs, vivants, déjantés, qu'il m'ait été donné de lire sur le sujet.
Les sixties et seventies balancent ici tout le kaléidoscope des fantasmes qu'elles véhiculent ; sexe libre, fêtes sans fin, drogues psychédéliques, rockstars accessibles, parures folles et cette effervescence inimitable qui semblaient parcourir les rues de la côte ouest durant cette période en suspension dans le temps.
Vous refermez le livre de Miss Pam, vous regardez autour de vous et... vous maudissez le destin. Il y a 45 ans de ça, à 9000 kilomètres d'ici, vous vous seriez incrustée tranquillement à une fête de Frank Zappa et auriez terminée nounou de ses enfants ; vous vous seriez retrouvée assise dans une voiture en compagnie de Jim Morrison, ou sur un parking avec Mick Jagger. Vous auriez vu votre copine embrasser Alice Cooper, vous auriez flirté (et plus si affinités) avec un Beatles ou un membre de Led Zepp, vous regarderiez les plus grandes stars de votre époque défiler sur Sunset Strip, et vous formeriez un groupe complètement barré avec vos amies.
Et bah non, raté. En attendant, il vous reste le fabuleux livre de Pam pour faire durer le rêve un peu plus longtemps ! Définitivement l'un de mes récits préférés sur le sujet !


coffret fin du monde 4 DVD : 2012 Ice Age + Humanity's End + Sinking Of Japan + Las days of Los Angeles
coffret fin du monde 4 DVD : 2012 Ice Age + Humanity's End + Sinking Of Japan + Las days of Los Angeles
DVD ~ Patrick Labyorteaux
Prix : EUR 9,99

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Du pur nanard !!!, 1 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Attention ; si vous ne connaissez pas la boîte de distribution Asylum, que vous détestez les nanards, que les effets spéciaux supers pourris ne vous font pas rire, que les jeux d'acteur dignes d'une kermesse d'école primaire vous donnent de l'urticaire, n'achetez pas ce coffret !
J'aurais voulu mettre 5 étoiles à ce chef-d'oeuvre de nullité en puissance, mais par égard pour ceux qui verraient simplement un bon nombre d'étoiles et achéteraient sans lire le commentaire, je me vois obligée de réduire ce nombre à un.

Du gros nanard en puissance, donc. Cette boite de prod est connue pour ses pompages éhontés des blockbusters du moment, et déjà que dans ce registre ça ne vole pas très haut, passé encore par la moulinette Asylum, ça envoie du très très lourd. Incohérences à tout va, effets spéciaux vomitifs du niveau d'un copié-collé sur paint, dialogues aussi palpitants qu'une autobiographie de Loana, acteurs au charisme d'huître, tout y est pour réussir le plus parfait film pourri de l'année, celui que vous allez regarder avec vos copains autour d'un pack de bière en vous fendant la gueule.

Perso j'ai acheté ce coffret pour faire un cadeau de noël second degré à quelqu'un, et l'effet a été réussi ! Si vous pensiez donc tomber sur de véritables films catastrophes qui font peur, je n'aurais qu'une chose à dire : fuyez, pauvres fous !!! Quoi que pour une somme aussi dérisoire, ça vaille franchement le détour. Je tiens quand même à préciser que le film "Siking of Japan" est tout à fait correct (bien que les doublures des voix soient insipides, comme souvent, et que la bande-son donnerait des somnolences à un hyper-actif sous antiasthéniques), c'est un film Japonais qui a été récompensé d'un prix au festival international du film de Hong Kong dans la catégorie "meilleurs effets spéciaux". Asylum l'a simplement fait distribuer en France.

Pour le reste, au programme : des glaciers qui avancent tout seul en déstruisant tout sur leur passage, des gens qui gèlent sur place et deviennent tout bleu tellement il fait froid (alors que les héros se promènent sans écharpe avec juste un t-shirt sous leur veste en cuir), des kill-bill leader price qui trucident des extra-terrestre au sabre, des poulpes géants en image de synthèse game-boy qui attaquent des soldats dotés d'armes en plastique, un vaisseau spatial tout moche qui fait de l'humour, des méchants extra-terrestres peints en bleu avec des tuyaux en plastoque pour faire genre super inter-galactique... Bref, si vous aimez le nanard, foncez !!!!!!!!!!!!


Le monde extraordinaire des druides : Origines et histoires, les cérémonies et les pouvoirs druidiques
Le monde extraordinaire des druides : Origines et histoires, les cérémonies et les pouvoirs druidiques
par Run Futthark
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Fantaisiste et pompeux, 30 août 2012
Ouvrage de complaisance qui ne prend même pas la peine de citer ses sources, et pour cause... Fustigeant allégrement au détour des pages les universitaires qui certainement dénigrent son travail (on se demande bien pourquoi), l'auteur, très influencé par ses croyances personnelles, n'offre au final rien de bien sérieux, et présente comme sources sûres des faits jamais prouvés jusqu'à présent par des recherches fiables quelconque, sinon les romans de Marion Zimmer Bradley ou autres influences wiccanes flirtant avec la fantasy qu'il semble trouver très à son goût. Je suis déçue par cet achat. Rien que le pseudo bien new-age de l'auteur aurait du me mettre la puce à l'oreille. Rien à voir avec l'autre livre de la même édition sur le chamanisme, et qui lui compile avec beaucoup d'intelligence les travaux sérieux dirigés jusqu'à lors sur le sujet !
Pour moi, c'est le genre de bouquins à classer comme "dangereux", car ils assènent avec aplomb des théories des plus fumeuses qui peuvent être prises, par un lecteur non averti et novice en la matière, comme pertinentes. L'auteur ferait mieux de se rendre chez les universitaires qu'il déteste tant pour prendre quelques leçons sur l'art et la manière d'utiliser les sources, c'est beaucoup trop facile d'écrire un livre "d'histoire" en y recrachant juste les deux trois inepties qu'on a lu à gauche à droite sur le sujet, et d'autant plus ridicule et présomptueux quand l'on sait que des personnes consacrent leur vie à ce genre de recherches qui demandent un temps et un investissement intellectuel des plus conséquents.


Enfants trouvés, enfants ouvriers : 17è - 19è siècle
Enfants trouvés, enfants ouvriers : 17è - 19è siècle
par Sandrin Jean
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Atterrant, 10 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enfants trouvés, enfants ouvriers : 17è - 19è siècle (Broché)
Franchement, je recommande fort la lecture de ce petit ouvrage très bien rédigé qui se parcourt comme un roman, sombre certes, mais non moins intéressant et poignant. Jean Sandrin se focalise surtout sur les petits ouvriers du XIXe siècle, une réalité qui fait froid dans le dos et qui est restituée ici dans ses moindres détails. J'ai appris énormement de choses sur la période, et les nombreux extraits d'archives et gravures qui accompagnent les chapitres, très clairs et concis, sont un plus non négligeable. A lire d'urgence pour éclairer un côté très sombre de ce siècle, que l'on se représente souvent uniquement sous l'angle de la bourgeoisie ou des fastes mondains du Second Empire.


Hanna et ses filles
Hanna et ses filles
par Marianne Fredriksson
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une émouvante chronique, 2 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hanna et ses filles (Broché)
Je viens tout juste de terminer ce roman qui m'a beaucoup remué. D'habitude, je n'aime pas spécialement ce type d'écriture, un brin sèche, distante, à la poésie un peu froide. Finalement, cette chronique familiale m'a tellement tenue en haleine que je l'ai terminée en deux jours.
L'auteure relate la destinée de trois femmes à travers trois générations, de la Suède du XIXème siècle finissant à celle des années 1980. Outre l'aspect historique réellement passionnant (surtout en ce qui concerne Hanna, la première des héroïnes, petite paysanne primitive et farouche), nous entrons dans une véritable introspection, une profonde réflexion sur la place de la femme à travers les âges, sa relation à l'amour, la progression de ses velléités d'indépendance et sa relation aux autres, à travers à la fois son vécu, les caractéristiques de son époque, mais surtout cette nature intrinsèque inhérente à chaque femme. Le plus passionnant dans cette chronique, c'est véritablement, à mon sens, ce lien intergénérationnel qui persiste entre chaque héroïnes malgré les distances, rancœurs et incompréhensions, et qui peut faire écho à toutes celles qui, comme moi, viennent d'une famille résolument matriarcale.
Un moment de lecture très agréable donc, enrichissant, émouvant, et qui peut donc porter à la réflexion. (Même si je trouve que la première moitié du livre est plus intéressante que la seconde, et qu'un élément de la fin reste assez obscur)

Juste pour préciser par rapport au commentaire précédent : je pense que les moments où l'auteure passe du "Je" au "elle" ou "il" de manière assez impromptue viennent d'une caractéristique de la langue suédoise (visiblement, quand on s'adresse à une personne, on peut le faire en lui parlant à la troisième personne du singulier) En tout cas, pour ma part, ça ne m'a pas du tout dérangé !


Les Secrets de l'aura
Les Secrets de l'aura
par T Lobsang Rampa
Edition : Broché
Prix : EUR 5,00

58 internautes sur 61 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Un ramassis d'inepties, 14 février 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Secrets de l'aura (Broché)
Franchement, du grand n'importe quoi. L'auteur est d'une pédanterie à couper le souffle. Au bout de quelques chapitres, à force de devoir subir continuellement ses jugements de valeurs et ses railleries, on comprend que l'on a affaire à un imposteur de la plus belle espèce, impression vite confirmée par quelques recherches sur internet. Quelques unes de ses plus intelligentes remarques : "on voit tout de suite à la couleur de leur aura que les clochards et les alcooliques sont des ratés". "Les femmes seraient de bonnes voyantes si seulement elles apprenaient à se taire." Et le must du must reservé pour la fin du livre : un chapitre entier consacré à déglinguer les végétariens, fait quand même étrange pour un prétendu bouddhiste. A la rigueur, si cela avait été fait avec respect et une argumentation intelligente, je veux bien. Mais non, il faut tout de suite mépriser, insulter, railler. Le pire survient quand ce menteur éhonté nous déclare "si comme moi vous connaissiez des anthropophages, vous sauriez que la viande des noirs et plus tendre que celle des blancs." ?????? NON MAIS SERIEUSEMENT !!! On touche vraiment des sommets de bêtise là !
Un conseil : laissez ce mythomane égocentrique à ses amis cannibales et dirigez-vous vers des ouvrages qui auront réellement quelque chose à vous apprendre ! J'ai honte d'avoir acheté ce bouquin et ainsi encore enrichi ce mystificateur !
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 17, 2014 4:36 AM MEST


Lorsque la nature parlait aux Egyptiens
Lorsque la nature parlait aux Egyptiens
par Christiane Desroches Noblecourt
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très prenant, 13 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lorsque la nature parlait aux Egyptiens (Broché)
Même si on aimerait souvent que l'auteur creuse plus ses analyses (à peine 150 pages de lecture) ses décryptages sont passionnants ! On entre vraiment dans la mentalité ésotérique égyptienne, à travers surtout cette quête de renaissance solaire inhérente à la fonction pharaonique. L'auteur (quand même conservatrice au musée du Louvre et professeur d'archéologie à l'école du même nom, donc pas n'importe quel charlatan comme on a l'habitude d'en trouver dès qu'il s'agit d'ésotérisme) nous entraîne dans un court mais très prenant voyage à travers l'iconographie égyptienne et sa symbolique, et mention spéciale pour le chapitre sur la grotte sacrée de la vallée des Reines, vraiment génial ! Cette étude est trés axée sur les figures d'Hator (La Grande Mère) et Isis, ainsi que sur les concepts vie-mort-renaissance, très largement illustrée, et donc se lisant encore plus facilement. Un livre accessible aussi bien aux novices qu'aux passionnés !


Recettes médiévales : 125 recettes de cuisine du Moyen Âge
Recettes médiévales : 125 recettes de cuisine du Moyen Âge
par Philippe Galmiche
Edition : Broché
Prix : EUR 12,00

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Se cultiver en cuisinant, 31 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Recettes médiévales : 125 recettes de cuisine du Moyen Âge (Broché)
Super petit bouquin de cuisine qui permet, en plus de réaliser diverses recettes faciles d'accès, de se cultiver ! De nombreuses explications sont en effet fournies au fil des pages, qu'il s'agisse des ingrédients, de la provenance des noms ou des secrets de fabrications médiévales. En tout cas, rien n'est oublié, des potages aux entrées, en passant par les desserts, les boissons et les plats de résistance. En prime, pour ceux qui comme moi ne sont pas de grands amateurs de viande, pas mal de recettes végétariennes ! Les ingrédients sont faciles à trouver, et tout est très facilement réalisable, même pour une nulle en cuisine dans mon genre. Et surtout : toutes ses recettes sont tirées d'ouvrages de chefs médiévaux, avec une sympathique petite biographie à chaque fois pour se remplir la tête en même temps que le ventre !


Page : 1 | 2