Profil de FMP thE mAd > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par FMP thE mAd
Classement des meilleurs critiques: 582.114
Votes utiles : 50

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
FMP thE mAd

Afficher :  
Page : 1
pixel
ASTIER ET ROLLIN POSENT LES BASES DE LA PENSÉE MODERNE
ASTIER ET ROLLIN POSENT LES BASES DE LA PENSÉE MODERNE
par Alexandre Astier
Edition : Broché

24 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Clichés, encore des clichés., 28 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : ASTIER ET ROLLIN POSENT LES BASES DE LA PENSÉE MODERNE (Broché)
Contrairement à ce que le titre laisse supposer, ce recueil est bel et bien à prendre au premier degré : Astier et Rollin livrent ici leurs pensées sur le thème de la transmission. Et il n'y a aucun humour la dedans. Ils parlent très sérieusement.
Soit.
A quel titre leur opinion vaut-elle plus que celle d'un autre ? Aucun. Simplement, ils sont connus, alors ils donnent leur avis et font un bouquin pour ça.
Admettons.

Malheureusement, ce n'est que leur avis. Le receuil n'est qu'une suite d'opinions, absolument pas étayées par quoi que ce soit. Ce qui décridibilise un peu tout.
Ce n'est pas parce qu'on est auteur à succès qu'on est compétent pour aborder un sujet qui ne touche pas sa spécialité.
C'est ce qui est navrant dans ce recueil : Astier et Rollin n'ont aucune connaissance précise des sujets qu'ils abordent. Ca ne les empêche pas d'asséner leurs opinions avec aplomb, sans doute convaincus que, parce qu'ils ont réussi dans un domaine, ils sont spécialistes de tout.
On pourrait se dire qu'après tout, ce ne sont pas les seuls à faire ça.

Sauf que là, c'est souvent particulièrement insultant, pédant et prétentieux.

Bref, autant j'apprécie leur travaux (je reste un fan de la série Kaamelott), autant ce bouquin est à fuir.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 25, 2012 12:36 AM MEST


Satriani, Joe - Live in Paris: I Just Wanna Rock
Satriani, Joe - Live in Paris: I Just Wanna Rock
DVD ~ Joe Satriani
Prix : EUR 6,99

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Quel gâchis, 24 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Satriani, Joe - Live in Paris: I Just Wanna Rock (DVD)
Grand fan de Joe, et n'ayant pu assister à sa tournée en France en 2008 du fait du peu de dates, j'attendais avec impatience ce DVD, censé restituer l'ambiance de l'un de ses meilleurs concerts.
Hélas, trois fois hélas, l'image saturée d'effets spéciaux ringards rend ce DVD complètement minable. On ne voit rien du jeu de Joe, même dans ses plus grands moments de bravoures (comme sur "The Mystical Potatoes"). Quel gâchis !
Pourtant, la playlist est irréprochable : beaucoup de morceaux de son dernier album, bien entendu, mais aussi quelques morceaux rarement joués en live ("Ghosts" ou "Time Machine" par exemple), et bien entendu toujours ses plus grands succès ("Surfing with the alien", "summer song"...). La playlist et la qualité du son justifient les 2 étoiles, malgré tout, mais franchement, mieux vaut acheter le double CD pour profiter de ce concert.


King : La biographie non-officielle de Martin Luther King Coffret 3 volumes
King : La biographie non-officielle de Martin Luther King Coffret 3 volumes
par Ho-Che Anderson
Edition : Relié
Prix : EUR 33,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Extrêmement déçu, 9 février 2009
Encensée par la critique, enfin par celles que j'ai pu lire en tout cas, cette BD m'intriguait. J'ai donc commencé à la lire, difficilement, pour finalement la laisser tomber en début de Tome 3.

L'histoire est intéressante, évidemment, puisque c'est celle de Martin Luther King, mais elle est extrêmement mal mise en scène à mon goût.

Les graphismes déjà, seulement en 2 couleurs, rendent parfois difficile l'identification d'un personnage d'une case à l'autre, ou d'une page à l'autre. Il est donc souvent pénible d'avoir à réfléchir 5 minutes pour faire le lien entre ce qu'on a vu la page précédente et celle qu'on est en train de lire. De même, certains dessins frôlent l'illisible. On se demande "euh c'est quoi ça ? Une main ? Ah non y a un oeil, et là ce sont des cheveux..."
Le style graphique est vraiment particulier (et en plus change parfois d'une page à l'autre !), et pour moi dessert vraiment la BD. Seule originalité vraiment bien trouvée : parfois de vraies photos des personnages s'intercalent dans la page, mais font quand même continuité avec les dessins précédents et suivants.

Pire que le dessin, la mise en page est complètement à l'ouest. On ne sait jamais dans quel ordre il faut lire les cases ou les phylactères. On commence à lire une bulle, avant de s'apercevoir que le dialogue n'a pas de sens parce qu'il fallait commencer par celle qui était en bas... Tous les codes de la BD sont chamboulés. Ca peut parfois donner du style, mais là c'est raté : le seul effet, c'est qu'on s'y perd. Le fait que les ellipses dans l'histoire soient nombreuses n'arrange rien.

Bref, pour moi c'est une BD ratée, comme rarement j'en ai vu (je n'ai pas réussi à la terminer). J'ai mis 1 étoile pour signaler que l'histoire racontée est évidemment passionnante, mais est complètement desservie par la réalisation.


Is There Love in Space ?
Is There Love in Space ?
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Raté, 19 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Is There Love in Space ? (CD)
Peu d'originalité dans cet album, les chansons s'enchainent sans qu'on en retienne quoi que ce soit. Un peu comme les musiques d'ascenseur quoi. Certes la technique est toujours là, mais Satriani sait être plus original et inspiré.
Un album a posséder pour les fans (j'en suis un), mais qu'on écoutera sans doute beaucoup moins que ses oeuvres les plus mythiques (en gros, tous les autres albums !).


Engines of Creation
Engines of Creation
Prix : EUR 8,67

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pourquoi tant de haine ?, 19 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Engines of Creation (CD)
Souvent décrié par les "puristes" parce que Joe a osé y mettre des sons de techno, cet album a au moins le mérite de ne pas laisser indifférent.
Et quand, finalement, on s'intéresse d'abord aux mélodies et aux chansons avant de s'intéresser à la technique, on découvre alors un album vraiment bien conçu, bien tourné, et franchement original. Joe prend le risque de déstabiliser ses auditeurs sur cet album. Et tant mieux ! Le résultat est malgré tout là, avec un univers sonore parfaitement aboutit et maitrisé. Et rien que pour "Clouds race across the sky", l'album mérite son pesant d'or. Sans doute l'une des chansons les plus magnifiques du maître.
Un album a écouter sans a priori afin d'en profiter pleinement.


Surfing with the Alien
Surfing with the Alien
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un exploit, 19 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Surfing with the Alien (CD)
Voilà l'album qui allait changer la face du rock, rien de moins : pour la première fois, un album de guitare purement instrumental était audible par d'autres gens que les fans absolus de guitare et de technique. Pourquoi ? tout simplement parce que Satriani a le génie de d'abord faire des mélodies, avant de faire des démonstrations techniques. Et là tout change : les airs sont sont jouissifs, les riffs endiablés, et la technique évidemment irréprochable, mais toujours en soutien.
Satriani signe ici l'album étalon que tous ceux qui viendront après lui essayeront d'égaler... Sans succès. Seul Satriani lui même réussira à faire mieux (avec Cristal Planet par exemple).


Patrick Rondat - Herve N'Kaoua
Patrick Rondat - Herve N'Kaoua

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Agréable à écouter, mais bon..., 21 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patrick Rondat - Herve N'Kaoua (CD)
Patrick Rondat avait déjà essayé des reprises de morceaux classiques à la guitare électrique. On pense notamment à sa reprise des 4 saisons de Vivaldi, dans Amphibia, qui était tout simplement fantastique.
Ce nouvel album, fait avec Hervé N'Kaoua, est donc une suite logique de cette idée : jouer des morceaux classiques en mélangeant instrument moderne et classique.
Alors, oui, le résultat est plutôt agréable à écouter, c'est indéniable. Et la technique est bien là. Le piano et la guitare s'accompagnent de fort belle manière.
Mais quoi ? Qu'est-ce qui ne va pas dans cet album ?
Tout simplement le choix des morceaux : ce sont des morceaux très connus, et on peut donc déplorer cette absence de prise de risque de la part de Rondat et N'Kaoua. On connait à l'avance toutes les mélodies (sauf à être totalement inculte niveau classique, mais ce ne sera pas le cas de ceux qui seront attirés par cet album). Rondat nous ressort même le Vivaldi's Tribute d'Amphibia. Certes un peu remanié, mais c'est du déjà entendu.
C'est ce qui justifie à mon sens ces 3 étoiles. Une fois l'album écouté, on a dans la tête la mélodie des morceaux, mais plus parce qu'il s'agit de morceaux fantastiques qu'on connaissait avant que parce qu'on a été séduit par le disque.
L'album revisite donc ces partitions, mais finalement il n'en ressort pas tant d'originalité que ça.
C'est donc, un album agréable à entendre, qu'on se repassera sans doute régulièrement (d'où les 3 étoiles), mais loin d'être très original.


Professor Satchafunkilus And The Musterion Of Rock (inclus 1 DVD)
Professor Satchafunkilus And The Musterion Of Rock (inclus 1 DVD)
Prix : EUR 22,92

6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Satch réussit encore, 6 avril 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Professor Satchafunkilus And The Musterion Of Rock (inclus 1 DVD) (CD)
Découvrir un album de Joe Satriani est toujours une expérience : on ne sait jamais trop à quoi s'attendre. Loin des affres du show business, Satriani trace sa route d'artiste. Un vrai artiste, qui fait d'abord ce qu'il ressent avant de faire ce qui plaira à coup sûr au public.
Ce dernier opus ne fait pas exception à la règle : bien que plutôt rock, avec des sonorités assez métal, il distille des mélodies encore jamais entendues chez Satch. Ainsi, "Musterion" est tout simplement énorme dans sa progression, quand "Out of the Sunrise" étonne quand à la mélodie de base, et "I just Wanna rock" donne la pêche. Cet album n'est pas aussi expérimental que d'autres de Satriani, mais l'artiste parvient quand même toujours à se renouveler.
Un album puissant, qui ne se laissera vraiment découvrir qu'au fur et à mesure des auditions. Comme toujours avec Satch, il faut se méfier des premières impressions, et savoir apprécier ce qui ne se dévoile qu'au bout de quelques heures d'écoute.


Page : 1