Profil de Noirant > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Noirant
Classement des meilleurs critiques: 1.221.170
Votes utiles : 92

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Noirant (Dublin, Irlande)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
First Strike Still Deadly
First Strike Still Deadly
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 28,95

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pur plaisir !, 7 août 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : First Strike Still Deadly (CD)
Reenregistrer des vieux titres pour leur donner une deuxieme jeunesse : en voila une bonne idee ! Tirees des 2 premiers albums assez mal produits de Testament, "The Legacy" et "The New Order", les chansons presentes sur ce CD sont des purs condenses de Trash Metal ! Ici, le son est clair comme du cristal et chaque instrument est bien rendu : on sent bien que les participants, anciens et actuels membres du groupe, etaient juste presents pour se faire plaisir quand ils ont enregistre cet album !
Quant aux chansons elles-memes, ce sont des classiques de Testament, donc il n'y a pas de mauvaises surprises a avoir ! Bien sur, la voix de Chuck Billy s'est un peu transformee et Eric Skolnick ne joue plus ses solos de guitare de la meme facon, mais dans l'ensemble il n'y a pas de raison de preferer les originaux a ces nouvelles versions. Mention speciale a "First Strike Is Deadly", "Into The Pit" et "Reign Of Terror" (chantee par Steve Souza, chanteur original du groupe) qui deviennent d'autant plus ici des incontournables du Trash !


The Mind's I
The Mind's I
Prix : EUR 14,94

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indispensable !, 30 juin 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Mind's I (CD)
Le Death Metal ne sonne jamais mieux que lorsque que Dark Tranquillity en joue ! "The Mind's I" est un condense de metal bien ficele et superbemment ecrit. Le disque debute par 2 titres bien puissants (en particulier l'excellent "Zodyjackyl Light") qui ecrasent tout sur leur passage. Pour varier les emotions, l'album embarque alors dans une succession de titres tantot calmes et melodiques ("Hedon", le superbe "Insanity's Crescendo" aux accents acccoustiques), tantot furieusement accrocheurs ("Scythe, Rage and Roses") qui rappelent les premiers albums du groupe. Moins technique que l'album precedent "The Gallery", moins obscure que le premier album "Skydancer", "The Mind's I" garde quand meme un style brevete "Dark Tranquillity", en particulier au niveau des paroles, toujours plus introspectives et imaginatives. L'album tend a devenir un peu brouillon apres "Insanity's Crescendo" mais apres l'ecoute des deux dernieres chansons "Tongues" et l'instrumentale "The Mind's Eye", on a qu'une envie, c'est de reecouter le disque dans son integralite ! Un album a posseder !


Saint-Anger
Saint-Anger
Prix : EUR 17,31

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Passez votre chemin..., 9 juin 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Saint-Anger (CD)
Apres pratiquement 6 ans de gestation et les commentaires elogieux des journalistes de la presse Metal, "St Anger" se presentait en theorie comme un retour aux sources pour Metallica. Finis le hard rock peu inspire et les ballades, oublies les experimentations bluesy ou country des albums "Load" et "Reload" ! Du Metal en veux-tu en voila ! Et bien, si c'est du Metal que vous cherchez, il vous faudra aller voir ailleurs...
La premiere chose qu'on constate a l'ecoute de "St Anger", c'est la production HORRIBLE de l'album. Au bout de 5 minutes d'ecoute, on a envie de verifier si on ne s'est pas procure une copie pirate tellement le son est pourri ! La batterie sonne comme une boite en alu, les guitares sont mixes en retrait et la basse est noyee dans cette bouillie sonore...
Les titres ensuite paraissent extremement longs, au point que parfois, l'ennui guette aux 2/3 d'une chanson ! Metallica a deja ecrit avec succes des titres depassant les 8 minutes dans le passe : les changements de tempo, les duels de guitare rythmique et les solos permettaient de maintenir l'attention jusqu'a la derniere note. Ici, on arrive difficilement a survivre au 3eme couplet : les paroles paraissent vite repetitives et soporifiques et la musique n'offrent aucune surprise... Enfin, si ! LA surprise est en fait que les solos de guitare n'existent pas sur cet album ! Pas un seul pour compenser un passage plus lent ou pour soutenir une rythmique ! RIEN.
Enfin, meme si Metallica pretend revenir finalement a des compositions plus aggressives, la qualite d'ecriture gache l'ensemble. Le groupe n'a pas reussi a canaliser l'energie qui l'habitait pour ecrire quoi que ce soit d'interessant.
On pourrait passer des heures a decrire ce qu'il manque a cet album. Mais en fait, le plus simple est peut etre de ne rien dire du tout : ca eviterait qu'on parle de lui alors que c'est quelque chose qu'il ne merite pas...


Enemy Of The Sun
Enemy Of The Sun
Prix : EUR 16,00

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bizarre metal, 23 avril 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Enemy Of The Sun (CD)
Inclassable. C'est le seul mot qui vient a l'esprit pour definir le style de cet album. Neurosis n'appartient pas un style de musique : ce groupe EST un style de musique. C'est bel et bien de Metal qu'il s'agit comme le prouvent les riffs lents et satures d'energie que contient "Enemy Of The Sun". Mais comment classer un album melangeant ces memes guitares gemissantes a des percussions omnipresentes, un chant Hardcore plaintif, des claviers industriels et une basse surpuissante, le tout soutenu par des arrangements tordus aux synthes ? Les titres sur "Enemy Of The Sun" sont longs, tres longs ; experimentaux sans etre progressifs. Et c'est a chaque fois au moment ou l'on pense sombrer dans l'ennui que le groupe nous arrache de notre quasi torpeur avec un nouveau changement de rythme ("Lost"), un deluge de claviers (l'intro de "Raze The Stray") ou des percussions sauvages (la fin de "Time Of The Beasts" et le debut de "Cleanse"). Neurosis est le type de groupe qui s'ecoute religieusement et "Enemy Of The Sun" merite en effet toute l'attention de l'auditeur. Il ne faut pas s'attendre a accrocher des la premiere ecoute. C'est aussi pourquoi je ne recommande cet album qu'aux gens qui veulent sortir des etiquettes Metal classiques et qui souhaitent experimenter au maximum...


C-O-L-O-N-Y
C-O-L-O-N-Y

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A acheter les yeux fermes, 8 janvier 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : C-O-L-O-N-Y (CD)
Des la premiere ecoute, cet album reste en memoire. Et plus on l'ecoute, plus on apprend a apprecier chaque melodie, chaque riff qui en font un grand album ! In Flames presente ici le Death Metal suedois sous son meilleur jour : guitares rythmiques acerees et entrainantes, solo nombreux et impeccables, breaks acoustiques du meilleur effet... Tout y est ! Des chansons comme "Embody The Invisible", "Colony" ou "Coerced Coexistence" prouvent reellement l'etendue du talent du groupe de Gothenburg. Le chanteur se permet meme d'alterner chant Death et chant clean sur certains des refrains et montre qu'il est aussi habile dans les 2 cas ! S'il y a un seul album d'In Flames a posseder, c'est bien celui-la !


Wages Of Sin
Wages Of Sin
Proposé par Funkingdom
Prix : EUR 33,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Decu..., 8 janvier 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wages Of Sin (CD)
J'avoue avoir ete assez decu par cet album... D'accord, techniquement, il n'y a rien a redire : les parties de guitares des freres Amott sont impressionantes, la batterie de Daniel Erlandsson martele l'ensemble et Sharlee D'Angelo assure a la basse. D'accord, le son de cet album est vraiment excellent. Et, d'accord, c'est vrai que la chanteuse a une voix bien Death qui pourrait rendre jaloux Glen Benton. Mais bon, passee la surprise d'entendre Angela Gossow s'enerver furieusement derriere son micro, on se rend compte qu'aucune chanson ne sort vraiment du lot. "Savage Messiah" et "Ravenous" sont des chansons sympas, mais ca manque un peu de personnalite tout ca. L'album se laisse ecouter, mais ca reste du Trash-Death suedois assez classique manquant un peu d'originalite. On est loin des experimentations complexes d'un groupe comme Dark Tranquillity ou des riffs entrainants de The Haunted. Les chansons bonus et les 2 videos du digipak plairont certainement aux fans et les amateurs de Death Metal suedois y trouveront leur compte. Mais tant a ecouter Arch Enemy au mieux de leur forme je mettrais plutot dans ma platine l'album precedent "Burning Bridges"...


The Least Worst Of - Digipack
The Least Worst Of - Digipack
Prix : EUR 21,66

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pas vraiment un best of, mais..., 2 avril 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Least Worst Of - Digipack (CD)
Cet album, constitue de singles, raretes, reprises et remixes n'est pas le best of Type O Negative qu'il pretend etre. Il s'agit juste d'une compilation des titres populaires probablement imposee par Roadrunner Records, producteur de Type O Negative. Bien sur, comme tout pretendu best of, il manque surement des compositions majeures du groupe qui auraient pu figurer ici a la place de certains remixes dispensables ("Hey, Pete", "Cinnamon Girl"). Pourtant, au dela du procede mercantile a peine cache derriere ce faux best of, cet album a quelques qualites. Premierement, quiconque ne connait pas ou tres peu le groupe, appreciera de trouver rassembles sur un seul album, les titres les plus evocateurs de Type O Negative : ceci permet a tout neophyte de decouvrir les superbes chansons que sont "Christian Woman", "Black No 1", "Everything Dies" ou "Unsuccessfuly Coping Withe The Natural Beauty Of Infidelity" (cette derniere etant aussi surprenante que son titre le laisse entendre). Deuxiemement, cet album va au dela de la compilation de singles en incluant quelques inedits qui valent le detour (la reprise de "Black Sabbath" donnant une lecture assez differente du titre original). En conclusion, si vous etes fan du groupe, passez votre chemin, il n'y a pas grand chose de nouveau a entendre. Par contre, si vous souhaitez vous introduire au monde de Type O Negative sans acheter tous les albums, ce worst of est pour vous !


The Roots Of Sepultura (2 CD)
The Roots Of Sepultura (2 CD)
Prix : EUR 32,51

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un package interessant, 25 mars 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Roots Of Sepultura (2 CD) (CD)
En fait, la notation devrait plutot se lire
CD1- Roots - 3 etoiles
CD2- The Roots Of Sepultura - 5 etoiles
Meme si "Roots" contient des titres excellents ou le melange des percussions bresiliennes et du metal est realise de main de maitre ("Ratamahatta", "Roots Bloody Roots"), cet album a un peu tendance a se tourner en derision. Le cote minimaliste de la musique, du chant et des paroles tend a devenir repetitif. Les ambiances sont tres bien faites, mais certains titres trouvent difficilement leur place ("Spit", "Straighthate", Dusted").
Le 2eme CD "The Roots Of Sepultura" est lui beaucoup plus interessant. En sus des excellents titres live enregistres a Barcelone, il contient des reprises de titres punks ("Drug Me", "Crucificados Pelo Sistema"), des mix inedits de titres issus de l'album "Arise", des inedits jamais realises sur CD ("Criminals In Uniform", "Intro") et de rares demos au son assez approximatif. Attention toutefois car certains de ces titres apparaissent aussi sur le CD "Blood Rooted".
En conclusion, si vous etes parti pour acheter "Roots", autant acheter cette version avec CD Bonus !


The Great Southern Trendkill
The Great Southern Trendkill
Prix : EUR 5,00

6 internautes sur 33 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une tuerie... de trop ?, 25 mars 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Great Southern Trendkill (CD)
La premiere chose qui frappe (litteralement) l'auditeur lors de l'ecoute de cet album, c'est la violence du premier titre ! La chanson "The Great Southern Trendkill" (TGST) est un titre barbare au plus haut point que seul le long solo de guitare final vient contraster. D'ailleurs, les contrastes ne manquent pas tout au long de ce disque: coince entre le Power Metal, qui est la marque de fabrique du groupe, et les cris Grin-Death de son chanteur, TGST rassemble le plus malsain des 2 mondes. Prenez "Suicide Note" : le premier titre est une ballade aux claviers et a la guitare alors que le second est un morceau limite Trash aux riffs acceres et aux tempos punks. "War Nerve" et "Drag The Waters" representent le cote groovy de Pantera alors que le titre "10's", avec ses ambiances glauques, fait vraiment froid dans le dos. Que ce soit dans les sujets abordes dans les chansons (musique commerciale, suicide, racisme) ou dans la maniere de composer les titres, Pantera n'y va pas de main morte ! Neanmoins, il ne suffit pas d'etre violent pour ecrire un bon album... Meme si les riffs sont excellents, les ambiances variees, The Great Southern Trendkill s'oublie assez facilement. Apres l'ecoute, il reste juste l'impression d'avoir fait souffrir ses tympans pour rien...


State of the World Address
State of the World Address
Prix : EUR 10,99

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un melange rap/metal rafraichissant, 25 mars 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : State of the World Address (CD)
Fusion, Rap Metal ou Metal Hardcore, appelez le style comme vous voulez ! Cet album de Biohazard melange subtilement le chant et le groove rap avec les melodies et tempos metal. Ecoutez "Five Blocks To The Subway" ou "Down For Life" si vous voulez des refrains forts, "Love Denied" ou "Failed Teritory" si vous aimez les intros instrumentales bien composees ! Certains titres de l'album sonnent tres metal ("Each Day", "State Of The World Address") alors que pour d'autres ce sont les influences rap qui parlent ("How it is"). Assez differents de Rage Against The Machine dans leur approche musicale, Biohazard signe la un tres bon album qui merite d'etre possede par tout fan de metal qui se respecte.


Page : 1 | 2 | 3