undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de juliette > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par juliette
Classement des meilleurs critiques: 109.916
Votes utiles : 93

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
juliette

Afficher :  
Page : 1
pixel
Aucun titre disponible

15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 sac trop volumineux, avec des défauts, 31 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
les dimensions du sac sont trop grandes et l'effet n'est pas très esthétique!! impossible de le porter sur l'épaule, les anses sont trop courtes.
de plus le sac que j'ai reçu présente des défauts : une boursouflure dans le grainé du cuir sur 5 cm... le cuir n'est pas d'une grande qualité et je pense qu'il vieillira mal. Il a déjà tendance à se cloquer. Pour ma part, je ne conseille pas l'achat de ce sac


La Garçonnière
La Garçonnière
par Hélène Grémillon
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

16 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 roman facile et sans grand intérêt..., 29 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Garçonnière (Broché)
le livre se lit comme un polar avec au niveau de l'intrigue toutes les ficelles du genre pour tenir le lecteur en haleine : suspense, rebondissements, fausses pistes, coups de théâtre etc ... mais certains passages m'ont vraiment ennuyée, voire lassée avec cette volonté trop affirmée d'épuiser le sujet (notamment le passage qui n'en finit plus sur la jalousie déclinée par Lysandra...) On a bien compris qu'il s'agissait d'une obsession mais le texte, à trop vouloir insister sur l'effet, finit par peser. Tout cela manque de finesse, on est dans la surcharge, avec des effets appuyés, des redondances, et beaucoup d'artifices... sinon, en dehors de ces passages, l'écriture du récit est basique, phrases ultra-courtes, réduites à leur plus simple expression. Quant à la psychologie des personnages,là aussi le trait est tellement surligné et forcé - le tic d'Estaban ou les gorgées de vin d'Eva-Maria, par exemple - que ça finit par devenir agaçant et artificiel.Il est vrai que je venais de lire juste avant un roman de Philippe Besson sur le désamour justement, tout en finesse et sensibilité, et je crois que le contraste entre les deux écritures n'a pas joué en faveur du roman d'H. Grémillon.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 6, 2013 12:55 PM MEST


Seluxion - Housse coque étui pour Samsung Galaxy Galaxy Tab 8.9 P7310 avec sytème de rotation à 360 degrès motif SC04 + stylet HF18
Seluxion - Housse coque étui pour Samsung Galaxy Galaxy Tab 8.9 P7310 avec sytème de rotation à 360 degrès motif SC04 + stylet HF18

4.0 étoiles sur 5 solide, pratique et fun, 15 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
BON étui qui remplit bien sa fonction. Pivotant et bien ajusté. De plus les boutons et les différents branchements sont parfaitement accessibles.Excellent rapport qualité/prix. Seul point "sombre", la couleur claire est un peu salissante.


Cinquante nuances plus claires
Cinquante nuances plus claires
par E L James
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

13 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 lassant et de plus en plus niais..., 13 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cinquante nuances plus claires (Broché)
L'auteur aurait dû savoir s'arrêter avec le 1er tome qui avait le mérite d'être surprenant et assez captivant.Par la suite, les scènes de sexe devenant répétitives, et lassantes, la surprise (ou l'intérêt) s'évente. Il ne subsiste plus qu'une harlequinade tellement nunuche que je n'ai pas pu aller jusqu'au bout de ce 3e tome. Un tel succès pour ce sirop à l'eau de rose, bourré de clichés? on peut qd même se poser des questions....


La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012
La vérité sur l'Affaire Harry Quebert - Prix Goncourt des lycéens 2012 et Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012
par Joël Dicker
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

24 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 beaucoup de bruit pour pas grand chose, 4 janvier 2013
Pourquoi un tel tapage médiatique autour de ce livre qui se révèle à la lecture aussi décevant? Il ne le serait d'ailleurs pas autant si on ne l'avait pas encensé de manière aussi excessive et disproportionnée ! à lire des critiques aussi hyperboliques, on s'attend à découvrir un livre exceptionnel... or on découvre un thriller, certes bien mené, avec un suspense qui tient en haleine,et qu'on lit sans s'arrêter mais bon, on ne fait que retrouver là, les ingrédients qui ont fait le succès des Grangé,Thilliez,et puisqu'on le compare au thriller à l'américaine, des Harlan Coben, ou Connelly... et je n'irai même pas jusqu'à le comparer à Ellroy, car on est avec ce livre très en-deça du Grand Nulle part ou du Dalhia noir!!! le style est par ailleurs d'une platitude affligeante avec parfois des effets désastreux et risibles (comment peut-on écrire :"nous flânâmes sous les platanes...") certes il s'agit d'un polar, mais bon, de là à dire que le style ne compte pas, il existe qd même des polars qui ont du style!! surtout qd certains osent le comparer au roman noir américain ! l'auteur ici force le trait et ne craint pas la surcharge. La fin est une accumulation de péripéties, de rebondisements et de fausses pistes qui peuvent lasser, mais bon, ça fait partie des procédés du genre et on a déjà vu ça ailleurs.C'est même un procédé assez éculé et par là, un peu facile. Par contre, j'ai trouvé que la narration dans son déroulement comportait pas mal de longueurs inutiles et de passages redondants. Un resserrement de l'intrigue n'aurait pas été de trop! j'ai été aussi agacée par certaines scènes où l'auteur se complaît à nous peindre des personnages tellement exagérés et stéréotypés (comme la mère du narrateur ou Tamara Quin..) qu'ils en deviennent caricaturaux. Tout cela m'a paru par moment très fabriqué, factice, artificiel. A force de vouloir faire rire au détriment d'un personnage, de forcer la note jusqu'au burlesque, ça finit par sonner faux.
Quant à la peinture de l'Amérique profonde, elle est à mon sens très superficielle et bourrée de clichés. Il suffit pour s'en convaincre de lire des auteurs comme J. Franzen ou J. Dee qui savent donner de l'Amérique profonde une image plus juste et plus vraie. La petite ville d'Aurora sous la plume de Joel Dicker ressemble à une caricature de bande dessinée...
Donc pour conclure, ce livre est certes un bon divertissement mais il ne me laissera pas un souvenir impérissable!! il ne mérite pas en tout cas le buzz dont il a fait l'objet ni surtout le déluge de critiques dithyrambiques qui l'ont porté aux nues !


Intrigue à l'anglaise
Intrigue à l'anglaise
par Adrien Goetz
Edition : Broché
Prix : EUR 14,84

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Ennuyeux et poussiereux!!!, 25 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intrigue à l'anglaise (Broché)
Beaucoup, beaucoup d'érudition mais l'intrigue- puisqu'il est quand même question d'"intrigue"!! - s'embourbe, s'enlise dans cette érudition qui finit par devenir lassante voire même assommante! De toute façon, l'intrigue est mince,sans grand intérêt et en plus peu credible. Les personnages manquent de profondeur psychologique, ils sont creux, verbeux, sans relief, réduits à quelques traits ... Wandrille ressemble à une caricature. Le récit est statique, à peine une ou deux scènes d'action (et encore!) fortement ralenti par des dialogues interminables, ennuyeux au possible. C'est didactique, démonstratif, explicatif, terne, gris et sec. Le style, souvent limité à quelques notations rapides et sèches paraît hâché et saccadé. On trouve de temps en temps quelques efforts pour apporter une note humoristique mais même ça, ça paraît très laborieux et maladroit (Ah!le procédé récurrent des accumulations-énumérations ou encore les références littéraires qui tentent de créer un effet parodique "amusant" ... mais pris dans le marécage bourbeux de l'érudition, tout cela tombe à plat...)
bref en tant que polar, ça ne fonctionne pas, trop de lourdeur, de maladresse et surtout un manque total d'intérêt dramatique...je me suis tellement ennuyée que j'ai failli abandonner à plusieurs reprises ma lecture et sur la fin,pour "achever" le livre au plus vite, j'ai lu certains passages trop fastidieux en diagonale.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 13, 2014 5:36 PM MEST


La Princesse des glaces
La Princesse des glaces
par Camilla Läckberg
Edition : Broché
Prix : EUR 21,30

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Polar à la sauce Harlequin!!, 20 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Princesse des glaces (Broché)
L'intrigue est assez intéressante mais le récit, qui comporte beaucoup de maladresses, rappelle parfois trop l'exercice scolaire : portraits systématiques des personnages dès leur apparition, procédés faciles comme la clé sous le paillasson ou le brouillon d'un testament jeté dans la corbeille à papier (dans la pièce en plus où l'on reçoit le visiteur et où bien sûr on va le laisser seul un moment pour lui permettre de fouiller tranquillement les lieux!!)
Certains personnages sont d'ailleurs trop caricaturaux comme le commissaire, Lucas, Lisa, l'instituteur ou la vieille dame qui collectionne les Pères Noel, pour ne citer qu'eux! l'auteur donne trop dans la surcharge, l'accumulation de détails pittoresques, sordides ou satiriques (la description d'Anders et de son appartement, l'intérieur du couple Lisa-Jan, les préparatifs d'Ericka quand elle doit recevoir Patrick!!) on a envie de dire à l'auteur : c'est bon, on a compris, inutile d'en rajouter. Bref, elle force trop souvent la note, elle en fait trop!!on aimerait un peu plus de nuance ou de subtilité !
En ce qui concerne la construction du récit, là encore elle abuse de procédés faciles ou conventionnels comme différer sans cesse les révélations (une fois pourquoi pas mais quand le procédé revient de façon systématique,c'est agaçant et lassant!) Enfin l'auteur insiste trop sur les épisodes secondaires (le couple Anna-Lucas, et même la rencontre amoureuse Ericka-Patrick) au détriment de l'intrigue. D'autant plus que ces passages écrits de façon très mélodramatique, ou dans le style très mièvre du roman-photo finissent par ennuyer! c'est naif et superficiel.
Quant au style,c'est tellement lourd et maladroit, qu'on préfère croire que c'est mal traduit!!


Orva 15098-56 Cafetière First 800 W 12 Tasses / 1 L
Orva 15098-56 Cafetière First 800 W 12 Tasses / 1 L

1.0 étoiles sur 5 A fuir!!!, 6 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Orva 15098-56 Cafetière First 800 W 12 Tasses / 1 L (Cuisine)
Dès la première utilisation, la cafetière a présenté des fuites d'eau inquiétantes : de l'eau sous l'appareil, et sur le socle... Bref, un très mauvais achat. A éviter!!


L'oiseau de mauvais augure
L'oiseau de mauvais augure
par Camilla Läckberg
Edition : Broché
Prix : EUR 22,40

9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Des passages ennuyeux, des personnages parfois caricaturaux et un scénario artificiel mais prévisible!!!, 6 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'oiseau de mauvais augure (Broché)
c'est le premier livre que je lis de cet écrivain et mon impression est nettement défavorable! en dépit des efforts de l'auteur pour créer du suspense (en fait on retrouve là les ficelles ou recettes un peu trop ressassées dans l'écriture du polar): monologues intérieurs du tueur,insérés par fragments dans la narration, rétention d'information,retard dans la divulgation des découvertes, narration alternée avec coupure au moment crucial etc...), j'ai très vite deviné la fin... Les passages sur le mariage des deux héros récurrents étaient tellement ennuyeux, tellement conventionnels que j'ai fini par les sauter. Toutes ces scènes entre les deux soeurs, le mari, les enfants et l'ex-petit ami accumulent tellement de clichés qu'elles en deviennent lassantes, voire même exaspérantes! Elles ralentissent le rythme inutilement. Ah! l'essayage de la robe de mariée!!! et le babillage insipide avec la belle-mère! Certaines scènes ou dialogues sont même franchement nunuches!! en plus l'histoire souvent artificielle manque de crédibilité, les traits sont forcés, beaucoup de personnages sont trop caricaturaux et l'épisode de téléréalité sombre dans la farce grotesque!
Quant à l'écriture, elle est basique, sans style,d'une platitude consternante!
Bon, d'après certaines critiques, ce roman n'est pas son meilleur. Je vais peut-être en lire un autre (le premier) pour ne pas en rester là et surtout essayer de comprendre l'énorme succès de cet auteur...


SEUL LE SILENCE
SEUL LE SILENCE
par Collectif
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Pesant et très ennuyeux..., 28 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : SEUL LE SILENCE (Broché)
ce livre m'a ennuyée et fortement agacée : l'histoite s'embourbe dans des dialogues sans intérêt(considérations oiseuses, très convenues sur la Vie, le Bien, le Mal, la création artistique, bref des platitudes souvent très redondantes) et des descriptions au style lourd, surchargé de comparaisons... Fatiguée par la pesanteur du style et la lenteur du récit, j'ai survolé certaines pages... Je me suis néanmoins forcée à le lire jusqu'au bout...On n'arrive même pas à adhérer aux personnages car tout paraît exagéré, excessif, invraisemblable!! L'auteur semble vouloir se donner des modèles comme Truman Capote, Ellroy (le pseudo choisi est à cet égard assez présomptueux pour ne pas dire trompeur)ou peut-être aussi David Peace mais on est très loin de tous ces auteurs!!!!!!!


Page : 1