Profil de Hpf97 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Hpf97
Classement des meilleurs critiques: 10.688
Votes utiles : 42

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Hpf97

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Au revoir là-haut - Prix Goncourt 2013
Au revoir là-haut - Prix Goncourt 2013
par Pierre Lemaitre
Edition : Broché
Prix : EUR 22,50

5.0 étoiles sur 5 L'Histoire par les petites histoires, 25 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Au revoir là-haut - Prix Goncourt 2013 (Broché)
Pierre Lemaitre a su exploiter ses qualités de narrateur policier pour les transposer dans une fresque historique; et de rendre ainsi un livre d'une grande qualité et de gommer le coté barbant de ce genre de littérature.

Alors bien sur, ce n'est pas un roman d'événements historiques véridiques, et l'auteur tient à le préciser en conclusion de son roman, mais un roman présentant l'Histoire (avec un grand h) au travers des petites histoires, parfois inventées.

Pierre Lemaitre sait ainsi faire plonger son lecteur dans l’ambiance au sortir de la première guère mondiale, de dresser de formidables portraits des soldats rescapés,tous blessés physiquement, comme les fameuses gueules cassées, ou psychologiquement pas tant d'horreurs vues sur les champs de bataille.

Mais c'est avant tout les mauvais comportements souvent passés sous silence dans les manuels d'histoire que l'auteur tient à rappeler. On peut comprendre que la population française veuille tirer au plus vite un trait sur ces longues années noires, mais elle sombre dans une sorte d'amnésie collective : virement des soldes perpétuellement repoussés, emplois réservés jamais attribués aux blessés de guère. Et bien sur les profiteurs, les arrivistes, qui voient dans l'édification des monuments commémoratifs une occasion de s'enrichir au détriment de la morale républicaine.

Au final, un roman qui se lit rapidement, qui nous apprend plein de choses sur cette période et qui en plus ne manque pas d'humour (les horreurs de la bataille abordées au départ mais rapidement oubliées) . Alors pourquoi se priver (si, si, encore quelques temps pour attendre la version poche).

Donc le jury n'a pas pour une fois écouté les sirènes commerciales des maisons d'édition mais bien élu un très bon livre ('optique de la célébration du centenaire de la première guère mondiale en 2014 y est certainement aussi pour quelque chose).
(quoilire.wordpress.com/2014/08/25/pierre-lemaitre-au-revoir-la-haut/)


13 Outil de Réparation Entretien Montre Gousset Clé Ouvre Boîtier pour Horloger
13 Outil de Réparation Entretien Montre Gousset Clé Ouvre Boîtier pour Horloger
Proposé par Life ABC
Prix : EUR 12,62

4.0 étoiles sur 5 Tout y est mais rangement étroit, 11 août 2014
Tout y est pour faire les principales opérations de maintenance de vos montres et vous faire quelques économies.
Mais la housse de rangement est vraiment faite pour prendre le minimum de place, ce qui fait que parfois vous devez sortir plusieurs éléments pour en prendre un.
Attention le vendeur est en chine, donc même si le produit est disponible il faudra attendre quelques jours pour le recevoir.


La Prophétie de l'abeille
La Prophétie de l'abeille
par Keigo Higashino
Edition : Broché
Prix : EUR 23,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Thriller écologique, 25 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Prophétie de l'abeille (Broché)
Plus qu’un thriller, La prophétie de l’abeille est un livre politique et militant pour l’écologie. Au travers de ce livre, Keigo Higashino attire l’attention de son lectorat, japonnais mais plus globalement de tous les pays concernés, sur le nucléaire. Non pas qu’il soit contre cette énergie, son argumentaire est plus intelligent que cela, mais tient à souligner l’avantage de cette énergie à condition qu’elle soit bien utilisée. Et c’est là que le bas blesse, car entre les intérêts industriels, les fausses expertises, les intérêts financiers des administrations où s’implantent les centrales, et les gouvernants plus attachés à leur image (très importante au pays du soleil levant) qu’à la sécurité de leur concitoyens.

D’un point de vue littéraire, le style de Keigo Higashino n’est pas des plus agréables. Son style d’écriture aux premiers abords est assez brut (de décoffrage, sans vouloir faire de mauvais jeux de mots par rapport au sujet évoqué précédemment), à la limite du style notice d’utilisation d’un aspirateur. Mais au fur et à mesure que l’histoire s’installe, le style se relâche et devient de plus en plus fluide. L’action aidant, on finit l’histoire avec une légère sensation de thriller rondement mené.

Donc un livre qui mérite que l’on persiste dans sa lecture.
(quoilire.wordpress.com/2014/06/25/keigo-higashino-la-prophetie-de-labeille/)


Silo origines
Silo origines
par Hugh Howey
Edition : Broché
Prix : EUR 23,50

4.0 étoiles sur 5 Le tome 2 est un peu moins bien que le 1.. mais à quand le 3, 18 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Silo origines (Broché)
Quand j’ai découvert Silo, une fois le livre ouvert, je n’ai pas pu le refermer souvent avant d’arriver à la fin.

Je ne peux pas dire que j’ai eu la même difficulté avec Silo – Origines.

D’une part, le fait que le premier tome nous avait donner quelques indices sur les événements passés n’autorise plus les effets de surprise, et une fois la vraie origine du silo découverte, le lecteur reste un peu sur sa faim.

D’autre part, le récit est quelque peu difficile à suivre car les deux histoires racontés en parallèle ne se déroulent pas à la même époque, les personnages possèdent des noms différents. Bref, la lecture demande une petite gymnastique cérébral, un point de concentration et donc un peu de volonté pour poursuivre l’aventure.

Mais je vous rassure, cette gêne se dissipe à mi-livre et la seconde moitié nous fait retrouver une aventure de science-fiction telle que nous l’aimions dans le premier livre, avec une écriture et donc une traduction toujours aussi impeccables.

Par contre le cliffhanger de fin de livre relance l’intérêt d’avoir la vraie suite, le futur, du Silo.

Mais pour quand ? Je n’ai pas trouvé de date de sortie?
(quoilire.wordpress.com/2014/06/18/hugh-howey-silo-tome-2-origines/)


En finir avec Eddy Bellegueule
En finir avec Eddy Bellegueule
par Edouard Louis
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Circonspect, 27 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : En finir avec Eddy Bellegueule (Broché)
Je ne sais pas comment aborder la critique de ce livre car je reste plus que mitigé sur le succès de ce livre.

Certes ce roman témoigne des difficultés d’un jeune homme homosexuel vivant dans un milieu populaire, voire pauvre; mais ce n’est pas le premier, et malheureusement ce ne sera sans doute pas le dernier, à faire un tel témoignage.

La première moitié me donne l’impression de s’empêtrer dans un règlement de compte vis-à-vis de sa famille. Edouard Louis revient de nombreuses fois sur les mêmes brimades. Est-ce un effet de style volontaire pour souligner la constance de cette violence, ou un erreur littéraire pour gagner quelques pages dans ce maigre roman ? J’avoue avoir été à deux doigts de lâcher le livre à mi-chemin.

Heureusement, la seconde moitié vient sauver l’histoire. L’auteur élargit le spectre de ses mésaventures à ses amis, son école; mais aussi nous fait partager la découverte de sa sexualité, d’une certaine forme de vérification de cette identité. Et finalement, on est derrière lui (sans mauvaise image subliminale dans mes propos) pour voir comment il va réussir à s’éloigner de ce milieu.

Enfin, bien que l’essentiel soit certainement une autobiographie, je pense tout de même qu’il y a de la part de l’auteur une certaine embellie des faits. Je n’ai pas de preuves formelles sur cela, mais certaines inexactitudes font que la véracité de ce livre s’effrite. Ainsi, à quelques pages d’écart on peut lire que le jeune homme était obligé d’aller à la cabine téléphonique pour contacter sa bonne amie car, du fait de sa pauvreté, son foyer ne disposait pas du téléphone; et sa mère lui téléphonait à la maison pour le prévenir qu’avec son père, ils prenaient l’apéritif chez des amis.
(quoilire.wordpress.com/2014/04/27/edouard-louis-en-finir-avec-eddy-bellegueule/)


Police: Une enquête de l'inspecteur Harry Hole
Police: Une enquête de l'inspecteur Harry Hole
par Nesbo Jo
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

22 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une grande fresque policière par un nouveau maître du genre, 16 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Police: Une enquête de l'inspecteur Harry Hole (Broché)
Quand la fournée annuelle d'Emilie Nothomb comporte péniblement une centaine de pages avec une page pour presbyte, Jo Nesbo lui est une serial writter. Car oui, ce sont bien 608 pages denses que vous avez entre les mains. D'ailleurs, comme vous ne pourrez pas le lâcher après quelques pages, je vous recommande de recourir à sa version numérique pour alléger votre dos et épargner vos bras.

Oui, une nouvelle fois, c'est un très, TRES, grand roman policier. Oscillant entre roman policier d'enquête, thriller et roman noir, Jo Nesbo sait nous tenir en haleine. Son histoire est finement construite, met en scène de nombreux personnages (c'est le seul point négatif pour nous lecteurs français car il est bien difficile de retenir cette foule de noms norvégiens), tisse des liens entre eux tous. C'est une véritable fresque de la vie d'une ville autour d'une enquête policière : police, politicien et vie personnelle.

La maturité littéraire de Jo Nesbo nous fait penser aux grands romans de James Ellroy.

Mais cet auteur ne se contente pas dépasser la référence du genre, il le dépasse. Car non seulement il malmène les héros de ces personnages, il titille ses lecteurs. Au combien de fois à le lecture de ce roman vous tomberez dans les pièges, faux-semblants et chausse-trappes tendus par l'auteur.

Au final, je ne vous recommande pas de lire ce livre, je vous l'impose... mais à une condition. Pour en profiter pleinement, il faut reprendre la série depuis le Bonhomme de neige (et donc Le léopard, Fantôme) pour profiter pleinement de la psychologie des personnages et de leur évolution. Qualité / Prix imbattable.
(quoilire.wordpress.com/2014/04/16/jo-nesbo-police/)
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 20, 2014 11:19 PM MEST


Branded
Branded
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 18,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur album d'Isaac Hayes, 16 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Branded (CD)
Après un long break et un passage à la scientologie, cet album d'Isaac Hayes marquait le grand retour de ce géant de la soul. Ici c'est un album concept, la première moitié de l'album s'écoute d'une traite, les morceaux s'enchaînent, tout juste si l'on perçoit le pssage de l'un à l'autre. Et puis vient la reprise de "Summer in the city" version flamboyante, chaude. Formidable.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 30, 2014 5:04 PM MEST


Les Carnets de Cerise T01: Le zoo pétrifié
Les Carnets de Cerise T01: Le zoo pétrifié
par Joris Chamblain
Edition : Album
Prix : EUR 15,95

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une BD doux sucré, 16 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Carnets de Cerise T01: Le zoo pétrifié (Album)
Quelle belle BD: Quelle originalité!

Les premières pages imitent un journal personnel d’une petite fille : écriture enfantine, dessins, fond sous forme de carnet; avant de céder plage à une véritable BD.

Et là, bonheur des yeux : un dessin raffiné, une coloration délicate. De nombreuses BD, ou mangas, font part belle à la couverture, mais dès que l’ont la soulève le dessin est sommaire et souvent en noir et blanc. Ici c’est tout l’inverse. Je ne sais pas si la coloration a été faite numériquement ou de manière traditionnelle, mais cette BD est une très belle œuvre picturale.
Et coté scenario, cela tient la route. Petits et grands passeront un beau moment. Un brin écologique, un brin nostalgique, rencontre des générations, le message transmis par cette bande dessinée est multiple et loin d’être idiot.

Je suis donc encore sous le charme de cette petite fille.

Je vous la recommande grandement, et j’attends avec impatience la suite.
(quoilire.wordpress.com/2014/04/16/joris-chamblain-aurelie-neyret-les-carnets-de-cerise-tome-1/)


Hypothermie : Une enquête du commissaire Erlendur Sveinsson
Hypothermie : Une enquête du commissaire Erlendur Sveinsson
par Arnaldur Indriðason
Edition : Broché
Prix : EUR 7,40

4.0 étoiles sur 5 Un policier qui ne nous laisse pas de glace, 2 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hypothermie : Une enquête du commissaire Erlendur Sveinsson (Broché)
Ma connaissance du peuple islandais se limitait à la survoltée et éclectique Björk. Si l’écriture d’Ernaldur Indridason est à son image, il semble être son complémentaire : le récit est calme, lent, peut-être un peu trop lent pour des lecteurs comme nous habitués aux turn pages. Si cela peut sembler être un inconvénient, cela se révèle être au final une grande qualité narrative. Elle témoigne de la psychologie du personnage principal Erlendur.

Nous pourrions comparer Erlendur au Hercule Poirot d’Agatha Christie, en tant que policier qui fait plus travailler ses petites cellules grises que son pistolet; mais en plus contemporain, en plus réaliste : divorcé, deux enfants…

Du point de vue de l’intrigue, Arnaldur Indridason a une grande honnêteté avec ses lecteurs. Il vous donne tous les indices pour vous permettre de résoudre l’énigme, et au même moment que son personnage. Donc pas de résolution de l’énigme à la va vite au dernier moment avec des éléments alors cachés du lecteur. Et, sauf erreur de ma part, aucune allusion n’est faite aux précédents épisodes de la série, donc pas de risque de prendre ce livre et de connaître à l’avance les conclusions d’une affaire racontée dans un épisode antérieur.

Mais la force de ce roman ne se limite pas au genre policier, c’est aussi pour nous l’occasion de découvrir cette île bien mystérieuse qu’est l’Islande. Loin de l’image carte postale, on découvre un pays où la population est plus sujette à l’alcoolisme, la consommation de substances illégales, et au suicide.

Donc, une belle découvre, et une promesse de lectures futures.
(quoilire.wordpress.com/2014/04/02/arnaldur-indridason-hypothermie/)


Le saint des seins
Le saint des seins
par Guillaume Nicloux
Edition : Poche
Prix : EUR 8,00

2.0 étoiles sur 5 Un poulpe qui commnce bien mais fini mal, 30 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le saint des seins (Poche)
Les premières pages de ce Poulpe est une bonne surprise. L’écriture est agréable pour un Poulpe, l’humour présent, et les principes du Poulpe respecter.

Ce poulpe nous projette dans un Paris quasiment disparu puisque depuis l’écriture de ce tome, la rue Saint Denis a perdu de sa réputation, et depuis a fait l’objet de spéculation immobilière.

Mais malheureusement pour nous, l’auteur s’est égaré dans son récit. On saute du coq à l’âne, il n’y a pas vraiment de résolution de l’affaire.

Mais le point le plus regrettable et qui frustrera tout lecteur amoureux du Poulpe est la conclusion du livre. Elle est totalement bâclée, comme si l’auteur n’avait plus le temps de l’écrire, ou d’encre dans son stylo. A la lecture de livre, voyant les pages défilées, la fin du livre s’approcher, et l’histoire stagner, on se doute qu’il y a un loup (de mer pour le Poulpe). Bref, en 3 pages l’histoire est bouclée, pas de retour vers Chéryl, donc une grosse déception.
(quoilire.wordpress.com/2014/03/30/poulpe-21-guillaume-nicloux-le-saint-des-seins/)


Page : 1 | 2