Profil de Benjamin > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Benjamin
Classement des meilleurs critiques: 168.603
Votes utiles : 13

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Benjamin

Afficher :  
Page : 1
pixel
Antarès épisode 5
Antarès épisode 5
par Léo
Edition : Cartonné
Prix : EUR 11,99

13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Mystérieux, envoûtant, 10 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Antarès épisode 5 (Cartonné)
Un excellent album, et pour moi, le meilleur de la série Antarès.

Je trouve certains commentaires négatifs un peu injustes, même si les goûts et préférences ne se discutent pas !
Si vous recherchez du trépidant, de l'effréné, Antarès n'est peut-être pas pour vous (ni les séries précédentes, Aldébaran et Bételgeuse). Léo réussit une fois de plus à trouver imposer son style, entre l'action / l'aventure, le récit intimiste au caeur de ses personnages, et un côté contemplatif. Bien souvent, il suggère plus qu'il ne dévoile et c'est toute sa force. Avec un trait qui exprime magnifiquement les émotions et états d'âme des personnages.

On découvre dans cet album une Kim plus tourmentée, plus amère. Au passage, le personnage gagne encore en profondeur, avec un peu de cette touche insondable que l'on trouve chez Alexa.

Côté intrigue, on pourrait trouver un manque d'action, mais certainement pas un manque de rythme, car ce qu'on perd en mouvement, on le gagne largement en mystère. Une atmosphère d'attente et de tension s'installe, soulignée par un décor dépouillé et envoûtant... des plaines, du vent, de la pluie, une flore et une faune étranges, des artefacts extraterrestres inconnus... De quoi s'en mettre plein les yeux, d'autant que d'un point vue esthétique, certaines planches sont à couper le souffle !

La seule chose que je pourrais regretter, c'est un Jedediah trop prévisible et manquant de subtilité. Mais par ailleurs, dans le récit (et en prévision de sa suite) il remplit très bien la fonction de bombe à retardement.

Pour finir, le lecteur pourra être frustré du fait que cet album explique peu de choses par rapport aux précédents. Pour ma part, je craignais surtout que Léo nous mette devant une fin trop précipitée avec une avalanche de révélations (comme c'était, je trouve, un peu le cas pour Bételgeuse épisode 5). Dans cet album, le récit et les personnages retiennent leur souffle : c'est indispensable avant un bouquet final !


Page : 1