Profil de E. Falc her Poyroux > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par E. Falc her Po...
Classement des meilleurs critiques: 154.756
Votes utiles : 49

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
E. Falc her Poyroux "efp" (France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
Dolly
Dolly
Prix : EUR 5,00

5.0 étoiles sur 5 Une énergie intacte, un grand groupe trop tôt disparu, 19 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dolly (CD)
Je n'avais pas écouté cet album depuis un certain temps et je l'ai ressorti par hasard (ou presque), et je me suis empressé de le faire écouter à mes filles adolescentes.
Pas de doute : l'énergie est intacte, les mélodies dépouillées et puissantes, la production exemplaire et brillante. C'est bien l'un des meilleurs groupes de rock français des dernières décennies (et vive Nantes ! ;-).
Comme beaucoup d'autres, je regrette que le groupe se soit arrêté malgré la mort du bassiste Mickaël Chamberlin. On suit donc les aventures musicales de Manu et Nicolas Bonnière, et on aimerait quand même savoir ce qu'est devenu le batteur Thierry Lacroix, pour moi le véritable animateur de ce groupe qui n'a pas eu ce qu'il méritait. A écouter et à ré-écouter régulièrement.


Sony RDR-DC105 Lecteur / Enregistreur DVD Disque dur 160 Go Tuner TNT HDMI USB Noir
Sony RDR-DC105 Lecteur / Enregistreur DVD Disque dur 160 Go Tuner TNT HDMI USB Noir

18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Très bien, 12 septembre 2010
J'avais acheté un appareil LG (RHT497H) dont je n'étais pas satisfait malgré les bonnes critiques (la grile de programme EPG n'affichait quasiment rien), et je me suis retourné vers celui-ci, que je trouve beaucoup mieux.

Quelques vidéos DivX n'étaient pas lisibles au départ, mais après une petite mise à jour du firmware, tous est lu sans problème (en fait, ce sont les Xvid qui posaient problème). Cette mise à jour est disponible sur le web site de Sony, qui est vraiment très bien fait et très complet.
[...]

Je n'ai eu aucun problème pour lire des DVDs que j'avais gravé moi-même (vidéo familiales mises sur DVD il y a 5 ou 6 ans). Tout est lu.
Le mode d'emploi est loin d'être parfait, mais beaucoup mieux que celui du LG : environ deux fois plus de pages (j'aime bien avoir beaucoup d'explications sur les appareils).

J'apprécie beaucoup la prise USB qui peut lire les vidéos avi, les divx, les mp3 et les photos. Mes deux clés 4Go ont été reconnues immédiatement.

Pour le reste, la qualité d'enregistrement et la qualité du tuner TNT me suffisent amplement (sur une télé 82cm) ; et le Timeshift fonctionne bien (il s'appelle Pause TV chez Sony apparemment...). Je n'ai pas encore testé les sous-titres, mais ça semble être assez complet de côté-là.

Bien sûr il n'a qu'un seul tuner TNT, mais si vous voulez regarder autre chose pendant qu'il enregistre, vous pouvez toujours utiliser le tuner TNT intégré de votre télé.

Petit défaut : les chaînes dans la grille EPG ne sont pas indiquées par leur nom mais par CH01, CH02, etc. Je n'ai pas trouvé comment les renommer...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 19, 2011 9:41 PM MEST


En studio avec les Beatles : Les mémoires de leur ingénieur du son
En studio avec les Beatles : Les mémoires de leur ingénieur du son
par Geoff Emerick
Edition : Broché
Prix : EUR 26,00

23 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très intéressant, parfois un peu noir., 10 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : En studio avec les Beatles : Les mémoires de leur ingénieur du son (Broché)
Un ouvrage indispensable pour les passionnés de Beatlogie, puisqu'il s'agit purement et simplement de l'autobiographie de l'ingénieur du son des Beatles (à ne pas confondre avec leur producteur, George Martin).

Geoff Emerick, c'est son nom, est donc l'homme qui, arrivé comme petit assistant à 15 ans dans les studios d'Abbey Road 2 jours avant la première séance d'enregistrement des Beatles (1962), fut promu à 19 ans principal ingénieur du son du groupe, jusqu'à la fin (1970).
L'essentiel du livre est donc consacré à cette partie de sa vie, avec une cinquantaine de pages pour le reste de sa carrière.

Sur le plan positif, c'est une mine d'informations sur la façon dont les Beatles concevaient et enregistraient leurs chansons, avec une multitude d'exemples précis. C'est aussi un historique de l'évolution des techniques d'enregistrement aux studios Abbey Road dans les années 60.
Sur le plan négatif, l'ensemble est parfois un peu triste, avec davantage de paragraphes sur la mauvaise entente entre les membres du groupe que sur leur formidable cohésion musicale. Quelques parties sont également peu sympathiques pour George Harrison en raison de ses limitations techniques supposées en début de carrière.
Sachez enfin qu'une petite polémique est née sur des points de détails réfutés par d'autres participants aux enregistrements (la chanson Blackbird a-t-elle vraiment été enregistrée en extérieur ?). Il est donc vraisemblable que la mémoire de Geoff Emerick lui a parfois fait défaut, malgré le travail de collectage et de vérifications des infos par Howard Massey.
Mais dans l'ensemble un livre beaucoup plus intéressant que celui de George Martin à mon avis, et qui replace l'ingénieur du son des Beatles à sa juste valeur.
L'ouvrage original (en anglais) est également relativement facile à lire, même si les puristes trouveront sans doute à redire sur la qualité de correction du texte final.


Here, There And Everywhere: My Life Recording the Music of the Beatles
Here, There And Everywhere: My Life Recording the Music of the Beatles
par Howard Massey
Edition : Relié
Prix : EUR 21,60

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Très intéressant, parfois un peu noir., 20 janvier 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Here, There And Everywhere: My Life Recording the Music of the Beatles (Relié)
Un ouvrage indispensable pour les passionnés de Beatlogie, puisqu'il s'agit purement et simplement de l'autobiographie de l'ingénieur du son des Beatles (à ne pas confondre avec leur producteur, George Martin).

Geoff Emerick, c'est son nom, est donc l'homme qui, arrivé comme petit assistant à 15 ans dans les studios d'Abbey Road 2 jours avant la première séance d'enregistrement des Beatles (1962), fut promu à 19 ans principal ingénieur du son du groupe, jusqu'à la fin (1970).

L'essentiel du livre est donc consacré à cette partie de sa vie, avec une cinquantaine de pages pour le reste de sa carrière.

Sur le plan positif, c'est une mine d'informations sur la façon dont les Beatles concevaient et enregistraient leurs chansons, avec une multitude d'exemples précis. C'est aussi un historique de l'évolution des techniques d'enregistrement aux studios Abbey Road dans les années 60.

Sur le plan négatif, l'ensemble est parfois un peu triste, avec davantage de paragraphes sur la mauvaise entente entre les membres du groupe que sur leur formidable cohésion musicale. Quelques parties sont également peu sympathiques pour George Harrison en raison de ses limitations techniques en début de carrière.

Sachez enfin qu'une petite polémique est née sur des points de détails réfutés par d'autres participants aux enregistrements (la chanson Blackbird a-t-elle vraiment été enregistrée en extérieur ?). Il est donc vraisemblable que la mémoire de Geoff Emerick lui a parfois fait défaut, malgré le travail de collectage et de vérifications des infos par Howard Massey.

Mais dans l'ensemble un livre beaucoup plus intéressant que celui de George Martin à mon avis, et qui replace l'ingénieur du son des Beatles à sa juste valeur.

L'ouvrage est en anglais, mais relativement facile à lire (quoique les puristes sans doute trouveront à redire sur la qualité de correction du texte final).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 21, 2012 6:26 PM MEST


La fabuleuse histoire du rock nantais de 1960 à nos jours
La fabuleuse histoire du rock nantais de 1960 à nos jours
par Laurent Charliot
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 énorme & complet, 11 septembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : La fabuleuse histoire du rock nantais de 1960 à nos jours (Broché)
Ce livre est le résultat du travail d'un passionné et ça se sent.
Plus de deux ans de recherches de la part de quelqu'un qui connaît très bien le monde musical nantais pour en faire partie, qui connaît la plupart des musiciens que compte la bonne ville de Nantes, et qui a non seulement peaufiné ses textes, mais a également passé un temps infini à sélectionner les meilleurs photos disponibles.

Et si je vous dit qu'en prime Laurent Charliot est imprimeur de métier et que la mis en page est parfaite, vous comprendrez que vous allez acheter un livre comme il n'en existe (à ma connaissance) aucun autre en France qui traite d'une seule ville.
C'est simple, des années 60 jusqu'au début des années 2000, tout y est. Bonne lecture !


Live in Palma-Dervish WHRL004
Live in Palma-Dervish WHRL004
Prix : EUR 27,75

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un double best of en Concert, 8 mars 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live in Palma-Dervish WHRL004 (CD)
L'un des groupes irlandais les plus énergiques. Originaires de Sligo (nord-ouest), ils font partie de la vague musicale irlandaise des années 90, moins complexée, plus "rentre-dedans". Un double album live en forme de best of, rapport qualité-prix imbattable. Splendide. A réécouter encore et toujours.


The first ten years - Altan GLCD 1153
The first ten years - Altan GLCD 1153
Prix : EUR 17,11

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Parmi les meilleurs, 8 mars 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : The first ten years - Altan GLCD 1153 (CD)
Altan figure parmi les meilleurs groupes irlandais depuis les années 90, avec Dervish. Cet album retrace la première partie de la carrière du groupe, jsqu'à la mort de son flûtiste Frankie Kennedy.
Leur son et leur style sont ceux du Donegal (nord-ouest), peut-être plus "haunting" que d'autres.
Une pure merveille.


Page : 1