Profil de Vilcoyote > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Vilcoyote
Votes utiles : 1201

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Vilcoyote "Bîp-bîp m'a tuER" (RCA)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Random Access Memories
Random Access Memories
Prix : EUR 6,99

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un album qui m'a déçu, j'ai le droit de le dire, quand même ! ^^, 20 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Random Access Memories (CD)
Le problème avec la musique, beaucoup plus qu'avec les films ou les livres, c'est qu'on est direct dans l'affect, dans l'émotion.
Ce qui va nous toucher peut laisser insensible le voisin et vice-versa.

Donc comme l'indique mon évaluation, je fais part de mon ressenti, pas spécifiquement de la qualité globale de cet opus qui reste de belle facture.

Fan de la première heure des Daft, la première écoute de l'album m'a laissé sur ma faim. Les suivantes ont hélas confirmé le verdict.
Le son très seventies aurait pu être sympa et novateur (si si, c'est toujours possible), hélas, j'ai eu le sentiment que les musiciens avaient cédé à la facilité et à la culture du mou...

Si Get Lucky a été choisi comme titre phare ce n'est pas un hasard. C'est le morceau le plus entrainant de l'album. Dès qu'on l'entend, il nous prend l'envie presque irrépressible de nous lever et de danser sur ce rythme funky. Quant à Lose yourself to dance, c'est LE morceau sexy qui fait vibrer.

Le reste est agréablement "chiant", voire carrément peu marquant.
Tron avait déjà marqué un virage plus lent dans leurs compo, mais celui-ci semble anesthésié.
Si l'ensemble reste cohérent, ce n'est pas ce j'attends d'un groupe de ce niveau.
Et là où Discovery nous offrait un voyage intersidéral purement jouissif dans les années 80, ici j'ai souvent eu le sentiment d'être bercée par le son lounge d'une salle d'attente de dentiste...


Play with me: Un peu
Play with me: Un peu

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Moi je veux bien jouer ! - Lu sur kindle, 14 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Play with me: Un peu (Format Kindle)
Je n'attendais pas grand chose de cette lecture, qui semblait s'apparenter à un petit érotica, notamment à cause de la couverture qui renvoie un message peut-être trop sulfureux pour ce qui est en réalité une charmante romance érotique.
La preuve, personne n'ose le commenter pour l'instant alors qu'il mérite une large diffusion par le bouche-à-oreille, en comparaison de certains succès actuels un peu surestimés voire incompréhensibles.
Raison pour laquelle une nouvelle couverture va être proposée pour cette première édition et les suivantes.
L'éditeur Sharon Kena a le nez creux pour repérer des auteurs prometteurs et leur mettre le pied à l'étrier.
Dommage qu'un certain nombre de coquilles résiduelles entachent encore la qualité du texte, problème récurent de cette sympathique petite maison d'édition.
Plus de rigueur dans la correction siouplaît !

Mais horreur ! Ne serais-je pas en présence d'un roman feuilletonnesque découpé à la hache numérique pour faire saliver et engranger plus de revenus ???
Je crois bien m'être fait piégée.
Et considérant le plaisir que j'ai retiré de cette première lecture, et le prix très abordable qui ne porte préjudice ni à la lectrice avide de connaître la suite, ni à la série qui peut se décliner en de nombreux tomes (ici ce sera 4), je peux déjà dire que cette fois j'accepte de plonger dans la toile tissée par Thelma Et Louise !!!
Mais pitié chère éditrice, évitez d'attendre un mois avant de livrer les suites, la concurrence étant vraiment rude sur le secteur.

L'écriture est enlevée, les dialogues vraiment amusants, certains épisodes particulièrement savoureux et ô combien réalistes - qui n'a jamais affirmé dans ses jeunes années "non non, je ne suis pas bourrée" et bam, étalée sur la table à chanter la Marseillaise en breton...
La scène sexy, est... sexy, mais je crois que finalement c'est assez secondaire, car le récit est suffisamment bien construit pour se suffire à lui même.

Les personnages sont sympathiques bien qu'encore un peu flous, et j'attends de découvrir ce que nous réservent les auteurs avec grande impatience.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (16) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 1, 2013 10:31 PM MEST


Beautiful Bastard - Version Française -
Beautiful Bastard - Version Française -
Prix : EUR 9,99

22 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Sympa mais pas exceptionnel 3,5 *** - Lu sur kindle, 10 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beautiful Bastard - Version Française - (Format Kindle)
Puisque ce titre s'y prête, je vais aussi prendre des libertés avec le langage châtié.
Fan-fiction inspirée des personnages de Twilight (plus des films que de la saga littéraire j'ai l'impression), je cherche encore les points communs en dehors de la coiffure "retour de baise" (c'est dans le texte) de l'acteur Robert Pattinson.
Cette absence de similitude n'est d'ailleurs pas plus mal...

En priorité la qualité du support numérique qui est à la limite du foutage de gueule au vu du prix excessif proposé en ebook.
Des coquilles, des fautes, des articles manquants, rendant parfois la compréhension ardue, au point de se demander qui parle ou qui agit ! C'est un peu le festival de la relecture bâclée. La petite maison d'édition Hugo-roman a raflé la mise en remportant l'adaptation française, mais doit sérieusement revoir le boulot de ses intermédiaires pour solidifier sa réputation.

L'écriture ensuite, une écriture à deux mains (Christina Hobbs et Lauren Billing) avec un vocabulaire qui m'est vite apparu limité et vraiment vulgaire.
Au début, la crudité des termes m'a amusé, au bout de dix "baise, putain, connard", je me suis demandée si les fans avaient prévu d'offrir aux auteures un dictionnaire des synonymes pour leur prochain Noël.
C'est d'autant plus dommage que lorsqu'elles utilisent certaines métaphores ou proposent en aparté d'anciennes discussions acides entre les deux belligérants, les bons mots fusent. Un gros point à travailler selon moi et un des points forts du bouquin.

Le scénario maintenant, qui se réduit à duculduculducul.
Je suis plus ou moins aguerrie au genre érotique, mais là, j'ai été estomaquée par le nombre de scènes de sexe.
Cela ne me dérange pas outre mesure, elles sont très bien écrites, sexy, excitantes et sans mièvrerie.
Mais encore faut-il qu'on nous propose à côté un scénario bétonné pour les relier entre elles et éviter l'overdose.
Ce n'est pas le cas ici. Et c'est probablement ce qui m'a le plus manqué.
Il y a un côté "pot de glace qu'on finit d'une traite". On sait que ce n'est pas bon, qu'on va en sortir écoeurée, mais on ne peut pas s'empêcher d'aller au bout.
En fait, ce roman avait de quoi faire une nouvelle géniale dans la mouvance romance érotique, mais ne tient pas la route sur 400 pages.
Donc sympa mais aurait nécessité de sérieuses coupes pour gagner en rythme.

Les personnages enfin, que j'ai bien aimé, peut-être moins Chloé parce qu'elle attend à chaque fois que ce soit Bennett qui se dévoile en premier et devienne ainsi plus vulnérable, avant d'avouer à son tour du bout des lèvres son intérêt.
C'est une lutte de pouvoir, mais je comprends que sa position sociale et professionnelle "subordonnée" la bloquent pour se livrer sans défiance.
Il est rare que dans ce type de romance débutant sur des antagonismes avérés, le conflit soit aussi flamboyant. J'ai vraiment apprécié que les disputes soient assumées. L'histoire d'amour peut se construire peu à peu, c'est d'autant plus agréable et réaliste. Il n'y a pas de grandes déclaration d'amour dès les premières pages et c'est plus crédible.

Bref, je ne regrette pas de l'avoir lu, c'est léger et distrayant. J'ai passé un bon moment de lecture et l'addictivité du style enlevé m'a empêché de le lâcher avant de l'avoir terminé, même si j'aurais apprécié un travail un peu plus poussé sur le scénario et l'écriture.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (8) | Permalien | Remarque la plus récente : May 18, 2013 11:18 PM MEST


Les combattants du feu, Tome 1 : l'épreuve des flammes
Les combattants du feu, Tome 1 : l'épreuve des flammes
par Jo Davis
Edition : Poche

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Un tome et des héros décevants, 5 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les combattants du feu, Tome 1 : l'épreuve des flammes (Poche)
J'avais plutôt apprécié le dernier volet consacré au capitaine de la caserne, sans avoir été vraiment transportée.
Mais ma curiosité avait été suffisamment piquée pour avoir envie de découvrir le tome consacré à "Musclor" le lieutenant Howard Paxton, montagne sexy de muscles au caractère sympathique.

les histoires de cette série mêlent romance, scènes clairement érotiques et thriller avec plus ou moins de bonheur.
Hélas, ce volume ne m'a pas convaincue.

J'ai sauté énormément de pages et mis très longtemps pour en venir à bout, alternant avec d'autres lectures.
J'ai trouvé qu'il y avait trop de longueurs, de surcroît je n'aime pas ce mélange de mièvrerie et de mots crus dans les scènes de sexe.

Pour finir, j'ai de plus en plus de mal à supporter des personnages principaux caricaturaux, et ai beaucoup moins d'indulgence pour les héroïnes qui se contentent de râler contre le machisme de leur soupirant et se dépêchent de se glisser dans le rôle de demoiselle en détresse dans lequel l'homme dominant les cantonne.

Je ne remets pas en question les qualités (qui ne m'ont pas sauté aux yeux il est vrai) de ce roman, qui a plu et plaira à d'autres lectrices, mais il ne correspond pas ou plus à ce que j'ai envie de lire dans le genre.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (8) | Permalien | Remarque la plus récente : May 10, 2013 3:23 PM MEST


Les 100 Facettes de Mr. Diamonds - Volume 1 : Lumineux
Les 100 Facettes de Mr. Diamonds - Volume 1 : Lumineux
Prix : EUR 2,99

26 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Une romance à pleurer de banalité - lu sur kindle, 25 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100 Facettes de Mr. Diamonds - Volume 1 : Lumineux (Format Kindle)
Énième roman charcuté artificiellement pour le transformer en feuilleton plus lucratif qu'un one-shot, cette fois je ne tomberai pas dans le piège d'en acheter tous les volets.
J'ajoute que les rumeurs émanant de proches de l'éditeur veulent qu'en fait il soit constitué de 12 volumes.
Si on multiplie par le prix actuel de la version numérique (hors la gratuité du premier pour accrocher la lectrice) ça fait très cher l'équivalent (seulement en quantité) d'un Harry Potter et la coupe de feu, calculez : plus de 32 euros le bouquin numérique !!!
Vous achèteriez un ebook d'Harlequin à ce prix là vous ???

D'autant que la qualité n'est pas vraiment au rendez-vous.
Grosse erreur de l'éditeur de le comparer aux succès érotiques actuels. Cette histoire ne tient pas deux secondes la comparaison.

Alors oui, cette nouvelle a le mérite d'être facile à lire.
En revanche, c'est un ramassis de clichés, de bêtise et d'approximations (les univers journalistique et viticole inexistants).
Les "questions" lors de l'interview ridicule sont lamentables et démontrent un manque flagrant de connaissances de la part de l'auteure.
Même une étudiante en journalisme sait qu'il faut préparer son travail en amont.
Se documenter sur l'individu est une chose, baver à vide sur lui en est une autre.

Les personnages sont incroyablement cons et creux.
Le réalisme n'est pas ce qu'on recherche dans ce type de littérature, c'est censé être écrit pour nous faire rêver.
Mais là, le rêve se transforme en grimace. Encore une fois, la seule "qualité" évidente de ces deux personnages reste un physique avantageux.
En dehors de ça, l'héroïne est une pintade en chaleur avec la répartie cinglante d'un bulot, le héros un bellâtre bouffi d'arrogance.

Le seul instant que j'ai apprécié, c'est la description sensuelle du premier baiser.
C'est maigre.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Sep 19, 2013 5:16 AM MEST


La rose et le coquelicot (20 débuts de scénarios pour une sexualité épanouie t. 3)
La rose et le coquelicot (20 débuts de scénarios pour une sexualité épanouie t. 3)
Prix : EUR 0,89

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Charmante et douce nouvelle, 22 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Prioritairement, un petit mot sur l'auteur, qui apprécie les mots, et nous propose des textes de qualité, simples, sans fioriture inutile, mais avec une certaine poésie et une douce sensualité.
Un peu trop douce pour moi, qui deviens une vieille rombière du genre !

Raison pour laquelle je ne vais désormais (enfin, après ce dernier com, promis à quelqu'un) chroniquer que les nouvelles ou romans qui m'enthousiasment ou me font grimacer, afin de laisser leur chance à des manuscrits qui correspondent moins à mes attentes.

Je conseillerais donc prioritairement cette nouvelle à des personnes qui viennent à l'érotisme pas à pas, sans violence avec un petit côté ludique.

Toutefois, cette nouvelle est amusante et plaisante, avec une point d'irrévérence sans qu'elle ne soit choquante.
Les descriptions érotiques restent softs (moi j'adore quand ça pulse et que ça fait transpirer les corps) et j'aurais vraiment apprécié avoir un texte plus long pour mieux appréhender ce couple qui m'avait l'air intéressant.

Justement, le format très court empêche un peu de développer l'émoi qu'un tel texte est censé procurer, c'est dommage parce qu'il y a un vrai potentiel, mais ça peut être une bonne initiation.
Gageons que l'auteur trouve un éditeur sérieux qui le guide et lui permette de s'exprimer sur des récits complets.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 26, 2014 7:07 PM CET


Alice au bois dormant
Alice au bois dormant
Prix : EUR 1,99

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Sympathique, mais..., 19 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alice au bois dormant (Format Kindle)
Ce roman contient tous les éléments d'une bonne littérature sentimentale.

Une écriture fluide, des personnages sympathiques aux caractères éloignés des clichés habituels, plus posés et mâtures, une histoire romantique qui prend le temps de nous exposer les évènements sans précipitation, des sentiments amoureux et des réactions réalistes.
Le tout allié au format d’une centaine de pages dans une édition de qualité, c’est une lecture idéale pour une soirée au calme, même si je n'ai pas été transportée autant que prévu.

Sont-ce les scènes érotiques un peu trop détaillées qui ne collent pas avec l’ambiance douce et l’approche toute en retenue du début, la baisse de rythme imperceptible mais réelle en cours de récit, ou la fin un peu abrupte qui manque de piment ?

Bref, j’ai bien aimé, mais il m'a manqué le petit truc en plus pour le recommander sans réserve.
Toutefois, c'est une agréable romance adulte dont le point fort est indéniablement de bons personnages.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 20, 2013 11:47 PM MEST


A lui, corps et âme - volume 3
A lui, corps et âme - volume 3
Prix : EUR 2,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Une accumulation de clichés, 19 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : A lui, corps et âme - volume 3 (Format Kindle)
Dans la continuité des deux précédents, ce n’est pas un tome à part entière mais bien la troisième (et dernière ?) partie d’une quarantaine de pages d’un roman charcuté par un éditeur anglo-saxon peu scrupuleux (format conservé par l’éditeur français).

Je voulais au moins savoir comment l’auteure allait se dépatouiller de son histoire qui sombrait peu à peu dans les clichés du genre.
Cette fois, elle aura pris une micro dosette de Jane Eyre pour dramatiser ses effets…

Comme l’a soulevé Rose dans son commentaire, on finit par se dire que les personnalités du couple ne sont pas vraiment compatibles. En dehors de l’attirance physique indéniable et la fascination naturelle ressentie par la jeune femme pour son mystérieux amant, cette relation ne paraît pas assez solide.

Quant à la fin, sans spoiler, je la trouve sans intérêt, car elle ne règle rien. D’ailleurs, ce n’est pas une fin en soi et on peut légitimement s’interroger sur une suite éventuelle, que je ne suivrai pas cette fois.


A lui, corps et âme - volume 2
A lui, corps et âme - volume 2
Prix : EUR 2,99

3.0 étoiles sur 5 Une deuxième partie décevante, 19 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : A lui, corps et âme - volume 2 (Format Kindle)
Ce n’est pas un tome à part entière mais bien la deuxième partie de moins d'une quarantaine de pages de lecture (une fois la couverture et les pub retirées) d’un roman charcuté par un éditeur anglo-saxon peu scrupuleux (format conservé par l’éditeur français). Au prix d'un roman plus consistant, ça fait cher la version numérique.

Si le premier volet était charmant, celui-ci est moins intéressant. Le soufflet retombe, la relation devient banale car déjà lue à de multiples reprises, les clichés affluent.
C’est sexy mais pas si érotique que ça. Tant mieux, on évite l’overdose.

Malgré tout, ça reste agréable à lire, et on veut évidemment connaître la suite, raison pour laquelle j’ai continué la lecture, encouragée il est vrai par le fait de savoir qu’on ne traîne pas la plaisanterie sur une dizaine de volumes non plus !


A lui, corps et âme - volume 1
A lui, corps et âme - volume 1
Prix : EUR 0,99

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un premier volume prometteur, 19 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : A lui, corps et âme - volume 1 (Format Kindle)
Encore un roman découpé à la cisaille me direz-vous. Et vous aurez raison.

Car à l’identique de "Tout ce qu’il voudra" souvent cité en référence, les tomes ne sont pas constitués de volumes indépendants, mais bien de différentes parties d’un même roman découpé artificiellement.

D’un point de vu marketing, c’est très malin ; on vend plus, plus cher et on fait monter l’envie.
Mais pour moi c’est un procédé peu éthique. Entrecoupé de pages de publicité, ça fait même moins de 40 pages à lire.

Bref, en dehors de ce point agaçant soulevé, j’ai adoré cette première partie, malgré les défauts évidents de manque d’ambition et d’originalité (la jeune étudiante qui tombe dans les filets d’un richissime et torride spécimen masculin).

Point de BDSM, j’en suis ravie.
J’ai apprécié l’humour distillé par les dialogues enlevés et les réflexions de la narratrice Emma.
Ses réactions sont parfois très réalistes, les questions qu’elle se pose, les préjugés qui tombent, je les ai moi-même expérimentés.

La rencontre avec Charles est amusante, mais les personnages qui gravitent autour du couple principal sont un peu trop superficiels pour être consistants. Mais heureusement, ils ne sont pas conformes aux clichés attendus (la garce rivale, la bombe hautaine etc…).
On a droit à la scène chaude de l’ascenseur, mais j’ai trouvé son traitement suffisamment sexy pour ne pas m’en formaliser.

L’écriture est fluide, rythmée, et même si il ne se passe pas de choses extravagantes, j’ai trouvé les anecdotes pleines de fraîcheur.

Dommage que ça se gâte dans les deux tomes suivants. Ils n’ont pas su conserver les mêmes qualités et se sont un peu enfoncés dans la facilité, jusqu’à un final pas fini !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20