Profil de Walterjovi > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Walterjovi
Classement des meilleurs critiques: 599
Votes utiles : 2632

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Walterjovi
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Wolverine : Le combat de l'immortel
Wolverine : Le combat de l'immortel
DVD ~ Hugh Jackman
Proposé par KAPPA MEDIA
Prix : EUR 8,99

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 ça griffe à Tokyo, 22 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wolverine : Le combat de l'immortel (DVD)
Je fais parti de ceux qui n'ont pas détesté le premier film sur Logan, ce n'était pas le meilleur produit estampillé "mutants" mais j'avais accroché. J'attendais donc ce deuxième long métrage et je n'ai pas eu de grosse déception. Les effets spéciaux atteignent leur limite parfois (la scène du train) mais ça ne m'a posé de souci. J'ai aimé de voir la quasi-intégralité du film plongé dans un Japon qui est toujours signe d'exotisme pour nos yeux occidentaux. Un type comme Logan dans un univers si dompté par les codes et les coutumes, c'est une curiosité.
Il y a pas mal d'action, ça bouge plutôt bien, ceux qui veulent voir les griffes oeuvrer ne seront pas déçus. Il y a de la castagne avec une impressionnante ouverture à Nagasaki le jour où la bombe est tombée.
Pour l'histoire, il y a de bonnes choses, d'autres moins intéressantes mais il y a un rebondissement que j'ai trouvé énorme, sans dire où dans le film pour ne pas gâcher la surprise. C'est aussi intriguant pour le prochain "X-Men" ou pour l'éventuel troisième film sur Logan.
Bref, un spectacle très sympathique qui n'est pas le film du siècle mais qui reste très potable.


Demolition
Demolition
Prix : EUR 12,96

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Dans le mur!, 20 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Demolition (CD)
Après le déjà pas formidable du tout "Jugulator", Judas tente très vainement de sauver les meubles avec ce mauvais album. Pourtant, ça ne part pas trop mal avec "Machine Man" malgré un son que je trouve très peu clinquant, "One On One" fait vaguement illusion mais quelque chose est cassé. Il y a bien quelques riffs qui peuvent donner le change quelques secondes comme "Bloodsuckers" mais rien ne ressort de l'album. Le style est présent mais chargé d'influences modernes dans la production ou l'écriture hors des riffs. Déjà que certains titres mettent presqu'une minute à démarrer... c'est vraiment dur d'écouter en entier une chanson comme "Subterfuge". Rien n'est mémorable. Judas a toujours été un groupe à hymnes et rien n'arrive à la cheville du moindre titre classique. Même les deux ballades s'écoutent et s'oublient aussitôt même si elles sont jolies.
Toujours relégué au rang de simple interprète, Tim "Ripper" Owens" y croit encore dur comme fer, sa prestation étant excellente. Tout le monde besogne comme il faut, Scott Travis aidant même à l'écriture d'un titre (Glen Tipton est l'auteur majoritaire du disque, certains titres étant même de son propre et unique fait) mais la sauce ne prend pas, c'est une suite de "Jugulator" parfois évidente, parfois plus surprenante (influences indus ou nu-metal). J'avais du mal à écouter le disque précédent et finalement, "Jugulator" parait meilleur que "Demolition". Rien que "Bullet Train" vaut tout ce nouveau disque. S'il a des amateurs, tant mieux, ce n'est pas mon cas.


La bible de Darwin
La bible de Darwin
par James Rollins
Edition : Poche
Prix : EUR 8,10

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Intéressant mais..., 16 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La bible de Darwin (Poche)
Après un départ intéressant et une intrigue pas idiote du tout, j'ai eu beaucoup de mal à lire ce bouquin. Découpé et redécoupé pour que les nombreux protagonistes puissent participer à toute l'aventure, "La Bible De Darwin" devient difficile à suivre et le final est cacophonique. J'ai eu de la peine à aller jusqu'au bout en gardant un peu d'intérêt pour une action étirée jusqu'à plus soif.
Malgré tout, j'ai apprécié les rebondissements et le voyage planétaire effectué en lisant ce bouquin. Ce n'est pas le meilleur que j'ai eu entre mes mains mais pas le pire non plus, il est juste confus.


Ma vie avec Liberace (Golden Globe® 2014 du Meilleur téléfilm)
Ma vie avec Liberace (Golden Globe® 2014 du Meilleur téléfilm)
DVD ~ Michael Douglas
Prix : EUR 9,99

11 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une vie pas ordinaire, 14 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ma vie avec Liberace (Golden Globe® 2014 du Meilleur téléfilm) (DVD)
Drôle de film pour un drôle de personnage! Liberace était un excentrique au goût kitsch pleinement revendiqué. Une bonne partie du film baigne dans cette ambiance rococo qui fait évidemment sourire et qui était l'une des marques de fabrique du pianiste.
Pour l'histoire, j'ai trouvé le film vraiment plaisant, entre un amour semblant tenir à trois fois rien mais aussi constamment persécuté par Liberace qui martyrise à la longue son compagnon, en le transformant à son image, en l'utilisant et en lui reprochant tous les torts de la Terre. Quelle prestation de Michael Douglas qui a eu un rôle en or, tout comme Matt Damon même si tout reposait avant tout sur la prestation du pianiste sans quoi tout le film aurait été raté.
Les presque deux heures passent très vite et certains moments sont réellement amusants d'autres touchants. "Ma Vie Avec Liberace" est un biopic très divertissant qui montre l'envers du décor d'un personnage hors-norme, jamais vu avant ni depuis. Bien filmé, rythmé, j'ai passé un excellent moment à le voir et le reverrait avec plaisir!


Ladies & Gentlemen : The Best Of
Ladies & Gentlemen : The Best Of
Prix : EUR 18,38

5.0 étoiles sur 5 Essential, 13 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ladies & Gentlemen : The Best Of (CD)
George Michael est un véritable hit-maker, une machine à tubes et ce premier best of récompense judicieusement une carrière solo d'une grande richesse avec, à l'époque, trois albums monstrueux, alliant toutes les subtilités de la pop en passant des rythmes dansant aux instants plus tendres et délicats. Hormis quelques oublis curieux ("Monkey", "Older" et "I Want Your Sex part I"), rien n'est à jeter ici. En deux disques séparés judicieusement (l'un de titres calmes, l'autre de tubes endiablés), agrémentés de trois inédits, George Michael met tout le monde d'accord : derrière la belle gueule et les mélodies qui peuvent paraître trop évidentes pour certains se cache un artiste complet à l'origine d'un grand nombre de classiques de la musique pop. Il y a les hymnes que tout le monde connait comme "Careless Whisper", "Freedom '90" ou bien "Fastlove" mais aussi des morceaux plus curieux comme "Spinning The Wheel", très expérimental et qui peut rebuter.
S'il y a eu deux autres albums après cette compilation, l'un de reprises et l'autre de matériel original, c'est tout de même l'essentiel d'une période. Manquent bien sûr les hits de Wham (achetez "The Final" pour pas cher ici) et là, on se dit que l'homme est un sacré artiste très versatile capable de passer de la pop années typique au jazz ("Older", "Kissing A Fool") ou bien à l'électro moderne ("Freek", "Fastlove",...). Doté en plus d'une voix puissante et très modulable... franchement, il a tout pour lui.


The Final
The Final
Proposé par VTN-GmbH
Prix : EUR 7,32

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Fantastic!!, 25 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Final (CD)
Hormis le premier album que je n'aime pas du tout (et qui est ici avec plusieurs hits dont "Wham Rap" ou "Club Tropicana"), tout le reste est d'un niveau exceptionnel et est emblématique d'une époque, entre "Last Christmas", "Careless Whisper", "Wake me Up Before You Go Go", autant de succès qu'on prend du plaisir à entendre encore après toutes ces années. George Michael était déjà bien doué à l'époque, quel talent!


Cathares
Cathares
par Patrick Weber
Edition : Poche
Prix : EUR 7,70

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une bonne histoire, 24 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cathares (Poche)
Patrick Weber gagne à être connu : il a écrit une petite intrigue à partir d'un fait minimaliste - un coup de téléphone - amenant le personnage central à tout abandonner pour retrouver l'auteur du coup de fil ce qui le poussera à enquêter sur un secret bien gardé.
Le style est clair, efficace mais il est évident qu'il manque un petit quelque chose à Weber pour devenir un meilleur auteur. Tout est bien en place, les personnages développés comme il le faut mais il y a cette petite étincelle qui fait défaut pour transformer un bon roman en excellent roman. Toutefois, j'ai pris beaucoup de plaisir à faire une virée en pays Cathare et la lecture de ce livre vaut le détour, avec un peu d'ésotérisme, de secret séculaire et de trouvailles bien documentées.


Litteul Kevin - tome 10 - Litteul Kevin 10
Litteul Kevin - tome 10 - Litteul Kevin 10
par Coyote
Edition : Cartonné
Prix : EUR 12,00

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un album familial!, 18 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Litteul Kevin - tome 10 - Litteul Kevin 10 (Cartonné)
Fan de la saga, ce dixième tome, je l'attendais de pied ferme avec deux promesses tenues : le mariage de Hulk et une visite en Ecosse sur les traces des "ancesters" de Chacal. Ces deux fils rouge occupent d'ailleurs la majorité de l'album mais qui s'en plaindra? Le style décapant de Coyote est omniprésent, toujours drôle sans être vulgaire (comment tester un appareil pour renforcer la masse musculaire tout en le détournant de sa fonction première avec Nounours) et surtout d'une grande richesse pictural. Le travail abattu par Coyote est impressionnant, il y a un niveau de détails énorme et chaque case est un fourmillement d'idées. C'est également dans cet album qu'il y a le plus de motos, ceux qui souhaitaient en voir davantage ne seront pas déçus! Il y a également un léger cross-over avec l'apparition de Mammouth et du Gros lors du mariage de Hulk et d'Agnès, celle-ci étant la soeur de Mammouth. Voilà pourquoi j'ai commencé cette notation en parlant d'album familial : le Club est un noyau familial, tout finit par graviter autour de ce vivier à poilus et autour du Sli-Bar!
Et pour le dessin en lui-même, Coyote, ben, c'est Coyote, c'est chiadé, c'est magnifiquement fait, les personnages sont toujours aussi bien déssinnés. Il a atteint une maîtrise totale de son style qui est revenu à beaucoup moins d'arrondis que pendant la période des "Voisins du 109". Et ce dixième tome, pour moi, est l'un des meilleurs, ds plus aboutis, des plus drôles depuis le tome 5! Vivement le prochain!!


Texas Chainsaw [Version intégrale]
Texas Chainsaw [Version intégrale]
DVD ~ Alexandra Daddario
Proposé par New Choice
Prix : EUR 9,80

4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Vengeance!!, 12 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Texas Chainsaw [Version intégrale] (DVD)
Soyons clair : Leatherface n'effraie plus grand-monde. Hormis le film de 1973 qui était terrifiant, les séquelles n'étaient pas à la hauteur tandis que les préquelles assuraient bien. Ici, c'est une suite directe du film de Tobe Hooper même si les incohérences scénaristiques sont énormes pour ces années entre le premier massacre et la reprise du film moderne, ici.
Agressif sans être aussi violent que les deux préquelles (malgré quelques scènes plus sauvages), ce "TCM" en 3D a joué sur le relief pour se vendre mais ce n'est qu'un gadget et hormis quelques rares plans bénéficiant des largesses de ce format, c'est absolument inutile. Voir le film à l'ancienne ne change rien. Leatherface est destiné à se venger, il n'est plus ce pantin travesti parfois et n'a pas envie de rire, quelques personnes en font les frais d'ailleurs avec quelques meurtres bien fait mais les effets "physiques" sont mieux réussis que les CGI parfois dégueulasses. Pour le bodycount, ce n'est pas négatif, il y a de la tripe.
Pour l'histoire, pourquoi pas? Juste que c'est très mal géré dès l'écriture avec des invraisemblances aberrantes. En faire abstraction, c'est se faire plaisir en visionnant juste un film qui se veut une relecture complémentaire du film de Hooper en prolongeant l'histoire de 1973 jusqu'à nos jours. Ce "TCM" n'arrive pas à la cheville de son illustre et légendaire aîné mais j'ai pris du plaisir à voir la tronçonneuse faire son office sur des tocards. Cassé par la critique et les fans, il vaut néanmoins le détour et ne sera jamais pire que "Next Generation" qui était une insulte totale à la franchise! Donnez-lui une chance.
Des caméos sympa du Leatherface d'origine, de Marylin Burns et de Chop Top, ça n'apporte rien mais ça fait plaisir! Gunnar Hansen est pas mal en vieux grigou du clan!
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 31, 2014 8:04 PM CET


The lord of steel live
The lord of steel live
Prix : EUR 10,15

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Décevant, 4 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : The lord of steel live (CD)
Manowar est définitivement en chute libre depuis trop longtemps. "The Lord Of Steel" a vaguement remis le navire à flot mais ce mini-LP achève définitivement la louable tentative de cet album de heavy-metal honnête à défaut d'être grandiose.
Autant le dire, Manowar semble être devenu franchement mou du genou sur scène. Eric Adams n'a plus la possibilité de chanter aussi haut qu'à la belle époque et le rythme des titres semble un peu faible parfois. Pire, le mixage de ces six morceaux (rendons quand même hommage au groupe qui a mis uniquement des chansons jamais parues sur un de leurs albums live, il n'y a donc que de l'inédit) est hasardeux, pas très heureux et ne rend pas hommage ) la puissance de Manowar.
En attendant "Kings Of Metal MMXIII" qui sera probablement aussi bancal et inutile que le nouvel enregistrement de "Battle Hymns" (les ultimes preuves que le groupe est malheureusement complètement fini), "The Lord Of Steel Live" fait le tampon de faible manière. Les américains finissent mal leur carrière.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20