Profil de Seb G > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Seb G
Classement des meilleurs critiques: 1.773
Votes utiles : 633

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Seb G (France)
(TESTEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
Ardennes 44, édition 2013: La dernière offensive allemande
Ardennes 44, édition 2013: La dernière offensive allemande
par Pierre Stéphany
Edition : Broché
Prix : EUR 22,90

1.0 étoiles sur 5 Un livre pour rien !, 10 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ardennes 44, édition 2013: La dernière offensive allemande (Broché)
L’offensive allemande des Ardennes en décembre 1944 a donné lieu à une abondante littérature. Cette opération a quelque chose d’épique. Alors que tout parait perdu, que le III. Reich s’effondre, que ses ennemis se pressent autour de ses frontières et de son espace aérien, le but n’est rien de moins que de retourner la situation à l’Ouest en empruntant peu ou prou les mêmes chemins qui avaient donné la victoire au printemps 1940. La guerre a cependant changé. Les hommes sont différents, les matériels ont beaucoup évolué et les concepts opérationnels n’ont plus rien à voir.
Le détail des combats et le déroulement des actions est assez bien connu, même s’il reste encore beaucoup à découvrir et à écrire.
Près de 70 ans après les faits, il pouvait paraître intéressant de revisiter les faits avec le recul que seul procure le temps.
Malheureusement, c’est ici un coup pour rien dans ce livre qui promettait pourtant de raconter différemment la bataille des Ardennes… Tous les habituels poncifs s’y trouvent mais truffés d’erreurs. On y découvre dès les premières pages que la 7. Armee aurait été une armée blindée…
Ceux qui ne connaissent rien à cette bataille auront l’impression d’avoir appris quelque chose, ou plutôt lu une succession de séquences comme dans un film plat.
A déconseiller à tous ceux qui sont déjà férus de cette période et qui ont eu l’occasion de lire un ouvrage généraliste sur le sujet.


Expo 58
Expo 58
par Jonathan Coe
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 So british, si exquis..., 10 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Expo 58 (Broché)
L’ambiance particulière de la Guerre froide fournit un cadre assez exceptionnel pour tout roman d’espionnage grâce à la dimension du « terrain de jeu », aux relations complexes teintées d’ambiguïté entre belligérants, à ses héros très loin des surhommes mais finalement souvent très ordinaires. Cependant, il faut posséder une bonne plume, bâtir un bon scénario et savoir jongler avec tous ces ingrédients. Et tous les auteurs ne sont pas capables de le faire.
Ici, c’est le cas de Jonathan COE qui a conçu un vrai moment de plaisir de lecture en offrant un ouvrage simple dans sa construction, très facile à lire mais tellement riche dans l’analyse de ses personnages, des relations qu’ils entretiennent et développent. Les références aux grands romans d’espionnage ne manquent pas. Pourtant, ce n’est pas une caricature ou une copie, mais plutôt l’aboutissement d’une œuvre littéraire qui utilise des ingrédients communs.
L’humour « so british », la cocasserie des situations apportent une formidable touche de gaieté. La description des lieux et des habitudes culturelles est pleine de subtilité, mais si pertinente car ne tombant pas dans l’excès. Car il n’y a jamais de trop dans ce livre particulièrement bien équilibré.
Les amateurs de romans d’espionnage « classiques », très éloignés du rythme effréné des « techno thrillers », des relations à fleuret moucheté Est / Ouest en plein Guerre froide peuvent se plonger dans leur univers de prédilection avec Expo 58.


La 7è Panzer Division
La 7è Panzer Division
par Yann Galibois
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 La forme ne fait pas la qualité..., 24 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La 7è Panzer Division (Broché)
Après la division « Wiking » les Editions Caraktère publient un second livre dans la collection « Archives de guerre / Unités » consacré à la 7. Panzer-Division.

Le format est pratique, le papier de qualité, les profils couleurs toujours aussi agréables à contempler (il ne faut surtout pas rater le vue d’en haut d’un SdKfz 10/5 für 2cm Flak 38) et la mise en page est sans défaut. Les rares cartes sont également très lisibles tout en étant sobres.

Malheureusement, tout comme le livre sur la « Wiking », ce livre est cher (24,90 €) pour ce qu’il est. La moitié de l’ouvrage est consacré aux opérations à l’Ouest où la division s’illustre avec Rommel à sa tête. Mais les photos sont archi connues. Il reste donc la moitié du livre pour aborder les années 1941 à 1945, c’est peu… Les combats à l’Est de 1944 et 1945 sont traités en une dizaine de pages seulement.

Les textes sont réduits à la portion congrue et restent extrêmement généraux et narratifs. On peut regretter l’absence de tables de dotation en matériels et en effectifs.

Ce livre n’apportera donc pas grand-chose à ceux qui possèdent déjà des livres sur la Panzerwaffe ou l’excellent Rommel France 1940 d’Yves BUFFETAUT paru aux Editions Heimdal en 1994. Pour ceux qui ont un budget plus serré, il convient de se poser préalablement la question de là où investir ses sous…


Le Corridor des Panzers : Über die Maas
Le Corridor des Panzers : Über die Maas
par Jean-Yves Mary
Edition : Relié

5.0 étoiles sur 5 Indispensable !, 22 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Corridor des Panzers : Über die Maas (Relié)
Cet album mémorial est le premier d’une monumentale étude sur les combats de mai et juin 1940 à l’Ouest publiée à l’occasion des 70 ans de la Seconde Guerre mondiale.
Avec plus de 460 pages et plusieurs centaines de photos, ce livre relate les opérations militaires au sol entre le 10 et le 15 mai 1940 quand les unités blindées allemandes traversent le massif forestier des Ardennes pour forcer ensuite la défense française sur la Meuse, prélude à l’encerclement des meilleures unités franco-britanniques à Dunkerque. Après un rappel de la situation stratégique et des dispositions prises par les deux camps, le livre revient sur les deux jours qui précèdent le 10 mai.
Cette étude n’est cependant pas le récit intégral des évènements à l’Ouest. L’invasion de la Hollande n’est pas abordée, ni la bataille de rencontre de Gembloux / Hannut qui est réputée comme l’une des premières batailles entre blindés de l’Histoire. Le texte suit l’évolution des corps d’armées blindés de von Kleist (avec Guderian et Reinhardt) et de Hoth. Contrairement à de nombreux ouvrages déjà publiés, Jean-Yves Mary ne se contente pas de suivre un angle de vue uniquement allemand, mais introduit une vision de la bataille côté belge et français malgré la difficulté de trouver des sources souvent disparues dans les affres de la déroute.
Les principaux moments abordés sont la montée en ligne des unités, le franchissement des frontières luxembourgeoise et belge, la traversée des Ardennes avec ses actions commandos et ses combats d’arrière-garde, le passage en force de la Meuse et les premières réactions françaises qui conduisent à l’anéantissement de la 1ère DCR à Flavion et aux combats de Stonne. L’étude n’est pas une analyse des opérations, mais un récit détaillé de celles-ci.
L’illustration est conséquente. Le livre s’achève avec le recensement des unités engagées et de leurs chefs. Une bibliographie est également fournie. Les photos proviennent à la fois des archives officielles, des collections privées des vétérans et de proses de vue contemporaines à l’ouvrage pour visualiser l’aspect des lieux soixante-dix ans après les faits. Plusieurs cartes complètent les textes. Il n’y a malheureusement pas de profils ou d’illustrations en couleurs, ni de planches d’uniformes.
Malgré ces imperfections mineures, ce livre est assurément une référence sur ces journées fatidiques alliant un récit détaillé et une iconographie inégalée.


JEAN MOULIN, La Passion de la République
JEAN MOULIN, La Passion de la République
par Charles-Louis FOULON
Edition : Broché
Prix : EUR 19,90

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un bel hommage à la portée de tous pour un héros, 24 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : JEAN MOULIN, La Passion de la République (Broché)
Comme les autres biographies de cette collection (Louis XIV, Louis XV, Marie-Antoinette, Henri IV, De Gaulle, Guillaume le Conquérant), ce livre fait aimer l’Histoire. Ecrit d’un texte clair et vivant, largement illustré de photos d’époque et de reproductions en couleurs d’objets témoins des faits (lettres, peintures, dessins, documents), il balaye les faits eux-mêmes et n’hésite pas entrer dans la vie « intime » du personnage.
Au-delà de l’engagement de Jean MOULIN et de l’histoire de la Résistance que permet d’aborder cet ouvrage, ce qui est le plus marquant c’est le parcours d’un homme « ordinaire », serviteur dès son plus jeune âge de la République qui va se transcender sous la pression des évènements. De ce point de vue-là, Jean MOULIN est très humain, loin des polémiques qui agitent parfois les historiens sur ses liens avec les communistes. Ses prises de position courageuses, ses actes de courage physique, son rôle d’inlassable « sherpa » du général DE GAULLE sont relatés « factuellement ».
La fin de l’ouvrage revient sur ce que fut au quotidien la clandestinité pour ceux qui la vécurent et comment la République reconnaissante honore la mémoire de Jean MOULIN.
Il faut aussi apprécier la chronologie fournie en annexe ainsi que quelques pistes pour aller plus loin : livres, études et musées.


SOLDATS ALLEMANDS DE LA BATAILLE DE NORMANDIE
SOLDATS ALLEMANDS DE LA BATAILLE DE NORMANDIE
par Tanguy LE SANT
Edition : Broché
Prix : EUR 5,50

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour le plaisir des yeux à un prix tout à fait abordable !, 23 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : SOLDATS ALLEMANDS DE LA BATAILLE DE NORMANDIE (Broché)
Ce petit livre broché (une trentaine de pages) ne cherche pas à être une encyclopédie exhaustive sur le sujet, mais plutôt un musée couché sur page avec une succession de « tableaux » qui sont autant de raisons pour exposer des reliques de l’époque très bien mises en scène grâce à la qualité des photos couleurs et à l’utilisation de mannequins de cire qui donnent de la vie aux uniformes et équipements sans pour autant rechercher une mise en scène trompeuse.

Quelques clichés d’époque en noir et blanc en arrière plan complètent l’iconographie.

Comme souvent dans les ouvrages ou les revues traitant des uniformes, le texte est là pour accompagner et replacer les objets dans leur contexte au prix d’ailleurs de certains raccourcis. Il ne faut donc pas recherche une prétention scientifique, mais seulement le plaisir des yeux et la possibilité de « coloriser » dans l’imaginaire les clichés N&B d’époque grâce aux reliques ainsi exposées.

Pour un prix modique, le néophyte possède une bonne clef d’approche pour peu qu’il s’intéresse aux uniformes d’époque ou à la bataille de Normandie à l’été 1944. Les maquettistes et autres artistes aux pinceaux pourront y puiser leur inspiration pour peindre leurs figurines qu’ils accompagnent un diorama ou qu’ils participent à une partie de jeu d’histoire…


Afrikakorps : L'armée de Rommel
Afrikakorps : L'armée de Rommel
par Benoît Rondeau
Edition : Broché
Prix : EUR 26,90

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passionnant, probablement la meilleure synthèse jusqu'à présent en Français !, 8 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Afrikakorps : L'armée de Rommel (Broché)
Avec « Afrikakorps, l’armée de Rommel », Benoît RONDEAU nous offre une excellente synthèse sur le corps expéditionnaire envoyé par le III. Reich en Afrique du Nord et rafraichit considérablement la connaissance historique de ce théâtre d’opérations.

L’auteur répond tout d’abord à cette question : pourquoi envoyé un corps expéditionnaire quelques mois avant le déclenchement de l’opération « Barbarossa » ? Pour aider les Italiens en difficulté ? Certes… Mais surtout pour ne pas laisser aux Britanniques le contrôle de la moitié du rivage méditerranéen. Cet objectif, finalement très défensif, sera aussi à l’origine des renforts envoyés en Tunisie en 1943 alors que tout est perdu et que la défaite de Stalingrad nécessite pourtant d’alimenter d’urgence le Front de l’Est en renforts.

Si la narration des opérations militaires est classique et assez générale, elle met en avant les errements des « grands chefs » de la guerre du désert. Si le talent de Rommel est bien décrit, le texte insiste aussi sur ses erreurs et parfois son absence de scrupule à envoyer ses troupes et des subordonnés à une mort quasi certain pour la gloire. Son premier échec devant Tobrouk signe la fin des espoirs de conquête. Il est ensuite de toute façon trop tard pour aboutir à une victoire stratégique.

Le portrait de Montgomery est également loin de l’image habituellement conservée de lui. La victoire d’El Alamein est laborieuse et acquise grâce à une supériorité écrasante sur l’Axe. La poursuite de l’Afrikakorps manque sérieusement de « punch » et d’inspiration. Alors que la défaite aurait pu être totale, elle n’est que relative. Rommel est battu mais non anéanti. De quoi éclairer d’un jour nouveau aussi les qualités de Montgomery mises en œuvre en Normandie et dans la Libération de l’Europe.

L’importance d’El Alamein est aussi relativisée par le débarquement américain de l’opération « Torch » qui met de toute façon fin aux projets italo-allemands en Afrique du Nord.

Jusqu’au bout, les Italiens et les Allemands donnent du fil à retordre aux Alliés. Les derniers combats en Tunisie en sont un parfait exemple. Les Américains font un apprentissage difficile de la guerre moderne. Dans ces derniers combats, Kesserling montre déjà des qualités qui feront sa marque de fabrique en Italie où il réussit à freiner les Alliés. Mais les succès défensifs, les coups d’audace sans lendemain ne font pas une victoire…

Ce livre montre également l’importance de logistique avec une explication claire des contraintes qui s’imposent aux belligérants. A noter également une excellente description des caractéristiques de la guerre du désert pour les hommes et les matériels.

Enfin, le livre de Benoît RONDEAU revient sur l’endoctrinement de l’Afrikakoprs. Ses anciens seront à l’origine de l’organisation des camps de prisonniers aux Etats-Unis. Et force est de constater que l’idéologie nazie est très présente. Ceux qui renient le Reich ou qui donnent des renseignements aux Alliés sont impitoyablement éliminés. Voilà de quoi donner un éclairage nouveau à cet aspect de la guerre.

En résumé, un livre indispensable pour tout amateur des combats en Afrique du Nord. Bravo !


Monsieur Peureux et les Pirates
Monsieur Peureux et les Pirates
par Roger Hargreaves
Edition : Broché
Prix : EUR 2,90

5.0 étoiles sur 5 Excellent !, 8 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Monsieur Peureux et les Pirates (Broché)
Ce petit livre est une très bonne lecture du soir pour les petits et renouvelle le genre de la série des "Monsieur/ Madame".


LA DIVISION WIKING
LA DIVISION WIKING
par STEINER Rolf
Edition : Broché

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Clair, propre, mais... on reste un peu sur sa faim !, 17 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : LA DIVISION WIKING (Broché)
Le groupe de presse des Editions Caraktère continue son développement. Après être devenu le premier éditeur français par ses volumes de diffusion sur le créneau de l'histoire militaire du siècle dernier, la maison créée et menée par Yannis KADARI se lance désormais dans la parution de livres.
Broché avec un dos carré et une couverture souple, d'un format plus petit que les revues, la forme rappelle immédiatement les standards des Editions Caraktère : mise en page simple et claire, titres et sous-titres habilement mis en valeur par une touche de couleur sobre, des photos bien agencées, jolis profils couleurs, inserts de biographies ou d'organigrammes.
Le premier volume est consacré à l'histoire de l'une des divisions les plus emblématiques de la Waffen-SS : la "Wiking". Le texte, assez court et très minoritaire en termes de pages, présente un historique assez succinct qui a le mérite de tordre le cou à certaines légendes sur le recrutement, l'équipement, le comportement au feu et "éthique" voire humain.
Les photos présentées initialement comme très largement inédites car issues de fonds privés sont en fait assez connues pour la plupart. Nombre de reportages sont clairement l'œuvre des compagnies de propagande. Les légendes sont assez succinctes et contrairement aux revues, elles ne s'attachent pas à une photo en particulier mais à une page complète.
Propre, efficace, ce premier livre laisse néanmoins l'impression d'un manque. Pour un peu moins de la moitié du prix d'un gros pavé des Editions Heimdal de 500 pages, le lecteur se retrouve avec "uniquement" 168 pages en petit format, sans ordre de bataille détaillé, sans carte... sans apport historique particulièrement nouveau. Bonne synthèse, il procure néanmoins un bon petit moment de lecture et de détente. Mais le niveau des magazines des Editions Caraktère laissait espérer mieux.


Le Lorax
Le Lorax
DVD ~ Danny Devito
Prix : EUR 7,17

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une réussite qui comble petits et grands, 1 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Lorax (DVD)
Un peu dubitatif à la location, il n'a fallu qu'un visionnage pour que toute la famille se prenne de passion pour cette histoire. La bande originale est très entraînante au point d'être reprise en coeur par les enfants et... les parents.
Le scénario est bien construit et peu être compris dès 4 ans sans aucun problème. Il incite à réfléchir et s'adresse également aux ados et jeunes adultes. Une bonne leçon sans pour autant être niaisante.
Dans le DVD, il ne faut pas rater la leçon de dessin en bonus. De quoi épater son entourage et ses camarades de classe !
Bravo !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10