Profil de Jean-Claude > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Jean-Claude
Classement des meilleurs critiques: 329.985
Votes utiles : 21

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Jean-Claude

Afficher :  
Page : 1
pixel
Les proies: Dans le Harem de Khadafi
Les proies: Dans le Harem de Khadafi
par Annick Cojean
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

21 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Pas surprenant, 29 septembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les proies: Dans le Harem de Khadafi (Broché)
La maladie, la folie de cet homme n'est pas à démontrer et étaient bien connues de tous, de tous les dirigeants de ce monde. Lorsque les témoignages confirment que des épouses, des diplomates ont passé par la perversité de ce type, il faut s'interroger sur la "complicité" de certains dirigeants intéressés au pétrole libyen pas ex !!!!!. Quant à la garde rapprochée féminine de Khadafi, chaque organisation protocolaire des pays visités (quasiment le Monde entier) savait parfaitement que ce n'était qu'une supercherie sans aucune expérience. Ce que nous raconte ce livre , en tout cas dans ce qu'il dit et ce qu'il ne dit pas est une tragédie pour ces jeunes femmes et explique aussi la malheureuse fermeture de cette société musulmane aux réalités de ce monde, à leur propre réalité et plus spécialement à une sexualité moyen-nageuse.
Par contre, la narration de l'histoire de Sorraya ainsi que l'enquête laisse des zones d'ombre énormes. Le récit de Sorraya ne précise aucune date, saute un peu du coq à l'âne, glisse sur les aspects les plus humains ce qui fragilise ce témoignage si douloureux. La lecture de cette première partie m'a plus fait penser à une succession de séquences pornographiques, épouvantables évidemment, qu'à un véritable témoignage, structuré, encouragé, de victime.
L'enquête, puisque c'est ainsi que l'auteure nous la décrit, manque singulièrement de repères aussi pour le lecteur. Hormis un ou deux détails qui permettent de dater certains éléments, rien, mais alors rien de bien fouillé pour pouvoir démonter le mécanisme mis en place dans ce bourbier libyen. L'auteure ne nous donne aucune information sur ses moyens d'investigations, qui l'accompagnait,
Je m'interroge enfin si un tel témoignage est en mesure d'apporter quoi que ce soit à l'avenir de ce pays, de ses jeunes femmes...
Je n'ai malheureusement pas trouvé l'essentiel qu'un tel ouvrage devrait contenir, l'aspect humain pour les victimes et le démontage du mécanisme mis en place depuis 42 ans pour en arriver là!!
Alors ce récit n'est peut-être pas vain et permettra peut-être à Sorraya ou à d'autre de pouvoir dire "J'existe" mais peut-être qu'une véritable enquête, plus longue, plus tard, plus fouillée permettra d'en savoir un peu plus sur la machine infernale du "Guide".
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 20, 2013 2:48 PM MEST


Page : 1