Profil de Zoubida59 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Zoubida59
Classement des meilleurs critiques: 33.635
Votes utiles : 166

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Zoubida59

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Metz 15 MS 1 Flash
Metz 15 MS 1 Flash
Prix : EUR 262,80

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un flash macro pratique mais pas toujours bien pensé, 23 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Metz 15 MS 1 Flash (Accessoire)
Ce petit flash macro compatible TTL est relativement léger grâce à ses deux piles AAA, très agréable en randonnée macro en accompagnement d'un flash cobra pour éclairer l'arrière-plan.
Il fonctionne comme un flash esclave, commandé par le flash intégré de votre appareil photo, votre appareil doit donc être capable de commander un flash à distance. A défaut, il faudra régler la puissance manuellement. Il est utilisable en TTL avec la plupart des marques d'appareils photo, après configuration initiale.

Il dispose de deux petits tubes, un de chaque coté, et il est possible de choisir le rapport de puissance entre eux, de 1:8 à 8:1, ou même de désactiver l'un des tubes. Trois positions sont également disponibles pour régler indépendamment l'inclinaison de chaque tube par rapport au plan de la lentille frontale : 0°, 10° et 20°. Enfin, il est possible de faire pivoter le flash, pour par exemple éclairer par dessus, ou en biais avec l'un des tubes, et déboucher les ombres avec l'autre.
Même s'il n'est pas aussi flexible que les petits flashs indépendants comme ceux de Nikon ou Canon, ce flash Metz offre une donc bonne plage de réglages pour modeler la lumière et les ombres à notre gré, et pour ce prix, c'est vraiment intéressant.

Mais ce flash n'est pas exempt de défauts.
Tout d'abord, une tendance à la surexposition (sur Nikon du moins), heureusement facilement corrigeable via l'appareil photo.
Ensuite, la lumière est un peu dure, le diffuseur amovible fourni n'améliorant que peu la qualité de la lumière, il faudra donc bricoler. Notez à ce propos que ce flash n'est pas adapté au portrait car trop petit, son rendu serait peu flatteur.
Le reflet du flash dans les yeux des insectes est visible sous forme de deux barres verticales. Ça peut gêner, mais c'est plus "naturel" que le reflet d'un tube annulaire.
Le petit écran est lisible, mais pas rétro éclairé, c'est un peu gênant en sous-bois...

Le principal défaut concerne les bagues d'adaptation en métal permettant de fixer le flash sur l'objectif. Elles se vissent à l'avant de l'objectif, et le flash vient se monter dessus de façon sûre et rapide avec un système de pince.

Malheureusement, ces bagues sont assez mal finie, et surtout très mal pensées, car il est impossible d'y clipser le bouchon d'objectif, et donc de laisser la bague à demeure sur l'objectif. Un petit pas de vis aurait suffi !
L'une de mes bagues ne tient pas très bien et tourne sur mon filtre Hoya HD. Je l'ai remplacé par un filtre non-slim, le problème a disparu.

3 bagues sont fournies avec le flash, en diamètre 52mm, 55mm et 58mm. Les diamètres 62mm, 67mm et 72mm, pourtant courants sur les objectifs de conception moderne, sont vendus séparément, à un prix trop élevé pour leur qualité.
Et le diamètre 77mm, standard de facto pour les objectifs professionnels non macro, n'est pas disponible, ce qui empêchera de faire de la proxy photo avec ces objectifs. C'est dommage, il aurait suffit de mieux penser la forme du flash...

Globalement, c'est un bon flash, au rapport qualité/prix très intéressant. Dommage que son design ne soit pas plus abouti, il faudra probablement attendre la prochaine version pour que ces petits détails énervants soient corrigés.


Sigma Objectif Macro 150 mm F2,8 EX DG APO HSM - Monture Nikon
Sigma Objectif Macro 150 mm F2,8 EX DG APO HSM - Monture Nikon
Proposé par SEVEN-STORE SRL
Prix : EUR 1.217,80

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un gros objectif pour tout petits insectes, 22 juin 2011
Ce qui choque au premier abord, c'est la taille de cet objectif : avec sa lentille frontale de 72mm de diamètre, ses 14cm de long et son gros collier de pied, il semble bien peu discret pour traquer furtivement la petite bête. Et pourtant, avec sa longue focale de 150mm et sa taille constante quelle que soit la distance du sujet (mise au point interne) en font un outil idéal pour photographier les insectes craintifs.

Sa distance de travail (entre l'extrémité de l'objectif et l'insecte) est en effet d'environ 20cm, ce qui est très confortable par rapport aux objectifs de focale inférieure. Utilisant habituellement le Sigma 70mm f/2.8, qui me donne de très bons résultats, je ne parvenais pas à photographier les magnifiques papillons de mon jardin. Avec cet objectif, c'est possible, et même assez facile à condition de garder à l'esprit que le matériel ne fait pas tout : une approche lente, en silence, sans faire de mouvement brusque et en faisant attention à ne pas faire passer son ombre sur le papillon est indispensable.

Sa longue focale a également l'intérêt de diluer l'arrière-plan pour créer des fonds très picturaux, avec un bokeh (rendu des flous d'arrière-plan) très doux, comme Sigma sait si bien les faire. En revanche, il est moins approprié pour montrer ou suggérer l'environnement de l'insecte photographié.

Il est possible de faire des photographies à main levée, mais il faudra lors faire très attention au flou de bougé (une vitesse de 1/320s semble un minimum) en jouant sur les ISO et éventuellement le flash. Une version stabilisée (OS) est annoncée au moment où j'écris ce commentaire. Bienvenue pour une utilisation à distance normale, la stabilisation optique en macro est beaucoup plus discutable. C'est pourquoi cette version sans stabilisation restera digne de considération.

Le collier de pied est très bien conçu, très rigide, son verrouillage est efficace, et il permet facilement de passer du mode portrait au paysage sans incliner la rotule du trépied et donc sans se retrouver en porte-à-faux. Le système de verrouillage est pratique : en un tour seulement il est déverrouillé. Le collier est amovible. Il faut pour cela tirer assez fort sur le bouton de déverrouillage pour l'enlever, aucun risque qu'il se détache tout seul.

L'autofocus est silencieux et précis, et ce même en macro où il est utilisable (bien que la mise au point manuelle soit en général privilégiée pour ce type de photos). En revanche, il est bat des records de lenteur, n'espérez pas faire des photos de sport avec !

La qualité d'image est bonne dès la pleine ouverture et excellente dès qu'on ferme un peu le diaphragme. Attention tout de même, cet objectif semble sensible aux situations de contre-jour dans lesquelles son contraste chute de façon impressionnante ; son pare-soleil tubulaire n'est pas inutile. A distance macro, cet objectif offre des performances de très haut niveau, bien qu'inférieures à celles du Sigma 70mm.

Une très belle housse est fournie avec, munie d'une bandoulière, et d'un rembourrage plus épais que sur les autres housses Sigma que j'ai rencontrées jusque-là.

C'est donc un objectif dont la prise en main est peut-être un peu difficile au début, mais qui s'avère vraiment très efficace pour les sujets craintifs.
En revanche, il est loin d'être aussi maniable qu'un objectif de plus courte focale qui pourra se faufiler dans l'environnement d'un sujet au lieu de rester à distance. Il est également beaucoup plus lourd et peu adapté aux randonnées. Dans ce sens ce 150mm complète très efficacement mon 70mm, mais ne le remplace pas.


Tamron CP77 Bouchon avant d'objectif Diamètre 77 mm
Tamron CP77 Bouchon avant d'objectif Diamètre 77 mm
Prix : EUR 19,51

5.0 étoiles sur 5 Bouchon grand luxe, 3 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tamron CP77 Bouchon avant d'objectif Diamètre 77 mm (Appareil-photos)
On sous-estime souvent l'importance des petits détails. Pourtant ils contribuent de façon non négligeable au plaisir de faire de la photo.
Ces bouchons ne sont vraiment pas donnés, et certainement beaucoup trop chers pour quelques bouts de plastique assemblés, mais pour avoir essayé un certain nombre d'autres marques, je suis toujours revenu à Tamron pour les bouchons, y compris pour mes objectifs Nikon (au diable, le snobisme !).
La prise en main excellente évite que le bouchon saute de la main au moment le plus inopportun, au hasard sur un pont ou au bord de l'eau. La préhension centrale permet de l'attraper facilement au fond d'un pare-soleil. Les ressorts puissants assurent une bonne tenue sur l'objectif, même muni d'un filtre. L'étanchéité à la poussière est raisonnable (mais un système de joint serait préférable). Enfin la qualité de construction est au rendez-vous.

A ma connaissance, les meilleurs bouchons du marché.


Undead Indeed
Undead Indeed

4.0 étoiles sur 5 Un best-of en live, 3 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Undead Indeed (CD)
Ce disque du groupe Tarot est en quelque sorte un "best-of" joué en live par des musiciens au sommet de leur art. Un sans faute, avec un public présent juste ce qu'il faut pour apporter une ambiance de concert sans gâcher la musique. La collaboration de Marco Hietala (aussi chanteur et bassiste du groupe Nightwish) et du second chanteur Tommi Salmela fonctionne particulièrement bien, leurs voix très similaires se démarquant sur les nuances.
Cette édition comprend deux disques : un CD audio et un DVD.
Le CD contient les pistes 14 suivantes (parmi les 19 chansons du concert) :
Crows Fly Black
Traitor
Pyre of Gods
Tides
Bleeding Dust
Angels of Pain
Follow Me Into Madness
Before the Skies Come Down
Ashes to the Stars
Undead Son
You
Crawlspace
Rider of the Last Day
I Rule

Le DVD contient les vidéos du concert correspondant :
Crows Fly Black
Traitor
Pyre of Gods
Wings of Darkness
Back in the Fire
Tides
Bleeding Dust
Veteran of the Psychic Wars (reprise de Blue Öyster Cult)
Angels of Pain
Warhead
Follow Me Into Madness
Before the Skies Come Down
Ashes to the Stars
Undead Son
You
Crawlspace
Guitar solo
Rider of the Last Day
I Rule

Malheureusement, les pistes bonus (Guardian Angel et Things That Crawl at Night) présentes sur certaines éditions en sont ici absentes, faute de place. Dommage.

Au final, un très bon album d'un groupe aux sonorités bien particulières, qui a su préserver son héritage des années 90 tout en y apportant un grand souffle de modernité et une fraîcheur toute nordique.


Tamron Objectif SP AF 17-50mm F/2,8 XR Di II LD Asphérique IF - Monture Nikon
Tamron Objectif SP AF 17-50mm F/2,8 XR Di II LD Asphérique IF - Monture Nikon
Prix : EUR 289,00

18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Idéal pour débuter ... et progresser !, 26 janvier 2011
Ce zoom trans-standard est à mon avis idéal pour qui veut se lancer dans la photo, et souhaite investir dans un objectif qui ne se révèlera pas trop limitant après quelques années de pratique. C'est également un bon choix pour ceux qui, comme moi, se sont lassés des zooms peu lumineux.

Sa qualité d'image est tout à fait excellente. Sa construction tout en plastique n'est probablement pas ce qui se fait de plus robuste, mais elle est similaire à ce qui se fait chez Nikon en milieu de gamme, et sa solidité est tout à fait raisonnable. Elle lui confère en outre une relative légèreté, qui, alliée à sa compacité (relative, elle aussi), est toujours appréciable lorsqu'on tient à sa mobilité.

L'autofocus est probablement le point faible de cet objectif : plutôt lent, il est également bruyant, et la bague de mise au point tourne lorsque le moteur est en fonctionnement. Évitez cet objectif si vous prévoyez de faire des photos d'action, préférez alors un objectif équipé d'un véritable moteur ultrasonique (attention aux appellations trompeuses).
Cette version est dépourvue de stabilisation optique, d'où son rapport qualité/prix extrêmement avantageux.

Le gros intérêt de cet objectif, c'est sa grande luminosité, avec une ouverture maximale de f/2.8. Elle s'avère être une aide précieuse dès que la lumière baisse : elle réduit les flous de bougé dûs au mouvement du photographe, comme le ferait une stabilisation optique, mais surtout, elle permet de figer les mouvement du sujet, ce à quoi une stabilisation optique est incapable de contribuer.
Cette ouverture permet également de commencer à jouer avec la profondeur de champ, en particulier à 50mm, et de développer sa fibre artistique. Et si le bokeh (qualité du flou d'arrière plan) de cet objectif n'est pas d'une très grande beauté, il permet tout de même des effets de flou tout à fait intéressants qui vous permettront de mettre en valeur un sujet, notamment en portrait.

Si vous souhaitez à tout prix une stabilisation optique en plus d'une grande ouverture maximale, sachez que Tamron propose également une version stabilisée "VC" (Tamron - Objectif SP 2,8-17-50 DI II N-AF (version Nikon)), mais moins bonne optiquement. Le Sigma 17-50mm OS (Sigma - Télézoom - 17-50 mm / F2,8 DC OS HSM EX pour Nikon D) est également une alternative intéressante.

Pour moi, ce type d'objectif devrait être inclus en kit avec tout appareil photo. Et puisque Nikon n'en propose pas dans cette gamme de prix, autant prendre un Tamron. Il a ses faiblesses, certes, mais sa grande ouverture en fait à mon avis un outil indispensable dans la besace de tout photographe amateur (voire professionnel), même lorsque celui-ci se tournera vers des focales moins conventionnelles.


Sigma Objectif Macro 70 mm F2,8 EX DG - Monture Nikon
Sigma Objectif Macro 70 mm F2,8 EX DG - Monture Nikon
Proposé par Lang GmbH_1
Prix : EUR 429,00

21 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une optique d'exception, 4 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sigma Objectif Macro 70 mm F2,8 EX DG - Monture Nikon (Appareils électroniques)
Ce très bel objectif offre une image très homogène et de très grande qualité à distance normale pour du portrait. Mais ce que les tests trouvables sur internet montrent rarement, c'est qu'il excelle à distance macro, au point de faire de l'ombre à ses concurrents les plus réputés.

Sa focale de 70mm équivaut sur capteur APS-C à un objectif de 105mm, qui était le standard à la fois en macro et en portrait du temps de l'argentique.

Dépourvu de stabilisation optique, il ne possède pas non plus de moteur en version Nikon, et repose sur le moteur intégré au boitier (mise au point manuelle uniquement sur D40, d40x, D60, D3000,D3100, D5000, ce qui n'est pas vraiment gênant en macro, la mise au point se faisant essentiellement en avançant ou reculant le couple boitier/objectif).
Seule concession à la modernité, des lentilles en verre à faible dispersion, qui éliminent quasiment toute les aberrations chromatiques longitudinales (franges violacées ou verdâtre dans les zones contrastées en dehors du plan de netteté).

La rampe de mise au point est bien conçue, la course étant relativement courte à distance normale, et très longue à distance macro, ce qui permet une vitesse de mise au point raisonnable à distance normale, et une bonne précision à distance macro. Un limiteur d'autofocus permet d'accélérer la mise au point à distance normale.

La mise au point se fait de façon externe, l'objectif s'allongeant de façon très conséquente lorsque l'on s'approche du sujet. Cela peut être gênant pour l'éclairage et l'on risque toujours d'écraser son malheureux modèle à 6 pattes. La distance minimale entre l'extrémité de l'objectif est le sujet est d'environ 6,8cm.

L'ouverture maximale est de f/2.8 à distance normale, et comme sur tous les objectifs macro, elle diminue lorsque la distance de mise au point diminue : f/3 à 1m, f/4.8 à distance minimale, ce qui est à ma connaissance la valeur maximale sur les objectifs macro du marché, beaucoup descendant à f/5.6.

Le sigma 70mm f/2.8 macro est un objectif très bien construit, tout en métal, avec des pièces bien ajustées. Seul le bouton du limiteur d'autofocus, en plastique, parait un peu léger. Le bouchon avant, comme toujours chez Sigma, est très bas de gamme, et très loin de ceux qu'on trouve chez Tamron. Très pratique, les rapports de grandissement sont inscrits sur le fût de l'objectif, avec un peu d'entrainement on sait exactement quel cadrage on aura avant même d'avoir mis l'œil dans le viseur.
La bague de mise au point est trop étroite à mon goût. Elle tourne lors de la mise au point automatique. En mise au point manuelle, elle vibre lorsqu'on la tourne, ce qui n'est pas des plus agréable.

Un pare-soleil en métal, à visser, est fourni avec l'objectif. Peu pratique à mettre en place il facilite en revanche l'utilisation d'un filtre polarisant (62mm, intéressant en association avec un flash).
Une housse rembourrée est également fournie avec l'objectif.

En somme, un très, très bon objectif pour un prix raisonnable.


Belkin Câble Modem RJ11M-M CC3011aed07
Belkin Câble Modem RJ11M-M CC3011aed07

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Améliore la stabilité de la connexion, 17 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belkin Câble Modem RJ11M-M CC3011aed07 (Appareils électroniques)
Un câble téléphonique bien conçu, avec son blindage efficace contre les perturbation électromagnétiques en tout genre, qui vient se placer au point faible de nombreuses installations, ou du moins au seul endroit où vous puissiez agir, c'est à dire entre la prise téléphonique équipée de son filtre, et votre modem ou votre box internet. Il contribue ainsi à améliorer le rapport signal/bruit de votre ligne téléphonique pour une plus grande stabilité de connexion (moins de déconnexions) et une amélioration du débit.

Choisissez un câble de téléphone le plus court possible. Mieux vaut si nécessaire utiliser un câble réseau plus long (exemple : Belkin - Câble réseau - RJ45M-RJ45M - Cat 6 surmoulé - CNP6LS0aed5M ) entre la box et l'ordinateur plutôt que d'utiliser une rallonge téléphonique de 3 km.

L'utilisation d'un filtre maître Omenex - 491882 - Filtre ADSL maître en remplacement de celui fourni avec votre modem peut encore améliorer la stabilité.

Un bon produit qui a grandement amélioré ma connexion, et que je ne peux que recommander.


Lowepro LP36185 Toploader Zoom 50 AW Sac pour Appareil Photo et objectif Noir
Lowepro LP36185 Toploader Zoom 50 AW Sac pour Appareil Photo et objectif Noir

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bien, mais perfectible, 29 novembre 2010
Cette sacoche discrète permet d'emmener avec soi un réflex et un objectif de taille normale (exemple Tamron 17-50mm f/2.8) ou deux tout petits objectifs (exemple Nikon 50mm f/1.8 et 35mm f/1.8) en toute sécurité. Suffisamment haute, elle permet notamment de laisser le pare-soleil monté à l'endroit sur les zooms trans-standards amateurs. Garnie de mousse épaisse, elle protège efficacement le matériel.
Sa petite poche extérieure est bien pratique pour transporter un filtre dans sa boite ou stocker le bouchon de l'objectif pendant qu'on fait des photos. Sa poche intérieure permet de garder une ou deux cartes mémoire de rechange.
Une séparation amovible fixée avec du velcro permet de diviser la sacoche dans le sens de la largeur pour aménager au fond un compartiment pour le deuxième objectif.

C'est à la housse en nylon cachée dans une deuxième poche extérieure que cette sacoche doit son nom de AW (All Weather). Cette housse peut être déployée en une minute, et protéger efficacement la sacoche des intempéries en la recouvrant presque entièrement (seule la face arrière, dépourvue de coutures et d'ouvertures, et plaquée contre le photographe reste à nu). Je l'ai testée, ça marche, le matériel reste parfaitement sec. Bien sûr, il est impossible d'accéder au matériel quand la housse est déployée.

Cette sacoche est ma deuxième de chez Lowepro, et si la housse anti-pluie a totalement répondu à mes attentes, le reste de la sacoche m'a assez déçu par rapport à ma Topload Zoom 1 (TLZ 1). La bandoulière tout d'abord s'est effilochée très rapidement, tandis que celle de ma TLZ 1 est toujours intacte. Plus étroite et garnie d'un caoutchouc antidérapant plus fin, la nouvelle bandoulière est aussi moins confortable.

Deuxième problème, le velcro de fixation de la séparation a tendance à accrocher les pare-soleil un peu larges (d'objectif grand angle par exemple) lorsque ceux-ci sont montés à l'envers sur l'objectif, et sortir l'appareil de sa sacoche dans ces conditions devient un supplice !

Enfin, la TLZ 1 est équipée d'un sorte de hamac en mousse suspendant l'appareil, tandis que sur cette sacoche, tout le poids de l'appareil porte sur l'objectif, ce qui sur le long terme n'est pas forcément recommandable.

Cette sacoche apporte donc un progrès certain avec sa protection anti-pluie, mais aussi un certain nombre de régressions tout à fait regrettables...


Hama Pied de table ou de présentation avec tête 3D
Hama Pied de table ou de présentation avec tête 3D
Prix : EUR 10,13

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Très instable, inutilisable avec un reflex, 15 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hama Pied de table ou de présentation avec tête 3D (Accessoire)
Ce petit trépied de poche est très compact et pourrait être bien pratique pour emmener partout avec soi. Malheureusement, même serrée à fond, la rotule a tendance à bouger, et l'usure ne fera qu'empirer le phénomène. De même, les pieds télescopiques sont totalement dépourvus de verrouillage, et tout appareil trop lourd les fera immanquablement coulisser. Enfin, l'écartement des pieds est trop faible, ce qui nuit à la stabilité.
Je déconseille donc fortement l'achat de ce trépied. Mieux vaut investir dans un trépied plus cher, mais plus solide et surtout plus utilisable.


Nikon AF 85mm f/1.8 D Téléobjectif court
Nikon AF 85mm f/1.8 D Téléobjectif court

34 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Téléobjectif compact et lumineux, 5 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nikon AF 85mm f/1.8 D Téléobjectif court (Appareils électroniques)
Ce petit téléobjectif est idéal pour du portrait, ou pour du spectacle dans des salles très peu éclairées. Il est léger, compact et discret.

Sa qualité optique est globalement très bonne. A pleine ouverture (f/1.8), il parait très mou, avec parfois des effets de halos très appréciés en portrait. Plus qu'un manque de résolution, c'est surtout un manque de contraste qui crée cette impression de manque de piqué. A f/2, la qualité optique monte en flèche. Au delà de f/2.8, la qualité d'image est exceptionnelle. Comparé à mon Tokina 50-135mm F/2.8, il offre une qualité d'image légèrement supérieure, à focale et ouvertures égales.

Le bokeh (flou d'arrière-plan) peut être assez nerveux, avec des cercles au bord très marqué, mais si vous choisissez un fond peu contrasté, il sera alors très crémeux. Des aberrations chromatiques longitudinales fortes au niveau du bokeh (frange violettes ou vertes dans les zones très contrastées).

Cet objectif est dépourvu de moteur. Sur les D40, D40x, D60, D3000 et D5000, la mise au point ne pourra se faire qu'à la main. Sur un boitier équipé d'un moteur autofocus, la mise au point est rapide, du fait de la faible masse des lentilles en mouvement. En revanche, la précision de l'autofocus laisse un peu à désirer.

La prise en main est correcte, le fût est en plastique, mais solide et bien ajusté, rien ne bouge. La bague de mise au point est caoutchoutée et suffisamment large. La monture est en métal, pas de risque de fissure.

La bague de mise au point bouge lors de la mise au point automatique. En mise au point manuelle, la bague tourne très facilement (peut être trop), mais permet une mise au point très précise.
L'objectif ne s'allonge pas lors de la mise au point, et sa lentille frontale ne tourne pas, ce qui permet d'utiliser facilement un filtre polarisant (diamètre : 62mm).

Le pare-soleil est à visser. Il est possible de le visser par dessus un filtre. Un pare-soleil à baïonnette aurait été plus pratique. Si vous souhaitez garder ce pare soleil toujours monté, vous pouvez acheter un bouchon de 77m (Nikon - LC-77 - Bouchon avant d'objectif), qui s'emboitera parfaitement sur l'extrémité du pare-soleil.

Sur deux exemplaires commandés, l'un montrait un net décalage de la mise au point, et une qualité d'image plus faible que l'autre. Un petit problème de contrôle qualité ?

Pour utiliser l'objectif sur un appareil moderne, verrouillez la bague de diaphragme sur f/16, sinon un message d'erreur s'affichera sur votre appareil (F--).

Pour le stockage de l'objectif, je conseille une housse Lowepro lens case 1S si vous souhaitez stocker le pare-soleil démonté, une lens case 1N pour stocker l'objectif avec le pare-soleil monté.


Page : 1 | 2