Profil de Amanda Castello > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Amanda Castello
Classement des meilleurs critiques: 3.997
Votes utiles : 51

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Amanda Castello
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Rouge
Rouge
Prix : EUR 14,99

5.0 étoiles sur 5 Epoustouflant! Et si c'était vrai?, 1 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rouge (Format Kindle)
J'ai enfin réussi la semaine dernière à prendre "Rouge" en main.
Je dois dire que j'ai été subjuguée, ensorcelée (c'est peut-être un grand mot), mais en tout cas, cette histoire m'a captivée.
Je ne peux que faire tous mes compliments à l’auteure.

Je suis admirative devant l'habile construction de l'intrigue, très complexe, de la description de tous les personnages,
du suspense qu’elle créé, des informations précises qu’elle utilise et qui laissent entendre une recherche extrêmement sérieuse
et méticuleuse derrière tout cela.

Pas de concessions aux figures professionnelles représentées, une analyse froide et sans pitié des bassesses humaines, d’où qu’elles viennent, une dénonciation de la lutte effrénée pour le pouvoir, une critique acerbe de certains représentants de la classe médicale, une peinture sociale au vitriol, et quelques moments de tendresse. Un peu trop de sexe peut-être… mais c’est vrai que ça plait aux lecteurs.

Un style enlevé, un maniement agréable de la langue française (même dans les termes des bas-fonds…).
Bravo Sylvie Grignon.


Le Sabre de Bès
Le Sabre de Bès
Prix : EUR 2,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un roman digne des grands auteurs de science-fiction, 24 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Sabre de Bès (Format Kindle)
Je dois vous faire une confession : je ne suis pas une lectrice de polars, de livres noirs, policiers, espionnage, etc. J'en ai lu dans ma prime jeunesse et je considère que c'est suffisant. De plus, aujourd'hui, le temps me manque et je choisis mes lectures en fonction de mes priorités professionnelles. Et pourtant... J'ai été prise, que dis-je, subjuguée par le livre de Christelle Morize, " Le sabre de Bes ".

Laissez-moi vous expliquer quand même le parti pris peu engageant du départ de ma lecture. Comme Christelle avait fait une promotion de son ouvrage, je l'avais donc téléchargé sur mon Kindle. L'ayant reçu en tant que cadeau, il me semblait correct et même indispensable de le lire et de mettre comme remerciement un petit commentaire. Partant pour le congrès de la Société Française d'Accompagnement et de Soins Palliatifs SFAP, à Montpellier, je me suis dit que j'aurais pu lire ce livre dans mon trajet en avion aller-retour pour me changer les idées. Dès le début du livre, j'ai pensé mettre complètement trompée, car le livre commence par une série de meurtres rituels sanguinolents assez épouvantables. Mais… je découvris très vite qu’il ne s'agissait pas d'un vulgaire roman policier, bien au contraire, je tenais entre les mains un livre complexe et riche où ce mêlent l'anthropologie, l'histoire, l'histoire de l'Égypte antique, l'archéologie, la géographie. Le tout naturellement dans un climat de suspense souvent angoissant, avec une sympathique histoire sentimentale à la clé.

Est-ce un roman sur le surnaturel ? Les mondes se chevauchent, les réalités se croisent, les temps s'embrouillent... On s'y perd, on s'y noie, on s'enlise, on tremble, on espère, on s'indigne... On aime !

Bravo Christelle ! Juste une petite remarque: il serait bon de le faire relire et de corriger la version Kindle car il y a certaines erreurs de français et d'orthographe ou d'expressions malheureuses qui pèsent sur la lecture, mais cela n'enlève rien à la qualité de ce thriller fantastique que je recommande à tous.

Un roman digne des grands auteurs de science-fiction où l'intrigue ne se perd jamais dans la banalité. Les rebondissements sont garantis et on ne voit pas le temps passer.

Amanda Castello


19 recettes insolites pour ados gourmands
19 recettes insolites pour ados gourmands
Prix : EUR 2,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une Reine de la créativité en cuisine!, 5 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : 19 recettes insolites pour ados gourmands (Format Kindle)
J'avais déjà lu un livre très intéressant de Marie Dominique Sabatier : " 59 astuces pour décoder votre ado " et j'en avais apprécié non seulement l'intelligence, la compréhension psychologique des besoins et limites d'un adolescent mais aussi la fantaisie, la créativité, l'humour et la délicatesse.

Je retrouve ces qualités dans son dernier livre " 19 recettes insolites pour ados ".
Qui sont les adolescents qui ne rêveraient pas d'avoir une maman capable de leur préparer " Un cake aux Schtroumpfs tout vert, vraiment Schtroumpfant qui va vous Schtroumpfer les papilles ? " Si ce n'est pas de la créativité ça ? Mais où va-t-elle chercher de telles idées Marie-Dominique! Ne croyez pas qu'il s'agisse de recettes farfelues. Bien au contraire. Ce sont des recettes très faciles à réaliser et en même temps très élaborées dont elle révèle tous les secrets, avec de petits conseils et des trucs en plus.

Les photos envie de le lecteur à se lancer dans l'expérience. J'ai rêvé devant " Les fleurs de truffes", " Les cookies au chocolat fleurs des champs ", " Le bonhomme de neige à la noix de coco " ou encore " Les sablés étoiles de mer et tongs "...

Prenez le temps de vous mettre en cuisine, faites-le pour vos enfants, mais surtout faites-le pour vous-même parce que le résultat vous apportera joie du cœur et satisfaction du palais.

Merci Marie-Dominique Sabatier de mettre à la portée de chacun la pâtisserie pour adolescents comme une nouvelle forme de communication et de plaisir partagé.

Amanda Castello


BANCO
BANCO
Prix : EUR 2,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Les "misérables" des temps modernes, 30 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : BANCO (Format Kindle)
« Banco » m’a capturée comme l’avait fait « Palace en enfer » de la même auteure. Encore une fois, Alice Queen distille son humanité dans ses personnage. Le petit orphelin Ranko a des points comuns avec Rosy l’héroïne de « Palace en enfer ». La même rébellion, l’imagination pour se créer des univers où se réfugier, une soif d’aimer et d’être aimé, la « débrouillardise » comme qualité première… C’est le Gavroche de la situation qu’on aurait envie de serrer contre soi, de lui donner cet amour que la vie lui a volé jusqu’à ce jour.

Oserais-je faire une comparaison un peu osée ? Oserais-je dire tout haut que Jo, l’accordéoniste-anarchisan-amoureux de la vie m’a fait penser à Jean Valjean alias Monsieur Madeleine et l’inspecteur Morelli à l’inspecteur Javert (en plus sympathique) ? La comparaison s’arrête là car la petite Valentine n’a rien à voir avec Cosette bien que une certaine lutte de classe transparait ici. La mère de Valentine défend avec les ongles son statut de petite-bourgeoise contre Jo, ce père anti conformiste qui rue dans les brancards et met à risque l’équilibre des acquis d’arriviste de sa fille. Qui l’emportera ? La sécheresse et l’arrogance des petits carriéristes attachés à l’apparence d’une position sociale vide de sentiments ou la richesse du cœur, prêt à risquer la vie et la liberté au nom de l’Amour ? De mes propos, on comprend facilement que je me mets dans le camp des rebelles et que ma sympathie va aux personnages simples mais généreux, délicieusement croqués par Alice Queen.

L’histoire est bien construite. Un rythme endiablé, coups de théâtre, poursuites, blessés, menaces, suspicions… tout y est pour satisfaire l’imaginaire. Le lecteur est tenu en haleine, malmené, interpellé, inquiété. Justice est faite et on respire car quand l’amour triomphe dans ce monde de brutes, ça fait du bien !

Merci Allice Queen et bravo. On en redemande (en attendant la suite des aventures de Rosy…)

Amanda Castello


CAPTIVE: Sauveriez-vous votre ravisseur ?
CAPTIVE: Sauveriez-vous votre ravisseur ?
Prix : EUR 1,98

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une aventure à couper le souffle., 29 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : CAPTIVE: Sauveriez-vous votre ravisseur ? (Format Kindle)
Quelle puissance d'évocation ! Une intrigue à rebondissements. Des personnages parfaitement ciblés. Des descriptions soignées. Des situations rocambolesques. Une sympathie croissante pour la prisonnière au courage inconscient. Une aventure qui pourrait tourner très mal, des frissons à chaque page…

Un drame personnel et familial qui explose au cœur de péripéties à n’en plus finir où sont mêlés la pègre, des innocents impliqués sans le savoir et quelques paumés de la terre.

Une infinie tendresse ressort dans le soin que prend l’auteure à dépeindre ses personnages.

L'héroïne découvre en elle-même des ressources et une force qu'elle n'imaginait pas posséder et se trouve confronter à une vérité qui va peut-être l’inquiéter davantage que son propre sort. Son emprisonnement, en effet, met à nu les contradictions de sa vie, remet en discussion son système de valeurs, et toute une série de rapports qui vont bouleverser son intimité et qu’il lui faudra reconstruire.

On ne sort pas indemne d'une telle expérience. Je n'en dirai pas plus pour ne pas rompre le charme et le suspense qui court le long de ces pages. Il est vrai que quand on commence « Captive », on a du mal à s'interrompre. Je ne suis pas une passionnée par les romans policiers, mais je dois dire que celui-ci m'a séduite, du début à la fin. Je l'ai commencé dans un train, je l'ai poursuivi dans un avion et je l'ai fini dans le taxi à l'arrivée à Paris!

Amanda Castello


Lila Bonheur
Lila Bonheur
Prix : EUR 2,68

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vive l'amour !, 30 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lila Bonheur (Format Kindle)
Une écriture fraiche, parfumée, légère qui emporte le lecteur et la lectrice
sur les ailes de l'amour.

Est-ce démodé aujourd'hui de croire encore à l'amour?
Faut-il inventer et réinventer pour apparaitre original?
Les histoires des rencontres où les âmes, les esprits,
les intelligences, les sentiments, les émotions,
les corps se cherchent, se trouvent et communiquent
sont les mêmes depuis des siècles sous toutes les latitudes.
Quelqu'un trouvera le dénouement compréhensible? et alors.
Il ne s'agit pas de science fiction mais de rapports humains.

Merci à Léa Nil d'avoir la capacité de rafraichir notre mémoire
et de réveiller nos émotions.

Amanda Castello


Keetje 1 famine (illustré) (Trilogie de la faim)
Keetje 1 famine (illustré) (Trilogie de la faim)
Prix : EUR 0,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 David Coperfield en Hollande?, 29 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Keetje 1 famine (illustré) (Trilogie de la faim) (Format Kindle)
Je viens de terminer le tome 1 de la trilogie de la faim et j'en suis toute retournée.
En lisant, me revennait à l'esprit David Coperfield et Marc Twain et pourtant, s'il n'était pas indécent d'établir un "hit parade" de la pauvreté et de la dégradation, il me semble que la petite Keetje et sa famille battent de loin les jeunes héros masculins malgré eux.

La violence de la faim, la violence de la misère, la violence du froid, la violence de la solitude se confondent avec ces maternités répétées, acceptées, chéries. La violence d'appartenir, conséquence d'un mauvais choix du Destin, dans la catégorie des "Damnés de la Terre" comme écrivait Frantz Fanon. Et pourtant, dans cette rage sourde où la mort caresse de sa main glaciale le front bouillant de fièvre des enfans réduits à l'extrème, on y lit la tendresse, la lutte pour la vie, la révolte contre l'humiliation et la méchanceté des hommes.

Un livre superbe, qui fait mal et offre au regard du lecteur la découverte de l'histoire du Nord de l'Europe, certainement bien mal connue.

Amanda Castello


LE GRAIN DE RIZ
LE GRAIN DE RIZ
Prix : EUR 2,94

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magie ou réalité? Un Grain de Riz puissant !, 28 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : LE GRAIN DE RIZ (Format Kindle)
Le Grain de Riz de Marlène Lafarge

Il y a des romans qui vous poursuivent. Vous les avez suivis à la trace, vous les avez même harcelés tant ils vous tenaillaient. Un jeu de cache-cache. Quand vous pensez être maitre de la situation, ils suscitent votre curiosité, semant un doute, et vous entrainent de nouveau à leur quête. Comment remettre la suite au lendemain ? Comment refermer le livre malgré l’heure indue ? Et comme nous tous, passionnés de littérature, libres-dépendants, vous avez négocié avec la partie raisonnable de votre être « encore un chapitre… je dois savoir… impossible de dormir sans comprendre… le fera-t-elle ?... et lui, comment osera-t-il ?... mais pourquoi n’y va-t-il pas ?... reviendra-t-elle ?... » Et voilà, pris au piège, vous devez vous rendre à l’évidence. Vous avez compris que le livre vous tient et ne vous lâchera plus. C’est ce qui s’est passé avec « Le Grain de Riz » de Marlène Lafarge.

Une histoire inventée ? Peut-être… probablement. Et pourtant, une histoire fréquente, trop fréquente. Les conséquences d’une distraction, un accident qui change définitivement la donne, un tsunami dévastant. Plus rien ne sera plus jamais comme avant. L’histoire pourrait se résumer à un banal rapport de police, à un dossier médical froid et méticuleux, à la narration d’une souffrance poignante, celle d’un mari dont la vie semble s’arrêter malgré la survie de la jeune épouse enceinte mais désormais dans un état comateux.
Les ingrédients du drame sont tous là. La fatalité, le sens de l’injustice, la révolte contre un sort cruel mais… il y a un mais. L’histoire rebondit dans une dimension parallèle, celle des personnes en état d’inconscience, de coma ou tristement dénommé en « état végétatif ». Que se passe-t-il derrière le masque impassible d’un visage inexpressif, d’un corps inerte où même l’amour d’un homme assoiffé d’espoir n’arrive pas à lire le moindre signe de cognition ?

L’auteure laisse-t-elle vagabonder une imagination débordante pour décrire sentiments et émotions que la jeune mère comateuse éprouve envers l’enfant qu’elle porte en elle et qui va naître ? D’où sort-elle cette réalité que je ne puis dévoiler où se mêlent tendresse, clairvoyance, amour, prévision, amitié, solidarité entre des mondes qui se côtoient sans pouvoir communiquer réellement entre eux ?

Le leitmotiv, la clé de voute de ce roman est l’Amour. Un amour pur aux mille facettes où l’attachement égoïste n’a pas sa place, où le don de soi est total et accompli, où la générosité désintéressée coule à flot, un flot dont seules les âmes entendent le murmure de ce courant divin. L’amour, le seul, l’unique, l’amour inconditionnel, celui qui se rapproche le plus de l’amour de Dieu. Quelques rares « humains » ont la sensibilité et l’humilité suffisantes pour se poser les justes questions et sortant de leur rationalisme étroit, arrivent à percevoir ce qu’une enfant sait depuis toujours : que le Monde de l’Invisible interagit avec celui où nous évoluons. Je ne peux en dire plus pour ne pas trahir la pensée de l’auteure et vous gâcher la découverte.

Marlène Lafarge a certainement été guidée pour écrire ce roman. Elle nous fait éprouver ce que ressent celui ou celle qui ne peut plus se manifester au moyen de signes décodables par les autres, ces autres aimants qui ne savent, ne peuvent, ne veulent et parfois fuient ce rapport trop lourd à gérer émotionnellement. Je travaille en soins palliatifs et en accompagnement à la fin de la vie. J’ai fréquenté des salles de réanimation et j’ai formé le personnel soignant pour les aider à ne pas perdre la relation avec la personne objet de leurs soins, même si apparemment celle-ci ne semblait plus répondre aux critères de la relation que nous définissons comme telle. Le Grain de Riz pourrait proposer une autre lecture possible. En lisant ce livre, je revoyais des patients et des patientes attachés à des machines complexes et bruyantes, devenus malgré eux parties intégrantes de celles-ci. Je me rappelais les regards désemparés des familles et des amis perdus dans cet univers aseptisé, froid et hostile. Que de douleur incomprise, de souffrance banalisée, d’impuissance et d’attente déshumanisée… On est là sans y être… On espère sans y croire... on désire sans vouloir… On en peut plus… on souhaiterait que ça finisse mais on ne le veut pas…

La frontière est apparente, mais la terre qui se trouve au-delà échappe à l’entendement. Aucun appareil parmi les plus sophistiqués actuellement, aucune technologie ne sont en mesure de définir avec certitude l’absence totale de conscience. Le mot d’ordre dans les soins palliatifs est « guérir quand on peut, prendre soin toujours ». C’est la différence entre « to cure » et « to care ». Le « caring » est cette approche aimante et respectueuse, celle qui permet de redécouvrir une autre forme de relation dans le soin, de rendre ou préserver la dignité de la personne jusqu’à la fin. Prendre soin s’associe à ce que l’on nomme aujourd’hui le « maternage ».

Marlène Lafarge a su nous faire entrer dans ce monde fait du silence apparent de la non communication, mais elle a levé un voile pour nous faire apercevoir la lumière d’un amour infini qui vainc la finitude. Ce roman parle de vie, d’espoir, de lutte, de douceur, d’intuition, de spiritualité. Ce livre rappelle la valeur du libre arbitre, la responsabilité d’un choix, l’importance du respect d’un engagement. Un livre à lire et à offrir. Un livre-douceur qui caresse l’âme.

Amanda Castello - Janvier 2014
[...])
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 26, 2014 6:17 PM CET


Eaux-fortes [Nouvelles]
Eaux-fortes [Nouvelles]
Prix : EUR 2,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une petite merveille, 30 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eaux-fortes [Nouvelles] (Format Kindle)
Eaux fortes
Au fur et à mesure que je lisais, je me suis prise à la magie des mots de l’auteur. S’il avait écrit sur la Provence, je l’aurais vu en Giono ! Ce monde paysan décrit avec des mots simples et forts, ce sens des justes et de l’injustice, l’approche sociale et l’écoute des faiblesses humaines, l’amour à la terre, à la Nature, à la vie... Tout coule et s’écoule sous la caresse qui sait parfois se transformer en claque pour interpeler le lecteur et interroger son âme. Les images vibrantes de lyrisme et le maniement d’un discret sens de l’humour adoucissent cependant l’observation critique des turpitudes humaines. Descriptions à la Balzac avec des senteurs de Midi même si tout se déroule en Suisse. Que c’est beau ! Comme c’est bien écrit ! Chaque histoire chante de poésie, transpire d’humanité, étincelle de simplicité. Dans ce monde de consommation à outrance, dont certaines nouvelles tracent justement un tableau angoissant, ce retour à l’essentiel fait du bien à l’âme.

Merci à Jean-Claude Grivel, l’auteur et merci à l’éditrice qui sait choisir des produits littéraires de qualité.
Amanda Castello


L'EFT (Emotional Freedom technique)
L'EFT (Emotional Freedom technique)
Prix : EUR 10,99

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une contribution magistrale pour tous!, 23 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'EFT (Emotional Freedom technique) (Format Kindle)
Voilà des années que j’utilise l’EFT avec mes patients et les résultats sont, non seulement plus rapides et efficaces, durables dans le temps, mais surtout l’approche est douce et respectueuse. Aujourd’hui l’EFT vient très positivement s’associer à la psychothérapie traditionnelle et même souvent s’y substituer, au bénéfice de la personne. L’EFT autonomise le patient, lui permet de se sentir responsable de son parcours thérapeutique. Il n’est plus passif, abandonnant son corps ou son esprit à un spécialiste, mais entre à faire partie de l’équipe, apprenant à se reprendre en mains et à contribuer à sa propre guérison.

J’ai fait ma formation avec Geneviève Gagos il y a déjà un certain nombre d’années et j’ai apprécié le sérieux et la rigueur de son enseignement, la clarté de ses cours, le suivi de sa formation, l’engagement envers ses étudiants comme avec ses patients.

Ce même sens de responsabilité, je le retrouve dans son livre « L’EFT pour tous » qui est naturellement un outil qui vaut de l’or pour chacun, mais aussi un instrument de référence pour les professionnels de santé déjà formés à l’EFT, ou intéressés à le devenir.

Rien n’est laissé au hasard. Le langage est didactique, les exemples illustrent parfaitement la méthode suivie, les témoignages rendent palpables les difficultés et les réponses aux problèmes.

Geneviève Gagos n’a pas besoin qu’on lui fasse des compliments. Son livre est le miroir de ce qu’elle est : une professionnelle de qualité, humaine, honnête, humble, responsable, animée d’une foi en l’être humain et en ses possibilités.

L’important maintenant c’est que ce livre puisse être traduit dans d’autres langues !
Amanda Castello


Page : 1 | 2