Profil de lectrice anglophone > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par lectrice anglo...
Classement des meilleurs critiques: 3.026
Votes utiles : 105

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
lectrice anglophone

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12
pixel
Mauvais garçons
Mauvais garçons
par Linwood BARCLAY
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

8 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Ne perdez pas votre temps !, 4 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mauvais garçons (Broché)
Amateurs de romans policiers et thrillers, passez votre chemin. J'en ai abandonné la lecture au bout d'une centaine de pages; il ne se passait rien. Mais si -- au petit déjeuner des discussions entre le héros et sa femme sur la nécessité d'acheter une nouvelle voiture, des chamailleries entre ados, dignes d'une "sitcom".
Je me rends bien compte que l'auteur veut nous présenter un anti-héros un peu dépassé par les événements, le tout dans un style déjanté, mais pour moi c'était beaucoup trop lent, d'où mon manque d'enthousiasme .
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 2, 2014 7:28 PM MEST


Bad Guys
Bad Guys
par Linwood Barclay
Edition : Poche
Prix : EUR 7,53

1.0 étoiles sur 5 Don't waste your time !, 4 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bad Guys (Poche)
Crime novel and thriller fans don't be bothered with this novel!! I read about a hundred pages and just could not finish it; nothing was happening. Well yes, things were happening at the breakfast table -- discussion between the hero and his wife about the neccessity of buying a new car, bantering between two teenagers straight out of a "sitcom".
I do realize what the author was trying to do with a quirky anti hero but the novel was just too slow.


Eve Green
Eve Green
par Susan Fletcher
Edition : Broché
Prix : EUR 9,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Roman remarquable, 30 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eve Green (Broché)
Je suis en admiration devant cette auteure; j'adore la musique de ses phrases, la poésie de ses descriptions et l'analyse très subtile et émouvante de ses personnages -- ici Evangeline, que l'on découvre à deux périodes , gamine de huit ans, orpheline chez ses grands parents au Pays de Galles et jeune femme enceinte de son premier enfant. C'est une belle rousse à la chevelure impressionnante (est-ce que l'auteure serait rouquine, elle aussi !!) Evie découvre la vie dans cette ferme où on vit au rythme des saisons, la nature environnante , ses fleurs, ses rivières, ses marécages. Mais tout n'est pas rose; certains des habitants des environs sont carrément mis à l'index et une autre gamine disparait mystérieusement.
L'auteure développe avec beaucoup d'émotion les thèmes éternels sur l'enfance: la perte de l'innocence et la recherche de ses racines.
Je recommande sans hésiter ce livre, le premier roman de Susan Fletcher, récompensé par un prix en Grande Bretagne et je redis mon enthousiasme pour "Oystercatchers" et "Corrag" (ou "Witch Light") par la même auteure.


The Way I Found Her
The Way I Found Her
par Rose Tremain
Edition : Broché
Prix : EUR 10,90

3.0 étoiles sur 5 Roman d'apprentissage, 12 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Way I Found Her (Broché)
L'été de ses treize ans Lewis Little part à la découverte de Paris avec sa mère, la belle et distante Alice, qui doit travailler sur la traduction d'un roman écrit par une française d'origine russe Valentina, la quarantaine épanouie. Avec ses balades dans Paris et dans l'intimité de sa petite chambre de bonne sous les toits Lewis (ou Louis) découvre la vie, l'amour, les choix qu'on doit faire pour devenir adulte. Ici on est en plein dans le genre littéraire aussi éternel que la littérature elle-même: le roman d'apprentissage. Et là, l'auteure est en pleine réussite d'autant plus que Lewis découvre par hasard chez un bouquiniste un exemplaire de "Le Grande Meaulnes". Lewis tombe sous le charme de ce livre et en même temps sous le charme de la fascinante Valentina et commence à éprouver une véritable passion pour elle. Dans la deuxième partie le roman prend un tout autre tournant et on part dans une enquête policière illustrée par "Crime et Châtiment", enquête menée par Lewis avec l'aide d'un voisin. Et malheureusement dans la troisième partie ça devient carrément rocambolesque et invraisemblable.
J'ai bien aimé la première partie où on voit Paris à travers les yeux de ce jeune britannique. Certaines choses comme le système pour canaliser l'eau dans la rue à l'aide de "tapis enroulés" l'intriguent !! Son réveil à la sexualité, ses rencontres avec des personnages hauts en couleur -- une bonne originaire du Bénin, un couvreur philosophe... sont très bien rendus. Mais pour la suite je trouvais que ça "ne tenait pas la route".
Par la même auteure j'ai beaucoup aimé le merveilleux personnage de Merivel dans "Restoration" et "Merivel: A Man of his Time.
"The Road Home" est très émouvant aussi. Je recommande sans hésiter ces trois romans, mais pour celui que je viens de lire j'ai des réserves.


When God was a Rabbit
When God was a Rabbit
par Sarah Winman
Edition : Broché
Prix : EUR 10,29

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Agaçant; incroyablement mal écrit, 9 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : When God was a Rabbit (Broché)
Je ne supporte pas ce livre. C'est vrai que ça débutait pas trop mal -- une histoire sur des relations familiales -- je commençais à penser à une ambiance à la Kate Atkinson mais j'ai vite changé d'avis . Je n'arrivais pas à m'intéresser à Elly et sa famille -- trop "politically correct". Car la gamine est entourée de gays et de lesbiennes sans que personne ne trouve à redire (on n'est dans les années 70 et je pense que cette tolérance n'était pas vraiment présente à cette époque.) Les scènes où on est censé rire me gênaient plutôt qu'autre chose et je n'éprouvais aucune émotion là ou l'auteure mettait le paquet. Le style est forcé, les comparaisons sont parfois franchement ridicules . On a une sorte de listing d'évènements des 40 dernières années -- "Tu étais où quand John Lennon est mort? et Lady Di ?" "Et les Twin Towers ?" etc, etc. Quant aux thèmes il nous faut des cancers, des violences conjugales, de la pédophilie, etc, etc
Je l'ai quand même fini en lisant la deuxième partie (Elly adulte) en diagonale mais vous avez compris, je ne recommanderai pas ce roman et je ne lirai pas d'autres livres par cette auteure. Elle aurait dû laisser ce pauvre lapin finir tranquillement sa carotte sans nous infliger de telles idioties!!


The Personal History of Rachel DuPree
The Personal History of Rachel DuPree
par Ann Weisgarber
Edition : Broché
Prix : EUR 11,43

5.0 étoiles sur 5 Roman émouvant; sujet original, 8 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Personal History of Rachel DuPree (Broché)
Je pensais pas mal connaitre l'Ouest américain et l'époque des "homesteaders" (colons auxquels le gouvernement cédait des terrains à certaines conditions) mais j'ignorais qu'il y avait parmi ces pionniers des noirs. Pour moi, dans la région que l'auteure évoque il y avait surtout des norvégiens, des allemands (en particulier ce qu'on appelle "German Russians" ou allemands de la Volga) et des personnes originaires de l'ancien empire austro-hongrois. Mais ce sont des afro-américains que Ms Weisgarber, dont c'est le premier roman, nous montre ici. Rachel, jeune cuisinière dans une pension de famille de Chicago, accepte un "arrangement" avec Isaac le fils de sa patronne et ancien "Buffalo Soldier" pour partir dans le Dakota du Sud et sa région dénudée des "Badlands". On assiste donc à la vie de solitude, de durs labeurs dans ce pays qui connait en alternance la sécheresse et de violents orages . Rachel qui a connu plusieurs deuils commence à avoir des doutes sur cette vie à côté d'un mari têtu toujours obsédé par l'idée de posséder de plus en plus de terres, de plus en plus de bétail.
Ce que j'ai bien aimé dans ce roman c'est la façon dont l'auteure développe plusieurs thèmes. Voici quelques uns : la vie dans l'Ouest au début du 20ème siècle; la société noire de Chicago avec ses différents niveaux et ses contradictions; l'immigration des noirs du Sud vers les villes industrielles du Nord et le début des tensions créées dans ces centre urbains; et, bien sûr, les "Buffalo Soldiers" chers à Bob Marley et leur rôle dans l'Ouest américain. En fait, c'est un sujet que j'aimerais mieux connaitre (Quelqu'un a des idées ??)
Juste quelques bémols cependant; je pense que l'auteure n'a pas donné tout son ampleur aux magnifiques paysages de cette région (je pense à "Dances with Wolves" qui était filmé par là.) Et si les relations tendues avec la population indienne sont bien rendues par l'auteure, celles entre la population blanche et la population noire passent trop tranquillement pour être crédibles (J'ai plutôt du mal à croire que des familles de ces deux communautés auraient fêté le Independence Day ensemble en partageant le poulet, la salade de pommes de terre et le gâteau au chocolat! )
Je recommande ce roman avec ses multiples sujets de réflexion . J'ai hésité entre 4 et 5 avec finalement un 5 car j'étais sincèrement émue en le lisant et j'espère que Ms. Weisgarber va continuer à écrire des histoires qui nous touchent autant.


Me Before You
Me Before You
par Jojo Moyes
Edition : Broché
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Tendance "eau de rose", 29 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Me Before You (Broché)
Je suis nettement moins enthousiaste que d'autres lecteurs.
Côté positif : Roman difficile a lâcher car il se passe quelque chose à chaque page. Personnages intéressants et plutôt crédibles. L'auteure sait alterner l'humour avec les réflexions sérieuses.
Côté négatif: On a du mal à le lire sans penser (trop) au film "Intouchables" ce qui gâche le plaisir de la découverte. Le style ne présente aucune originalité. Mais c'est surtout le côté mélodramatique qui m'a gêné. Au fur et à mesure, le roman tend de plus en plus vers "l'eau de rose."
Je n'ai pas l'intention de lire d'autres romans par cette auteure.


Fools of Fortune
Fools of Fortune
par William Trevor
Edition : Broché
Prix : EUR 11,45

4.0 étoiles sur 5 L'Irlande -- douce et violente, 26 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fools of Fortune (Broché)
Je suis étonnée de ne pas voir plus de commentaires sur des romans de William Trevor, auteur irlandais qui écrit avec beaucoup d'élégance et d'économie comment les gens innocents deviennent victimes des évènements qui les dépassent. J'ai surtout apprécié le début du roman dans un manoir paisible de la campagne irlandaise mais où on sent que dehors il y a des conflits qui grondent -- la guerre civile fait rage. C'est une histoire de violence -- massacres, vengeance -- mais aussi de folie et d'alcoolisme. Je ne donne QUE quatre étoiles car j'ai moins aimé la partie qui se passe à l'école (pour Willie) et dans un pensionnat en Suisse (pour Marianne) Ceci dit, je reconnais que les évènements dans ces deux endroits font partie du
thème de la perte de l'innocence et le passage à l'âge adulte, thèmes voulus par l'auteur.
J'ai trouvé la même ambiance douce-amère que dans "Love and Summer", autre roman de William Trevor que j'ai lu récemment.


Corrag
Corrag
par Susan Fletcher
Edition : Broché
Prix : EUR 11,60

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 The Highlands -- terre de mystère et de rébellion, 26 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Corrag (Broché)
En lisant "Witch Light" (ou "Corrag") on a le souffle coupé, on est littéralement "envoûté" par la magnifique prose, le rythme lyrique des phrases et par le personnage inoubliable de Corrag, petit bout de femme aux cheveux noirs vivant au plus près de la nature dans la Vallée de Glencoe en Ecosse au 17ème siècle. Elle se trouve maintenant dans une prison infecte en attendant d'être éxécutée pour sorcellerie et surtout parce qu'elle a été témoin du massacre du clan MacDonald par les troupes du roi William à Glencoe le 13 février 1692. Enchainée, elle raconte son histoire à Charles Leslie, un pasteur irlandais, venu l'interroger. On vit sa fuite vers le Nord juste avant la mort par pendaison pour sorcellerie de sa mère, sa complicité avec sa jument, sa communion avec la nature ("When she galloped over moors, when my mare was at her wild, midnight fastest.. and with her warmth against one cheek and the wind against the other, I felt a magick in me.") la construction d'un abri de fortune, la présence des animaux, en particulier d'un cerf, sa rencontre avec le Clan MacDonald, surtout avec le deuxième fils du chef, Alasdair, Highlander fier et rude avec son plaid, ses cheveux roux, et OH ses taches de rousseur !! Oui, vous avez compris; elle tombe amoureuse de lui, homme marié. "His hair was blowing like mine was blowing. Through my dark-brown strands I saw his wet-earth red, its golden ends." On a envie de lire et de relire des passages comme ça, de les scander comme un poème, de ne pas les oublier.
"Witch Light" est un des meilleurs livres que j'ai jamais lu. Pour moi il s'agit de la grande littérature. Et, en plus, on a envie d'en savoir d'avantage sur l'histoire de l'Ecosse et ses jacobites. Si on pouvait donner plus de cinq étoiles sur votre site je l'aurais fait.
Je recommande également "Oystercatchers" par la même auteure, un autre beau portrait de femme et toujours une évocation émouvante de la nature.


The History of Love
The History of Love
par Nicole Krauss
Edition : Broché
Prix : EUR 8,87

2.0 étoiles sur 5 Roman new-yorkais, 26 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The History of Love (Broché)
Je vois que "The History of Love" est un livre qu'on aime ou qu'on n'aime pas (et souvent avec passion). J'ai plutôt apprécié le début et le personnage de Leo, vieux juif new-yorkais (le "juif errant" ??) mais j'ai vite changé d'avis. C'est peut-être un détail justement mais pourquoi tous ces détails scatologiques ou est-ce que c'est simplement que je n'ai pas compris le sens? (I guess I didn't get the point !!)
Pour moi le style est prétentieux et je n'ai pas trouvé de plaisir dans ce vrai labyrinthe. Le lecteur a l'impression que Nicole Krauss écrit en premier pour les critiques littéraires new-yorkais, pour les universitaires et leurs étudiants, et puisqu'on est sur Amazon.fr, pourquoi pas pour faire les explications de texte !! Je commence à être un peu agacée par le thème "roman sur un roman sur un roman ..." bien que certains écrivains arrivent à très bien intégrer l'émotion avec ce procédé littéraire.
Pour être parfaitement objectif et pour remettre tous les éléments du puzzle en place il faudrait relire le roman mais il y a tellement de livres qui m'attendent par des auteurs que j'adore que je n'ai vraiment pas le courage.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12