Profil de lectrice anglophone > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par lectrice anglo...
Classement des meilleurs critiques: 3.605
Votes utiles : 99

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
lectrice anglophone

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12
pixel
Behind The Scenes At The Museum
Behind The Scenes At The Museum
par Kate Atkinson
Edition : Poche
Prix : EUR 10,52

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Magnifique et inoubliable, 1 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Behind The Scenes At The Museum (Poche)
Je connaissais déjà cette auteure par ses romans policiers "Jackson Brodie" que j'ai beaucoup aimés et que je recommande. Mais je dois dire que ce roman est encore meilleur. Le style de Kate Atkinson est vraiment original; on passe des scènes quasi-burlesques (je vous laisse découvrir des réunions de famille, des mariages qui se terminent en tragi-comédie !!) à des scènes d'une intense émotion -- un soldat dans l'enfer de la Bataille de la Somme, un aviateur de la RAF....
On passe aussi des observations pince-sans-rire de Ruby, la narratrice, à des "notes" sur le passé de sa famille depuis 1888 et ses femmes fragiles mais attachantes.
Il y a des mystères et des non-dits. A la fin du roman, pour certains de ces secrets et les personnages et les lecteurs en découvrent la clef, pour d'autres, seulement les lecteurs, et pour encore d'autres il reste toujours des questions.
Comme dans York, la ville historique qui sert de toile de fond à ce roman, chaque personne, chaque famille a des strates et des strates d'objets, d'évènements et surtout de personnes qui font en sorte qu'on est ce qu'on est.
J'espère que j'ai encouragé d'autres lecteurs à lire ce magnifique roman. Puisque le lien entre soeurs est un thème important dans ce livre je recommande également "Sister" de Rosamund Lupton, "Oystercatchers" de Susan Fletcher et "The Thirteenth Tale" de Diane Setterfield.


Herring Seller's Apprentice
Herring Seller's Apprentice
par L. C. Tyler
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A ne pas rater !!, 29 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Herring Seller's Apprentice (Broché)
Un petit bijou, humour typiquement "british", clins d'oeil à des auteurs comme Agatha Christie et A. A. Milne , personnages hauts en couleur , tout ce qu'il faut pour passer un très agréable moment !
Ethelred, écrivain raté, (plutôt trois écrivains ratés car il écrit des romans policiers classiques, des romans policiers de l'époque de Chaucer et des romans à l'eau de rose) et surtout son agent Elsie , "addict" au chocolat, enquêtent sur la disparition de la ex-femme d'Ethelred. Un "whodunit" déjanté et désinvolte .
J'ai beaucoup aimé ce petit roman que je recommande sans hésiter. Le titre en français est "Etrange Suicide dans une Fiat Rouge à Faible Kilométrage".


A Quiet Belief in Angels
A Quiet Belief in Angels
par R. J. Ellory
Edition : Broché
Prix : EUR 8,20

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Bogged down in the Georgia swamps, 26 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : A Quiet Belief in Angels (Broché)
What a disappointment !! The style is long-winded, heavy-handed, pretentious, repetitious. Why do other characters have to call the narrator by his first name, middle name, and last name, sometimes several times on the same page. (Joseph Calvin Vaughan...) Is that a Georgia custom I am not aware of ? It doesn't seem to me as though the author is aware of Georgia's customs either.
You see, you never really get the feeling for the Deep South (not everybody can be William Faulkner) Let me suggest some authors who have something authentic to say about that area -- Tom Franklin, James Lee Burke. They have a really poetic style
and a genuinely human approach to their characters and their readers.
In this novel there are so many discrepancies, incoherencies, even anachronisms. I'll just mention a few, not wanting to bore you.
School: The narrator seems to attending a one-room schoolhouse. Given his age he should more likely be in high school ?
Second World War. Why hasn't the narrator (or any of his buddies) been called to serve in the army. How does it happen that the people in this out-of-the-way county are aware of the Holocaust in Europe before the rest of the population ?
Black people: Why are they never mentioned? The story could be taking place almost anywhere.
Moral issues: In a "real-life" situation at that time (the 1940's) the young school teacher (Joseph's mistress) would have been run out of town, quicker than you can say "Jack Robinson"!!
The investigation: Why no FBI or outside police (supposedly because of the war). And all those sheriff "so and so" from "such and such" a county. There even seems to be some overlapping geographically. Anyway, this is all very boring.
My advice -- avoid this novel. It is not a good thriller and it is not a good "literary novel". One positive point -- the title has something to say as does the idea of the youngsters forming a sort of fraternity to protect the town's little girls.
As a conclusion, I can only suggest that you read the authors I mentioned above, or, better still, the American classics like Steinbeck, Styron, Capote. THEY did not need to publish self-glorifying comments on their own works.


Seul le silence
Seul le silence
par R. J. Ellory
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 On s'enlise dans les marécages de la Georgie, 26 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Seul le silence (Poche)
Une grosse déception. Style pseudo-lyrique, pesant, prétentieux, répétitif. Les personnages appellent le narrateur par son prénom, deuxième prénom, nom de famille, parfois plusieurs fois dans la même page (Joseph Calvin Vaughan) Il s'agit peut-être d'une habitude dans la Géorgie que je ne connais pas. (Mais j'ai l'impression que l'auteur ne connait pas la Géorgie non plus!!)
En plus, on ne sent pas du tout l'atmosphère du Sud Profond (on n'est pas Faulkner qui veut). Si vous voulez lire des auteurs qui présente quelque chose d'authentique sur le Sud je suggère Tom Franklin et l'excellent James Lee Burke, eux ils ont un vrai style poétique et un vrai humanisme.
Dans ce roman il y a tellement de contradictions, manques d'authenticité, voire d'anachronismes. Je ne donnerai que quelques exemples pour ne pas vous ennuyer.
L'école: on a l'impression que le narrateur fréquente une école à classe unique alors qu'il devrait être, à mon avis, vu son âge et vu l'importance du bourg, dans une situation d'école secondaire.
La Deuxième Guerre Mondiale: Pourquoi le narrateur n'est-il pas appelé sous les drapeaux pour servir dans l'armée ? Et comment ça se fait que la population dans le fin fond de Géorgie est au courant de l'holocauste des juifs en Europe ?
La population: Pourquoi ne parle-t-on pas de la population noire quand on est censé être dans le Sud Profond,? Le roman aurait pu se passer n'importe où.
Les moeurs: Vu la situation entre la jeune institutrice et la narrateur, dans la "vraie vie" de l'époque elle aurait été mise à la porte vite fait !
L'enquête policière: Pas de FBI, pas de police extérieure pour enquêter (On dit que c'est à cause de la guerre !) Et tous ces shérifs dont on lit et relit les noms et les noms des contés. Encore une fois, on s'ennuie ferme.
Mon conseil, ce livre est à éviter. Ce n'est pas valable comme "thriller" , ni comme roman tout court. Un point positif cependant, le titre en anglais "A Quiet Belief in Angels" est assez parlant et l'idée d'une sorte de confrérie entre gamins du village pour protéger les petites filles du coin.
Pour conclure je peux suggérer des auteurs que j'ai mentionnés plus haut, ou encore, des classiques de la littérature américaine , Steinbeck, Styron;, Capote. Eux, ils n'avaient pas besoin de publier des commentaires élogieux sur leur propre compte.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 4, 2012 10:23 AM CET


Bananagram - Jeux de société - Bananagram
Bananagram - Jeux de société - Bananagram
Prix : EUR 19,14

5.0 étoiles sur 5 un cadeau qui fait plaisir, 18 octobre 2012
Solide:5.0 étoiles sur 5 Amusant:5.0 étoiles sur 5 Educatif:5.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bananagram - Jeux de société - Bananagram (Jouet)
Un jeu de société très facile à transporter, idéal pour les vacances. La version est présentée pour jouer en anglais mais on peut jouer en français aussi; en fait il y a beaucoup de possibilités.


Sister
Sister
par Rosamund Lupton
Edition : Broché
Prix : EUR 10,23

4.0 étoiles sur 5 "And Death Shall Have No Dominion" Dylan Thomas, 8 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sister (Broché)
La couverture raconte déjà le début de l'intrigue; et, puisque "Sister" est essentiellement un thriller et un thriller psychologique je ne voudrais pas gâcher le plaisir d'autres lecteurs potentiels. Je devrais plutôt dire lectrices car je pense qu'il s'agit d'un roman qui plairait plus aux femmes . Le thème, comme on voit d'après le titre, est l'amour et le lien entre deux soeurs que tout semble séparer au départ, à commencer par l'Océan Atlantique !
La lectrice sort bouleversée par tout ce que Beatrice, la narratrice, a pu découvrir sur sa jeune soeur et sur ses propres failles et ses propres faiblesses, et par la même occasion, tout ce qu'elle (la lectrice) a pu découvrir ou redécouvrir sur sa elle-même. Oui,on partage l'ADN avec nos soeurs mais bien plus !
C'est un roman qui traite avec beaucoup de justesse et de sensibilité les thèmes de deuil, de perte d'un être cher. Je n'ai pas honte de dire qu'en lisant j'avais les yeux rouges et la gorge serrée.
L'écriture est subtile et forte à la fois; le style est très bien travaillé -- retours en arrière, utilisation de références littéraires ( les poètes romantiques , Dylan Thomas ) qui ajoute une puissance à l'émotion.
Comme commentaire un peu plus critique je dirais qu'il y a des longueurs et certains éléments ne "collent" pas.
Je recommande "Afterwards" le deuxième roman, aussi une intrigue policière, par cette auteure et sur le thème de relations sororales "Oystercatchers" de Susan Fletcher et "The Thirteenth Tale" de Diane Setterfield.


Straight Man
Straight Man
par Richard Russo
Edition : Broché
Prix : EUR 11,03

2.0 étoiles sur 5 Un universitaire "has-been" qui ne fait pas rire, 4 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Straight Man (Broché)
J'ai commencé "Straight Man" deux fois mais je n'ai jamais pu le finir. Je ne l'ai pas trouvé drôle et les mésaventures du héros m'ont laissée complètement de marbre. Si des lecteurs sont tentés par des comédies sur le milieux universitaire je suggère les romans du britannique David Lodge. J'ai mis deux étoiles au lieu d'une seule pour la simple raison que je pense qu'il y a pire dans la littérature.


The Discomfort Zone: A Personal History
The Discomfort Zone: A Personal History
par Jonathan Franzen
Edition : Relié

1.0 étoiles sur 5 I couldn't care less, 13 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Discomfort Zone: A Personal History (Relié)
This is in fact a series of essays about the author's adolescence and young adulthood. It starts off all right with his having to deal with the sale of his late mother's house; even the essay about the comic strip Peanuts was mildly interesting. When he had to resort to diagrams in his essay about high school pranks I thought "What's the use of being such an important writer if you can't even get your descriptions across ?" I skimmed through his article about German writers (quoted in German, mind you, and translated!!) When he got into bird watching I just gave up.
I know the purpose of a memoir is to be personal but he came across as being so self important I just couldn't go on. We've all been teenagers , so what's the big deal !!
My advice -- avoid this book.


The Long Song
The Long Song
par Andrea Levy
Edition : Broché
Prix : EUR 9,87

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 "Ev'ry likkle ting's gonna be awright" Bob Marley, 12 septembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Long Song (Broché)
J'ai commandé ce livre car je connais un peu la Jamaïque et j'avais envie de lire une histoire qui s'y passe. J'étais vraiment agréablement surprise par l'originalité et le style de l'auteure, plein d'humour et d'ironie sur un sujet très grave. Miss July est un personnage particulièrement attachant qui traverse la période de transition entre l'esclavage et la "liberté".
J'ai apprécié son optimisme et sa force de caractère. Bob Marley en serait fier !!


Oystercatchers
Oystercatchers
par Susan Fletcher
Edition : Broché
Prix : EUR 9,46

5.0 étoiles sur 5 Le langage, l'eau et l'âme, 12 septembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oystercatchers (Broché)
Amy, adolescente de seize se trouve dans le coma suite à une chute, veillée par sa soeur Moira, jeune femme de 27 ans, qui se sent en quelque sorte responsable de l'accident. Le roman est raconté tantôt à la première personne, tantôt à la troisième personne .
Susan Fletcher est une auteure remarquablement douée -- prose lyrique, analyse psychologique subtile liée aux paysages, thèmes universels tels que l'amour dans toutes ses formes, la perte , la nostalgie, la rédemption.
Je dois dire que j'ai dû commencer ce livre deux fois avant d'être complètement prise dans le roman et dans le personnage de Moira, donc, si d'autres lecteurs ont un peu peur au départ de trop de descriptions maritimes ou une présence un peu ennuyeuse de l'auteure il n'en est rien. La mer est présente, certes, et sur la côte du Pays de Galles avec ses rochers et ses falaises et sur la côte est de l'Angleterre, paysages plus plats mais aussi fascinants ; elle est présente dans la flore et la faune, surtout les oiseaux (Oystercatchers du titre) ; c'est tout cet ensemble que j'ai apprécié. Et la mer n'a-t-elle pas de tous les temps ajouté une force dans la littérature ?
Je recommande ce livre sans hésiter et si on pouvait donner plus de cinq étoiles je l'aurais fait !!


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-12