Profil de Vincent Lavarenne > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Vincent Lavarenne
Classement des meilleurs critiques: 89.161
Votes utiles : 14

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Vincent Lavarenne
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
Modelage de portraits en argile - Anatomie et expressions du visage
Modelage de portraits en argile - Anatomie et expressions du visage
par Philippe Faraut
Edition : Relié
Prix : EUR 40,50

5.0 étoiles sur 5 Un livre de reference., 20 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Modelage de portraits en argile - Anatomie et expressions du visage (Relié)
Excellent ouvrage.

Jusqu'ici mes quelques essais pour reproduire la figure humaine n'étaient pas intéressants, c'étaient des "œuvres" d'autodidacte sans bases anatomiques ni techniques, qui oscillaient entre l'enfantin, le mièvre et le banal .

La virtuosité des auteurs est impressionnante et certainement pas reproductible sans un talent hors du commun et sans une vie de pratique. Mais elle est essentielle pour faire de ce livre une démonstration pédagogique brillante , enthousiasmante. Tout ce qui bien expliqué est démontré en photo selon des gestes magistraux, depuis les bases anatomiques qui sous-tendent les reliefs et les expressions du visage, jusqu'à la progression d'une œuvre suivant des étapes logiques, constantes,et reproductibles.
La répétition des gestes d'un exemple à l'autre convainc que les gestes de bases sont rapidement une routine, et que le but de cette routine est de libérer l'esprit pour l'essentiel c'est à dire les infinies variations de proportions, de textures, d’expression qui font la spécificité et l'expression d'un visage.
Au niveau modeste qui est le mien, cela m'a permis des progrès rapides et des résultats pour la première fois intéressants. Je suis loin d'en avoir épuisé les ressources.


Rendez-vous au métro Saint-Paul
Rendez-vous au métro Saint-Paul
par Cyrille Fleischman
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un chronique tendre drôle et un peu amere., 23 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rendez-vous au métro Saint-Paul (Broché)
De courts recits en demi teinte racontant des vies quotidiennes , des personnages modestes et un peu ratés, une commaunauté attachante, un quartier qui on le sent n'existe déjà plus.. Il ya une atmosphère entre Doisneau, Bunuel et Chagall. Un auteur discret, décédé recemment, qui a peu écrit mais qui avait quelque chose a dire et une voix bien à lui. ..


La Charpente en bois
La Charpente en bois
par Gilbert Émery
Edition : Relié
Prix : EUR 65,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Un livre scolaire sur le trit de charpente, pas du tout pratique pour le neophyte., 9 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Charpente en bois (Relié)
Je souhaitais acquerir un livre en français, pratique, comprehensible, normalement illustré, bref l'analogue en somme des livres en anglais que je possede dejà sur la construction de charpente et structures en bois.

Je veux en effet construire un abri en bois, pas immense mais pas tout petit et cela en tant que non non professionnel mais sachant lire et dessiner et ravailler de mes mains. J'ai besoin de veux donc le vocabulaire français, d' avoir des exemples de constructions dans nos contrées, de disposer de sessins lisibles reproductibles par mes mains , de gabarits de coupes pour les assemblages bref des choses pratiques et comprehensibles, et pourquoi pas d'illustrations qui donnent envie. qui donnent envie.

Grosse deception: ce n'est là qu'une succession de plans, abaques, projections en tous sens parfaitement illisibles pour un profane.

Bien fait pour moi? sans doute
Alors bien fait aussi pour tous ceux qui auront été abusés par un titre et une presentation qui n'annonce pas le contenu.
Bien fait pour les jeunes qui preparent un examen professionnel, et qui sont peut-être les destinataires de cet ouvrage. Il est aride, moche, sans aucune illustration qui soit un exemple de ce dont on parle, sans rien qui donne envie de l'ouvrir et encore moins d'entrer dans ce metier! Pauvres gosses!

. A quoi pense le prof qui ose, au 21 ° siècle, proposer pour ce prix indecent son ramassis de gribouillis abscons et sa pedagogie moyennageuse? Peut-être à Beuve-Mery, fondateur du journal Le Monde, qui conseillait dit-on, à ses jeunes journalistes de "faire em****" ! Sauf que Beuve Mery plaisantait et que son journal tout serieux qu'il fut et qu'il demeure est comprehensible par toute personne dotée d'une education secondaire et d'une dose de curiosité.

Ce bouquin lui est aussi interessant, plaisant, utile, et actuel qu'un table de trigonometrie.
Poubelle!


Le Larousse des poissons: coquillages et crustacés
Le Larousse des poissons: coquillages et crustacés
par Jacques Le Divellec
Edition : Relié

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bonne reference pour la cuisine des poissons mais..., 7 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Larousse des poissons: coquillages et crustacés (Relié)
Ce livre a de bonnes qualités mais appelle aussi quelques reserves.
Parmi les qualités on retiendra qu'il est complet, moderne, sérieux écrit par un grand professionnel. C'est le plus important. Les recettes sont à l'évidence simples, bonnes et "saines" je veux dire par là exempte d'esbrouffe, de difficultés cachées, d'erreurs flagerantes.
Pour autant on peut lui reprocher diverses choses.
-L' absence de cotation de la difficulté, du prix de revient, et des calories. Un livre moderne ne devrait pas s'en dispenser.
-Des explications trop rares et trop succintes sur les difficultes,les tours de main, les tours de main , les raisons de faire d'une façon plutôt que d'une autre.
-Une creativité et une originalité des recettes assez relative.
-Le fait que seux tiers des recettes commencent pas "demandez à votre poissonnier de..." est un peu énervant. D'une part on ne se procure pas nécessairement le poisson chez un poissonnier, d'autre part si j'achète un livre de cuisine supposé être une reference sur le poisson ,c'est pour apprendre des choses: je préfererais être renvoyé à une description technique detaillée qu'à au savoir faire de mon fournisseur.
-L'abus du procedé de renvoi à une recette de base (genre beurre blanc, fumet, etc.).Le minimum serait d'indiquer la page!


Les Rabots. Histoire, technique, typologie, collection
Les Rabots. Histoire, technique, typologie, collection
par Pierre BOUILLOT
Edition : Relié
Prix : EUR 85,00

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la Bible du rabot, 3 mai 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Rabots. Histoire, technique, typologie, collection (Relié)
Comme amateur d'outils anciens, utilisateur et un peu colletnneur, je déplorais l'absence d'ouvrage de référence en français sur le rabot, et j'en arrivais à la conclusion que les AngloSaxons seuls avaient bien compris les subtilités de cet outil et que seuls leurs rabots, notamment les rabots en fonte de type Stanley-Bailey et les rabots en fer à remplissage de bois anglais valaient d'être recherchés.
Le livre de Pierre Bouillot et Xavier Chatelard comble donc un grand vide, et il le fait de façon si magistrale et si exhaustive qu'il devient "le" livre à consulter par quiconque se préoccupe de rabots, amateur, collectionneur, utilisateur de quelque métier que ce soit,historien des arts et des techniques, ou même amateur de belle choses.

C'est d'abord un beau livre. L'iconographie est remarquable, les photos sont originales, d'une qualité irréprochable,et les très nombreux dessins sont démonstratifs et clairs grâce notamment à l'usage des couleurs pour différenciet les détails. Quant au texte il est fort bien écrit et vivant, concis mais sachant entrer dans les détails nécessaires aux spécialistes les plus aguerris. Il est très lisible même pour le profane grâce à l'explication systématique des termes techniques dès qu'ils apparaissent dans le texte (au point que l'ouvrage peut se passer de glossaire). Nulle part je n'ai pu relever d'erreur ou d'omission. Et pourtant j'avoue m'être piqué au jeu et avoir cherché la petite bête pour essayer de mettre les auteurs en défaut! Je croyais être un des rares français à connaître le "spill plane" anglais et je l'ai trouvé au chapitre des "rabots introuvable" c'est un rabot a faire des "fidibus" (j'ai appris ce terme le livre) c'est à dire des copeaux enroulés en forme de petite torche qui servaient à transférer une flamme sans gâcher d'allumette! (je signale d'ailleurs, juste après, un paragraphe hilarant sur le "rabot à budget" cher à certains politiciens). J'ai trouvé aussi l'origine du nom bizarre, le "stockholm", que les tonneliers donnent à l'un de leurs rabots. Là encore, Il ne doit pas y avoir plus de dix personnes en France qui la connaissaient!

Le chapitre sur les rabots métalliques ( qui est du, d'après ce que je comprends à X.Chatellard), un sujetque que je connais un peu me paraît complet, clair, précis, pertinent, et permet de se retrouver dans les milliers de références Stanley et dans les dizaines de fabricants anglo-saxons. Mais le plus grand mérite du livre est néanmoins d'avoir complètement recentré le sujetpar rapport aux ouvrages publiés à l'étranger,d'une part en donnant toute leur place aux fabricants français, et en prenant pour type de description le rabot de bois (en décrivant donc les rabots métaliiques par leurs différences avec le rabot de bois et non l'inverse) Le travail de recherche, enquête et documentation accompli par Pierre Bouilot sur les fabicants français est colossal et comble un vide considérable. Il permet désormais de savoir ce qui se cache derrière des marques jusqu'ici pour mi assez exotiques (A la Flotte d'Angleterre, Aux Mines de Suède, aux Forges de Vulcain...). Il semble qu'aucun fabricant ou distributeur français significatif ayant laissé sa marque sur un outil ne soit oublié. On découvre à ce propos l'importance et souvent l'excellence de la production provinciale.

L'une des innovations importantes pour un ouvrage français sur un type d'outil est l'attention accordée à l'aspect pratique, mécanique, réglage, affûtage et utilisation, ceci pour de chaque type de rabot. C'est la preuve que les auteurs ont une une connaissance pratique et intime et non pas seulement érudite et livresque des outils dont ils parlent. dans ce domaiessi l'ouvrage fait jeu égal avec les ouvrages très pratiques anglophones (notamment celui de Garrett Hack (The Handplane Book), de Mike Dunbar (sur la restauration et l'utilsation d'outils anciens) ou ceux de David Charlesworth (sur les techniques d'ébenisterie modernes)

Sur le plan scientifique, sans être moi-même historien ou universitaire, il me semble que l'ouvrage est d'un excellent niveau et s'imposera également comme une référence importante pour les spécialistes et les chercheurs, tant par la référence systématique des sources (fournie selon leur type, et pour la lisibilité, soit dans le texte, soit en bas de page, soit en fin de chapitre), l'index bibliographique très complet, et par le repertoire des marques reproduites en fac similé (en fin d'ouvrage, où figurent tous les fabricants français identifiés et la plupart des étrangers, classés par pays et catégories)

Ma conclusion est on le devine des plus favorables. C'est non seulement un livre qui comble une énorme lacune de l'édition francophone. Mais il va bien au delà: par son ampleur et sa qualité il se classe devant les précedentes références internationnales (Hack, Welhan, Greber, Salaman, etc). Si quelqu'un qui s'interesse au rabot quelque soit son pays et sa spécialité doit n'avoir qu'un seul livre , ce ne peut être que celui-là.


Page : 1