Profil de Boawaks > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Boawaks
Classement des meilleurs critiques: 2.958
Votes utiles : 2811

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Boawaks

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Rockers (Remastered)
Rockers (Remastered)
Prix : EUR 12,25

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le classique "We A Rockers" de Inner Circle, 24 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rockers (Remastered) (CD)
Rockers est l'un des films classique du Roots Reggae et celui qui a le moins vieilli. Cette Bo est epoustouflante et a sans doute fait beaucoup pour le succès de ce film en 1979. le titre d'entrée, 'We A Rockers' de Inner Circle est tout simplement la meilleure chanson de Reggae de tous les temps, non je ne plaisante pas, bien au dessus de TOUT ce que vous avez pu ecouter. D'ailleurs elle est est introuvable ailleurs que sur cette BO, sur aucun album ou compile de Inner Circle. "Dreadlock flying through the air, do you love me ?". Ce méga tube suffit à lui seul à justifier l'achat du CD. alors comme en plus il y les tubes immortels de Bunny Wailer, Third World, Kiddus I, Tosh et tous les autres, vous aurez compris à quoi on a affaire: le meilleur cd de Reggae roots de tous les temps.


20th Century Masters
20th Century Masters
Prix : EUR 19,11

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un des très grands du Dancehall, 24 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : 20th Century Masters (CD)
Arrivé sur le tard de la vague Roots (il avait 15 ans en 1979 lorsqu'il commence à enregistrer... et à faire des hits), Barrington Levy occupe un eplace charnière dans le reggae jamaicain car il est l'un des seuls à avoir fait un bridge honorable entre le roots et le dancehall. les rythmes sont variés, il utilise des riddim classiques et finalement délivre des hits ultra-solides, dont certains sont à la lisière du reggae. Here I Come qui ouvre magnifiquement ce best off est une débauche d'énergie sur laquelle il est impossible de rester assis - et pourtant est ce bien un raggae : pas de skank, pas de contretemps... le morceau est inoubliable. Les titres s'enchainent à l'avenant, bounty killer et les autres hits de ce génie du dancehall.


Le Boss
Le Boss
DVD ~ Samuel L. Jackson
Proposé par KAPPA MEDIA
Prix : EUR 9,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un bon moment, 4 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Boss (DVD)
ce film donne un bon moment de rire. bien sur il y a des moments où on se dit 'c'est c...', mais bon le film n'ambitionne pas de revolutionner la déontologie du cinéma mondial et le contraste entre le flic chevronné et limite campé par Jackson et le naif dentiste, rappelle bien de semblables duos comme 48 heures, voire l'emmerdeur. le pitch a déjà été raconté donc inutile de revenir sur l'intrigue qui tient sur un ticket de métro. vous allez passer un bon moment.


Shaday
Shaday

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 envoutant et irresistible, 4 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shaday (CD)
Ce CD contient l'essentiel des titres inoubliables de la malheureuse Ofra, étoile filante yemenite devenue mega star en Israel avec ses mélopées fusionnantes, bien à l'image de son pays. On y trouve le standard 'Im na alu' un classique mais aussi les eternels 'galbi', 'dale 'ale' et 'love song' (le cantique des cantiques, immense déclaration d'amour sensuel biblique qui sied si bien aux femmes). fauchée en pleine gloire par l'immonde maladie transmise par son douteux mari (il claquera deux ans plus tard d'une od), elle reste immortelle dans sa légende, son talent et sa sensualité.


XXI : N°3 - Les Religions Mutantes
XXI : N°3 - Les Religions Mutantes
par Sylvie Caster
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une revue de bibliothèque, 4 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : XXI : N°3 - Les Religions Mutantes (Broché)
La densité de cette revue laisse pantois. Ca me rappelle un peu le Actuel de 1982. On ne sait jamais sur quoi on va tomber : voyage, introspection, explications à n'en plus finir, débat, interviews. sujets inattendus, endroits inattendus : on est loin des idées reçues et du prêt à penser. en même temps la ligne politique est difficile à définir. pas de naiveté dans le propos, pas de débat stériles. Il faut un mois pour lire cette revue.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 7, 2010 12:03 PM MEST


Chant byzantin
Chant byzantin
Prix : EUR 11,99

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un trouble extrême..., 4 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chant byzantin (CD)
Dans notre monde en perdition on trouve bien peu de chioses qui peuvent encore faire croire à l'humanité : ce disque en fait partie. impossible d'ecouter cet enchaînement de chants liturgiques et d'en sortir indemne. peu importe votre religion, si vous êtes homme/femme de paix, une sérénité extrême vous envahira à l'écoute de ces vocalises byzantines, à la limite de la volupté. J'ai eu le bonheur de voir deux fois 'sur scène' Soeur Marie, ce sont des instants inoubliables de simplicité et de grâce. Elle dit au public qu'elle sentait peu familier avec le protocole des chants liturgiques orientaux : "soyez à l'aise, réagissez comme vous le désirez, vous pouvez appaudir, vous pouvez faire ce que vous voulez". Après le 'spectacle', au lieu de s'enfuir dans une loge, elle s'est approchée du public et a commencé à discuter avec chacun par petits groupes, de tout, de rien, du Liban, des enfants, du spectacle... avez vous déjà vu quelque chose de semblable ?
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 7, 2010 4:23 PM CET


Desert Wind
Desert Wind
Prix : EUR 10,82

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une fusion intense et troublante, 29 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Desert Wind (CD)
L'immense star qu'était Ofra nous offre ici un album très fusion, très Buddha bar, très Lounge music donc un peu différent des traditions qui l'ont propulsée sous les projecteurs. Mais la voix, le lyrisme et la sensualité de la sublime chanteuse sont toujours là et s'imposent sans problème au milieu de ces arrangements très à la mode et parfois un peu gros son, nappes épaisses de synth, etc... Slave Dream est le sommet envoutant de cet album inoubliable. paix à ton âme Ofra, tu es immortelle.


Star Trek next generation: saison 1 (nouveau packaging) [Import belge]
Star Trek next generation: saison 1 (nouveau packaging) [Import belge]
DVD ~ Patrick Stewart
Proposé par Ulyx
Prix : EUR 35,01

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une résurrection réussie, 16 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Star Trek next generation: saison 1 (nouveau packaging) [Import belge] (DVD)
Faire revivre Star Trek après vingt ans de sommeil et avec un tel culte attaché à la première série, voilà un pari qui était extrêmement risqué en 1986. Et pourtant il a réussi. Le premier épisode 'rencontre à farpoint' est le mariage de deux épisodes aux intrigues à vrai dire peu connectées et semble un peu roboratif mais tout est déjà là. le deuxième episode tombe à plat mais dès le troisième on est parti pour de nouvelles aventures comme au bon vieux temps. Au rayon moins: Les effets spéciaux (pré-numériques ne l'oubliont pas) ne sont pas trop décoiffant, le capitaine cherche ses marques (il est français, la prod avait fait ce choix pour essayer de provoquer une folie Star Trek en Europe qui n'eut jamais lieu: Star Trek reste trop politiquement correct), certains personnages sont encore en définition (la conseillère Deanna Troi, le Klingon Worf) et n eprendront leur ampleur que dans les saisons suivantes. les plus: les scénarios bien léchés, passionnants, le début des holo suites et leurs immenses possibilités. Au total une série passionnante.


Trust, Tome 1 : Shanghai Fusion
Trust, Tome 1 : Shanghai Fusion
par Patrick Weber
Edition : Album

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 sympa sans plus, 16 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trust, Tome 1 : Shanghai Fusion (Album)
Cette aventure se lit toute seule sans trouver le temps long. Bien sûr ce n'est pas la BD du siècle: le dessin est un peu juste, c'est de la ligne claire un tantinet laborieuse, les décors sont très bien fait, les personnages un peu moins, les corps sont parfois peu réalistes et les visages peu expressifs. L'héroïne est eurasienne mais c'est difficile à voir spontanément, toujours un peu difficile pour un occidental de dessiner des visages asiatiques sans forcer le trait. Le pitch est simplissime, une nego M&A entre deux partenaires, mais le scénario est un peu juste, la réalité des négos avec des chinois est bien au delà de ce qui est décrit dans l'aventure. peu importe, ça se lit tout seul...


Djinn Tome 9 - Le Roi Gorille
Djinn Tome 9 - Le Roi Gorille
par Jean Dufaux
Edition : Album
Prix : EUR 11,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La série bascule dans le délire onirique : formidable, 15 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Djinn Tome 9 - Le Roi Gorille (Album)
Ce tome est pour moi le meilleur des 'Djinn'. Les tomes précédents étaient déjà bien alumés mais là l'aventure bascule dans le surnaturel complet. Et donc intrigue et secoue encore plus que le début du cycle africain, le faisant passer pour une banale escarmouche tribale à base d'hallus et de cérémonies magiques. Là on part droit dans le décor avec ce Roi Gorille aussi inattendu qu'inquiétant. La sublime Jade bascule dans l'irréel avec ses tenues, ses attitudes, sa recherche et on commence à entrevoir (au bout de 9 tomes !) l'étendue des dégats. L'aventure et le rêve à l'état pur. Quant au dessin il est très subtil. heureuse initiative d'avoir choisi une femme pour dessiner une femme/déesse habillée le plus souvent seulement de quelques traits de peinture, cela donne au dessin une perspective très douce malgré la noirceur de l'intrigue. Merveilleux.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20